AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266293815
Éditeur : Pocket Jeunesse (16/05/2019)
4.63/5   393 notes
Résumé :
Sophie Foster est de retour dans les Cités Perdues - mais les elfes ont changé. La menace de la guerre pèse sur son monde scintillant, et les Invisibles font des ravages. Les liens entre les amis et les ennemis s'amenuisent considérablement, et Sophie ne sait pas en qui avoir confiance. Mais quand elle est prévenue que les personnes qu'elle aime le plus seront les prochaines victimes, elle sait qu'elle doit agir. Un symbole mystérieux pourrait être la clé - si seule... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (59) Voir plus Ajouter une critique
4,63

sur 393 notes
5
39 avis
4
14 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

florencem
  27 janvier 2020
J'essaye d'espacer un peu mes lectures des Gardiens des cités perdues pour éviter l'overdose. Avec une saga qui va dépasser les huit tomes, je préfère être prudente car souvent, dans ces cas-là, on assiste à un rallongement de l'intrigue pas réellement nécessaire. Et c'est déjà un peu le défaut que je trouve ici.
Depuis leur retour à Foxfire et le départ de Keefe au sein des Invisibles, nos amis essayent tant bien que mal de retrouver une vie normale. Mais la guerre qui se profile et la menace latente des ogres rendent les elfes nerveux. Des mesures exceptionnelles sont prises, et un sommet est organisé. Mais cela empêchera-t-il réellement la chute des Cités perdues ?
Shannon Messenger parvient à maintenir le rythme avec le projet Polaris. Je ne peux pas lui enlever cela. Elle parvient à rendre le récit dynamique, en faisant succéder les situations à haute teneur émotionnelle et les révélations. J'ai lu le roman avec grand plaisir même si pour moi, il est clairement un entre-deux. On y retrouve autant le côté fantaisie et merveilleux, que toute l'ambiance mystérieuse et un peu anxiogène de l'intrigue principale. La politique et la diplomatie rendent le tout plus adulte, tout en gardant quelques petits éléments d'humour et de préoccupations adolescentes. C'est un bon équilibre.
Si nos héros sont quelque peu aidés par les adultes, il n'en reste pas moins, que ce sont eux qui mènent la barque et sont au centre des révélations ainsi que des avancements cruciaux contre les Invisibles. J'aime beaucoup le fait qu'il y ait plein de petites choses et des événements autant passés que présents qui se reconnectent pour nous donner une vision plus globale du plan des Invisibles, même si le tout est encore assez flou. C'est un peu comme mener une enquête et chaque détail compte. Les faux-semblants sont aussi monnaie courante, rendant parfois le récit plus vague et installant une ambiance plutôt paranoïaque.
Cependant, et même si j'ai passé un très bon moment, j'ai aussi trouvé qu'il y avait de nombreuses répétitions : dans les scènes, les réflexions et les situations. On en vient à retrouver les mêmes schémas, et si l'auteur essaye de nous montrer que ces personnages principaux sont matures, c'est quelque chose qui parfois est loin d'être le cas. Les doutes constants de Fitz et Sophie concernant Keefe, leur flirt qui ne mène à rien, leur désobéissance… Quelques fois, je lève les yeux au ciel, et j'ai envie de les secouer. Je sais qu'ils ont entre 14 et 16 ans, mais l'auteur essaye de nous vendre des adolescents dont la maturité est un atout, et j'ai l'impression, très souvent, qu'ils n'apprennent pas réellement de leurs erreurs.
Je ne suis pas de la team Fitz… Cela y joue peut-être. Il est trop lisse, trop colérique, trop impulsif, et cette manie de toujours vouloir être collé à Sophie finit par m'exaspérer un peu. Keefe est beaucoup plus complexe et profond, et sa quasi non présence dans le projet Polaris s'est faite ressentir pour moi. Je comprends son choix et cela va parfaitement avec son caractère, mais il apportait cette touche d'humour et permettait de détendre l'atmosphère quand les choses n'allaient pas. Sophie est toujours adorable, bien qu'elle stagne du point de vue de son évolution. J'espère que dans les prochaines tomes, elle parviendra à aller de l'avant, surtout au vue des derniers événements.
Un tome réussi malgré les quelques défauts que je souligne. L'intrigue prend une tournure plus complexe et surtout plus critique laissant les ennemis sur une victoire. Il y a de nombreux secrets qui sont mis à jour et d'autres qui nous narguent, et la fin du Projet Polaris laisse entrevoir encore bien des surprises. Je croise très fort les doigts pour un petit regain d'intérêt au niveau des personnage par contre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Allisonline
  15 février 2017
Ah, Gardiens des Cités Perdues ! Comment vous parler encore une fois de cette saga jeunesse qui me plait tant ? Si le premier tome, déjà brillant, n'en était qu'à ses balbutiements, Shannon Messenger prouve à chaque nouvel opus qu'elle mérite chaque larme et chaque rire qu'elle provoque. Avec Projet Polaris, elle s'applique à approfondir tout à la fois son intrigue, son univers et bien sûr, la psychologie de ses personnages si attachants. Après l'horrible cliffhanger sur lequel elle nous avait laissé avec Les Invisibles, nous aurions pu penser qu'elle se ferait pardonner en étant plus tendre cette fois-ci mais… NON.
J'essaye toujours de vous épargner les spoilers, mais en chroniquant un cinquième tome, je ne peux malheureusement rien promettre. Si vous êtes tombés ici par hasard, n'hésitez pas à aller lire mon avis sur le premier tome… ou bien épargnez-vous tout simplement cette peine et foncez lire le livre ! Si vous n'avez pas passé un si bon moment que ça avec le début des aventures de Sophie, donnez sa chance à la suite : l'auteur s'améliore en même temps que ses personnages, son intrigue s'approfondie et se densifie en même temps que son univers pour devenir tout bonnement addictive. Mais surtout, si le tome précédent était clairement plus sombre, celui-ci est définitivement plus mûr.
Clairement, Projet Polaris est le tome de la maturité. Sophie grandit petit à petit depuis le début, mais ce cinquième opus commence à en faire une vraie jeune femme. Par de subtiles touches, l'enfant laisse place à une adolescente. Elle s'affirme, sa voix prend de la valeur, ses actions ont des conséquences, ses choix lui appartiennent et son coeur lui joue des tours. Dans tant de sagas jeunesses, les sidekicks ont tendance à faire de l'ombre au héros, mais Sophie est si agréable à suivre qu'elle ne se laisse pas mettre en retrait. Cela ne veut pas dire que les autres personnages ne brillent pas, bien au contraire. C'est d'ailleurs ce que j'aime le plus dans la saga de Shannon Messenger, sa manière de rendre chaque protagoniste si crédible, si entier. Si Sophie grandit, ses amis aussi. Dex n'est plus si impressionnable, Fitz est descendu de son piédestal, Keefe prend les choses plus au sérieux et Biana est bien moins superficielle. Tam et Linh ne sont pas laissés de côté et ils sont une très belle addition à la dynamique du groupe (qui manquait cruellement de filles !).
Quant à l'intrigue, elle est si dense que les quelques six cent pages qui composent ce nouvel opus ne sont pas de trop, bien au contraire. Maintenant que nous avons découvert plus avant les autres peuples des Cités Perdues, il est temps de régler leurs différends. C'est bien sûr sans compter sur les interventions des Invisibles, qui semblent ne reculer devant rien et qui donnent une nouvelle image des Elfes, auparavant si pacifiques. Bien entendu, Sophie est au coeur de l'intrigue, mais ce tome révèle qu'elle n'est pas la seule à intéresser l'organisation secrète. Heureusement pour elle, la jeune fille est entourée d'amis et de proches aussi loyaux que talentueux, qui font preuve d'intelligence et de courage. Chaque page compte, apportant révélations et nouveaux mystères, jusqu'à une fin… EN CLIFFHANGER AAAAH. Comment ose-t-elle après ce qu'elle nous a fait dans le tome précédent ? Comment peut-elle une fois de plus nous laisser en larmes et pleins de terribles questions ?
Pourtant, on en redemande ! La grande force de Gardiens des Cités Perdues, c'est son côté addictif. Il y a bien sûr l'intérêt du lecteur pour les personnages, qui sont terriblement attachants et pour lesquels on ne peut que retenir son souffle à chaque nouvelle péripétie… Mais c'est le talent avec lequel Shannon Messenger apporte chaque plus petite révélation au bon moment, tout en instillant de nouvelles questions à chaque fois, qui rend ce nouveau tome impossible à lâcher. À chaque fois que l'on croit avoir percé à jour le plan des Invisibles et les secrets du Cygne Noir, nous ne faisons que nous rapprocher de la vérité, juste assez pour avoir une furieuse envie de poursuivre l'aventure.
Ce nouveau tome est donc définitivement une réussite, dans la continuité des précédents. J'aime voir grandir Sophie, la voir s'affirmer et prendre ses propres décisions. Elle est courageuse et intelligente, et diablement bien entourée. Même s'il est clair que Shannon Messenger nous réserve encore de nombreuses surprises, je n'ai aucune hâte de voir la fin arriver tout en souhaitant connaître, enfin, le fin mot de l'histoire ! Rejoignez donc les traumatisés des Cités Perdues, qui pleurent et rient et aiment les aventures de Sophie !
Lien : http://allison-line.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          213
Cendre_
  17 mars 2021
J'ai collé un 2.5/5 à ce livre, qu'il mérite amplement. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi cette saga a autant de succès, des notes aussi stratosphériques et comment on peut dire qu'elle est dans la digne succession de la vague Harry Potter. Et je parle en connaissance de cause car j'ai quand même persévéré jusqu'au tome 5 en espérant avoir un déclic.
Je suis désolée si vous avez aimé mais je suppose que chacun cherche des choses différentes dans ses lectures et n'est pas sensibles aux mêmes aspects. J'ai découvert plusieurs sagas jeunesse visant la même tranche d'âges cette année et qui méritent bien plus de reconnaissance que GDCP car plus matures par bien des aspects (Fablehaven et A comme Association par exemple).
Alors comment dire ? L'univers est toujours foisonnant de créatures et de lieux qui mettent des paillettes dans les yeux et le groupe de héros est toujours emabarqué dans des missions pleines de danger pour mettre du punch mais tous les défauts des tomes précédents sont encore là : personnages principaux caricaturaux, adultes cons comme des balais, héroïne banale et sans attrait que pourtant tout le monde adore, pluie d'incohérences et de too-much, etc. Je déplore qu'il n'y ait pas d'évolution sur tous ces aspects et que les tomes ne gagnent pas en maturité (contrairement aux lecteurs des premiers jours qui eux ont pris 5-6 ans d'expérience de plus!).
Si encore les messages véhiculés étaient mignonnets mais même pas ! Ils se veulent pleins de bonté et de compassion mais je les trouve au contraire très dangereux et sans profondeur. Exemple : un personnage se fait torturer et pour lui soulager la conscience (car ils l'ont soigné de ses blessures donc seul reste le choc psychologique) les gentils le mettent sous sédatif pour qu'il plane (déjà là, je n'approuve que moyennement) et lui proposent de lui effacer la mémoire « pour qu'il ne vive pas avec ce fardeau » ! Quoi ?! Excusez-moi, mais, en dehors du fait que notre vécu forge notre vie, convictions et notre regard critique, on est d'accord que c'est comme proposer à quelqu'un de devenir alcoolique pour noyer son chagrin dans l'alcool, non ? Heureusement le personnage en question refuse mais tout de même, personne n'a l'air de le comprendre et dit « oh, qu'il est courageux ! ». Je dirais surtout qu'il est lucide, intègre et pas aussi dingue que ceux qui ont proposé cette solution (qu'on présente comme la crème de la crème de cet univers, je précise). Et cette saga est bourrée de fausses bonnes idées comme ça, et ce, depuis le début. Je pensais vraiment que ça allait s'améliorer au cours des tomes mais dès qu'un propos est pondéré, un autre arrive et re-casse tout. OK, c'est pour la jeunesse mais au bout d'un moment il faut quand même faire attention aux messages qu'on transmet, quoi…
Et pour continuer sur les défauts, parce que là j'en ai gros sur la patate : Sophie, je ne peux plus la voir ! Sérieux, cette Mary-Sue en puissance me court sur le haricot. Toujours toute gentille (mais loin d'être futée), adorée par tout le monde sans raison et puis surtout tellement douée en tout que ç'en devient vraiment énervant. A chaque nouveau tome, elle se révèle être méga forte dans une nouvelle discipline. Au bout d'un moment c'est tellement attendu et gros que ça m'agace plus qu'autre chose. Cette fille n'a aucun mérite : elle réussit tout sans efforts. Sans parler qu'elle et ses copains (moyenne d'âge : 15 ans) sauvent le monde à chaque tome en faisant mieux et de manière plus "ingénieuse" que les adultes qui ont pourtant des âges canoniques. LOL ! Tout dans l'impro, plan ridicule voire inexistant. Et le pire, c'est que ça marche ! *lève les yeux au ciel*. Sans oublier que les elfes sont présentés comme des êtres bien plus intelligents, pacifistes et sages que les Humains. C'est à mourir de rire... ou de pleurs, je ne sais pas. Un manque de crédibilité navrant.
Tout ça, ce n'est pas nouveau mais à la longue je sature et puis surtout il manque dans ce tome quelque chose qui était présent dans les autres : du dynamisme. Ou en tout cas une grosse inégalité dans le rythme. Franchement plus de 600 pages et on peut résumer les événements en quelques phrases. La grosse majorité de ce tome n'avance pas. Sophie passe beaucoup de temps à faire des discussions télépathiques avec ses potes ou s'étaler sur ses états d'âme amoureux (et j'y reviendrai) et pas grand-chose d'autre qui fait avancer le schmiliblick avant la moitié voire le dernier tiers du livre.
Sans compter qu'au niveau de la temporalité, c'est assez grossier : 4 tomes pour faire une année scolaire de Sophie et 458920 missions suicides... euh non, ca ne marche pas pour moi. Je comprends que l'auteure veuille éviter les temps morts car c'est ce qui plait au jeune lectorat mais du coup la plausibililité chronologique en pâtit.
Et puis ce faux suspens sur la romance : je n'en peux plus. Avec qui Sophie va sortir ? Keefe ou Fitz ? Fitz ou Keefe ? Choisis, bon sang, et arrête de te voiler la face ! Et je ne parle même pas de Dex ou Tam qui sont pour moi hors compétition depuis le début même si l'auteure nous fait comprendre qu'ils font aussi partie du fan club de l'incroyable Sophie Foster (pfff. Ri-di-cule). Nan, mais l'auteure nous prend pour des débiles ou quoi ? Depuis le chapitre 1 du tome 1 on peut deviner qui elle va choisir car le personnage en question est en tous points la caricature du parfait boyfriend des ados. Et fin du tome 5, toujours rien ?! Je critique les livres ado où on nous colle une amourette avant la moitié du tome 1 au plus tard mais la faire trainer pendant des tomes quand rien de concert ne se passe, c'est presque pire. Je mets ma main à couper que ça sera donc Fitz. Et puis si je me suis trompée, la saga est finalement plus originale que ce qu'elle a montré jusque-là (mais franchement j'en doute…).
Un joli monde, des péripéties inattendues, quelques traits d'humour pour ados et un soupçon de révélations ne font pas tout et cette fois cela n'a pas suffit. GDCP use et abuse de certains procédés narratifs typiques de la littérature jeunesse qui me sont de plus en plus pénibles à lire. J'espérais pouvoir passer outre mais j'ai échoué lamentablement.
Je m'étais promis de lire tous les tomes que j'avais en ma possession (jusqu'au tome 6 donc) mais là je crois que je vais revenir sur ma décision et faire l'impasse sur le dernier. Comme vous l'avez compris, j'arrête les frais avec cette saga clairement bien trop jeunesse et incohérente pour moi. J'ai vraiment essayé d'apprécier mais quand on passe plus de temps à lever les yeux au ciel qu'à se laisser porter par les aventures des héros, au bout d'un moment, il faut se faire une raison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
orbe
  14 février 2017
Le danger est omniprésent et tout l'entourage de Sophie est en alerte. Qui va être frappé cette fois ?
Mais les héros sont non seulement inquiets mais aussi tristes. Une partie de leurs compagnons ont rejoint le camp adverse où ils risquent leur vie.
Heureusement il reste un espoir de comprendre le projet Polaris qui bien que complexe a laissé de nombreux indices.
Un tome avec un peu moins de paillettes et d'ogres que le précédent mais avec toujours autant de questions et d'aventures !
C'est l'amitié qui est coeur de l'histoire avec des jeunes prêts à tout pour protéger ceux qu'ils aiment, jusqu'à risquer leur vie...
La tension ne retombe pas dans ce cinquième volet des aventures qui sont dignes de celles d'Harry Potter. Il y a les pouvoirs des héros mais aussi un vrai suspense et des personnages qui évoluent au fil du récit.
A partager !
Commenter  J’apprécie          180
Lire-une-passion
  15 février 2017
S'il y a bien une suite que j'attendais avec impatience, c'était bien celle-là ! L'auteure nous avait laissés avec une fin vraiment horrible et mon cerveau avait déjà fait pleins de suppositions. Mais il me fallait la suite pour avoir les vraies réponses. Et comme vous vous en doutez, une fois de plus, je n'ai pas été déçue, loin de là ! Cette série entre vraiment dans mes plus beaux coups de coeurs depuis que je lis !
Nous retrouvons donc notre bande de jeunes préférés, alors qu'un événement du tome précédent les avaient laissés sous le choc. Mais pour eux, il n'est pas temps de se laisser aller, car le danger n'est jamais loin pour leur rappeler la réalité. En effet, les Invisibles, leurs ennemis, prennent de plus en plus d'ascendance et commencent doucement mais sûrement à mener le chaos. Sophie tente d'en découvrir plus sur les plans des Invisibles, mais elle n'a qu'un maigre indice sous le nom de « projet Polaris ». Que signifie-t-il au juste ? Un étrange symbole semble en être la clé et il serait depuis le début lié à… Keefe !
Comme vous vous en doutez, ce tome 5 démarre sur les chapeaux de roues. Et sachez que vous serez en apnée pendant tout le roman, avec impossibilité de me reposer, tant vous voudrez en savoir toujours plus. L'auteure réussit parfaitement à nous instaurer ce suspense si bien présent depuis le tome 1 et qui ne cesse d'augmenter au fil des tomes. le côté sombre est aussi plus mis en avant et on se doute que notre groupe préféré n'est pas au bout de ses surprises.
Comme d'habitude, Sophie & Co se retrouvent dans des situations difficiles. La faute à quoi ? Au karma, sans aucun doute ! Même s'ils veulent rester plus ou moins en dehors de tous ces problèmes et qu'ils veulent retrouver une vie plus ou moins banale, le Destin est décidément contre eux. Tout est bon pour les lancer sur de nouvelles pistes, sur de nouveaux chemins semés d'embûches, avec, à la clé, les réponses à leurs questions ou de nouvelles interrogations qui sèmeront encore plus le doute en eux.
Néanmoins, et comme dans les précédents romans, l'auteure tient à garder en ligne de mire l'amitié et l'amour comme pièces maîtresses de cette série. Ce sont des points forts non négligeables, qui prouvent que malgré tout ce qu'ils vivent, tant qu'ils ne sont pas bien accompagnés, les soucis peuvent avoir de lourdes conséquences sur leur futur. Mais heureusement, ils se soutiennent au risque de tout perdre. Pour eux, le plus important est de rester soudés, au risque de souffrir à leur tour. Sophie a cette particularité de voir d'abord en la sécurité de ses proches avant la sienne. Même si elle est blessée, le plus important est que sa famille et ses amis soient en sécurité.
J'aimerai vraiment vous parler de l'intrigue de ce cinquième opus, mais il y a tellement de révélations à mon goût, qu'il serait vraiment dommage de vous en dire trop. Mais sachez juste que, comme je le disais plus haut, vous aurez du mal à reprendre votre souffle. Vous serez en apnée durant toute la lecture, et reposer le livre sera, pour vous, plus difficile que vous ne le pensez. Bien que les tomes soient de plus en plus gros, vous constaterez qu'ils sont tout de même trop cours, tant cet univers est prenant et addictif.
J'aimerai tellement vous partager ma frustration sur certains passages, ou encore la joie à d'autres, ou bien ma tristesse pour le reste, mais je ne peux pas, sinon je vous spoilers. Juste : lisez cette série, vraiment ! Pour moi, elle est à hauteur de la très grande saga Harry Potter et mériterait d'être encore plus connue et mise en avant ! Elle peut être lue autant par les plus jeunes que par les plus âgés et c'est ça qui fait sa force !
Je vous parle de la fin ? Allez, oui, parce que là, encore une fois, je suis tellement frustrée de ne pas avoir la suite sous la main, mais encore plus de savoir que le tome 6 ne sors en VO qu'en novembre. C'est-à-dire que pour ma version VF il faudra attendre encore plus de temps… Misère…Parce que cette fin, je vous jure, j'en ai pleuré ! J'ai aussi été dans le déni jusqu'au bout, comme Sophie. Me dire que l'auteure n'avait pas osé faire ça, non ! Et pourtant… Bon, je vous avoue que la toute, toute fin atténué quelque peu la tristesse, mais pas vraiment…​
​En résumé, un tome 5 au-delà de mes attentes les plus folles. Une fois commencé, je n'ai plus réussi à le lâcher, tout simplement. Tout s'enchaîne, tout passe à la vitesse supérieure. On a enfin plusieurs révélations qui peuvent couper le souffle. J'étais en apnée pendant toute ma lecture. Et cette fin… impensable, vraiment. En tous les cas, si vous n'avez pas encore tenté l'expérience, mais... vous vous attendez quoi ?? Courez chez votre libraire, tout de suite ! Allez ! En attendant, moi je patiente jusqu'à la sortie du tome 6… Vite, vite !
* Je remercie Emily et Lumen pour leur confiance ! *
SORTIE LE 16 FEVRIER 2017 !
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
Koneko-ChanKoneko-Chan   14 août 2018
- Elles aussi ont l’air délicieuses… (Il fronça tout à coup les sourcils.) Tu n’ouvres pas mon cadeau ?
- On devrait peut-être attendre les autres ?
- Non. C’est mieux si ça reste entre nous.
Bien que sa remarque n’ait rien de suggestif, le cœur de Sophie se mit tout de même à battre plus vite. Les théories se pressèrent par dizaines dans son esprit tandis qu’elle défaisait l’emballage avec soin. Rien, pourtant, ne l’avait préparée à y trouver…
- Des bagues ?
- Elles se portent sur le pouce, expliqua Fitz. Spéciales Apparentés.
Qu’est-ce qu’un anneau de pouce pouvait bien avoir à faire avec leur connexion télépathique exceptionnelle ? Sophie remarqua alors que Fitz en arborait une paire identique. Chaque bague portait des initiales : « SEF » sur celle de gauche (pour Sophie Elizabeth Foster) et « FAV » sur celle de droite.
- Fitzroy Avery Vacker.
- Tu t’appelles Fitzroy ? s’étonna la jeune fille.
- Ne m’en parle pas… Je me demande encore ce qui a pris mes parents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Koneko-ChanKoneko-Chan   19 août 2018
- Et puis, tout le monde ne récupère pas sa liste tout de suite, non plus, ajouta Fitz. Pour ma part, je compte attendre un peu.
- Vraiment ? demandèrent Sophie et Dex à l’unisson.
- Oui. Un an ou deux, au moins.
- Pourquoi ? s’étonna Biana. N’es-tu pas impatient de voir qui aura été sélectionné ?
- Un peu… Mais on n’a droit qu’à cinq listes.
- J’imagine que c’est amplement suffisant pour le commun des elfes ? demanda Sophie.
- Pas toujours. Parfois, il faut du temps aux Entremetteurs pour découvrir les meilleures compatibilités. Or, plus on attend, plus il y a de candidats… Je veux m’assurer d’avoir la meilleure sélection possible.
Dex et Biana le dévisagèrent, abasourdis. De son côté, Sophie se livrait à un rapide calcul.
Si elle était en Niveau 3 et ne pouvait pas s’inscrire avant d’avoir atteint le Niveau 5…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
VioletteSencenVioletteSencen   23 août 2020
-Tu sais, j'ai bien réfléchi, dit Fitz, tirant Sophie de sa réflexion.
Il referma le journal mémoriel et le déposa au sol.
-Tu me dois une faveur.
-Vraiment?
-Mais oui! On avait passer un accord, tu te rappelles? Si, au bout d'un mois, tu n'avais pas décidé quelle faveur me demander, on inversait les rôles. Et même si ça me chagrine de te le dire, le mois est écoulé.
-Je savait que ce marché allait revenir me hanter, soupira Sophie. J'aurais dû inventer n'importe quoi sur le moment pour en finir.
-Sans doute mais tu ne l'as pas fait, alors… c'est moi qui y gagne! (Il secoua ses cheveux et lui adressa son plus adorable sourire.) Et je doit dire que je comprends ton hésitation. C'est une décision d'importance. Après tous, je pourrais très bien aller à l'évidence et te forcer à me faire part de ce satané secret dont tu n'arrêtes pas de repousser la révélation.
Sophie sentie sa gorge s'assécher .
'Tu as toujours peur de me le dire, pas vrai? C'est peut-être la preuve que ça doit arriver.
Il plongea son regard aigue marine dans dans les yeux de Sophie comme pour l'empêcher de se détourner. Elle déglutie, tellement fort que la planète entière devait l'avoir entendue.
Ou bien, ajouta-t-il, on pourrait sauter la conversation.
-Pour faire quoi? demanda-t-elle, non sans maudire sa voie grinçante.
-Des idées?
Il était à présent si près qu'elle sentait son souffle lui réchauffer les joues.
Il se pencha un peut plus… et quelqu'un s'éclaircit la gorge. très bruyamment.
-Je vous dérange, peut-être? demanda Keefe.
Il haussait un sourcil taquin mais semblait agité. Très agité, même.
Fitz s'adossa contre l'arbre, dans une position nonchalante qui jurait avec sa moue contrarié.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
SioSio   01 mai 2017
- Tu tiens le coup ? demanda Fitz à Sophie, qui consultait de nouveau son transmetteur.
- Oh, tu sais... Des êtres qui me sont chers courent un grave danger, mais tous les adultes refusent mon aide. La routine.
- A qui le dis-tu, maugréa le jeune homme.
- Tes parents sont à Havenfield ? demanda Sophie. C'est pour cette raison que Grizel et Woltzer ne vous accompagnent pas ?
Fitz confirma d'un hochement de tête.
- Woltzer n'avait pas envie de nous quitter, mais Grizel l'en a convaincu après avoir appris que Sandor se trouvait à Havenfield. J'ai plaidé pour y aller moi aussi, mais ma mère m'a tenu un long discours comme quoi elle ne voulait pas qu'il nous arrive quoi que ce soit.
- Quel culot, ces parents, de vouloir protéger leurs enfants ! ironisa Juline.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Koneko-ChanKoneko-Chan   19 août 2018
Il lui saisit la main avec sa chaleur et sa douceur habituelles. Leurs doigts s’entrelacèrent et…
- Oh ! C’est comme si… tout le brouillard avait été chassé de mon esprit. Ce qui est d’autant plus étrange que je n’ai jamais eu le sentiment que ma concentration était aussi floue. (Il lui lâcha la main avant de plisser le front.) Ça alors… le brouillard est revenu. (Il lui reprit la main, et son expression se détendit aussitôt.) Eh bien, je ne vais plus vouloir te lâcher, maintenant.
Biana leva les yeux au ciel.
- Du calme, frérot. Lâche mon amie, ou je te tacle comme à la balle-piège.
Fitz s’exécuta, non sans rougir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150

Videos de Shannon Messenger (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Shannon Messenger
Prix Babelio 2020 : découvrez les 10 lauréats
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Gardiens des cités perdues

Quelle est le nom de famille de Sophie ?

Roster
Foster
Hoster
Woster

10 questions
305 lecteurs ont répondu
Thème : Gardiens des Cités perdues, tome 1 de Shannon MessengerCréer un quiz sur ce livre

.. ..