AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 230202494X
Éditeur : Soleil (02/05/2013)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 160 notes)
Résumé :
La cité de Eysine est assiégée par des mercenaires Orcs. La situation est désespérée. La fille du roi décide, contre l’avis de tous, d’aller demander l’aide des Elfes sylvains. Alors que, pourchassée par les Orcs, elle s’enfonce toujours plus profondément dans la forêt, elle trouve refuge dans une citadelle en ruine, un sanctuaire jalousement préservé par les Elfes. L’ancien pouvoir qui hante les lieux reconnaîtra la jeune femme comme la dernière descendante des dr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
Crossroads
  31 juillet 2016
Elfophobe ! Elfophobe ! Ai-je coutume d'entendre alors que je jogge majestueusement aux côtés de mon coach, Nico la talonnette, outrancièrement rétribué 300 euros la foulée, à travers la verdoyante forêt de Duhan.
Peuh, n'importe quoi d'abord. Mon meilleur pote bosse chez ELF, alors...
J'ai pas été transporté par le premier tome, c'est un fait.
Mais, j'adore l'univers de la série Nains, tout droit sorti de l'esprit fécond de Nicolas Jarry, lui-même heureux papa à mi-temps de ces êtres aussi illustres que valeureux.
Y a un truc qui cloche chez moi, ou bien ?
Ici, dès la première planche, j'ai su que j'étais sur la voie de la guérison.
Un dessin sobre, précis et aéré, soutenu par une colorisation lumineuse.
Rien de tel pour vous mettre dans de bonnes dispositions.
Si la forme augurait du meilleur, le fond n'était pas en reste.
Un scénario simple mais diablement efficace axé sur une quête, celle de la jolie Llali prête à tous les sacrifices pour rallier à son blanc panache les Elfes Sylvains afin d'éradiquer les Orcs lancés brutalement à l'assaut de sa cité.
Vous aimez la baston, sauce fantasy, et gardez un souvenir ému de Roméo et Juliette, rien ne s'oppose donc à ce que vous preniez grand plaisir à la lecture de ce second tome.
Pas l'ombre d'un nain, cependant, à se mettre sous les mirettes.
Les vieux automatismes ont la vie dure...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
TheWind
  09 octobre 2017
Appâtée par le tome 1 de la série Elfes, me voilà bien ferrée à la lecture du second tome.
Des Elfes Sylvains, farouches combattants et fiers immortels, au beau milieu d'une forêt dense, d'un vert émeraude étincelant, peuplée d'arbres gigantesques au tronc sinueux, de rochers moussus et de cascades vertigineuses...il n'en fallait pas moins pour me séduire définitivement !
Mais, ne vous fiez pas aux apparences, le monde des Elfes des forêts n'est pas le paradis sur terre. Et ce n'est pas Llaly, simple mortelle, qui me contredira. Il lui faudra bien du courage pour parvenir jusqu'à eux, pour se faire entendre d'eux, pour qu'ils acceptent de combattre aux côtés des humains, chose qu'ils n'ont pas faite depuis bien longtemps, depuis que les Druides ne sont plus...
"Ce récit est celui de deux peuples qui ont oublié leur passé commun..." dit la quatrième de couverture. Immanquablement, il me fait penser à la culture celte, à la forêt de Brocéliande avec ses nombreux secrets et sortilèges, à la forêt amazonienne aussi, sombre, captivante, ensorcelante et bien sûr à Dame Nature que les Anciens vénéraient et écoutaient.
Bel hymne verdoyant...
C'est aussi, une belle histoire d'amour entre deux êtres qui n'étaient pas destinés. Eternelle histoire de Roméo et Juliette..
Mais, c'est aussi l'histoire de deux peuples que tout sépare..Une histoire sanglante où la mort aura son mot à dire.
J'en ai déjà trop dit. Tant pis. Mes mots ne pourraient vous ôter l'envie d'aller jeter un coup d'oeil à cet envoûtant univers fantastique, si ce n'est déjà fait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Alfaric
  20 septembre 2013
Une belle histoire : une humaine et un elfe croient en la fraternité entre les peuples envers et contre tout. Pas facile quand la haine divise les races et les peuples. Une haine sciemment attisée par une ploutocratie insulaire qui parle libre échange, esprit d'entreprise, taux d'intérêt, trading à haute fréquence et stock options… tandis qu'on saccage les ressources, qu'on spécule sans vergogne pour mieux exploiter les gens, qu'on attise les conflits pour mieux assurer son contrôle sur les Etats et la société.
Bref tandis que certains s'empiffrent dans l'opulence, d'autres crèvent dans une misère noire. Jarry nous a pondu un joli pamphlet antilibéral de la plus belle eau. Dommage qu'il soit un peu voyant.
Tout cela est servi par des graphismes de Maconi qui suivent les standards Soleil : cela manque de personnalité mais c'est soigné et très bien colorisé. J'ai trouvé cela joli à regarder et agréable à suivre. Mine de rien cette BD possède un souffle gemmellien en alternant action, émotion et humanisme jusqu'au sad end mélancolique à souhait.
La narration à rebours dans le 1er tiers apporte une plus value à un scénario dense mais simple. Les twists sont un peu précipités dans le dernier tiers mais c'est du au format choisi du one-shot. Les ellipses sont placées aux bons endroits pour terminer l'histoire en moins de 60 pages. C'est bien vu. D'un autre côté c'est frustrant : on aurait aimé voire l'histoire, l'univers et les personnages approfondis. Encore une fois des clins d'oeils très sympa à Tolkien et à Jackson même si l'univers high fantasy lorgne sans doute ce coup-ci plus du côté de "Warhammer" que du "SdA" : je vous laisse découvrir tout cela ! blink
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
tchouk-tchouk-nougat
  06 février 2014
Le deuxième tome d'Elfes nous livre une histoire touchante entre le peuple des elfes sylvains et les hommes en plein d'une guerre et de conflits d'intérêts.
Il y a 3 siècles de cela les elfes sylvains se sont repliés dans leur forêt laissant les hommes rompre le contact avec la nature. La haine à remplacé l'entraide entre ces deux peuples. Lalli, fille d'un roi au domaine encerclé par des armées d'orcs, ose franchir l'orée des bois pour implorer leur aide. Ysfass, jeune sylvain, voit en cette jeune humaine le moyen de faire renaitre les druides et le lien harmonieux entre les peuples. Mais tout le monde autour d'eux n'est pas de cet avis et pour arriver à leur fin le jeune couple n'en a pas fini d'en baver.
Un scénario bien monté avec le peu de temps dont dispose l'auteur pour ce tome unique. Quelques retour en arrière savamment distillé permettent de comprendre le contexte et le scénariste se permet même quelques leçons anticapitalistes même pas voilées!
Il n'oublie pas d'y mettre ses soupçons d'humanité, d'espoir et d'émotions qui font d'une Bd une réussite.
Un dessin classique de la héroic fantasy mais bien travaillé et agréable aux yeux.
Un nouvel opus réussi donc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Autantenemportentleslivres
  05 décembre 2015
Résumé:
Eysine, Cité-Etat de l'Est, se voit menacer par les Orks qui veulent prendre le pouvoir.
Llali, la fille du roi décide de quitter le royaume pour aller chercher de l'aide auprès des Elfes de la forêt. Mais ça ne va pas se révéler facile, puisque ces derniers se sont retirés du monde pour préserver leurs lieux sacrés, des Hommes avides de pouvoirs et destructeurs de la nature.
Mon avis:
Je ne suis pas forcément fan de fantastique en bande dessinée, mais je m'étais laissé convaincre par l'avis de QuietManon qui disait que c'était génial. Ainsi, j'avais acheté le tome 1 qui avait été une très belle découverte. Je continue donc la série avec le tome 2, que j'avais hâte de lire puisqu'il parle des Elfes et que j'adore ces créatures dont je trouve tout l'univers joli et magique.
La bd commence dans la forêt où l'on voit un Ork poursuivre une jeune femme, qui semble avoir perdue connaissance. Au moment où elle est sur le point de mourir, elle est sauvée par un Elfe, Yfass. On ne sait pas qui elle est, d'où elle vient, pourquoi elle est là et surtout pourquoi un Elfe lui a porté secours, alors que ce sont des peuples qui ne sont pas en très bons termes...
Pourtant, petit à petit grâce à de nombreux flash-backs qui surviennent dans son esprit quand elle est inconsciente, on retourne dans le passé et on commence à entrevoir ce qu'il lui est arrivé.
La bande dessinée est au début assez difficile à comprendre, le fait de revenir sans arrêt en arrière m'a un peu perturbé, mais on est ensuite complètement pris dans l'histoire.
On apprend que cette jeune femme est une princesse du nom de Llali et qu'elle s'est enfoncée dans la forêt dans l'espoir de trouver de l'aide auprès des Elfes, pour sauver son peuple de l'invasion imminente des Orks.
C'est une jeune femme très courageuse, un peu garçon manqué, qui n'est pas comme toutes les femmes de la noblesse, qui ne se contente pas d'aider à soigner les blessés ou de réconforter les mourants. Non, elle, elle veut aider son peuple, elle veut participer et se battre au côté des soldats de son père.
Une fois de plus, les couleurs sont juste somptueuses, notamment en ce qui concerne les planches de la forêt où vivent les Elfes. C'est majestueux, luxuriant, les couleurs sont éclatantes, dans des tons de verts différents, très profonds (voir photo 1), qui contrastent assez fortement avec d'autres planches plus noires, plus sombres, quand il s'agit par exemple des batailles entre les Orks et les Hommes (voir photos 2 et 3 ).
J'ai beaucoup aimé ce clair-obscur entre ces deux mondes. D'un côté on trouve des lieux sacrés, imprégnés de sagesse, préservés par les Elfes et de l'autre, des endroits habités par les humains, bruyants, sales... qui se préparent à entrer en guerre.
Cette bande dessinée m'a beaucoup fait penser au film le Seigneur des Anneaux, car on retrouve le même type de personnages, qui sont d'ailleurs remarquablement bien dessinés et criants de réalisme, surtout en ce qui concerne le visage de Llali. On a vraiment l'impression qu'elle est vivante dans certaines vignettes.
Ce n'est pas un coup de coeur mais plutôt une belle lecture car j'ai quand même préféré le tome 1. L'histoire est finalement assez simple et n'a rien à voir avec le premier tome. Ce sont des tomes indépendants que l'on peut lire dans le désordre. Par contre, on apprend pas mal de choses intéressantes notamment les liens qui unissaient les Hommes aux Elfes autrefois. On découvre pourquoi ils ne sont plus trop du même côté, pourquoi les Elfes se sont éloignés des Humains...
Mais surtout on voit que c'est un peuple qui est moins soudé qu'il n'y paraît. On fait la connaissance
d' Elfes qui sont en marge des autres, plus maléfiques, les Elfes noirs, qui m'intriguent aussi beaucoup.
Pour conclure:
Un tome qui m'a encore ébloui par ses couleurs et ses dessins, mais dont le scénario m'a moins convaincu que le premier, même si j'ai trouvé la fin très poétique. Néanmoins, j' aime toujours autant cette série et compte me procurer le troisième tome d'ici peu de temps.
Ma note: 15/20.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41

critiques presse (4)
Auracan   18 juin 2013
De quoi immerger le lecteur dans un univers riche et complexe et de le faire adhérer sans peine à cette série concept réussie.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDGest   14 juin 2013
Mettant lentement en place son récit, il effectue plusieurs retours en arrière afin d’expliquer le contexte et de narrer la rencontre entre les personnages principaux. Au passage, il sème de nombreux éléments intéressants qu’il ne parvient malheureusement pas à exploiter pleinement en raison du format même de l’album. 9
Lire la critique sur le site : BDGest
Elbakin.net   24 mai 2013
le dessin de Maconi qui colle, comme dans le premier album, parfaitement à l’histoire. Il nous offre ici de très belles scènes, tel le combat entre Yfass, le héros Elfe, et les mercenaires Orcs ou une charge de cavalerie.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Sceneario   03 mai 2013
La véritable force de ce récit ne réside pas dans l'inimitié que se portent humains et elfes, cela n'est pas nouveau dans le genre, mais bel et bien dans la machination développée tout au long des 54 pages et dont le dénouement pourrait bien en surprendre plus d'un.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
TelKinesTelKines   12 octobre 2018
- Beaucoup de mes frères pensent que vous êtes une race mauvaise, que la violence est inscrite au plus profond de votre psyché. Que les druides n’auraient fait que retarder l’inéluctable.
- Ceux-là sont des idiots ! Tous les hommes ne sont pas mauvais.
- Sans doute. Mais d’autres pensent qu’il est trop tard. Que l’équilibre est à jamais rompu.
- Et toi ?
- Moi, je crois qu’aucune race n’est mauvaise par essence. La mort des druides vous a rendus sourds et aveugles envers la nature. Elle vous a corrompus et cette violence qui vous habite n’est que la conséquence d’une souffrance que vous ne comprenez pas. Vous cherchez une palliatif à ce manque, mais il n’en existe aucun. Ni l’or, ni aucune autre possession matérielle, aucun plaisir charnel ne peut combler ce vide qui vous hante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ElanaElana   24 septembre 2013
- Je... je l'entends. C'est comme tu l'avais dit, c'est puissant et rassurant comme les bras d'une mère...
- Oui, même dans les ténèbres, tu ne seras plus jamais seule...
- Je sens aussi ta présence en moi... Quand je serais morte ce lien disparaîtra?
- Non, il ne mourra jamais, Llali. Nous sommes liés pour toujours.
- Nous demeurerons ensemble pour le reste des temps à venir?
- Plus encore...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
YaneckYaneck   18 mai 2013
La mort des druides vous a rendus sourds et aveugles envers la nature. Elle vous a corrompu et cette violence qui vous habite n'est que la conséquence d'une souffrance que vous ne comprenez pas. Vous cherchez un palliatif à ce manque, mais il n'en existe aucun.
Commenter  J’apprécie          60
MarquePageMarquePage   13 février 2014
- Nous allons nous faire massacrer ! Veux-tu mourir ?
- Nulle créature sensée ne souhaite mourir, mais il existe des forces supérieures aux intérêts individuels. Même si ma mort te semble vaine, elle ne l'est pas aux yeux de l'ordre céleste.
Commenter  J’apprécie          60
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   06 février 2014
Les hommes sont capables de choses extraordinaires. Quelle tristesse qu'ils ne mettent pas un tel savoir au service de la vie.
Commenter  J’apprécie          100
Lire un extrait
Videos de Nicolas Jarry (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Jarry
Nains
autres livres classés : elfesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1310 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre
.. ..