AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782234077478
320 pages
Éditeur : Stock (24/09/2014)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 96 notes)
Résumé :

Plus de cinquante ans après, Maude Julien se souvient encore du bruit du verrou, quand la grille s’est refermée sur elle. Son père venait d’acheter une bâtisse lugubre, flanquée d’un parc, dans la région de Saint-Omer.

Maude, alors âgée de trois ans, y vivra cloîtrée, sans jamais aller à l’école, sans jamais avoir d’amis. Enfermée mentalement aussi, car le patriarche veut faire de sa fille une « supra-humaine ».

Elle doit appr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
tynn
  04 mars 2015
En 1957, une petite fille se retrouve coupée du monde extérieur, séquestrée par ses parents dans une belle maison bourgeoise, dans un quotidien de brimades et d'éducation paranoïaque.
Une petite fille broyée par la vision névrosée d'un père qui voulait faire d'elle un être suprême, "préservé de la pollution des autres". Avec la complicité passive d'une mère choisie pour être génitrice, le sinistre individu lui fera vivre un calvaire aux journées organisées comme en camp d'entrainement, avec exercices d'endurance physique et apprentissages intellectuels forcés, sans compter quelques perversions sexuelles collatérales.
Elle subira ce calvaire pendant 15 ans.
Autant dire d'emblée que j'ai eu tant de mal à poursuivre ma lecture... qu'elle fut même abandonnée, pour lui préférer les articles de presse concernant le récit personnel de Maude Julien. Je déteste ce genre de livre "témoignage", me mettant dans la position du voyeur, même si je peux comprendre la démarche d'écriture pour aider les victimes d'emprise psychologique et de maltraitance. Aucun jugement de valeur donc, ce livre n'est simplement pas fait pour moi. En revanche, il ouvre à d'intéressants développements sur l'éducation et la psychologie enfantine. Mais il reste un peu court sur la capacité de l'adulte à faire le deuil de cette enfance bâclée.
En marge de la description factuelle de l'exclusion, le positif vient de la capacité de résistance de l'enfant, se créant un monde personnel où les livres, la musique et l'amour des animaux sont des alliés précieux dans un univers sectaire de parents abusifs.
Maude s'est remarquablement reconstruite. Sa vie de femme est épanouie, elle est aujourd'hui thérapeute, spécialisée dans les traumatismes de l'emprise.
On se sait pas toujours ce qui se passe chez les gens quand les portes sont fermées...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          343
Josephine2
  02 novembre 2016
Histoire effroyable que celle de Maude (avec un E). Son père a voulu en faire un sur-humain. Pour cela, il l'a maltraité toute son enfance et adolescence. 18 ans de calvaire entre une mère modelée elle aussi par son père depuis l'âge de 6 ans et un père fou. Fou, car il n'y a pas d'autre explication pour faire autant de mal à sa propre fille.
Pas de câlins, de bisous, de fête. Lors de son anniversaire ou des fêtes, l'emploi du temps sera encore plus sévère. Elle devra être une gymnaste pour pouvoir travailler dans un cirque si elle avait besoin de se cacher… Se cacher de quoi ?
Dès l'âge de 4 ans, elle aura un emploi du temps de dingue, qui s'accentuera avec l'âge. Elle devra apprendre à rester impassible pendant des heures, sans faire le moindre mouvement, à jouer d'instruments de musique divers et variés, pendant des heures, maltraité par son professeur de musique, violé par le jardinier, sans que les parents pipent mots. Se laver à l'eau froide, en toute saison, tenir le « bocal » dans lequel le père urine, le vêtir, être sa servante quoi, j'en passe et des meilleurs. Sans compter le lavage de cerveau, enfermé dans ce bunker qu'est la maison où elle passera 18 ans de sa vie, sans pratiquement jamais voir l'extérieur.
Et que penser des ouvriers qui passeront à la maison pour des travaux et qui eux n'ont plus, ne diront rien ? Des gens frustres, des lâches.
Comment s'en sortir ? Comment ne pas sombrer après avoir subi ce traitement année après année ? Heureusement, il y a des animaux. Même s'il ne sont pas mieux traités, Maude y trouvera une consolation et de l'amour. Et aussi, grâce à la lecture.
Sa délivrance viendra de son dernier professeur de musique qui lui ouvrira les portes de cet enfer. Il lui aura fallu 2 ans pour y arriver. On ne peut qu'avoir de la compassion pour Maude. Mais « la vie gagne malgré tout ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          322
stokely
  03 février 2016
Quel récit poignant de ce témoignage de la part de Maude Julien ou l'on découvre dès le début du récit son père qui choisit sa mère venant d'une famille pauvre de mineur âgé de 6 ans, celle-ci est choisit pour sa blondeur et son père lui fera faire des études poussées.
Le but de ceci étant quelques années plus tard lorsque celle-ci donne naissance à leur fille Maude, de l'instruire directement à la maison.
Dès l'âge de 4 ans lorsque les parents de Maude change de domicile celle-ci se souvient des grilles fermés qui résonnent et celle-ci sera conditionnée de chez elle en voyant très peu l'extérieur.
Son emploi du temps devient très vite exténuant pour une jeune fille de 6 ans de 6 heures du matin à 23.30 heures du soir, elle est la première à se lever et la dernière à se coucher. Elle doit faire le tour de la cour dès son réveil et ceci peu importe le temps, réveillé sa mère et plus tard réveillé son père également à 8 heures.
Sa scolarité est donc effectuée par sa mère à domiciles mais elle doit également subir des épreuves d'initiation pour tester sa force et sa volonté tel que tenir un fil électrique à main nu pendant plusieurs minutes, enfoncer un clou dans une planche à mains nues, ingérer de l'alcool dès l'âge de 8 ans (Ricard, Whisky, vin rouge et blanc). Il y a également Raymond qui vient faire des travaux à la maisons et la viole à plusieurs reprises.
Tout cela sous l'indifférence de sa mère qui voit Raymond violer sa fille et qui ne s'oppose pas non plus à ce que son père lui fait subir, pire même elle lui lance des répliques telles que ton père a raison tu es un monstre etc...
Le salut de Maude viendra de son professeur de musique car elle est en effet douée dans ce domaine même si cela reste "mécanique" comme elle indique elle-même dans son récit. Elle pourra donc travailler la bas et elle rencontre Richard un jeune homme que son père lui demandera d'épouser et avec lequel il souhaite qu'elle divorce 6 mois plus tard et qu'elle retourne à la maison ensuite ce que Maude ne fera pas.
Elle apprends ainsi ce qu'est la liberté et cela est difficile pour elle au début, comment parler en public, aller au restaurant aller au cinéma etc...
Un témoignage poignant et bouleversant qui ne peut laisser insensible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Noopettebooks
  22 octobre 2014
Il y a des livres qu'on ne peut pas ou qu'on ne sait pas résumer. Comment pourrait-on résumer l'horreur, la violence, l'injustice qu'une jeune fille va devoir subir pendant près de 18 ans? A ces années, il faudra rajouter toutes celles dont elle aura besoin pour s'en sortir psychologiquement et physiquement.
C'est après un reportage sur le 7 à 8 sur TF1 que je découvre Maude Julien. Quand l'interview se finit je regarde mon compagnon, complètement interloquée, choquée. Et la même question qui revient sans cesse: comment peut-on faire subir tout ça à une enfant? Mon compagnon n'en revient pas non plus. C'est excessivement rare que je lise un essai/autobiographique mais j'avoue que je ne pouvais pas passer à côté d'un tel récit.
A chaque chapitre, nous n'en voyons pas le bout. L'horreur se dessine à chaque page et on se demande comment on peut s'en sortir dans de telles conditions. le détail de ces journées m'achèvent, je suis déjà épuisée rien qu'à lire l'énumération de tout ce qu'elle doit faire entre 6h du matin et 23h30...A ce moment là, elle n'avait que 6 ans.
Pourtant cette lecture ne me déprime pas. Des vagues d'espoir et d'optimisme bercent ce livre. La musique, les animaux et la lecture vont amener une lumière dans la vie de Maude. Ils vont lui apporter une force qu'elle pourra utiliser dans les moments les plus dures. Un courage exceptionnel ressort de cet ouvrage et une grande admiration pour ce qu'elle réussit à accomplir tous jours. Après avoir été réduite à rien, aujourd'hui elle aide les autres à aller au-delà des grilles.
Je regrette seulement de ne pas avoir plus de détails sur le "après". Toutes les étapes par lesquelles, elle est passée pour pouvoir s'en sortir. Mis à part, je le recommande chaudement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
dulac84
  19 septembre 2014
DERRIERE LA GRILLE : Maude JULIEN/U. GAUTHIER . Comment échapper à une emprise, un enfermement, à des parents qui vous coupent de toute communication avec l'extérieur ? Maude JULIEN raconte dans son livre comment dès l'âge de 3 ans elle a vécu cloîtrée par ses parents qui voulaient la « protéger » d'un monde jugé dangereux et la destiner à être une « élue » capable d'accomplir une mission pour « relever l'humanité ». Enfermée mentalement, l'enfant sera soumise à toutes sortes d'interdictions et d'épreuves dignes d'un entrainement militaire. Et pourtant, Maud a trouvé la force de sortir de cette prison. Elle est aujourd'hui thérapeute, spécialisée dans les problèmes d'emprise. Comment a-t-elle réussi ? Révoltant, passionnant, bouleversant, il faut absolument lire ce livre.
Commenter  J’apprécie          150


critiques presse (1)
Bibliobs   05 décembre 2014
«Derrière la grille» est un éclatant traité enfantin de survie en milieu barbare, où un esprit affolé et soumis prend de la force, élabore une stratégie, s'élève, se déploie, s'envole.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Citations et extraits (53) Voir plus Ajouter une citation
JefaysJefays   24 novembre 2020
Il a d'abord chercher celle qui allait plus tard me donner la vie. Il a trouvé ma mère, qui n'avait que cinq ou six ans quand il l'a choisie. Comme elle était là dernière enfant d'une famille de mineurs du Nord, et qu'il était déjà un homme très riche, il n'a pas eu de peine à convaincre ses parents de la lui confier. Il l'a éloignée de sa famille pour la protéger des influences extérieures. De tout son coeur, il l'a éduquée, lui a fait faire les meilleures études, et quand l'heure est venue, elle a accouché de moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JefaysJefays   24 novembre 2020
L'homme est profondément mauvais, le monde est profondément dangereux. La Terre est remplie de faibles et de lâches qui sont poussées par leur faiblesse et leur lâcheté à devenir des traîtres.
Commenter  J’apprécie          00
feanorafeanora   08 novembre 2015
Périsaut me regarde d'un air triste qui semble dire:"pourquoi.? "
Ses pourquoi entrent en résonance avec tous les pourquoi qui me hantent depuis toujours. Pourquoi enfermer Linda? Pourquoi attacher Périssaut? Pourquoi je n'ai pas le droit de sortir? Pourquoi il est interdit de se régaler en mangeant? Pourquoi Yves éteint sa cigarette sur mes genoux? Pourquoi Raymond me fait ça? Pourquoi il est interdit d'avoir du chauffage dans ma chambre? Pourquoi on ne peut pas se laver? Pourquoi personne ne m'embrasse comme dans les romans? Pourquoi je n'ai pas le droit d'aller à l'école avec les autres enfants? Pourquoi?
Mais le plus grand des pourquoi c'est pourquoi ma mère me hait autant
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2014
Le système implacable et quasi étanche que mon père avait créé tuait dans l’œuf toute possibilité de révolte. Pourtant, j’ai fini par trouver le chemin de la liberté. J’ai eu la chance de recevoir l’amour et la tendresse sans conditions de quatre êtres merveilleux : une chienne, deux poneys et un canard. Des humains aussi m’ont montré de l’amitié : une prof de piano sévère, une coiffeuse terrorisée et une lycéenne recalée au bac. Les livres et la musique m’ont ouvert à des idées, des sentiments et des imaginations qui défiaient l’endoctrinement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2014
Mais il ne suffisait pas d’être dehors pour être libre. J’étais toujours enfermée derrière les « grilles » du conditionnement : je me sentais coupable dès que je restais deux minutes « sans rien faire » ; j’ouvrais toujours les yeux avant la sonnerie du réveil et me levais comme un ressort sans même prendre le temps de m’étirer ; j’organisais mes trajets de façon à me présenter à mes rendez-vous à la minute exacte… Je sentais que des terreurs muettes, tapies dans la forêt obscure de mon enfance, attendaient leur heure pour me déchiqueter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Video de Maude Julien (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maude Julien
Maude Julien - Derrière la grille .Maude Julien vous présente son ouvrage "Derrière la grille, quand la vie gagne malgré tout" aux éditions Stock. http://www.mollat.com/livres/julien-maude-derriere-grille-9782234077478.html Notes de Musique : First Rebirth/Last Runaway/01 Prisoner Of Infinity. Free Music Archive.
autres livres classés : empriseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Maude Julien (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1023 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..