AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Ruth Orthmann (Traducteur)Eloi Recoing (Traducteur)
EAN : 9782742714872
131 pages
Éditeur : Actes Sud (04/06/1999)
4/5   11 notes
Résumé :

Adam. Ma foi, messieurs, l'affaire me semble sérieuse. Il existe beaucoup d'ouvrages virulents Qui ne veulent pas admettre qu'il y ait un Dieu ; Mais le diable, autant que je sache, Aucun athée ne l'a récusé de façon convaincante. Le cas présent me semble digne D'un examen particulier. Je suggère, Avant de formuler nos conclusions, D'en référer au synode de La Haye, Afin de savoir si le tribunal est qualifi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Taraxacum
  10 avril 2014
La cruche cassée est une pièce très rythmée et une découverte délicieuse, que j'ai lue à vrai dire un peu par hasard parce que j'ai aimé les textes d'Heinrich von Kleist que j'avais déjà lus et que je suis tombée dessus à la bibliothèque. Elle me prouve de nouveau que Kleist est un auteur de talent dont l'écriture m'emballe, et même apparemment quand la pièce se trouve avoir une tonalité beaucoup plus comique que ce que je connaissais de lui.
Le lecteur, et le public en cas de représentation, comprend tout de suite que le juge Adam est ici prié de démêler un cas où il est en fait le coupable: la cruche, c'est lui qui l'a brisée, lui qui était dans la chambre d'Eve, et non pas le fiancé de celle-ci comme Dame Marthe, la mère de la jeune fille, semble croire. Il fait de son mieux pour embrouiller l'affaire, sous l'oeil suspicieux du conseiller Walter, inspectant les différents tribunaux de la région,et du greffier Licht (lumière en allemand , difficile de faire plus transparent).
Ce n'est pas tant la résolution de l'affaire qui intéresse que la volée des répliques et le talent de Kleist et tout ce que j'attends maintenant, c'est une occasion de voir un jour cette pièce représentée!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
rogermue
  23 mai 2013
Une comédie de Kleist, 1808. - Liste de diamant parce que Kleist sait faire rire encore aujourd'hui.
Le juge de village, Adam, a à affronter un cas un peu difficile et délicat.
Une veuve se plaint d'une cruche de grande valeur qu'on lui a cassée dans la nuit.
Elle soupçonne Rupprecht, l'amant de sa fille Eve d'être allé voir sa fille dans sa chambre pendant la nuit.
Mais Rupprecht peut démontrer qu'il n'est pas le malfaiteur.
En vérité, c'est le juge Adam lui-même qui était chez Eve. du moins, il l'a essayé. Mais Rupprecht l'a observé et lui a flanqué un coup dans la tête. Adam s'est sauvé, mais dans l'obscurité il a cassé la cruche et perdu sa perruque.
Mais juge Adam n'est pas tombé sur la tête. Il réussit à se tirer d'affaire sans dommage.
Mais juste à ce moment un vérificateur, le juge Walter, entre dans la salle d'audience. Juge Walter trouve très vite qu'Adam a dissimulé quelques faits. A la fin Adam s'enfuit à toute vitesse.
Il faut voir cette pièce de théatre, puis lire le texte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
NievaNieva   15 juin 2014
Le monde, dit-on, est de plus en plus sage,
Et tout un chacun, je le sais, lit son Puffendorf ;
Mais Huisum est une toute petite partie du monde
Où ne parvient, ni plus ni moins, que la part
Qui lui est due de la sagesse universelle.
Commenter  J’apprécie          30
NievaNieva   22 juin 2014
Ma foi, messieurs, l'affaire me semble sérieuse.
Il existe beaucoup d'ouvrages virulents
Qui ne veulent pas admettre qu'il y ait un Dieu ;
Mais le diable, autant que je sache,
Aucun athée ne l'a récusé de façon convaincante.
Commenter  J’apprécie          30
NievaNieva   15 juin 2014
- Pour trébucher, il n'est besoin que de deux pieds.
Sur ce plancher tout uni, y a-t-il une embûche ?
Or c'est ici que j'ai trébuché ; car chacun porte
En soi la fâcheuse pierre à laquelle on achoppe.
- Non, dites, mon ami ! Cette pierre, chacun la porterait ?
- En soi, oui !
- Malédiction !
Commenter  J’apprécie          10
NievaNieva   22 juin 2014
Un, le Seigneur. Deux, le sombre chaos.
Trois, l'univers. Trois verres sont nécessaires,
Au troisième, on boit des soleils à chaque goutte,
Et aux suivants, des firmaments.
Commenter  J’apprécie          20
NievaNieva   22 juin 2014
- Et c'est aujourd'hui précisément
Que, chose étrange, vous êtes privé de perruque !
Elle aurait au moins recouvert vos blessures.
- Oui, oui. Un malheur a toujours son jumeau.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Heinrich von Kleist (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Heinrich von Kleist
Heinrich von Kleist par Marthe Robert : Anthologie étrangère (1962 / France Culture). Par Marthe Robert. Réalisation : Georges Gravier. Tableau : Anton Graff, “Heinrich von Kleist”, 1808. Diffusion sur la Chaîne Nationale le 24 janvier 1962. Présentation des Nuits de France Culture : « Critique littéraire, essayiste et traductrice, Marthe Robert, disparue en 1996, est célèbre pour ses essais sur Kafka, ses travaux sur Freud, Cervantès, Flaubert ou les frères Grimm. Dans l’un de ses livres les plus connus “Roman des origines et origine du roman”, paru en 1972, elle s’appuyait sur un concept freudien, “le roman familial du névrosé”, pour éclairer le projet romanesque dans son ensemble. On le sait moins, l’un de ses premiers ouvrages, publié en 1955, est un essai consacré à l’œuvre de Heinrich von Kleist (1777-1811). À propos de l’auteur de “La Cruche cassée”, du “Prince de Hombourg”, de “La Petite Catherine de Heilbronn” et de “La Marquise d’O...” elle écrivait ceci : “L’œuvre de Kleist est le domaine privilégié du malentendu, non seulement parce que le malentendu en est le principal ressort, mais parce que, manquant presque toujours son but avoué, elle répond avec une rigueur infaillible a des intentions d’un tout autre ordre, sur lesquelles Kleist ne s’est que peu ou incomplètement exprimé.” En 1962, pour la série “Anthologie étrangère”, elle proposait une sélection de textes de l’auteur allemand et mettait en regard sa vie et son œuvre. Et c’est l’un des héros les plus saisissants de Kleist, les plus ambigus et les plus terrifiants aussi, peut-être, qu’elle posait comme le double de l’auteur, j’ai nommé : Michael Kohlhaas. »
Avec les voix de Loleh Bellon, Roger Blin, Jean-Roger Caussimon, François Chaumette, Pierre Constant, Marguerite Coutant-Lambert, Jacques Degor, Françoise Fechter, Raymond Jourdan, Jean-Pierre Lituac, Geneviève Morel, Monique Morisi, Jean Muselli, Jean Négroni, Dominique Paturel, Henri Poirier et Lucien Raimbourg.
Source : France Culture
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
788 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre