AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782930582535
du Basson (16/08/2017)
4.42/5   6 notes
Résumé :
J'ai pas tué Gérard, enfin je crois...

Dans ce jubilatoire « road-movie » de la vie, façon polar, notre héroïne, Franckie Apfelstrudel, se retrouve un beau matin, dans une cuisine, entre un picoleur cacochyme, un bipolaire pubescent et un criminel dégarni, totalement à son aise et loin, très loin des donneurs de leçons.

Bon, ok, c'est vrai, l'autre jour, elle s'est quand même réveillée avec deux cadavres sur les bras, Gérard et Marie-Ed... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,42

sur 6 notes
5
3 avis
4
2 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Daraquy
  21 mai 2018
J'ai dévoré et adoré ce roman ! Un polar un brin décalé, une bonne dose d'absurde et beaucoup d'humour.
Franckie Apfelstrudel, totalement collée au plafond par les anxiolytiques et autres antidépresseurs qu'elle avale comme des bonbons, est l'héroïne de cette tempétueuse aventure.
A la fois forte et fragile, elle va tenter de comprendre pourquoi et comment elle s'est réveillée dans un appartement qui fut le sien avant que son mec ne la foute à la porte.
Justement, il est là aussi le Gérard mais… raide mort à côté d'une femme tout aussi morte dont Franckie suppose qu'elle est sa remplaçante…
Une enquête sans boussole peuplée de barges, de marginaux, de carpes fluorescentes, de bikers et de bien d'autres cinglés sortis tout droit de l'imagination débordante de l'auteure.
Laurence Kleinberger nous embarque dans son histoire à 300 Kmh sans freins !
Commenter  J’apprécie          61
Lalieux
  18 mai 2018

Dans un monde absurde pas si éloigné du nôtre, Franckie se démène pour trouver le coupable d'un double assassinat. C'est pas elle, quand même ? elle doute, la fille, pas sûre d'elle... elle retourne ciel et terre pour découvrir la vérité.
Ses méthodes d'investigations sont particulières, ses potes tout autant...
Cela donne un polar décalé, burlesque: humour corrosif à toutes les pages.
Une seule certitude, l'univers de Franckie est beaucoup plus drôle que celui dans lequel nous nous débattons au quotidien. Lecture bonne humeur, à savourer sans modération...
Commenter  J’apprécie          61
edgar4k
  22 mai 2018
Elle croit, et nous on rit. Elle a une vie trépidante et les nuit aussi. Laurence Kleinberger ne nous en laisse rien ignorer et nous , on rit; même pas peur... (Attention je ne parle pas des nuits de Laurence Kleinberger ) Éviter de lire ce livre dans les transports en commun si vous avez peur du ridicule d'éclater de rire inopinément. Pour terminer, le commencer c'est le finir, sans le lacher.
Commenter  J’apprécie          51
OlivierVic
  21 mai 2018
J'ai adoré :-)
Il y a un peu du "Michel Audiard" derrière Laurence Kleinberger. Mais du Audiard dépoussiéré, mâtiné d'une bafouille et histoire complètement barge, qui fait de ce roman un bouquin particulièrement drôle.
Franckie Apfelstrudel, on en redemande et on a envie de la connaître...quoique... 'pas trop envie de me retrouver comme Gérard ;-)
Commenter  J’apprécie          51
Pasletemps2
  22 mai 2018
J.ai adoré suivre Applestrudel, loufoque et paumée.Sa quête délirante de « la » vérité nous donne Un bouquin drôlissime. de l.humour à chaque page. Les personnages ,de vrais « pieds nickelés « sont irrésistibles . Chaque phrase est ciselée pour faire mouche. On ne quitte jamais vraiment ce livre, il nous fait rire longtemps après l.avoir fermé.
Commenter  J’apprécie          51

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
lechapitredangelalechapitredangela   01 juillet 2020
"De son vivant, j'ai jamais détesté Gérard, mais c'est dingue ce que je pouvais m'abstenir de l'aimer quand j'y pense... Et même quand j'y pense pas c'est dingue. C'est archi-dingue ouais. Je parle d'Aimer avec un grand A."
Commenter  J’apprécie          30
lechapitredangelalechapitredangela   01 juillet 2020
"Kévin - c'est pas son vrai nom - c'est le fils de Gérard. Il se prénomme modestement Archibald, mais je l'ai toujours appelé Kévin, tout simplement parce qu'il est con."
Commenter  J’apprécie          20
lechapitredangelalechapitredangela   01 juillet 2020
"Ginette, la fameuse Ginette, qu'a fait son stage à Paris ! Elle est séns doute repassé rue Dufilho pour récupérer ses culottes ventre plat ?"
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : road movieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2905 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre