AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205066315
Éditeur : Dargaud (28/09/2012)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 60 notes)
Résumé :
Paris, dans un futur proche. L’inspecteur Romane Pennac se voit confier des enquêtes sans intérêt jusqu’au jour où un couple vient la voir à propos du décès de leur fille dont le corps a, en outre, disparu. La jeune fille travaillait à New York pour la société Algapower, une entreprise spécialisée dans la production de méthane (un substitut au pétrole, devenu rare) qui procède à des manipulations génétiques sur des algues afin d’en tirer de l’énergie. Romane, dont l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Florellia
  27 novembre 2018
J'ai dû arrêter ma lecture au milieu de ce premier tome qui démarre comme une bonne intrigue policière, et j'ai beaucoup apprécié le début :
- d'abord l'héroïne : inspecteur de police blanche parmi des hommes de couleur, ça ne commence pas très bien pour cette petite jeune femme au joli minois. Elle pèse 3 ou 4 fois moins que tous ses collègues masculins (et se fait toiser par eux), elle est victime de rebuffades et discrimination au travail et, enfin, elle est la seule femme blanche dans un milieu d'hommes basanés imbus d'eux-mêmes et de leur supériorité physique et numérique. J'ai alors eu une pensée pour miss Marple, petite dame âgée apparemment « négligeable », qui enquête et élucide quand même tous les crimes de village dont elle entend parler.
- l'humour : les relations entre Romane (l'héroïne) et ses collègues n'en manquent pas et elle non plus. Elle a assez de sang froid pour accepter l'inévitable mais sait hausser le ton et parler leur langage pour se faire respecter.
- le dessin et les couleurs claires, les scènes en lumière du jour, l'aquarelle, j'aime vraiment bien.
- l'héroïne, encore : après le début de l'épisode où, dans les bureaux, le rapport de force physique et hiérarchique nous saute aux yeux (sans compter la discrimination et un évanouissement), on va rapidement faire connaissance avec ses points forts. Elle est en effet intelligente et observatrice, tandis que son petit gabarit cache une femme d'action musclée et déterminée.
En reprenant ma lecture, je me suis aussi rendu compte que cette "enquête policière" devenait une aventure pleine d'action intrépide (comme de se jeter dans la gueule du loup), et qu'elle allait se poursuivre sur 5 albums... J'espère que ça restera drôle, surtout la relation avec son malabar de collègue, car c'est l'humour qui faisait pour moi le charme de cette BD.
Voyons maintenant l'ensemble de la série (5 tomes). Même si c'est une histoire pleine d'action musclée, ce qui n'est pas ma tasse de thé, c'est une bonne petite aventure qui tient la route et je suis contente d'avoir découvert cette nouvelle héroïne attachante, et pas figurante (titre de la liste où je l'ai découverte), de la trempe de Spirou ou Tintin dans ses aventures les plus audacieuses. Je préfère d'ailleurs largement cette aventure à celles de Spirou (sauf exceptions). Les dauphins sont sympas, Romane a beaucoup de coeur et ça lui sert dans sa mission. Enfin, l'équilibre s'établit assez vite entre l'héroïne et son collègue, ça devient un vrai tandem, il la respecte et compte sur elle comme une égale, chacun ayant ses atouts propres. Il faut dire que Romane est super forte en sport (elle le bat en apnée), elle est intrépide, courageuse, elle a du réflexe, de l'endurance, bref, c'est une femme taillée pour l'aventure et le danger : "Le danger me boostait, c'était comme si de l'adrénaline pure coulait dans mes veines". Avis aux amateurs-trices !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          74
garrytopper9
  07 décembre 2016
Voilà une série qui commence assez bien. Sans être palpitante, elle se laisse lire et lance quelques pistes intéressantes pour la suite. L'intrigue n'est pas passionnante mais le contexte fait tout le sel de la série, en tout cas pour ce premier tome.
L'idée de nous placer dans un futur dans lequel les pays émergeant d'aujourd'hui on pris le pas sur les pays riches. Tout se retrouve donc inversé, le racisme est bien présent car en tant que blanche l'héroïne de la série n'a pas trop intérêt à faire de vague.
Sans être la meilleure série de Léo, on trouve malgré tout sa petite patte. Petite car il n'est pas seul au scénario et ne participe pas aux dessins. Donc contrairement aux cycles d'aldébarran, il a sans doute moins d'impact.
Les tomes suivant viendront dire si la série vaut le coup ou pas, pour l'instant, c'est bien sympathique mais il manque encore ce petit quelque chose qui me donnerai envie de vite lire le tome suivant.
Commenter  J’apprécie          140
tchouk-tchouk-nougat
  02 septembre 2014
Leo nous livre une Bd d'anticipation loin des voyages dans les l'espace et les planètes inconnues dont il nous avait habitué. Et tant mieux car voici un récit sensible et intelligent qu'il réalise en collaboration avec Corine Jamar.
Comme décor nous avons une Terre qui a subi les outrages du temps. Désastres écologiques et changements politiques nous font redécouvrir une France qui a nettement régressée. Notre chère tour Eiffel est une ruine métallique, les chevaux des voitures sont redevenus des animaux à quatre pattes et les ethnies minoritaires ont pris le pouvoir. Mais le racisme est toujours présent... Bref les anciens pays riches sont devenus le tiers monde!
L'intrigue est savoureuse bien que de base classique. Nous avons Romane, une policière douée au caractère bien trempée qui veut éclaircir le mystère d'un cercueil qui ne contenait pas le bon cadavre. Son enquête va la pousser à se pencher sur une société qui se livre à des recherches suspectes.
Une histoire qui est dynamique et agréable. C'est un régal de cheminer dans les pas de l'inspecteur Pennac, de découvrir ses nouveaux paysages mariant futur et rétro dans une complémentarité vraiment bien trouvée.
J'aime bien ces dessins à la ligne claire et aux couleurs franches. Et surtout les détails sont un régal pour les yeux. C'est vivant, c'est frais et ça fait du bien!
A découvrir!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
MissG
  22 novembre 2015
Léo excelle dans les bandes dessinées de science-fiction, il a le chic pour créer des univers et des atmosphères aussi étais-je quelque peu curieuse de voir ce que cela donnait avec cette nouvelle série, d'autant que la couverture laisse bien penser qu'il s'agit de science-fiction mais se situant cette fois-ci dans un univers qui nous est connu : la Terre.
Tout commence à Paris avec Romane Pennac, une inspecteur de police, qui jusque-là enquête à peu de choses près sur les chats écrasés.
Jusqu'au jour où un couple franchit son bureau car le corps de leur fille a disparu et que ces personnes disent à Romane qu'ils ont eu son nom par une personne travaillant à Algapower.
Or la seule personne que Romane connaît et qui y travaille c'est son frère, et elle est en froid avec lui depuis de nombreuses années.
Si l'intrigue se passe sur notre chère planète Terre, les choses ne sont plus tout à fait comme nous les connaissons.
Les ressources naturelles ont effectivement été épuisées, cela a engendré de profonds changements climatiques qui ont eux-mêmes engendré des changements politiques.
Ainsi, les pays dits émergents aujourd'hui dominent désormais le monde et font bien payer aux autres pays les erreurs du passé : "Aujourd'hui, ils prennent leur revanche. C'est pas terrible mais c'est compréhensible. Maintenant ils nous voient, nous les blancs, surtout les blonds, comme le symbole de l'ancien dominateur qui a failli détruire la planète.".
La vieille Europe n'a jamais aussi bien porté son nom et l'on comprend mieux cette couverture avec une Tour Eiffel en ruine.
D'ailleurs tous les symboles et les monuments qui faisaient la gloire des pays de l'Occident ne sont plus que ruines ou dans un état de délabrement avancé.
J'ai littéralement adoré ce concept, à savoir que l'Occident n'est plus le maître du monde et que les autres pays lui rendent aujourd'hui la monnaie de sa pièce.
Tout comme j'ai apprécié la sensibilité ici mise en avant sur les problématiques écologiques.
J'ai d'ailleurs noté à travers les dessins que la nature reprenait systématiquement ses droits, il y a toujours de la verdure dans les décors et les bâtiments.
C'est donc de la science-fiction, mais une forme proche temporellement de nous et somme toute assez plausible.
Ce premier tome sert surtout à placer le scénario et à présenter les personnages, cette nouvelle série part en tout cas sur une très bonne base.
C'est donc avec un certain plaisir que j'ai suivi les aventures de Romane et de l'agent El Malik, de Paris à New York en passant par les locaux de la société Algapower, spécialiste du biométhane mais aussi, et ce de façon totalement secrète voire illégale, de manipulation génétique sur les dauphins et pourquoi pas sur les humains : "On dit qu'ils ont un programme très ambitieux de recherches génétiques non seulement sur les algues à méthane mais sur les dauphins. Algapower a entamé une série de recherches très poussées sur ces animaux.".
Les dessins sont de Fred Simon et si j'avoue ne pas avoir tout de suite apprécié son coup de crayon par rapport à celui de Léo j'ai néanmoins fini par m'y habituer.
"Mermaid Project" est une nouvelle série de science-fiction en bande dessinée qui démarre plutôt bien, avec une intrigue captivante et des personnages qui le sont tout autant.
Lien : http://lemondedemissg.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
IreneAdler
  08 octobre 2012
Romane Pennac est inspectrice au 8è commissariat de Paris. Alors qu'elle enquête sur la mort suspecte de la femme d'une ancienne star du foot, des parents éplorés lui remettent une lettre anonyme qui lui est adressée. Elle affirme que la dépouille qu'ils ont enterré n'est pas leur fille.
Romane est envoyé à New-York, chez Algapower où travaillait la morte. Et où se trouve également le frère jumeau de la policière.
Elle et son équipier vont être mis face à d'étranges manipulations génétiques.
Une BD sympathique et dynamique sur un thème assez classique, mais qui passe bien dans ce premier tome. le plus intéressant est dans l'inversion Nord-Sud : les pays comme la France ont subi une grave crise au cours du 21è siècle, les reléguant parmi les pays pauvres. Et les Blancs au rang de coupables, subissant le racisme que l'on observe actuellement envers les minorités dites "visibles", avec les mêmes idées de quotas
Outre une réflexion sur les manipulations génétiques, cette histoire nous donne à voir clairement le mépris qui règne envers des citoyens de notre République actuelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

critiques presse (6)
BDSelection   21 janvier 2013
Le dessin semi-réaliste de Fred Simon est, comme à l'accoutumée, enthousiasmant, riche en détails, porteur d'éléments prosaïques comme d'une certaine poésie.
Lire la critique sur le site : BDSelection
BulledEncre   05 décembre 2012
Une aventure policière crédible, au cours de laquelle l’enquête de Romane se révèle passionnante et pleine de rebondissements qui donnent envie de vite connaitre la suite.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BoDoi   08 octobre 2012
Si le trait de Fred Simon, agréable et lisible, ne déborde pas de personnalité, celle de la jeune enquêtrice se révèle rapidement intrigante.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   08 octobre 2012
L’histoire se déguste gentiment et la crédibilité est tout à fait légitime. […] Le dessin très ligne claire de Fred Simon est en parfaite harmonie avec le style du scénario et le public visé.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BullesEtOnomatopees   04 octobre 2012
Prenant les contextes écologiques, économiques et politiques actuels pour en proposer une vision futuriste originale, Leo et Corine Jamar nous entrainent dans une intrigue captivante et intelligente. Un premier tome qui augure du bon à venir.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
BDGest   02 octobre 2012
Un récit dense, intelligent et surtout prenant. […] Le tout est magnifiquement mis en image par Fred Simon qui, fidèle à ses habitudes, compose des planches tout à la fois claires et riches en détails.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
MissGMissG   22 novembre 2015
Aujourd'hui, ils prennent leur revanche. C'est pas terrible mais c'est compréhensible. Maintenant ils nous voient, nous les blancs, surtout les blonds, comme le symbole de l'ancien dominateur qui a failli détruire la planète.
Commenter  J’apprécie          20
Bubu-le-bourguignonBubu-le-bourguignon   02 octobre 2012
Ta venue dans ce commissariat, un des meilleurs de la ville, m'a été imposée, le ministère souhaitait la présence d'une femme blanche parmi les inspecteurs
Commenter  J’apprécie          20
reve2003reve2003   28 mars 2018
Ta venue dans ce commissariat, un des meilleurs de la ville m'a été imposée. Le ministère souhaitait la présence d'une femme blanche parmi les inspecteurs... pour bien montrer qu'il n'y a pas de racisme dans la police !
Commenter  J’apprécie          10
MissGMissG   22 novembre 2015
On dit qu'ils ont un programme très ambitieux de recherches génétiques non seulement sur les algues à méthane mais sur les dauphins. Algapower a entamé une série de recherches très poussées sur ces animaux.
Commenter  J’apprécie          10
reve2003reve2003   28 mars 2018
[...] car nos pays riches de l'ancienne époque ont épuisé les ressources naturelles de façon impardonnable pour mener un train de vie de nantis, pendant que le restant du globe mourrait de faim et...
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Corine Jamar (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Corine Jamar
Concours terminé
Emplacement réservé - Corine Jamar
Résumé :
L'emplacement réservé, c'est ce rectangle de peinture blanche tracé à même le bitume, devant la maison. C'est l'unique concession de l'État au handicap dont souffre Emma, huit ans. C'est l'infime dédommagement conquis par la mère d'une blonde fillette que ses jambes ne portent pas et dont le QI n'est " pas testable ". Mais cette victoire sur l'administration cache de nouvelles batailles à mener, cette fois contre le reste du monde - conducteurs peu scrupuleux, amis négligents, famille désemparée, avocasseries, omerta médicale, bref, égoïsmes de tout poil -, et plus encore contre soi-même. Farouche, vital, l'humour court à travers les nouvelles de cette jeune mère en colère. ____________________________________________________________________
INSTAGRAM : http://instagram.com/lesbetisesdemanu LIVRADDICT : http://www.livraddict.com/profil/manuvdw/ FACEBOOK : https://www.facebook.com/lesbetisesdemanuyoutube TWITTER : @manuvdw13
CONTACT : lesbetisesdemanu@gmail.com
+ Lire la suite
autres livres classés : anticipationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2860 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre