AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782371020276
572 pages
Éditeur : Lumen (15/01/2015)

Note moyenne : 4.53/5 (sur 473 notes)
Résumé :
Télépathe depuis l'enfance, Sophie a découvert qu'elle devait ses pouvoirs à son héritage elfique. La jeune fille vit désormais au manoir de Havenfield, où elle a trouvé sa place auprès de ses deux parents adoptifs, même s'il lui reste beaucoup à apprendre pour s'intégrer au monde des Cités perdues. Elle fait une découverte unique le jour où elle croise le chemin de Silveny, la seule alicorne femelle connue, et se retrouve aussitôt chargée de l'éducation de l'animal... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (122) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  12 décembre 2018
Second tome de la série, plus mature, plus noir.

Sophie Foster poursuit sa nouvelle vie chez les elfes, coincée entre le cygne noir, les rebelles, le conseil, l'école de FoxFire, ses grands pouvoirs (qui impliquent de grandes responsabilités), et tout ce qu'on attend d'elle. Qu'elle fasse des miracles bien sûr...
A 14 ans, pensez-donc, elle est déjà opérationnelle pour sauver toute la société des elfes.

Azkaban est enfoncé.  l'Exil, prison des elfes est bien plus glauque et franchement bien plus flippante. Comment une société immortelle et pacifiste se retrouve bien prompte à briser des esprits (qui me semble être un traitement bien plus inhumain ou inelfien que la simple peine de mort).
Une société sois disant égalitaire, mais avec des nobles, du peuple voire la masse (la populace). Pas facile de construire son utopie Mme Messenger...
Avec ce tome on saute de la pierre philosophale à direct les reliques de la mort. Bien plus sombre, essentiellement axé sur les pouvoirs mentaux des elfes et un animal surprise en bonus... Un.... (c'est pour le côté sympa et jeunesse). L'école est reléguée au second voire troisième plan.

Un second tome addictif, bien qu'un peu long à démarrer, mais très plaisant. On se laisse gentiment (n'oublions pas quand même que c'est de la littérature jeunesse) emporter par les intrigues et on a hâte de voir ou savoir où tout cela va nous mener. J'aime bien cette série. La preuve ? Je suis en train de lire le tome 3.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          883
florencem
  21 avril 2017
Cela ne m'arrive pas souvent, mais j'ai enchaîné avec le tome deux directement, et je vais poursuivre avec le trois. Un très bon signe car cela veut dire que je ne me lasse pas des aventures de Sophie et que l'auteur parvient à maintenir son rythme.
Encore une fois, il se passe pas mal de choses, et le sentiment de « précipitation » que j'avais eu dans le premier tome se fait de nouveau ressentir. Cela ne me dérange pas même si de temps à autre, je trouve qu'il y a une sorte de facilité qui découle de cet effet. le récit n'en reste pas moins palpitant et très intéressant. Nous en apprenons autant sur Sophie que sur le monde des elfes et j'ai la vague impression que nous ne sommes pas au bout de nos surprises.
Dans Exil, nous retrouvons donc notre jeune héroïne qui tâche de reprendre une vie normale après son enlèvement. Pas évident, mais grâce à ses amis et ses parents, elle reprend le dessus. Jusqu'à ce qu'un événement dramatique touche l'un de ses proches. Un nouveau périple commence, tout en s'imbriquant dans les autres intrigues en cours. le tout est bien mené et nous laisse des indices par-ci, par-là, mine de rien. Tout est lié et même si l'on arrive pas encore à voir l'ensemble du tableau, on se doute rapidement que cela va être assez épique quand les derniers tomes sortiront. Et c'est le genre de chose que j'apprécie énormément. Un univers complexe et riche qui ne cesse de nous surprendre.
Sophie reste bien entendu au centre des événements. Elle est la clé de tout et ses pouvoirs ainsi que sa création sont le mystère à résoudre. Un fardeau bien lourd à porter pour la jeune fille. Elle est d'un courage exemplaire et a une force de caractère inouïe. Cependant, j'ai du mal avec son « existence » même. J'entends par là que ses créateurs se sont clairement « amusé » à la créer pour qu'elle serve leurs objectifs. Ils disent qu'elle a le choix mais franchement… c'est dur à voir pour de nombreuses raisons. Et en même temps, cela rend notre héroïne encore plus attachante, tout en soulevant des problèmes d'éthiques et de libre arbitre. Je n'ai qu'une envie, voir Sophie se rebeller.
Parlons maintenant des petites choses qui ne m'ont pas tellement plu dans ce tome. La trame principale est très chouette, dans l'émotion et l'action. Rien à redire à ce niveau-là. Là où par contre cela a un peu coincé : les personnages. Ce n'est pas grand-chose, car j'ai tout de même choisi de mettre en 4.5/5 au roman mais… Silveny pour commencer. L'alicorne (une licorne ailée) m'a exaspérée au possible. Elle a son utilité, certes, mais je ne sais pas, je n'ai pas du tout accroché. Fitz se montre injuste au possible envers Sophie. Il a ses raisons que l'on peut comprendre, mais la violence avec laquelle il gère cela… Difficile à accepter. Dex/Fitz/Keefe : mais pourquoi les trois garçons sont obligés d'en pincer pour Sophie ! C'est d'un ridicule à certains moments. A la rigueur, deux d'entre eux, mais là même si l'on voit que Sophie a une préférence, je trouve que l'auteur donne trop d'importance à la jeune fille avec ce choix, alors qu'elle est déjà au centre de toutes les attentions. J'aurais préférer une vraie amitié avec Dex par exemple, franche et sans ambigüité.
J'ai ma préférence pour Keefe, personnellement. le garçon a une personnalité forte, un humour absolument génial, et il cache tellement de choses derrière sa bonne humeur qu'il est celui que je trouve le moins lisse. J'aime beaucoup Dex et Fitz mais le premier a clairement le rôle du bon copain, tandis que le second fait trop « premier de la classe ». Nos héros sont jeunes et ils ont d'autres soucis en tête mais j'espère que ce sera aussi un pan de l'histoire qui sera traité et bien traité.
Un second tome très réussi donc avec son lot de réponses, sans pour autant tout nous révéler. Les mystères sont toujours de mise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
Aelynah
  13 janvier 2015
Attention à ceux qui n'ont pas lu le premier je préfère prévenir que vous risquez des spoils.

Depuis que le conseil a décidé que Sophie pouvait rester et continuer sa scolarité à Foxfire et que ses exactions seraient notées dans son dossier mais considérées comme punition effectuée, la vie de Sophie a pris un nouveau tournant.
Depuis son enlèvement par les hommes en noir, beaucoup de choses ont changé. Outre ses nouvelles dispositions telle la Polyglottie ou l'Instillation la voici pourvue d'un garde du corps gobelin. Elle, qui n'aime toujours pas être dans la lumière, n'a hélas pas le choix que d'accepter ces conditions. Elwin l'a même dotée d'un nouveau Nexus pour être sûre de ne plus la voir s'évaporer à son prochain saut lumineux.
La rentrée approche et tout est plutôt calme. Même le Cygne noir semble l'avoir mis en veilleuse. Pourtant Sophie cherche encore et toujours dans ses souvenirs ce qui aurait pu y être implanté. Elle ne veut pas être une marionnette que l'on manipule et gardé son libre arbitre.
De plus , l'annonce de leur mort a été un véritable traumatisme pour beaucoup. Et lorsque Sophie découvre sa propre tombe au jardin des Errants c'est le choc. Car la mort en tant qu'humains elle connaît mais elle imagine helas ce que cela a dû être pour ses nouveaux proches elfes et surtout pour ses tuteurs Ena bien éprouvés par la mort de Jolie. C'est là qu'elle va découvrir un merveilleux cadeau fait par amour par Eraline et Grady ainsi que le prochain indice du Cygne noir et pouvoir repartir en croisade pour son passé.
Les relations de Sophie évoluent tant avec ses amis qu'avec ses tuteurs. de nouvelles sensations semblent aussi la traverser et nous allons la suivre avec d'autant plus d'impatience que l'indice que le Cygne noir lui a de nouveau laissé rend Alden inquiet, ce qui nous laisse présager des aventures et des découvertes hors norme.
Ce tome va être particulièrement important pour nous, lecteurs et pour Sophie car il va nous permettre de découvrir des bribes du secret du passé de celle-ci.
Là encore, nous allons suivre avec plaisir et compassion tout le panel d'émotions qu'elle va subir: douleurs, tristesse, espoir, trahison, inquiétude ou culpabilité.
Dans le même temps nous en apprenons aussi plus sur la société elfique, ses croyances, ses espoirs, ses peurs aussi et surtout les risques de ce que peut engendrer la culpabilité.
Au niveau personnage j'avais hâte de voir évoluer leurs relations à tous et éventuellement d'en voir de nouvelles se faire et se défaire. Je n'ai pas été déçue.
Un personnage secondaire du 1er tome va être mis en avant de par son humour, son air jovial et sa verve, vous l'avez reconnu il s'agit de notre Empathe favori : Keefe.
Ce jeune homme qui, dessous des airs bravaches et une certaine insolence, cache une brisure qui nous émeut. Sa relation avec Sophie va se développer au grand dam de Dex. Mais il lui sera toutefois plus tard d'un certain soutien dans l'adversité.
Dex qui, lui aussi, depuis l'enlèvement a connu quelques changements puisque le voici Technopathe. Pourtant il rejette ce pouvoir et le cache. Pour lui pouvoir inutile, il va petit à petit grâce à ses amis apprendre à le voir autrement. Et on augure une utilisation particulièrement distrayante lorsque l'on imagine en doublon avec Keefe.
Deux garnements en puissance lâchés dans la nature?? Sauve qui peut!!
Fitz, Biana ,Alden et Della seront encore très présents dans ce tome. Ils sont un peu la 2ème famille elfe de Sophie et de plus Alden est un bon conseiller pour elle dans ses recherches de la vérité. Il l'empêche de se mettre en faute vis à vis du Conseil et la soutient même s'il lui cache toujours quelques éléments, qui, nous le verrons ici sont importants.
Un événement grave va cependant troubler cette sérénité et cette relation qu'ils entretiennent. Et par la même occasion nous en apprendre là encore plus sur les événements du passé, Prentice, Jolie et le Cygne noir.
Mais surtout ses anciens tuteurs, Grady et Edaline sont, définitivement,cette fois devenus ses parents adoptifs.
Elle les aide de son mieux à Havenfield grâce à sa Télépathie et cette propension qu'elle a de déchiffrer les sentiments des animaux et ainsi communiquer avec eux.
Cela va lui apporter une nouvelle amitié particulière lors de la découverte de Silveny, une alicorne argentée magnifique et rare. Bien entendu cette particularité va lui apporter aussi son lot de détracteurs et de nouveaux ennemis.Car tous les elfes sont alors concernés par cette découverte. Elle est d'une importance cruciale pour leur avenir et va mettre là encore Sophie sous les projecteurs et surtout la colère de Bronte.
Nous retrouvons dans ce tome toute la délicatesse de la plume de Shannon Messenger lorsqu'elle évoque les sentiments de ses personnages, leurs ressentis profonds et leurs peurs. de même ce tome nous offre-t-il quelques scènes d'action toutes aussi attrayantes que précédemment et avec en sus des découvertes qui vont changer les gens et probablement leur vision de l'avenir.
Certains personnages m'ont surpris par leurs réactions. Mais même si nous pouvons, pour certains, envisager de comprendre celles-ci nous n'en n'attendions pourtant pas de ce genre de leur part.
Contrairement au premier l'histoire se déroule beaucoup plus à l'extérieur de l'école et cela nous permet de découvrir d'autre sites magnifiques ou sombres du pays des elfes ainsi que de nouvelles races de personnages plus ou moins rares ou gentils.
C'est donc avec un réel bonheur que je me suis replongée dans cet univers qui me transporte avec elle et me fait vivre les tourments de ces personnages. J'ai vibré avec eux, frissonné d'angoisse et senti aussi cet élan d'espoir infime lorsque la situation l'a hélas fait ressentir.
La plume de Shannon Messenger est vraiment faite pour la magie du pays elfique et pour nous y transporter sans risquer une moindre évaporation avec ou sans Nexus.
Vous aimez les contes, l'aventure, le suspens ou simplement vous évader dans un monde merveilleux et en même temps plein de vie, alors n'hésitez plus rejoignez les et ressentez la magie qui est en vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Allisonline
  08 juin 2016
Après l'immense coup de coeur que j'avais eu pour le premier tome de Gardiens des Cités Perdues, j'ai mal vécu de devoir tant repousser la lecture de la suite. Me l'étant finalement procurée à Montreuil, après avoir rencontré Shannon Messenger sur le stand des éditions Lumen, je suis repartie avec les deux tomes suivants et l'envie de les lire immédiatement. Alors pourquoi ai-je encore tant attendu pour les lire ? Au-cune i-dée. Vraiment. Mais là, la sortie du 4ème tome chez Lumen m'a fourni l'excuse dont j'avais besoin. Et au moment où je m'apprête à vous parler du second tome, j'en suis à la moitié du quatrième…
Car oui, messieurs-dames, c'est un coup de coeur renouvelé, confirmé, multiplié ! Quelle claque, vraiment. Si j'avais adoré le premier tome comme j'avais aimé Harry Potter à l'époque, la suite n'a fait que renforcer l'amour que j'ai pour Sophie et ses aventures. Ceci couplé à la personnalité génialissime de Shannon Messenger, avec qui j'ai pu passer un très long moment, et me voilà pleine de joie, ayant douze ans à nouveau, m'imaginant suivre les cours à Foxfire et me demandant quel pouvoir serait le plus coolos.
Dans ce deuxième tome génial, nous retrouvons Sophie qui essaye de reprendre une vie normale après les évènements survenus quelques mois plus tôt. Mais rien n'est plus pareil depuis que Dex et elle ont été enlevés, à commencer par le garde du corps gobelin de deux mètres qui la suit partout… D'ailleurs, ce second tome est bien plus sombre que ne l'était le premier, dont une grande partie nous présentait l'univers merveilleux dans lequel vivent les elfes. Seule la fin en montrait le côté sombre, alors qu'ici, nous savons que quelque chose se trame dans l'ombre, et Sophie aussi.
Dans ce tome, nous rencontrons aussi un nouveau personnage haut en couleur autour de qui l'intrigue va tourner : une alicorne, magnifiquement représentée sur la couverture, avec qui Sophie partagera un lien particulier. C'est un personnage à part entière, aussi bien dépeinte que ne l'ont été tous les autres. Et qu'est-ce que je l'ai aimée ! Je persiste, les personnages sont le point fort de l'histoire, il est impossible de ne pas s'attacher à eux. Pour mon plus grand plaisir, ce tome-ci mettra Keefe au coeur de l'action, me faisant, si c'est possible, apprécier encore plus le jeune homme. Derrière son côté désinvolte se cache un vrai coeur d'or et des fêlures qui m'ont beaucoup touchée.
Sophie est bien sûr la plus géniale des héroïnes, et elle le montre encore une fois dans ce tome. Elle est si forte qu'on en oublie volontiers qu'elle a treize ans, qu'elle a été arrachée à sa famille pour vivre dans un nouveau monde dont elle ne soupçonnait pas l'existence quelques mois plus tôt, qu'elle a été kidnappée et a appris qu'elle était le résultat d'une expérience génétique… Mais Sophie reste tout à fait crédible, dans son côté humain, du fait qu'elle fasse des erreurs, et surtout grâce à sa personnalité et ses émotions, que l'auteur arrive si bien à retranscrire.
Comme je l'ai dit, j'ai enchainé deux tomes en deux jours, dévorant plus de 1000 pages sans m'ennuyer un seul instant, en maudissant les moments où je devais reposer mon livre. C'est tout à la fois l'écriture entrainante de Shannon Messenger, ses personnages géniaux et son intrigue passionnante qui m'ont emportée sans me laisser le moindre répit. Ce tome est une pépite, au même titre que l'était le premier. Plus de 500 pages d'émotion, de révélations, de chocs mais aussi de beaux moments touchants ou vraiment drôles qui donnent toute sa force à l'histoire. C'est clairement une de mes sagas préférées de tous les temps, c'est dit.
J'ai tellement envie de vous en dire plus ! Sur le Cygne Noir, l'organisation secrète si mystérieuse à l'origine de tout ; ou sur l'amour que je porte aux parents adoptifs de Sophie ; ou sur les nombreux sourires qu'ont provoqué Keefe et Sandor ; ou sur l'attention apportée aux moindres petits détails et sur l'intelligence de l'intrigue… Mais qui serais-je, si j'osais vous gâcher la lecture de ce merveilleux roman ? Il ne vous reste plus qu'à vous jeter dessus !
Je ne peux que vous conseiller de découvrir cette saga, si ce n'est pas fait, ou de vous empresser de lire la suite si, comme moi, vous êtes un fou qui a tant attendu avant de le faire. Pour l'originalité et la beauté de l'intrigue et de l'univers, pour ses personnages merveilleux que j'aime très fort, pour les larmes qui me sont montées aux yeux plus d'une fois durant ma lecture. Lisez Gardiens des Cités Perdues, parce que c'est la meilleure saga jeunesse du moment, tout simplement.
Lien : http://allison-line.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Kassuatheth
  13 avril 2019
Le Tome 2 a la moitié moins de lecteurs que le premier. J'avais remarqué le même phénomène avec d'autres sagas comme les Chroniques lunaires. Pourtant ce deuxième tome est encore mieux réussi. L'auteur maîtrise mieux son sujet.
Je ne vous raconterai pas la même chose que les autres. Je vais me concentrera sur les émotions, les affections, les sentiments. Parce qu'il y en a beaucoup dans ce deuxième tome.
Parlons d'abord de cette merveilleuse relation entre Silveny l'uni orné volante et Sophie. L'unicorne est télépathe comme Sophie. Ayant vécu seule pendant des siècles, Silveny avait besoin d'une amie. Elle en a trouvé deux dont Sophie. Mieux encore, Silveny était la seule à pouvoir lui faire sentir des sentiments chaleureux et ainsi lui permettre de dormir su sommeil du juste.
Après la perte de ses parents humains, était prête à adopter de nouveaux parents et de pouvoir ressentir le "maman" ou "papa" qu'elle dirait à ses tuteurs. Eux mêmes s'étaient plis d'affection pour Sophie.
Finalement ses liens avec ses amis se resserraient à chaque nouvelle aventure.
Si moi, en tant qu'adulte j'ai pu ressentir toutes ces émotions, je suis persuadé que tous les ados, garçons ou filles les ont vécues sans meme le réaliser. C'est le genre de roman que l'on termine malgré les centaines de pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          293

Citations et extraits (60) Voir plus Ajouter une citation
fantasybooksaddictfantasybooksaddict   23 août 2015
-Merci... transmit-elle en retour. Tu ne trouves vraiment pas ça étrange que je parle à Silveny?
- Tu plaisantes ? Si seulement tu pouvais m'apprendre !
Sophie esquissa un sourire.
- Je peux toujours essayer.
- Dites donc, je croyais vous avoir interdit les messes basses, tous les deux ? protesta Keefe en s'immisçant entre eux. À voix haute, les conversations, sauf si vous parlez de moi.
Fitz s'esclaffa.
- Keefe est jaloux de ne pas pouvoir t'envoyer de messages secrets.
- Oh pardon, je n'ai pas besoin de vos petits tours de passe-passe, moi! Je peux ressentir les secrets de Foster, et d'ailleurs... (Il se mit à s'éventer de la main). Je détecte de très fortes émotions en ce moment même.
- Sans doute parce que j'hésite entre t'étrangler et te frapper à coups de chaussure !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
fantasybooksaddictfantasybooksaddict   23 août 2015
Le hoquet de surprise de Sophie résonna parmi les arbres.
Elle n'en croyait pas ses yeux.
A quelques mètres d'elle se tenait un pâle cheval scintillant aux ailes déployées. Ce n'était pas un pégase : sa lecture des manuscrits conservés à Havenfield avait appris à Sophie que le pégase, plus trapu, arborait une robe tacheté d'azur et une crinière bleu nuit. La créature devant elle possédait une crinière argent ondulée qui lui recouvrait toute l'encolure et laissait pointer sur son front une défense torsadée de blanc et d'argent pareille à celle des licornes. A ceci près que les licornes n'avaient pas d'ailes.
- Qu'es-tu donc ? murmura Sophie, qui plongea son regard dans les yeux marron de l'animal.
D'habitude, elle trouvait les yeux marron banals (surtout les siens), mais ceux-là, en particulier, parés de reflets dorés, la fixaient d'une telle manière qu'elle ne pouvait s'en détacher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
ana_prnana_prn   29 juin 2017
Désertant la cafétéria, elle profita de la pause déjeuner pour se rendre au Centre de Soins.
-Qu'est-ce que c'est que ça ? Demanda la jeune fille.
Elle désignait une photo d'elle, accroché au dessus du lit où elle était assise. Ou, plus précisément, une photo d'elle en train d'effectuer un pas de danse ridicule dans son grotesque costume de mastodonte lors de la cérémonie d'inauguration.
Elwin ricana.
-Je me suis dit qu'il était temps que je rende hommage...Estime-toi heureuse que je n'aie pas suivi le conseil de Keefe et rebaptisé cet endroit le «Centre Foster» !
Posté dans un coin, Sandor s'esclaffa. Sophie les foudroya tour à tour du regard. […]
Elle n'aura qu'à voler la photo plus tard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
fnitterfnitter   13 décembre 2018
Et puis, pardon de le rappeler, mais Foster a volé! Tout en clignant comme une folle... Tu ne nous couverais pas encore un petit pouvoir supplémentaire, quand même? Franchement, tu pourrais en laisser aux autres!
Commenter  J’apprécie          550
florencemflorencem   20 avril 2017
Mais la culpabilité est pernicieuse, surtout lorsqu’elle est mêlée à un profond chagrin. Elle se glisse dans les interstices, sème le doute, te pousse à te demander si tu n’aurais pas pu faire quelque chose, n’importe quoi pour modifier le cours des événements...
Commenter  J’apprécie          430

Videos de Shannon Messenger (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Shannon Messenger
Prix Babelio 2020 : découvrez les 10 lauréats
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Gardiens des Cités Perdues (3 tomes) : Personnages

Comment s’appelle l’héroïne de la saga ?

Oralie Coster
Silveny Koster
Sophie Foster
Jolie Ruewen

15 questions
92 lecteurs ont répondu
Thème : Gardiens des cités perdues, tome 2 : Exil de Shannon MessengerCréer un quiz sur ce livre

.. ..