AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782375747162
240 pages
Éditeur : MxM Bookmark (11/02/2019)

Note moyenne : 3.05/5 (sur 10 notes)
Résumé :
La Normandie, terre de légendes et surtout, l'épine dans le pied du Roi de France. Ce dernier est prêt à tout pour récupérer les richesses de ce territoire, comme il l'a fait pour les autres duchés en France, si ce n'est qu'il y a en son sein des Berserkers nombreux et redoutables. Avec l'aide d'un mage noir, Enguerrand de Wertelle, il compte bien abattre le plus puissant d'entre eux, le chef de meute, Axel de Coursy.

Pour cela, il fait organiser un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Pat0212
  25 mars 2020
Un roman fantasy plutôt déroutant car il se situe au début des années 1950, dans un mode qui est un mélange de société industrielle et d'univers médiéval. le roi de France Louis XXII veut annexer la Normandie, ce qui n'est pas du goût du Duc local et de ses alliés les Bersekers, une caste de mages militaires très belliqueux. Axel de Coursy a dix-huit ans et il est déjà un chef de meute redouté, mais au cours d'un combat, des mages noirs au service de la France le transforment en femme. Il est sauvé par Analan sa petite cousine âgée de douze ans, elle le soigne et ils vont tout deux se réfugier en Ecosse. Axel devient Lexa, adopte la jeune fille et achète une auberge en bord de mer. Elles y passent sept années heureuses. Ewen le fils du chef de clan local est amoureux d'elle, mais Lexa se pose trop de questions sur son identité sexuelle pour répondre à son amour. Gatien, le cousin des deux femmes retrouve leur trace, il est envoyé par le père de Lexa qui veut retrouver son fils. Il l'a d'ailleurs marié à Enguerrand de Wertelle, un mage noir qui a accepté de l'épouser et de pratiquer un rituel de magie sexuelle pour le transformer à nouveau en homme, le tout bien sûr sans demander l'avis du principal intéressé.
Jusque là tout va bien et cette première partie est vraiment intéressante, même s'il est assez difficile de retenir tous les noms et les rôles des multiples personnages, mais c'est souvent le cas dans ce genre de romans. Dès l'arrivée d'Enguerrand, tout se complique et on est vraiment dans la romance, avec philtres d'amour et compagnie, mais tout le monde a des arrières-pensées, sauf Axel, bien loin d'un chef de meute ou même d'un vaillant soldat. Dès ce moment l'histoire devient nettement moins intéressante, à cause de son côté romance, genre que je n'apprécie guère et la suite est très brouillonne, on ne voit pas bien où l'auteur veut en venir. On envoie Axel en Islande pour le guérir, mais ce chapitre est vraiment ridicule avec une séance d'exhibitionisme grotesque des chefs de guerre du coin. La fin quant à elle n'est pas claire du tout. Je ne pense pas avoir envie de découvrir la suite de l'histoire.
C'est très dommage, les idées de base sont originales et ce livre aurait vraiment pu être très réussi si le sujet avait été mieux traité. L'idée de créer un univers steampunk dans les années 1950, dans un environnement géographique réel est très bonne, tout comme ce mélange de monde moderne et médiéval. de même l'opposition entre la magie et la science telle qu'on la connaît était une piste vraiment intéressante, mais l'auteur ne l'a pas développée. On peut dire pareil pour le sujet de l'identité sexuelle d'Axel, homme prisonnier dans un corps de femme, mais là aussi, on ne va pas assez loin dans la réflexion sur le sujet alors qu'il y avait de quoi développer un personnage vraiment original dans l'univers de la fantasy, si la romance n'avait pas pris le dessus.
Pour résumer, je dirais que ce livre avait tout pour devenir excellent, mais que l'auteur a gâché son potentiel pour nous présenter un roman que je vais oublier assez vite.
Un grand merci à Netgalley et aux Editions MXM Bookmark pour cette découverte. Même si je n'aime pas tous les nombreux livres Netgalley que lis, j'apprécie toujours de trouver un ouvrage qui me fait sortir de mes habitudes et m'emmène sur des chemins que je n'aurais pas parcourus autrement.
#LeDevoirDunBerserker #NetGalleyFrance
Lien : https://patpolar48361071.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
AlouquaLecture
  17 mars 2019
J'ai un gros souci… autant j'ai aimé découvrir ce premier tome, autant, comme vous le voyez avec ma note, je suis plutôt mitigée. Mon problème ne vient pas de l'intrigue, mais des personnages eux-mêmes, ou du moins le nombre de ceux-ci. Je dois bien avouer que j'ai eu du mal parfois de m'y retrouver, il fallait parfois que je m'arrête le temps de me souvenir quel était le rôle d'untel à un moment précis de ma lecture, et franchement c'est plus que perturbant. Pourtant, j'ai envie de poursuivre et de retrouver ces personnages en question. Oui je sais que c'est un peu étrange, mais l'intrigue m'a plu et j'ai envie de connaître la suite.
Par contre, le gros point positif, c'est l'univers dans lequel nous plonge Marlène Jedynak et les sujets abordés. L'auteure nous donne ici un univers très riche où j'ai adoré m'aventurer, parfois au risque de ma vie, non pas réellement la mienne je vous rassure ! C'est un univers totalement différent de tout ce que j'ai déjà pu lire précédemment, et franchement il vaut le détour. Cela en fait un livre inédit, ou du moins une saga inédite et c'est une chose qui ne peut que donner envie de poursuivre l'aventure malgré mon point négatif du début.
Par contre, je trouve que par moment, l'auteure dévoile trop de choses sur ce que pensent ses personnages. le fait d'en savoir trop, trop rapidement pourrait décourager les lecteurs. Pour ma part, cela ne m'a pas réellement gênée, mais c'est vrai que j'aurais aimé pouvoir découvrir certaines choses par moi-même, ou alors au bon moment. Heureusement ce n'est pas non plus tout au long de ce premier tome, il y a quelques événements que je n'ai pas vu arriver et du coup cela relançait clairement mon intérêt.
Si vous voulez une preuve que ce tome vaut malgré tout que l'on s'y attarde, eh bien je n'ai pu me décider à aller dormir qu'après l'avoir terminé, il était exactement 2h46 du matin. Cela veut bien dire que j'ai aimé ma lecture et que je voulais continuer. J'espère qu'il y aura moins de détails dans le tome suivant, mais quoiqu'il en soit je poursuivrai sans hésiter tellement j'ai adoré cet univers ainsi que les sujets que l'auteure aborde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
levri
  11 février 2019
Dans les années 1950, dans un monde alternatif en pleine révolution industrielle où les "normaux" voudraient éliminer les magiciens, le roi de France veut mettre la main sur la Normandie défendue par des Berserkers, guerriers aux pouvoirs fabuleux habités par l'esprit animal. Il paye des "mages Noirs" afin d'éliminer Axel, le jeune Chef de Meute aux pouvoirs extraordinaires.

Dès les premières pages nous sommes en pleine bataille et très vite le monde du livre se dévoile au fil des pensées de notre héros, chef Berserker de dix huit ans. En une vingtaine de pages, il faut assimiler une dizaine de personnages majeurs intervenants, au moins une autre dizaine ou plus qu'il faut garder en mémoire pour la suite de l'action, ainsi que la hiérarchie des mages et la carte de l'Europe politique et historique.
L'action semble a priori touffue, mais très vite on se rend compte que ça manque de profondeur, trop de choses arrivent ex nihilo sans être amenées en suivant une logique. Des guerriers et des batailles sans qu'il soit question de stratégie, un guerrier qu'on change de sexe qui réapparait après avoir passé sept ans pépère à tenir une auberge, un guerrier qui est sensé être craint par tous et qui se conduit comme une pauvre petite chose indécise … rien d'épique.
À la moitié du livre la romance "sérieuse" commence, bon, le héros est encore une fille à ce moment, que les hétéronormés ne craignent rien ! Pour maintenir la tension on a quelques morts et un peu de magie et même une visite en Islande, le monde originel des farouches Berserkers et uniquement peuplé par eux, là c'est la partie grotesque avec des mecs qui se battent pour savoir "qui a la plus grosse" …

Au final nous avons un petit livre à l'écriture fluide et facile à lire, du superficiel qui ne contentera pas les amateurs de romans avec des personnages profonds et des actions étayées mais qui pourra en satisfaire d'autres qui cherchent un roman de délassement avec de la romance guimauve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gayane
  04 août 2019
Alors qu'il n'a que 18 ans, Axel de Coursy, chef de meute Berserker est attaqué et changé en femme. Il est sauvé inextrêmiste et s'enfuit. 7 ans plus tard il mène une vie paisible sous l'identité de Lexa Beaurepaire sur l'île de Skye lorsque les communs se détournent des mages et que Lexa est retrouvée par son cousin. Il doit maintenant rentrer en France. Comme t réagira-t-il quand il se rendra compte qu'il a été marié à un mage noir ?
Une lecture qui partait bien.... les personnages de Lex, Analan et Ewen étaient plutôt attachants. Les questionnements de Lexa quand à ses désirs étaient compréhensible même si frustrants. de même, je ne voyais pas la relation homosexuelle annoncée. Puis est arrivé Enguerrand de Wertell et là, rien de va plus. La problématique de la sexualité de Lexa est contournée de manière un peu trop facile justifiant par la même le changement de comportement du personnage, passablement illogique. Les détails se mettent à sortir de nullepart, les changements de comportement des personnages aussi rendant la seconde moitié de récit très brouilon.
En fait, je ne sais pas quoi penser de cette lecture. Il y a de bonnes idées qui sont torpillées par le traitement du récit.Certains trucs auraient nécéssité plus de développement, des évolutions plus graduelles pour être vraiment crédibles.
A côté de ça, l'univers est intéressant mais pas vraiment décrit si bien que ça donne une impression brouillonne. En gros, il faut s'accrocher pour comprendre. S'est ajouté également un style d'écriture trop impreci par moment et peu clair à cause de certaines phrases mal tournées.
Bref, je ne pense pas lire la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Entournantlespages
  15 février 2019
Devenue depuis sept ans Lexa Beaurepaire, la propriétaire d'une auberge bien tenue, elle va bientôt faire face à son passé. Car malgré sa tentative de fuite, son père est bien décidé à faire revenir son atout majeur contre les communs puissants de France. Par un mariage avec l'énigmatique Enguerrand de Wertelle, Clair de Coursy pense faire au mieux pour son fils afin qu'il retrouve sa réelle identité, l'entièreté de ses pouvoirs et sa place de chef de meute des berserkers. Mais Enguerrand de Wertelle a peut-être des desseins personnels liés à Axel/Lexa qui vont venir chambouler le destin des de Coursy… Sur le papier, le résumé m'a paru clairement alléchant. Et même si au début du roman, j'ai eu du mal avec quelques tournures de phrases et un ton narratif qui peine à prendre position, l'idée principal du changement de sexe me paraissait novateur et très intéressant à explorer. Malheureusement, j'ai vite déchanté.
Marlène Jedynak introduit de nombreux personnages très rapidement, ce qui n'est pas étonnant au vu du genre. Seulement, peu m'ont paru dignes d'un grand intérêt dû à un manque de consistance. Et le gros problème de ce premier tome est bien qu'il n'est pas assez approfondi. Tout se déroule très rapidement, sans parfois de liens logiques, ce qui donne un effet brouillon peu digeste. Les questions sur la condition féminine dans un monde patriarcale sont intéressantes tout comme l'idée de transgenre même si celle-ci n'est, selon moi, pas assez explorée. Cela rend une romance entre Axel et Enguerrand très maladroite et peu naturelle à mon goût. J'ai par contre beaucoup plus apprécié la manière avec laquelle se crée la relation entre Axel et Ewen.
Axel est un personnage principal qui est loin de ce que l'on pourrait imaginer de par sa réputation. Être une femme pendant sept ans l'a évidemment chamboulé mais il n'a clairement rien à voir avec le guerrier impitoyable et imbattable que l'on nous peint. L'opposition entre la science et la magie est également une bonne idée mais l'univers n'est pas du tout approfondi. On se retrouve dans un mélange entre monde contemporain et moyen-âgeux qui pourrait fonctionner s'il avait eu le droit à davantage de développements. L'histoire des berserkers est également un peu trop survolée malgré un voyage en Islande quelque peu déroutant, où la plupart des mâles s'affrontent pour savoir qui est le mieux constitué en dessous de la ceinture. Clairement, j'ai été rapidement déçue par le Devoir d'un berserker possèdant de bonnes idées mais qui sont complètement survolées par l'auteure, laquelle privilégie la romance qui ne m'a pas convaincu. Je remercie tout de même NetGalley et les éditions MxM Bookmark pour cette lecture.
Lien : https://entournantlespages.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
levrilevri   11 février 2019
Le corps d’Axel, recouvert par un vêtement électrique, se voyait maintenant à des lieues à la ronde. Le cercle bleuté et les symboles qui protégeaient son ennemi se délitèrent sous les assauts puissants et répétés des coups de hache recouverts d’un manteau d’éclairs dirigés contre lui.
Annibal d’Orhouen reculait, incapable de supporter les assauts, malgré la puissante protection. Paniqué par la force de l’attaque, il jeta un sort un peu au hasard et ce dernier rebondit dans sa direction. Il tenta de l’éviter, mais il traversa le haut de sa cuisse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
levrilevri   11 février 2019
J’ai laissé toute cette situation pourrir pour que t’en crèves ! Je te hais, Axel ! Parce qu’il y a une chose que tu ne sais pas, et que j’ai moi-même découverte, c’est que si le chef de meute ne meurt pas, je ne peux pas prendre sa place !
Là, Axel accusa le coup. Effectivement, il ne le savait pas. Mais comment aurait-il pu le savoir ? Son grand-père était mort trop tôt ! Comme tous les berserkers de toute façon.
— C’est tellement facile de tout me mettre sur les épaules et de fuir tes responsabilités ! Tu savais donc que j’étais vivant et tu ne l’as dit à personne ? Tu as attendu que ce vieux Duval vienne moufter à notre père ma transformation et ma fuite ? T’es pathétique ! Et ne critique pas… ne critique pas le fait que je me sois enfui ! Tu sais quelle image nous avons des femmes, alors je suis surpris que tu sois étonné par mon comportement, Vitalis, après tout à l’époque je n’avais que dix-huit ans !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   11 février 2019
— Qu’est-ce que tu dis ?
Voyant qu’Oskar allait entrer dans une discussion houleuse et interminable avec leur chef, Elvar tenta sa chance. Avec discrétion, il se recula pour ensuite marcher à pas de loup vers sa jolie proie.
— Salut, beauté, dit-il dans un français approximatif. Je sais qu’on ne se connaît pas beaucoup, mais je peux te faire visiter les environs sur ma moto et te faire découvrir des trucs dont tu n’as pas idée…
— Comme le machin rikiki qui te sert de bite ? hurla Oskar, furieux.
Un petit attroupement se forma dans l’impasse où se trouvait la hutte de sudation, et par extension, la cabane d’hôte où vivait Axel.
— Ta gueule, Elvar ! T’es jaloux parce que t’as jamais pu la fourrer à qui que ce soit, mis à part à des rennes !
— Qu’est-ce que tu dis, espèce d’hybride troll-humain ? T’es si difforme que même ta mère n’a pas voulu t’reconnaître !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   11 février 2019
— Mon apparence est celle d’une femme et pourtant vous savez que je suis un homme. Êtes-vous un inverti ? Pourquoi êtes-vous aussi gentil avec moi ? En plus de cela, je ne suis plus rien, alors pourquoi ?
Enguerrand fut surpris par la question et par cette franchise. À son tour, il encercla ce magnifique visage si féminin. Une certaine tendresse l’envahit, peut-être parce qu’Axel de Coursy paraissait vulnérable et qu’il ne s’y attendait pas ? Désarmant de naïveté ? Ou bien ce rôle de consolateur lui plaisait-il ? Il ne savait pas pourquoi, mais se repaître de ses émotions lui apportait un plaisir sans nom.
— Vous n’êtes pas rien ! Vous êtes ma femme, répondit-il en esquivant le sujet qui fâche.
— Hum ! Pour combien de temps ? Alors nous…
— Je me moque de l’avenir et de ce qui adviendra.
Lexa resta un instant silencieuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   11 février 2019
— Ne pas en faire un drame ? répéta-t-elle d’une voix outrée.
— Et alors ? Tu n’en restes pas moins mon frère… Enfin, ma sœur. Qu’est-ce que tu croyais ? Que nous te rejetterions ? C’est pour ça que tu n’es pas rentré après cette bataille ? Avec les plans de notre père, tu pouvais être sûr qu’il ferait tout pour te redonner ton apparence. La preuve aujourd’hui !
Lexa restait surprise par ses paroles. Elle se justifia.
— Oui ! Oui, j’ai cru que vous me rejetteriez ! Comment aurais-je pu connaître les plans de père ! On ne sait jamais à quoi s’attendre avec lui ! Et puis, sais-tu seulement ce que c’est d’être dans ce genre d’enveloppe ? Je ne savais pas quoi faire… Je me suis senti pris au piège. Et puis, après tout, à quoi je sers aujourd’hui ? Je ne suis plus rien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1525 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre