AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Hathaway tome 3 sur 5
EAN : 9782290144428
352 pages
J'ai lu (05/07/2017)
4/5   112 notes
Résumé :
Propulsée au sein de la haute société quand son frère est devenu vicomte, Poppy Hathaway est éprise de Michael Bayning, un jeune aristocrate qui la courtise en secret. Une lettre d'amour égarée la conduit à faire la connaissance du redoutable Harry Rutledge, propriétaire de l'hôtel du même nom. Un homme d'un toupet infernal qui ose lui voler un baiser qu'elle se surprend à lui rendre ! Un homme dangereux, au passé trouble, terriblement volontaire et qui, alors qu'el... >Voir plus
Que lire après Les Hathaway, tome 3 : La tentation d'un soirVoir plus
Les frères Malory, tome 1 : Le séducteur impénitent  par Lindsey

Les frères Malory

Johanna Lindsey

3.87★ (998)

10 tomes

Les Wilde, tome 1 : La coqueluche de ces dames par James

Les Wilde

Eloisa James

3.79★ (248)

7 tomes

La famille Huxtable, tome 1 : Le temps du mariage par Balogh

La famille Huxtable

Mary Balogh

3.00★ (244)

5 tomes

La saga des Bedwyn, tome 1 : Un mariage en blanc par Balogh

La saga des Bedwyn

Mary Balogh

3.96★ (475)

6 tomes

Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
4

sur 112 notes
5
6 avis
4
8 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
Cela faisait quelques temps maintenant que je ne m'étais pas laissé tenter par une romance historique et la sortie de la seconde intégrale de la série Les Hathaway s'est voulue l'occasion de retrouver la légère plume de Lisa Kleypas ainsi que les attachants membres de cette famille que j'apprécie particulièrement.

Une fois n'est pas coutume, je me suis laissé porter par l'efficace et fluide style de l'auteure qui m'a de nouveau surpris et séduit par la gravité de son ton malgré sa souplesse et sa tonalité aérienne. Non sans humour, cette dernière offre une délicieuse et savoureuse romance à découvrir avec entrain et enthousiasme. Tout d'abord, Lisa Kleypas innove quelque peu et apporte un renouveau dans la construction de son oeuvre en dévoilant rapidement le mariage entre la douce et pétillante Poppy et le sombre et secret Harry. Ainsi, c'est une fois la conclusion de leur relation par un mariage dirons-nous forcé et sans amour que l'auteure bâtit cette nouvelle intrigue romantique et j'ai fortement apprécié cet exercice. Je ne m'attendais pas à être aussi immergé dans cette nouvelle démonstration de sentiments et c'est avec avidité que j'ai suivi ce détonnant duo qui apprendra à se connaître et à s'apprivoiser sous les avides yeux de ses lecteurs. Lisa Kleypas n'a plus à prouver son talent et pourtant celle-ci parvient à dévoiler une histoire d'amour pleine de profondeur et de nuances tant les sentiments dévoilés se sont démontrés touchants et poignants. Dans ce nouvel épisode, l'univers et les coulisses d'un univers luxueux et débordant de mesquineries et autres tromperies m'a été dévoilé et j'ai adoré découvrir les travers d'une société où les apparences cachent bien des secrets et se révèlent des plus trompeuses et ce, à travers des personnages âpres et finement travaillés.

A commencer par le sombre Harry Rutledge qui m'a plus que régalé par sa malice et sa force de conviction. Derrière ce sombre personnage se cachent bien des non-dits et j'ai pris un malin plaisir à attendre les révélations le concernant. A l'opposé de Poppy et sa touchante maladresse et finesse d'esprit, sur lequel ce dernier a jeté son dévolu suite à une mésaventure de la part de cette dernière, ce rustre riche propriétaire se dévoile des plus doux et attachant et sa personnalité se modulera au fil de celle de sa dulcinée pour finir par ne plus former qu'un. L'alchimie grandissante entre nos fraichement mariés ainsi que l'évolution de leur relation se dessinent au fil des chapitres et se dévoilent fortes convaincantes et éloquentes. Alternant tragédie et humour comme pas deux, Lisa Kleypas apporte une réelle dynamique à son histoire d'amour souvent alimentée de la visite des autres membres de la fraternité des Hathaway et en particulier Léo, l'aînée et héritier de cette digne famille. Ainsi, l'auteure allie amour fraternelle et charnelle à merveille et j'ai hâte de replonger dans cette passionnante dynastie ou légèreté rime avec diversité. D'autant plus que l'auteure parvient à créer des liens entre certains personnages que je n'aurais nullement soupçonné et qui m'ont plus que surpris par leur ingéniosité.

C'est pourquoi, c'est avec grand plaisir et intérêt que j'ai retrouvé l'efficacité de la plume de Lisa Kleypas qui, une fois de plus, dévoile une intrigue romantique des plus passionnante, tout en légèreté mais fondée sur un sombre et mature luxueux univers. J'ai adoré suivre la naissante alchimie entre Poppy et Harry qui se dévoile un tandem des plus détonnant et savoureux à découvrir ainsi que retrouverla fratrie des Hathaway dont certains cachent encore quelques secrets à dévoiler.
Lien : https://mavenlitterae.wordpr..
Commenter  J’apprécie          90
Si, comme moi, tu n'aimes pas faire/lire les choses dans le désordre ami-lecteur et que ce n'est pas déjà fait, tu peux aller lire les articles consacrés au premier et deuxième opus des Hathaway. Comme tu pourras le constater, j'avais grandement préféré le tome un à sa suite, un brin décevante. Voilà pourquoi je me ruais rapidement sur le résumé avec, dans l'oeil, une lichette de méfiance...

Après la lecture de cette quatrième de couverture, je ressentais un mélange de soulagement et d'hésitation. de soulagement parce qu'au moins le héros masculin n'était pas un bohémien, contrairement à ceux des volumes précédents. de l'hésitation parce que la description du jeune premier ressemblait trop au portrait de pléthore de héros de romance historique. Genre un homme riche, arrogant, qui poursuit la fille d'une manière implacable et qui, à terme, se révélera tout mou du genou à l'intérieur. En général ce supposé prétendant sans scrupule se contente d'être… insistant. Dimension certes insupportable dans la « vraie » vie mais un peu fade dans la fiction. Je veux dire, un mec qui rend visite à la demoiselle tous les jours en essayant de la coincer dans un coin pour lui dire combien il la désire, ce ne justifie pas – à mon humble avis – tout un roman. En dépit de mes sentiments mitigés, j'avais quand même hâte de retrouver la famille Hathaway, que ce soit les couples précédents ou Léo, le frangin débauché et Melle Marks, la gouvernante mystérieuse. Qu'en sera-t-il au terme des 334 pages ?

Comme toujours rien n'est vraiment original dans la manière dont se déroule le récit : une gamine intelligente et un brin naïve, un héros manipulateur mais avec des blessures pas si secrètes que ça puis l'amour qui grandit malgré les obstacles. Sauf que, encore une fois, madame Klaypas parvient à faire cela si bien qu'on se laisse emporter sans se poser -trop- de questions. le personnage de Poppy – par Aslan, j'ai du mal avec ce prénom ! - n'a rien de surprenant, elle est attachante mais n'offre pas vraiment de surprise. C'est Harry, le héros, qui m'a très vite étonnée. Bien entendu il se conforme à une grande partie de la description que j'avais imaginée pour lui : un homme riche qui a décidé qu'il voulait la fille. Sauf qu'ici c'est, au départ, à n'importe quel prix. Même si Poppy a le choix, il parvient à rendre les choses si difficiles que c'est un choix biaisé. Pour de vrai... Il ne se contente pas de la poursuivre mais se débrouille pour foutre en l'air son autre projet : épouser un grand dadais dont la jeune fille se croit amoureuse. Et je dois bien avouer que j'ai aimé cet aspect du personnage, que ce soit un peu un connard – comme dans une autre romance de Kleypas que j'avais adorée -. D'ailleurs il ne cache pas tellement ces défauts.

le seul truc qui aurait pu bousiller cette caractérisation affirmée est le passage du méchant sans scrupule à l'homme amoureux qui accepte de montrer ses sentiments. Or j'ai trouvé que l'autrice parvenait à nous rendre sa trajectoire logique. Pas un seul moment je n'ai ricané en disant : ouais bien sûr, c'est de la magie à ce niveau là !

Pourtant, alors que je ne cache pas mon attrait pour ce genre de héros, La Tentation d'un Soir ne récolte pas une meilleure note que le premier opus. Pourquoi ? Parce qu'encore une fois, l'intrigue finale laisse à désirer. Finalement c'est la grande faiblesse de Lisa Kleypas. Ses personnages sont toujours très bien faits, l'évolution de leurs sentiments bien emmenée mais l'élément censé apporter un peu de « suspens » apparaît toujours superficiel et trop léger.

Reste une jolie romance qui parvient à nous faire rêver tout en respectant tous les codes de la romance historique. Bref, un moment de lecture très chouette pour ceux au coeur aussi tendre que le mien.

Lien : http://altervorace.canalblog..
Commenter  J’apprécie          60
Rien ne se passe comme Poppy l'avait prévu! Elle voulait une petite vie tranquille, épouser Michael Bayning mais elle se retrouve mariée à Harry Rutledge, le mystérieux propriétaire de l'hôtel.
Tout cela parce que Micael n'ose pas aller à l'encontre des désirs de son père et qu'elle n'arrive pas à résister au charme d'Harry malgré la méfiance qu'il lui inspire.
Commence alors une vie maritale pas très satisfaisante!Entre Harry qui veut mettre sa femme dans son lit à tout prix mais s'en s'engager et Poppy qui a besoin de faire confiance avant d'aller plus loin, ce ne sera pas simple.
Ils vont devoir apprendre à communiquer et à pardonner avant d'avoir leur happy ending :p!

Comme d'habitude avec Lisa Kleypas, j'ai passé un très bon moment! Je ne sais pas ce que je préfère la romance toujours bien amenée ou la famille Hathaway?

Les Hathaway sont une famille unie, chaleureuse, non conventionnelle que j'affectionne beaucoup. C'est un peu la famille rêvée... Leurs échanges sont souvent drôles et ils sont là pour se soutenir. Leo, le grand frère me plait de plus en plus. Ses échanges avec Marks nous promettent de bons moments sans oublier la fin qui nous met l'eau à la bouche. J'ai hâte de lire le prochain tome mais malheureusement il est pour le moment en rupture de stock. Patience...

La relation Poppy-Harry fonctionne même si le tome 1 reste mon préféré pour le moment. J'ai aimé l'évolution d'Harry, découvrir son passé ainsi que celui de Melle Marks, la fragilité qu'il nous montre dès qu'il se rend compte de ses sentiments, ...

Petite mention pour Dodger, le petit furet curieux qui met nos héros dans de drôles de situations :p!

Une très bonne saga qui se lit avec plaisir! Vivement la suite!
Commenter  J’apprécie          60
Difficile de trouver les mots quand les tomes d'une série géniale se suivent, ne se ressemblent pas et sont à chaque fois un coup de coeur !
Et quel plaisir aussi de retrouver tous les membres de cette fabuleuse famille, pas juste en coup de vent, pas pour un rappel de l'histoire, non, ils sont bien présents, tous, et c'est génial.
Ici pas de bohème, pas de romani, juste un cadre strict, sans fioritures, rythmé à la minute près, sans sommeil, sans rêve et qui, d'un coup de baguette magique (bon, peut-être deux ou trois), respire le bonheur et découvre la joie des plaisirs simples.
Toujours aussi bien écrit, d'une plume vivifiante, colorée et rigolote, sur un fond qui aborde pleinement le sujet thème de la saga à savoir la famille, l'éducation des enfants et surtout, la liberté d'expression (à table notamment ; j'adore, c'est juste comme à la maison avec le bâton de paroles ;-) ).
J'ai beau chercher dans la bibliothèque, les tomes 4, 5 et 6 manquent désespérément… Je ne saurais donc pas comment Leo va s'y prendre avec Catherine, comment Beatrix trouvera un homme aimant autant les animaux qu'elle et surtout, qui est concerné par le dernier opus. J'ai même écrit aux éditions 'J'ai Lu' qui malheureusement n'ont plus ces romans en stock et ne pensent pas de suite à une réédition…
J'suis trop triste mais la bonne nouvelle, quand ils seront réédités, je relirai toute la saga :-)
Commenter  J’apprécie          60
Avec ce troisième opus, j'ai retrouvé avec plaisir les membres de cette famille Hathaway si délicieusement originale qu'on en oublierait presque l'intrigue amoureuse au premier plan ! Presque, mais pas totalement !

Cette fois, le récit est un peu en-dessous des autres au niveau de la qualité de l'intrigue et du charisme des personnages, mais j'ai quand même passé un excellent moment puisque je l'ai dévoré en un après-midi !

C'est au tour de Poppy Hathaway de trouver l'amour après ses deux soeurs, et ce ne sera pas dans les bras du jeune Michael Bayning, comme elle le souhaiterait, mais plutôt dans ceux du dangereux propriétaire d'un hôtel de luxe à Londres, où elle et Beatrix sont descendues pour la saison. Parce qu'il la trouve fascinante, originale et radicalement différente des femmes qu'il fréquente, Harry Rutledge est prêt à tout pour obtenir Poppy. Même à oeuvrer dans l'ombre pour la soustraire au jeune noble qui a su gagner son coeur et s'arranger ensuite pour la compromettre afin qu'elle n'ait plus d'autre choix que de l'épouser.

Je dois dire qu'Harry Rutlege avait un sacré potentiel dans ce récit, que ce soit son passé mystérieux, la manière dont il s'approprie littéralement Poppy et son comportement plus qu'abject parce qu'il ne recule devant rien pour obtenir ce qu'il veut, ou encore son charisme qui laissait supposer une force de caractère peu commune. Malheureusement, on est loin d'un Cam ou d'un Merripen (ou de Derek, mon idole, mais ça c'est normal : il n'y a qu'un seul Derek Craven !...) Quoiqu'il possède un passif assez lourd, l'auteur n'a pas su faire d'Harry Rutledge un personnage aussi sombre et tourmenté que Merripen, et je le trouve finalement bien moins subtil et attirant que Cam. La transition est légèrement incohérente lorsqu'il passe tout bonnement du gars sûr de lui et prêt à tout, à l'amoureux transi déterminé à tout faire pour garder la femme qu'il aime près de lui. Je n'ai pas réellement senti d'évolution cohérente dans leurs sentiments (Poppy elle-même a du mal à mettre le doigt sur ce qu'elle ressent réellement pour lui à un moment donné) et l'inévitable intrigue de fin m'a un peu agacée, même si c'est un point récurrent dans les scénarios de Kleypas. Supposée (j'imagine) renforcer les liens qui unissent les personnages, je l'ai trouvé ici un tout petit peu inutile.

Poppy Hathaway est, quant à elle, la moins flamboyante de la famille. Elle est plus posée que les autres, mais sans la sagesse d'Amélia qui résout tous les problèmes et se pose en véritable pilier de la famille ! Elle est bien moins émouvante et volontaire que Winnifred (qui était prête à prendre tous les risques pour parvenir à ses fins), et Beatrix fait figure de feu follet à côté d'elle avec son excentricité et son amour des bêtes, et ses réparties hilarantes. Poppy est un peu fade, malheureusement, mais elle reste sympathique et son histoire d'amour est presque aussi passionante et passionnée que celle des autres membres de la famille Hathaway.

Il y a donc pas mal de points négatifs dans ce récit qui n'en reste pas moins très agréable à découvrir. La présence de certains personnages secondaires est comme toujours bienvenue, et le personnel du Rutledge est incroyable avec sa volonté de rendre son patron heureux ! Leurs petites manigances m'ont fait sourire, et on a toujours autant de bonheur à retrouver les vieilles connaissances et les couples qu se sont noués dans les livres précédents. Quant à Léo et Catherine, le moins que l'on puisse dire c'est que la fin de ce troisième tome donne envie de se jeter sur leur histoire !... Ce que je vais faire sans tarder !
Lien : http://tranchesdelivres.blog..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Au chagrin, au désespoir et à la colère s'ajouta l'amertume. A sa grande surprise, ce fut d'une voix calme qu'elle lui répondit :
- Je n'oublierai pas que vous vous êtes débarrassé de l'homme que j'aimais pour prendre sa place. Et je ne suis pas sûre de vous pardonner un jour. La seule chose dont je sois certaine, c'est que je ne vous aimerai jamais. Désirez-vous toujours m'épouser ?
- Oui, répondit Harry sans hésiter. Je ne cherche pas à ce qu'on aime. Du reste, personne n'y est jamais parvenu.
Commenter  J’apprécie          110
— Avant que vous ne partiez, dit-il, je voudrais vous donner un conseil. Il n'est pas sage, pour une jeune fille, de se promener seule dans les couloirs de l'hôtel. Ne vous avisez plus de recommencer. Poppy se raidit.
— C'est un établissement parfaitement respectable. Je n'ai rien à craindre.
— Oh, que si ! Le danger est juste devant vous. Et avant qu'elle ait pu réagir, il s'empara de ses lèvres. Elle fut si stupéfaite qu'elle ne songea même pas à le repousser. Pis : sa bouche s'entrouvrit comme une fleur qui s'épanouit. D'une main, il la prit à la taille et l'attira contre lui. Elle se laissa enivrer par son parfum, un mélange d'ambre, de musc, et d'odeur masculine. Elle savait qu'elle aurait dû le repousser, bien sûr... mais son baiser était si tendre, si persuasif... Abandonnant ses lèvres, il laissa courir sa bouche sur sa gorge, lui arrachant un frisson. Elle s'écarta finalement.
— Non, fit-elle, d'un ton qui manquait singulièrement de conviction. L'inconnu lui souleva le menton, l'obligeant à le regarder. Poppy crut lire dans ses yeux une trace d'animosité, comme s'il venait de faire une découverte désagréable. Puis il la relâcha, et ouvrit la porte.
— Portez cela à l'intérieur, ordonna-t-il à la femme de chambre, qui attendait avec son plateau. Celle-ci s'empressa d'obéir, s'appliquant à ignorer la présence de Poppy dans la pièce. Puis l'inconnu alla chercher Dodger, qui s'était endormi sur le fauteuil. Il tendit l'animal à Poppy, qui le remercia d'un murmure. Le furet ne s'était même pas réveillé.
— Désirez-vous autre chose, monsieur? demanda la femme de chambre.
— Oui. Je voudrais que vous escortiez cette demoiselle jusqu'à sa suite.
— Bien, monsieur Rutledge. M.Rutledge? Le cœur de Poppy manqua un battement. Elle tourna les yeux vers son hôte, dont le regard brillait maintenant d'une lueur machiavélique. Il semblait se délecter de sa stupéfaction. Harry Rutledge. Le mystérieux propriétaire de l'hôtel, qui avait la réputation de vivre en reclus. Il n'était pas du tout comme elle se l'était imaginé. À la fois médusée et mortifiée, Poppy franchit le seuil du bureau. La porte se referma derrière elle dans un claquement sec. Ah, il s'était bien amusé à ses dépens ! Elle se consola en songeant qu'elle ne le reverrait plus jamais.
Commenter  J’apprécie          10
- Je ne l'ai jamais vue aussi heureuse, assura Leo. Je pense qu'elle a fini par comprendre, et accepter, qu'on ne pouvait pas éternellement échapper aux tempêtes et calamités de l'existence. Mais qu'on pouvait au moins trouver le partenaire avec qui les affronter.
Commenter  J’apprécie          40
— Petite sœur, avait-il répliqué à Poppy, comme disent les Roms, « un arbre qui ne voit jamais le soleil ne portera pas de fruits ». Je ne vois pas pourquoi Bayning ne pourrait pas demander l'autorisation de vous courtiser, et s'y livrer ouvertement, à la manière de n'importe quel gadjo. Poppy n'avait pas voulu le brusquer.
— Cam, je sais bien que les Roms ont une façon... disons plus directe, de faire la cour... À ces mots, Amelia avait éclaté de rire. Mais Cam l'avait ignorée. Et Mlle Marks avait paru perplexe. Car elle ignorait que, chez les Roms, « faire la cour» signifiait souvent enlever une jeune fille, quitte à aller la chercher dans son lit.
— Ne ris pas, Amelia, l'avait tancé Poppy. Regarde plutôt les faits: Winnifred et toi êtes mariées à Tsiganes. Léo est un séducteur notoire. Beatrix possède plus d'animaux que le zoo de Londres. Et je suis une catastrophe en société, car je suis incapable de tenir une conversation convenable. Dans ces conditions, est-il si difficile de comprendre pourquoi M. Bayning préfère prendre des pincettes pour annoncer la nouvelle à son père ?
Commenter  J’apprécie          00
- Mangez au moins un peu de salade, conseilla Mlle Marks à Poppy. Histoire de sauvegarder les apparences. Et, de grâce, souriez.
- Comme cela? fit Poppy, qui retroussa les commissures des lèvres.
Beatrix fit la moue.
- Ce n'est pas très joli. On dirait un saumon.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Lisa Kleypas (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lisa Kleypas
If you love historical romance but want to try something new, why not let Ashley from Ashheartbooks guide you through different time periods and eras throughout history!
Ashheartbooks: https://www.youtube.com/channel/UC_zwZgEqBmoU_iRPB8eCouw
In this video: THE DUKE AND I by Julie Quinn MY DARLING DUKE by Stacy Reid A NOTORIOUS VOW by Joanna Shupe MAGNATE by Joanna Shupe DUCHESS BY DESIGN by Maya Rodale COLD-HEARTED RAKE by Lisa Kleypas THE MADNESS OF LORD IAN MACKENZIE by Jennifer Ashley KING OF THE SOUTH by Calia Read TEXAS DESTINY by Lorraine Heath FORBIDDEN by Beverly Jenkins NEVER SEDUCE A SCOT by Maya Banks AN ENGLISH BRIDE IN SCOTLAND by Lynsay Sands THE WOLF AND THE DOVE by Kathleen E. Woodiwiss THE VIKING CHIEF'S MARRIAGE ALLIANCE by Lucy Morris A BLUES SINGER TO REDEEM HIM by Elle Jackson THE KNIGHT'S CONVENIENT ALLICE by Melissa Oliver ***
Subscribe for more from Harlequin: https://www.youtube.com/channel/UCxCJKbFiPONVnPv_R6JGDAg?sub_confirmation=1
https://www.harlequin.com
Facebook: https://www.facebook.com/HarlequinBooks Twitter: https://twitter.com/HarlequinBooks Instagram: https://www.instagram.com/harlequinbooks/
+ Lire la suite
autres livres classés : romance historiqueVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (242) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5194 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}