AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Daniel Garcia (Traducteur)
ISBN : 2290023604
Éditeur : J'ai Lu (04/05/2011)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 46 notes)
Résumé :
Propulsée au sein de la haute société quand son frère est devenu vicomte, Poppy Hathaway est éprise de Michael Bayning, un jeune aristocrate qui la courtise en secret. Une lettre d'amour égarée la conduit à faire la connaissance du redoutable Harry Rutledge, propriétaire de l'hôtel du même nom. Un homme d'un toupet infernal qui ose lui voler un baiser qu'elle se surprend à lui rendre ! Un homme dangereux, au passé trouble, terriblement volontaire et qui, alors qu'el... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Nono19
  12 août 2015
Rien ne se passe comme Poppy l'avait prévu! Elle voulait une petite vie tranquille, épouser Michael Bayning mais elle se retrouve mariée à Harry Rutledge, le mystérieux propriétaire de l'hôtel.
Tout cela parce que Micael n'ose pas aller à l'encontre des désirs de son père et qu'elle n'arrive pas à résister au charme d'Harry malgré la méfiance qu'il lui inspire.
Commence alors une vie maritale pas très satisfaisante!Entre Harry qui veut mettre sa femme dans son lit à tout prix mais s'en s'engager et Poppy qui a besoin de faire confiance avant d'aller plus loin, ce ne sera pas simple.
Ils vont devoir apprendre à communiquer et à pardonner avant d'avoir leur happy ending :p!
Comme d'habitude avec Lisa Kleypas, j'ai passé un très bon moment! Je ne sais pas ce que je préfère la romance toujours bien amenée ou la famille Hathaway?
Les Hathaway sont une famille unie, chaleureuse, non conventionnelle que j'affectionne beaucoup. C'est un peu la famille rêvée... Leurs échanges sont souvent drôles et ils sont là pour se soutenir. Leo, le grand frère me plait de plus en plus. Ses échanges avec Marks nous promettent de bons moments sans oublier la fin qui nous met l'eau à la bouche. J'ai hâte de lire le prochain tome mais malheureusement il est pour le moment en rupture de stock. Patience...
La relation Poppy-Harry fonctionne même si le tome 1 reste mon préféré pour le moment. J'ai aimé l'évolution d'Harry, découvrir son passé ainsi que celui de Melle Marks, la fragilité qu'il nous montre dès qu'il se rend compte de ses sentiments, ...
Petite mention pour Dodger, le petit furet curieux qui met nos héros dans de drôles de situations :p!
Une très bonne saga qui se lit avec plaisir! Vivement la suite!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
vilvirt
  29 juin 2012
Avec ce troisième opus, j'ai retrouvé avec plaisir les membres de cette famille Hathaway si délicieusement originale qu'on en oublierait presque l'intrigue amoureuse au premier plan ! Presque, mais pas totalement !
Cette fois, le récit est un peu en-dessous des autres au niveau de la qualité de l'intrigue et du charisme des personnages, mais j'ai quand même passé un excellent moment puisque je l'ai dévoré en un après-midi !
C'est au tour de Poppy Hathaway de trouver l'amour après ses deux soeurs, et ce ne sera pas dans les bras du jeune Michael Bayning, comme elle le souhaiterait, mais plutôt dans ceux du dangereux propriétaire d'un hôtel de luxe à Londres, où elle et Beatrix sont descendues pour la saison. Parce qu'il la trouve fascinante, originale et radicalement différente des femmes qu'il fréquente, Harry Rutledge est prêt à tout pour obtenir Poppy. Même à oeuvrer dans l'ombre pour la soustraire au jeune noble qui a su gagner son coeur et s'arranger ensuite pour la compromettre afin qu'elle n'ait plus d'autre choix que de l'épouser.
Je dois dire qu'Harry Rutlege avait un sacré potentiel dans ce récit, que ce soit son passé mystérieux, la manière dont il s'approprie littéralement Poppy et son comportement plus qu'abject parce qu'il ne recule devant rien pour obtenir ce qu'il veut, ou encore son charisme qui laissait supposer une force de caractère peu commune. Malheureusement, on est loin d'un Cam ou d'un Merripen (ou de Derek, mon idole, mais ça c'est normal : il n'y a qu'un seul Derek Craven !...) Quoiqu'il possède un passif assez lourd, l'auteur n'a pas su faire d'Harry Rutledge un personnage aussi sombre et tourmenté que Merripen, et je le trouve finalement bien moins subtil et attirant que Cam. La transition est légèrement incohérente lorsqu'il passe tout bonnement du gars sûr de lui et prêt à tout, à l'amoureux transi déterminé à tout faire pour garder la femme qu'il aime près de lui. Je n'ai pas réellement senti d'évolution cohérente dans leurs sentiments (Poppy elle-même a du mal à mettre le doigt sur ce qu'elle ressent réellement pour lui à un moment donné) et l'inévitable intrigue de fin m'a un peu agacée, même si c'est un point récurrent dans les scénarios de Kleypas. Supposée (j'imagine) renforcer les liens qui unissent les personnages, je l'ai trouvé ici un tout petit peu inutile.
Poppy Hathaway est, quant à elle, la moins flamboyante de la famille. Elle est plus posée que les autres, mais sans la sagesse d'Amélia qui résout tous les problèmes et se pose en véritable pilier de la famille ! Elle est bien moins émouvante et volontaire que Winnifred (qui était prête à prendre tous les risques pour parvenir à ses fins), et Beatrix fait figure de feu follet à côté d'elle avec son excentricité et son amour des bêtes, et ses réparties hilarantes. Poppy est un peu fade, malheureusement, mais elle reste sympathique et son histoire d'amour est presque aussi passionante et passionnée que celle des autres membres de la famille Hathaway.
Il y a donc pas mal de points négatifs dans ce récit qui n'en reste pas moins très agréable à découvrir. La présence de certains personnages secondaires est comme toujours bienvenue, et le personnel du Rutledge est incroyable avec sa volonté de rendre son patron heureux ! Leurs petites manigances m'ont fait sourire, et on a toujours autant de bonheur à retrouver les vieilles connaissances et les couples qu se sont noués dans les livres précédents. Quant à Léo et Catherine, le moins que l'on puisse dire c'est que la fin de ce troisième tome donne envie de se jeter sur leur histoire !... Ce que je vais faire sans tarder !
Lien : http://tranchesdelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Marcellina
  09 septembre 2016
Difficile de trouver les mots quand les tomes d'une série géniale se suivent, ne se ressemblent pas et sont à chaque fois un coup de coeur !
Et quel plaisir aussi de retrouver tous les membres de cette fabuleuse famille, pas juste en coup de vent, pas pour un rappel de l'histoire, non, ils sont bien présents, tous, et c'est génial.
Ici pas de bohème, pas de romani, juste un cadre strict, sans fioritures, rythmé à la minute près, sans sommeil, sans rêve et qui, d'un coup de baguette magique (bon, peut-être deux ou trois), respire le bonheur et découvre la joie des plaisirs simples.
Toujours aussi bien écrit, d'une plume vivifiante, colorée et rigolote, sur un fond qui aborde pleinement le sujet thème de la saga à savoir la famille, l'éducation des enfants et surtout, la liberté d'expression (à table notamment ; j'adore, c'est juste comme à la maison avec le bâton de paroles ;-) ).
J'ai beau chercher dans la bibliothèque, les tomes 4, 5 et 6 manquent désespérément… Je ne saurais donc pas comment Leo va s'y prendre avec Catherine, comment Beatrix trouvera un homme aimant autant les animaux qu'elle et surtout, qui est concerné par le dernier opus. J'ai même écrit aux éditions 'J'ai Lu' qui malheureusement n'ont plus ces romans en stock et ne pensent pas de suite à une réédition…
J'suis trop triste mais la bonne nouvelle, quand ils seront réédités, je relirai toute la saga :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MxlleAnaB
  03 mars 2013
Un très bon tome également ! L'histoire consacrée à Poppy m'intriguait et je n'ai pas été déçue. Lorsqu'elle rencontre Harry Rutledge sans se douter de qui il s'agit, elle est follement amoureuse d'un autre homme: Michael Bayning. Celle-ci doit l'épouser mais il se désiste sur l'ordre de son père qui juge Poppy indigne de son fils...Poppy est néanmoins troublée par Harry, ils échangent quelques baisers et sont finalement l'objet d'un scandale qui les obligera à se marier. Mais Harry, qui est à l'origine de la rupture entre Michael et Poppy se révèle finalement comme un homme meurtri qui ne parvient pas à trouver sa place dans le monde. Personne ne l'a jamais aimé et son enfance a été plus que difficile...Par conséquent, il se braque et fait preuve parfois de brutalité avec les gens qui l'entourent. Poppy l'apaise, lui redonne goût à la vie par son innocence et sa vivacité d'esprit. La jeune fille est très cultivée ce qui est tout de même rare pour une époque où les femmes ne devaient pas en savoir trop. Mais comme nous le savons, les Hathways ne forment pas une famille comme les autres. J'ai apprécié retrouver une nouvelle fois Cam, Amelia et leur fils ainsi que Kev et Winnifred qui s'apprêtent également à avoir un nouvel enfant pour mon plus grand bonheur. Quant à Poppy, plus elle en découvre sur Harry, plus elle s'attache à lui et décide de sauver leur mariage. L'auteur a vraiment eu une bonne idée en rapprochant encore plus Catherine Marks de la famille car son lien de parenté avec Harry nous intrigue et nous incite à en découvrir plus sur elle. Quoiqu'il en soit, cette série semble ne pas avoir fini de me passionner et j'attends avec impatience le tome 4 sur Leo et Catherine. Certains passages ainsi que l'épilogue m'ont clairement mis en appétit quant à leur relation: tension sexuelle, chamailleries...Vivement la suite !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
viedefun
  08 mars 2017
C'est encore un sans-faute pour l'auteure américaine Lisa Kleypas qui nous narre ici les aventures sentimentales de Poppy, la 3ème fille de la fratrie des Hathaway. le fait que son futur mari, Harry Rutledge, soit un parfait inconnu qui n'est jamais apparu dans les précédents tomes apporte une bouffée d'air frais dans le récit. Il est intéressant de voir que Poppy s'était tracé un certain avenir au début de l'histoire, avec l'amour qu'elle portait à son prétendant Michael Bayning et que tout est balayé et remis en question, bien malgré elle quand elle fait la connaissance du sombre américain Harry Rutledge qui a décidé, pour eux deux, qu'elle sera une épouse parfaite pour lui. du coup, oui, Harry peut choquer car il n'a rien à voir avec la plupart des héros habituels de romance même s'il est vrai que ceux décrits par l'auteure ont souvent un passé sombre ou un traumatisme à combattre....Ce fut donc particulièrement comique de voir débarquer Harry, ce filou égocentrique et sans scrupules, dans une famille où tout le monde s'aime et se soutient contre vents et marées ! Après, si Harry avait été moche l'histoire aurait sans doute tourné à la tragédie pour Poppy mais voilà, heureusement, notre héros est doté d'un physique très avantageux et très viril sans oublier son incroyable intelligence qui ne peut que s'accorder avec l'esprit éclairée de la jeune femme. D'ailleurs, Harry ne s'y est pas trompé, c'est seulement après quelques phrases échangées avec la demoiselle qu'il a compris qu'elle n'était vraiment pas comme les autres et qu'il pourrait avoir enfin quelqu'un qui serait son égal intellectuellement parlant ! Ce 3ème tome est plus urbain que les deux précédents dans la mesure où la majeure partie du récit se déroule à Londres, à l'hôtel qui appartient à Harry, mais rassurez-vous, nous avons aussi le plaisir de retourner à Ramsay House et d'y retrouver les autres membres de la famille ! La tentation d'un soir donne aussi la part belle à Catherine Marks, qui décidément, a plus d'un mystère sous le chapeau, et bien entendu à Leo Hathaway qui adoooore se chamailler avec elle et la faire enrager. Les scènes où ils sont réunis tous les deux sont intenses et il est fort à parier que le prochain tome qui leur est consacré va sans doute péter du feu de Dieu ! Bref, je confirme que je suis vraiment fan de la saga Les Hathaway et il m'est impossible de lire autre chose en ce moment tant je suis scotchées par leurs aventures sentimentales qui sont vraiment un régal pour mon coeur de grande romantique !
Ma note : 17.50/20
Lien : http://lespassionsdeviedefun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
viedefunviedefun   08 mars 2017
— Avant que vous ne partiez, dit-il, je voudrais vous donner un conseil. Il n'est pas sage, pour une jeune fille, de se promener seule dans les couloirs de l'hôtel. Ne vous avisez plus de recommencer. Poppy se raidit.
— C'est un établissement parfaitement respectable. Je n'ai rien à craindre.
— Oh, que si ! Le danger est juste devant vous. Et avant qu'elle ait pu réagir, il s'empara de ses lèvres. Elle fut si stupéfaite qu'elle ne songea même pas à le repousser. Pis : sa bouche s'entrouvrit comme une fleur qui s'épanouit. D'une main, il la prit à la taille et l'attira contre lui. Elle se laissa enivrer par son parfum, un mélange d'ambre, de musc, et d'odeur masculine. Elle savait qu'elle aurait dû le repousser, bien sûr... mais son baiser était si tendre, si persuasif... Abandonnant ses lèvres, il laissa courir sa bouche sur sa gorge, lui arrachant un frisson. Elle s'écarta finalement.
— Non, fit-elle, d'un ton qui manquait singulièrement de conviction. L'inconnu lui souleva le menton, l'obligeant à le regarder. Poppy crut lire dans ses yeux une trace d'animosité, comme s'il venait de faire une découverte désagréable. Puis il la relâcha, et ouvrit la porte.
— Portez cela à l'intérieur, ordonna-t-il à la femme de chambre, qui attendait avec son plateau. Celle-ci s'empressa d'obéir, s'appliquant à ignorer la présence de Poppy dans la pièce. Puis l'inconnu alla chercher Dodger, qui s'était endormi sur le fauteuil. Il tendit l'animal à Poppy, qui le remercia d'un murmure. Le furet ne s'était même pas réveillé.
— Désirez-vous autre chose, monsieur? demanda la femme de chambre.
— Oui. Je voudrais que vous escortiez cette demoiselle jusqu'à sa suite.
— Bien, monsieur Rutledge. M.Rutledge? Le cœur de Poppy manqua un battement. Elle tourna les yeux vers son hôte, dont le regard brillait maintenant d'une lueur machiavélique. Il semblait se délecter de sa stupéfaction. Harry Rutledge. Le mystérieux propriétaire de l'hôtel, qui avait la réputation de vivre en reclus. Il n'était pas du tout comme elle se l'était imaginé. À la fois médusée et mortifiée, Poppy franchit le seuil du bureau. La porte se referma derrière elle dans un claquement sec. Ah, il s'était bien amusé à ses dépens ! Elle se consola en songeant qu'elle ne le reverrait plus jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nono19Nono19   11 août 2015
- Je ne l'ai jamais vue aussi heureuse, assura Leo. Je pense qu'elle a fini par comprendre, et accepter, qu'on ne pouvait pas éternellement échapper aux tempêtes et calamités de l'existence. Mais qu'on pouvait au moins trouver le partenaire avec qui les affronter.
Commenter  J’apprécie          40
viedefunviedefun   08 mars 2017
— Petite sœur, avait-il répliqué à Poppy, comme disent les Roms, « un arbre qui ne voit jamais le soleil ne portera pas de fruits ». Je ne vois pas pourquoi Bayning ne pourrait pas demander l'autorisation de vous courtiser, et s'y livrer ouvertement, à la manière de n'importe quel gadjo. Poppy n'avait pas voulu le brusquer.
— Cam, je sais bien que les Roms ont une façon... disons plus directe, de faire la cour... À ces mots, Amelia avait éclaté de rire. Mais Cam l'avait ignorée. Et Mlle Marks avait paru perplexe. Car elle ignorait que, chez les Roms, « faire la cour» signifiait souvent enlever une jeune fille, quitte à aller la chercher dans son lit.
— Ne ris pas, Amelia, l'avait tancé Poppy. Regarde plutôt les faits: Winnifred et toi êtes mariées à Tsiganes. Léo est un séducteur notoire. Beatrix possède plus d'animaux que le zoo de Londres. Et je suis une catastrophe en société, car je suis incapable de tenir une conversation convenable. Dans ces conditions, est-il si difficile de comprendre pourquoi M. Bayning préfère prendre des pincettes pour annoncer la nouvelle à son père ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nono19Nono19   11 août 2015
- Mangez au moins un peu de salade, conseilla Mlle Marks à Poppy. Histoire de sauvegarder les apparences. Et, de grâce, souriez.
- Comme cela? fit Poppy, qui retroussa les commissures des lèvres.
Beatrix fit la moue.
- Ce n'est pas très joli. On dirait un saumon.
Commenter  J’apprécie          30
viedefunviedefun   08 mars 2017
Tandis que Winnifred tentait de lui en expliquer les raisons avec tact, Léo monta à l'étage. Mais au lieu de gagner sa chambre, il continua jusqu'au bout du couloir, tourna à droite, et frappa à une porte. Sans attendre de réponse, il entra. Catherine Marks fit volte-face en laissant échapper un petit cri.
— Comment osez-vous entrer dans ma chambre sans... Elle n'acheva pas sa phrase. Léo avait refermé la porte et s'approchait d'elle. S'humectant les lèvres, elle recula jusqu'à ce qu'elle se cogne à sa coiffeuse. Ses yeux avaient pris la couleur bleu-gris de l'océan sous la tempête. Fixant Léo, elle s'empourpra légè- rement. — Pourquoi êtes-vous revenu ? demanda-t-elle d'une voix faible.
— Vous savez très bien pourquoi. Il posa tranquillement les mains sur le rebord de la coiffeuse, de part et d'autre de la jeune femme, qui se retrouva prisonnière. Son parfum lui monta aux narines, et une bouffée de désir lui incendia les reins.
— Catherine... nous devons parler de ce qui s'est passé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3030 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..