AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290000663
Éditeur : J'ai Lu (03/09/2007)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 16 notes)
Résumé :

De son enfance désargentée en Ecosse, Annabelle Essex n'a gardé que de mauvais souvenirs. Elle s'est bien juré de ne jamais y retourner et, à vingt-deux ans, elle est disposée à épouser n'importe quel aristocrate, pourvu qu'il soit riche. Quand sa route croise celle du comte d'Ardmore, son cœur palpite. Car il est très séduisant, ce rude Highlander venu chercher à Londres l'héritière do... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Fifrildi
  27 février 2017
Voici l'histoire de la deuxième des soeurs Essex, Annabelle. Celle-ci n'aspire qu'à une seule chose : épouser un homme riche qui la mettra à l'abri de la pauvreté. Aussi quand le comte d'Ardmore arrive à Londres avec l'étiquette "chasseur de dot" elle s'en détourne.
Ewan est un personnage atypique... il n'a rien du Highlander stéréotypé. Enfin, il faut de tout pour faire un monde ^^
Il demande sa main à Annabelle qui lui rétorque qu'elle n'a qu'un cheval en guise de dot. Tant pis, il en épousera une autre. C'était sans compter le scandale provoqué par un concours de circonstances impliquant Imogène, la troisième des soeurs Essex. Annabelle est donc contrainte d'épouser Ewan (et de le suivre en Ecosse) pour éviter le scandale.
Petite romance sympathique... sans plus.

Challenge multi-défis (67)
Commenter  J’apprécie          80
mara
  22 janvier 2015
Après Tess dans le tome 1, c'est au tour d'Annabelle d'être mise en avant dans ce tome. Annabelle c'est celle qui voulait se marier en fonction de la richesse de son époux et non pas selon son coeur. Bien décidé à trouver un riche époux, elle décline la demande en mariage d'Ewan, comte d'Ardmore. Mais voilà qu'Imogène, l'une de ses soeurs entre en scène et Annabelle est comprise et obliger d'épouser Ewan.
Avant de vous parler du couple Annabelle-Ewan, je veux m'attarder sur Imogène un instant. Dans le tome 1, sans être le personnage principal, elle occupait en partie le devant de la scène. Ici, il en est de même et elle m'a horripilé du début à la fin. C'est une jeune femme qui n'en fait qu'à sa tête et qui ne se soucie pas des autres. Autant dans le tome 1 on pouvait la trouver charmante et attachante, ici je n'ai qu'une envie: la secouer et lui demander de changer d'attitude. J'ai peur pour le tome qui lui est consacré (le tome 3, le duc apprivoisé, qui ressortira en librairie le 18 février), car pour le moment je n'aime pas ce personnage.
Passons maintenant aux héros de ce tome. Dans le tome 1, Annabelle m'avait fait l'effet d'une jeune femme vénale. Il n'en est rien heureusement. C'est son enfance qui la pousse au début du roman à rechercher la sécurité financière avant toute autre chose. Mais finalement sa rencontre avec Ewan va lui faire ouvrir les yeux (même s'il va falloir un bon moment).
L'auteur s'est inspiré de la mégère apprivoisée de Shakespeare (que je n'ai pas lu) pour tout un passage du roman. Et nous propose donc une situation originale pour nos personnages. Les caractères se dévoilent, les choses évoluent. C'est sympa à lire.
D'origine écossaise, Annabelle avait quitté l'Ecosse à la mort de son père. Elle avait juré de ne jamais y retourner. Mais Ewan étant écossais comme elle, c'est tout naturellement qu'elle y retourne. Et c'est l'occasion de découvrir une curieuse coutume écossaise d'avant mariage.

Ce tome 2 est à la hauteur du précédent, mais j'ai préféré Tess et Lucius. Mais j'ai passé un très bon moment. Dépaysement garanti avec ce roman. On aborde également des sujets plus graves qu'une simple romance. On s'émeut, on rit,... bref tout les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment...

Lien : http://mondedemara.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
maylibel
  07 octobre 2015
Annabelle Essex, orpheline d'un vicomte désargenté, rêve d'un mari riche qui la mette définitivement à l'abri du besoin. Pas question, donc, d'épouser, le comte d'Ardmore, bel écossais qui la séduit, mais ne remplit vraiment pas ses critères !
Le deuxième tome des aventures des Soeurs Essex est encore meilleur que le premier ! de nouveaux personnages parfaitement croqués entrent en scène, à commencer par la très futée lady Willoughby. L'histoire en elle-même n'est pas très originale, mais elle est racontée de manière très vive, avec des dialogues soignés, un style bourré d'ironie et qui évite l'abus de clichés. L'intrigue est bien sûr complètement irréaliste, mais franchement distrayante et dénuée de longueurs. Et elle annonce un troisième tome prometteur…
Une romance Régence délicieuse.
Commenter  J’apprécie          20
Marcellina
  19 août 2015
L'auteure avec beaucoup d'humour et une plume légère et pétillante se délecte d'une certaine société anglaise psycho rigide qui a vraiment du mal à s'adapter à la différence et où les jeunes filles sont vite jugées à la moindre incartade.
Elle a choisi, pour notre plus grand plaisir, quatre styles différents pour nous faire vivre les aventures de ces quatre soeurs.
Annabelle, la calculatrice, celle pour qui la richesse est la seule option et où l'amour n'est que la cerise sur le gâteau. Une écriture tout en fuites, en courses, en rushs…
Quatre romans, quatre styles, quatre soeurs toujours présentes au fil de cette lecture bien amusante :-)
Commenter  J’apprécie          20
Otsuki
  27 février 2015
le tome deux des soeurs Essex où l'on suit cette fois l'histoire de la cadette, Annabelle. Celle-ci, s'étant occupé des finances familiales pendant des années, à tenter de joindre les deux bouts sous les humiliations quasi-constantes que lui faisait subir son père, a une peur panique de la pauvreté. Elle décide donc, puisque sa beauté le lui permet, de faire un riche mariage de convenance. Seulement voila, suite à un scandale, elle se retrouve mariée au comte d'Ardmore qu'elle désire mais qu'elle croit sans le sous.
Le personnage principale, la jeune Annabelle, est facilement comprise, et bien qu'elle soit terriblement vénale, on découvre au fil du roman les humiliations qu'elle a subit et on se met peu à peu à compatir et, à défaut de pardonner, à comprendre sa vénalité. le comte d'Ardmore est quant à lui un riche comte écossais à qui on a conseillé d'aller chercher une femme à Londres. Il est complètement perdu là-bas, et ne sait donc pas qu'il faudrait faire étalage de sa fortune pour pas qu'on le prenne pour un désargenté. Cette fois encore, Eloïsa James parvient à créer des personnage d'un réalisme frappant, dans une histoire touchante et, bien entendu, qui finit au mieux. le seul reproche (malheureusement de taille) que j'aurais à faire est le caractère égoïste, mauvais et extrêmement irritant de la troisième soeur: Imogène. La présence presque permanente de ce personnage (ô combien déplaisant) peut parfois nous faire douter de qui est l'héroïne principale et a , je l'avoue, entravé ma lecture. Je n'avais aucune envie de suivre les aventures de cette gamine mal élevée.
Une histoire touchante certes, mais mal meublée donc. Dommage.

Lien : http://littlereeder.canalblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
maylibelmaylibel   07 octobre 2015
- J’ai décidé de prendre un sigisbée !
- C’est une excellente idée, mon petit, acquiesça lady Willoughby en déployant le délicat éventail assorti à son écharpe. Les hommes sont parfois très utiles. Avec une robe aussi serrée que la vôtre, on a obligatoirement des difficultés à marcher. Cherchez un galant suffisamment robuste, il pourra vous porter !
(p. 17)
Commenter  J’apprécie          40
MarcellinaMarcellina   19 août 2015
Le majordome compatissait de tout son cœur. Son maître avait recueilli quatre jeunes filles sans le sou, il avait fait de son mieux pour les introduire dans le monde, et ce n'était pas sa faute si elles provoquaient des scandales avec autant d'aisance que d'autres brodaient des mouchoirs...
Commenter  J’apprécie          30
Video de Eloisa James (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eloisa James
Eloisa James and Maya Rodale on American Ladies in London
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3558 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre