AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782755633306
400 pages
Hugo Publishing (01/06/2017)
3.63/5   137 notes
Résumé :
[LIVRE RÉSERVÉ À UN PUBLIC AVERTI (ÉROTIQUE)]

"Au boulot comme en amour, tous les coups sont permis ..." Entre Carter et Evie, deux trentenaires agents extrêmement influents à Hollywood, le courant passe instantanément. Mais lorsque leurs deux agences rivales fusionnent ?; en les mettant en compétition pour le même poste ?;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. Lors d'une rencontre embarrassante à Halloween, Carter et E... >Voir plus
Que lire après Dating you, hating youVoir plus
Reckless & Real, tome 0.5 :  Something Wild par Ryan

Reckless & Real

Lexi Ryan

3.77★ (425)

3 tomes

Sexy Lawyers, tome 1 : Objection par Chase

Sexy Lawyers

Emma Chase

4.23★ (1027)

4 tomes

Reckless & Real, tome 2 : Something Real par Ryan

Reckless

Lexi Ryan

4.11★ (178)

2 tomes

Quantum, tome 1 : Virtuous par Force

Quantum

Marie Force

4.03★ (724)

5 tomes

Temptation, tome 1 : Seduce me par Gordon

Temptation

Gina Gordon

4.15★ (115)

3 tomes

Critiques, Analyses et Avis (63) Voir plus Ajouter une critique
3,63

sur 137 notes
« Dating you Hating you » est la nouvelle romance écrite par le célèbre duo d'écrivains Christina LAUREN.
Dans ce tome, qui est un one-shot, nous allons faire la connaissance de Carter et Evie. Tous deux trentenaires, ils sont célibataires et travaillent comme agents de stars pour deux entreprises concurrentes. Lorsque des amis communs organisent une rencontre, le courant passe directement entre eux.
Cependant, lorsqu'ils apprennent que leurs entreprises vont fusionner et que leur patron ne devra garder que l'un des deux, une compétition féroce nait alors entre eux. Evie et Carter adorent leur boulot, ils ne vivent que pour ça et espèrent faire carrière encore longtemps.
Mais mélanger attirance et travail ne fait jamais bon ménage. Ils décident d'arrêter leur relation avant même qu'elle n'ait commencée.
Arriveront-ils à maintenir une relation purement professionnelle ?

Je l'avoue sans honte : je n'ai lu aucun livre de Christina LAUREN.
Pourtant, j'ai leur deux séries dans ma PAL, mais leurs longueurs me dissuadent à chaque fois de me lancer dans ces histoires.
J'étais donc particulièrement impatiente de découvrir leur plume, leur univers et enfin me faire une idée sur ces deux écrivains.

« Dating you Hating you » est un livre plutôt épais. L'histoire est donc vraiment développée, il y a de la matière et on le ressent vraiment tout au long de notre lecture.
Le début du roman est par contre un peu lourd. L'intrigue met du temps à s'installer et les bases de l'histoire arrivent sur le tard. Il y a beaucoup de personnages secondaires qui gravitent autour de Carter et d'Evie, on les découvre rapidement et pour la plus grande partie dès les premiers chapitres. du coup, entre les noms des personnages et tous les éléments qui sont un peu inconnus et qui font partis du ‘jargon' des agents de star, je me suis finalement sentie noyée sous ces vagues d'informations. Alors c'est vrai, j'ai beaucoup de mal à retenir les prénoms, notamment des personnages secondaires. Quand il y en a beaucoup, je dois parfois revenir en arrière dans l'histoire pour situer de nouveau qui est qui. Donc mon problème est vraiment personnel et cette gêne ne sera peut-être pas présente pour la plupart des lecteurs.
Malgré tout, les cent premières pages ne sont pas vraiment accrocheuses et donnent de la lourdeur à l'histoire.

Heureusement, le reste du livre est tout simplement addictif.
Dès que l'histoire arrive au moment où les deux entreprises fusionnent et qu'Evie et Carter entrent en compétition, l'intrigue prend un tournant qui rend l'ensemble vraiment intense.
J'ai énormément adoré que la tension physique et passionnelle s'affronte avec leur esprit de compétition pour avoir le job promis.
On assiste à des échanges entre les deux personnages principaux qui sont à la fois croustillants, sexys, mais aussi tristes et parfois nostalgiques. J'ai tout aimé, notamment les joutes verbales entre Evie et Carter qui sont la plupart du temps incroyablement bien réalisés.

Ce que j'ai également beaucoup apprécié est que les scènes de sexe ne font pas légion dans ce livre. Il y en a, mais largement moins que la plupart des romances qui sont sur le marché. du coup, c'est vraiment très rafraîchissant, l'histoire gagne en intensité, en tension et les auteurs se focalisent beaucoup plus sur les émotions des personnages.

Evie et Carter sont des protagonistes qui ont tout pour séduire un large public.
Evie est drôle, attachante, mais également féroce au travail. Cette double personnalité rend ce petit bout de femme vraiment attachante.
Carter est quant à lui le double d'Evie. Il est joueur et amusant, comme elle, mais aussi très tendre et attentif à l'autre. Ce n'est pas un personnage masculin viril et machiste comme l'on peut retrouver la plupart du temps dans les romances et c'est très appréciable de découvrir des personnages masculins avec une personnalité différente. Oui, il aime passer du temps avec la fille de ses meilleurs amis, la promener au parc et faire des coloriages, et cela ne le rend que plus attachant. le seul point négatif est que certaines de ses réactions, notamment par rapport à son travail, sont un peu nulles. Il joue au lâche, à l'autruche, et le lendemain il regrette.
Les personnages secondaires sont quant à eux sympathiques et sont parfois importants à l'histoire d'Evie et de Carter. Cependant, je pense que le récit aurait été meilleur avec moins d'acteurs secondaires.

La fin est plutôt surprenante.
Une seconde intrigue vient apporter du peps à l'histoire et donne une nouvelle dynamique. On essaie de réfléchir et de récolter des indices, un peu comme les personnages. Même si l'identité du malveillant protagoniste est plutôt facile à trouver, on suit quand même leurs aventures avec plaisir.


En conclusion, « Dating you Hating you » est une romance rafraichissante, plaisante, addictive et captivante. Christina LAUREN donnent un nouveau souffle à ce genre, en se focalisant plus sur le ressenti que sur le côté sulfureux qui devient trop présent dans ce genre d'histoire.
Passé le début qui est un peu dense et difficile à digérer, l'histoire devient très vite prenante et plaisante. J'ai passé un moment de lecture plus qu'agréable et même si l'histoire se termine parfaitement, je suis un peu triste de laisser Evie et Carter continuer leur route. Ca veut tout dire, non ?

Un livre à lire si vous aimez les romances drôles, sexys et intenses.
Lien : http://lectrice-lambda.blogs..
Commenter  J’apprécie          10
Depuis la fin de la série Beautiful Bastard, j'ai du mal à accrocher aux livres de Christina Lauren. Complètement envoutée par les premiers tomes de cette série, je ne retrouve plus la même intensité dans les autres livres lus de ces auteures. Et malheureusement Dating you-Hating you ne déroge pas à la règle. J'ai trouvé que l'histoire manquait de piquant. Bref, je suis déçue.

Evie et Carter se rencontrent chez des amis communs lors d'une soirée déguisée. Dès le départ, le courant passe entre eux. Même leurs costumes sont assortis alors qu'ils ne se connaissaient pas avant : elle, est déguisée en Hermione Granger quand Carter a enfilé le costume d'Harry Potter. Ils passent ensemble une agréable soirée. Une soirée qui pourrait être amenée à se prolonger. Tout semble réuni pour qu'ils vivent une belle histoire.
Sauf que le destin s'en mêle. Tous les deux agents de star pour des boites concurrentes, ils ne vont pas tarder à découvrir que leurs deux sociétés vont fusionner. Et bien sûr qui dit fusion, dit licenciement. Pour garder leur poste, ils vont alors rentrer en concurrence l'un avec l'autre. Ils savent que seul l'un d'entre eux sera gardé à terme. Et ils sont prêts à tout pour être celui/celle qui restera, quitte à mettre en danger leur idylle naissante.

Dating you-Hating you. Tout est résumé dans le titre. Après des moments agréables passés ensemble et un début de relation, Carter et Evie se retrouvent en concurrence pour un travail. Et c'est là que l'histoire commence à s'essouffler. C'est dommage car c'est le thème central du livre. Dès lors que leurs emplois sont menacés, les deux personnages principaux vont se livrer une guerre ouverte. Mais une guerre digne d'une cour d'école avec des bassesses et des réactions complètement puériles et inutiles. Pour moi, l'histoire manque de saveur. Elle est insipide et décevante. Franchement je m'attendais à plus de piquant de la part de ces deux auteures qui ont par le passé écrits des histoires intenses et addictives. J'ai trouvé que la romance n'était que trop peu présente et que la haine qu'ils se vouent prenaient trop le dessus sur le reste.
Côté style, au-delà du manque de romance et d'action, le texte se perd dans des longueurs inutiles. Si par moments, mon attention a été accrochée, il y a eu trop de moments où je me suis ennuyée.
Les personnages eux-mêmes ne m'ont pas convaincue. Leur petite guerre m'a rapidement lassée. J'aurais voulu plus de fougue, plus de peps, de panache. C'est dommage j'aimais le principe de cette histoire « inversée ». D'ordinaire, les deux héros se détestent d'emblée avant de se trouver des atomes crochus et d'apprendre s'apprécier l'un l'autre. le fait que dans ce roman, les deux héros se plaisent d'entrée de jeu pour ensuite se livrer une bataille féroce et se détester me séduisait. Malheureusement, dans la lecture même du texte, il m'a manqué quelque chose. L'alchimie entre les personnages s'amenuise au fur et à mesure que l'histoire progresse. C'est dommage, le synopsis avait du potentiel. Je ne doute pas que l'histoire saura convaincre d'autres ferventes lectrices de Christina Lauren et trouver son public. Mais pour moi, c'est un flop !
Commenter  J’apprécie          10
Je n'aime pas écrire des avis mitigés, je déteste ça même ! Mais je suis honnête et j'avoue être passée à coté de ce nouveau titre des auteures Christina Lauren. Ça m'énerve même de ne pas avoir réussi à accrocher à l'univers de ce roman parce que j'ai adoré Evie et Carter. D'où cette déception. le milieu des agents d'Hollywood m'a totalement barbé, dès le début j'ai trouvé cela long, le milieu professionnel prenant totalement le dessus sur la romance, mais pourtant lorsque leur rivalité prend de l'ampleur j'ai retrouvé de l'engouement pour l'histoire mais cela n'a pas duré assez longtemps pour que je finisse sur une bonne note.

Le but ici n'est absolument pas de vous dissuader de lire ce roman, car j'ai des amies qui ont adorés l'ensemble de l'histoire. Je vous fais juste part de mon ressenti mitigé face à ce récit. Je me faisais une véritable joie de découvrir une histoire où nos personnages sont trentenaires, je m'étais dis que j'arriverais peut-être à m'identifier à certains traits de caractère de notre héroïne, mais l'aspect professionnel m'a vraiment déplu. Pourtant, l'histoire nous sort des schémas habituels mais je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire comme je l'aurai espéré.

Revenons un peu sur l'histoire, Evie et Carter se rencontre à une soirée, et entre eux on peut dire que le courant passe. Leur histoire à peine commencée, ils vont se retrouver en concurrence dans leur vie professionnelle après la fusion de leurs deux agences. Leur attirance va alors se transformer en guerre ouverte sur leur lieu de travail, tous les coups sont permis pour saboter les chances de l'autre. Ils sont tous les deux performants en tant qu'agents et ils vont devoir prouver qu'ils sont les meilleurs. Pourtant, ils ne peuvent faire abstraction du désir qu'ils éprouvent l'un pour l'autre… Arriveront-ils à concilier vie privée et vie professionnelle ? Peuvent-ils ne serait-ce qu'envisager une relation intime alors qu'ils peuvent à peine se supporter au travail ?

J'ai aimé la phase où ils se font des coups vaches, cela permet de nous mettre à leur place, de percevoir leurs doutes et les choix qu'ils sont obligés de faire malgré eux. L'humour a su me toucher et me donner le sourire mais le sérieux revient trop vite et j'ai de nouveau relâché un peu mon intérêt.

Je ne vais pas m'étendre sur les raisons qui font que je n'ai pas accroché, car elles sont simples. Il m'a manqué la fougue et la légèreté dont les auteurs ont fait preuve dans leurs précédents romans, le fond de l'histoire à pris trop le dessus sur la romance. Je me suis ennuyée dans la première moitié du roman, et dans la seconde malgré les quelques passages qui m'ont fait rire je n'ai pas été transportée. Pourtant, j'ai vraiment adoré Evie et Carter. Mais les personnages secondaires ne m'ont pas spécialement plu, en plus de l'univers qui ne m'a pas du tout captivée. J'ai ressenti leur rivalité comme une pression sociale, je me suis sentie plus stressée que divertie par l'histoire. Ce n'était peut-être pas le bon moment pour moi pour le lire, car je traverse une grosse période de stress et ce milieu dicté par les performances et la rivalité mêlé au fait que lorsque l'on est une femme on doit faire ses preuves deux fois plus que ces messieurs, et bien cela m'a mise un peu mal à l'aise.

Ma note pourrait être plus sévère car j'ai vraiment eu du mal, mais le fait est que Christina Lauren sont deux auteures de talent qui n'ont plus à faire leurs preuves. Je sais que ce roman plaira à beaucoup de lecteurs, il n'était tout simplement pas fait pour moi. Je relève malgré un point positif. Les auteures nous démontrent avec brio les disparités qu'il existe encore entre les hommes et les femmes dans le milieu professionnel et j'ai adoré l'attitude de Carter, c'est justement pour cela que j'ai tellement aimé son duo avec Evie.

En bref, mon avis est très personnel. Je suis honnête et je vous invite à découvrir l'histoire d'amour vache d'Evie et Carter.
Lien : https://lmedml.com/2017/06/1..
Commenter  J’apprécie          20
Je suis une fan absolue du duo Christina Lauren. Alors quand j'ai su qu'un nouveau livre de ces auteurs allait sortir, c'était limite Noël. Car je sais toujours que je vais me régaler avec leurs histoires, et que c'est à chaque fois pour moi une délicieuse occasion du passer un merveilleux moment livresque.

Surtout que Dating you, Hating you reprend une de mes thématiques favorites en romance, à savoir deux véritables nemesis qui sont pourtant irrémédiablement attirées l'une vers l'autre. J'étais curieuse de découvrir comment ces auteurs allaient donc traiter ce sujet.

J'ai été étonnée de découvrir l'univers qui allait servir de décor et de cadre à toute cette histoire. En effet, on plonge dans le monde des agents, ceux qui dénichent les contrats, les rôles et plus encore de leurs protégés. Et j'ai vraiment aimé en découvrir plus sur ce métier qui m'était totalement méconnu.

En plus de la découverte de ce métier très singulier, j'ai vraiment aimé la touche féministe qu'intègrent les auteurs à leur récit. En effet, Christina et Lauren nous parle de cet univers ultra-machiste, où les hommes règnent en maitre tandis que les femmes se démènent deux fois plus sans aucune reconnaissance. Dans cet environnement fait de lions et de lionnes, difficile de se dire donc qu'une histoire d'amour peut voir le jour.

Et pourtant, Christina Lauren y arrive. Et d'une façon très juste, presque simple, mais aussi parfaitement bien dosée. On a ce qu'il faut de guerre interne, de moments choupi trognons, d'amitiés, de remise en question, mais aussi de questionnement sur l'avenir. Comment Evie et Carter pourrait ne serait-ce qu'envisager être ensemble malgré leur crush plus qu'évident quand ils ont tous deux littéralement mariés à leur travail mais, qu'en plus, ils sont en compétition pour le même poste ?

Je ne vous cache pas que j'avais pressenti comment tout cela aller finir. Pourtant, je me suis régalée. J'ai pouffé de rire devant les blagues que se font Evie et Carter, mais aussi face à leurs joutes verbales dans lesquelles eux seuls n'arrivent pas à y déceler toute l'évidence de la situation. Il y a une véritable alchimie entre eux, et elle nous saute aux yeux dès les premières pages – le clin d'oeil à Harry Potter est tout simplement génialissime ! Mais Christina Lauren prend le temps d'installer tout cela, sans précipitation, à un tel point que, plus l'histoire avance, plus tout cela parait couler de source.

Pour conclure : une romance fraiche, drôle et romantique sur un fond féministe assez profond mais qui ne gâche en rien la légèreté de cette romance. Comme d'habitude, et comme je m'y attendais, j'ai passé un super moment avec Christina Lauren ; j'aime leur façon de se renouveler et de concevoir des histoires toujours différentes les unes des autres. J'ai aussi adoré en découvrir plus sur l'univers des agents et la façon dont ces derniers travaillaient. En somme, une histoire toute mignonne, aussi intelligente que sensuelle : je suis une nouvelle fois sous le charme des plumes de Christina et Lauren…
Lien : https://aliceneverland.com/2..
Commenter  J’apprécie          40
Après plusieurs années à suivre les déboires d'une bande d'amis, la transition peut parfois faire peur et c'est un peu ma crainte avec ce nouveau roman by Christina Lauren. le résumé n'est pas sans rappeler un certain Beautiful Bastard, mais je peux vous dire que la comparaison s'arrête là, bien que l'histoire conserve les codes d'une romance l'intrigue est beaucoup moins axée sur le sexe et la romance est beaucoup plus douce et subtile. J'aime beaucoup les relations entre collègues, ce goût d'interdit et cette tension qui grimpe pour se ressentir dans leur travail est assez jubilatoire à regarder.

Evie et Carter sont deux agents très doués à Los Angeles, alors que la jeune femme exerce ce métier depuis quelques années, on peut dire qu'avec deux ans à son actif, le jeune homme débute de manière remarquable. Alors qu'ils sont tous les deux invités à une soirée chez un couple d'amis dont ils sont proches, ils font connaissance dans une ambiance où ils sont les seuls célibataires. Immédiatement ils s'entendent à merveille et s'accordent à dire qu'ils ne seraient pas judicieux de commencer quelques choses avec leur métier, pourtant l'attraction est tellement forte qu'ils commencent à penser qu'ils auraient peut-être une chance. Alors qu'ils savourent leur idylle naissance, ils tombent des nus lorsque leurs agences rivales fusionnent, les les mettant en compétition pour le même poste.

Le changement est assez subtil, Evie a toujours été un requin dans équipe et malgré un manque de confiance en elle, son métier c'est toute sa vie et elle n'a pas l'intention de laisser passer cette chance. Son personnage est à l'image de toutes les héroïnes de Christina Lauren, forte, indépendante et surtout avec un petit caractère. On est loin de la fleur fragile pourtant, sa relation avec son patron la montre sous un jour plus vulnérable et on réalise qu'elle n'est pas si froide qu'il n'y paraît. Carter va immédiatement ressentir de l'attraction et réaliser qu'il est en compétition avec sa presque-petite-amie va être un vrai coup dur, il va avoir du mal à gérer et une certaine jalousie va commencer à germer. C'est vrai qu'on pourrait croire que ça ne les met pas en valeur d'être envieux, mais il y a une certaine part d'humain dans ce qui leur arrive. Leur patron les pousses à se sauter à la gorge en hésitant pas à les rabaisser.

La compétition va lentement s'instaurer sans jamais entrer dans la méchanceté, les petits piques vont se transformer en trait d'humour et une mini-guerre va doucement germer, leurs petites plaisanteries m'auront valu quelques sourires, mais c'est surtout le lien qu'ils créent malgré eux qui m'a fait rêver. Ils vont tout faire pour lutter contre leur désir et on ressent qu'ils regrettent de ne pas avoir vécu complètement leur alchimie, alors lorsque enfin ils se laissent aller c'est un soulagement et j'ai vraiment été une groupie de les voir se tourner autour. Il faut dire qu'ils sont particulièrement mignons ensembles et terriblement compatibles comme ne cesse de leur répéter leurs amis. Il est inconcevable pour eux de commencer une relation en étant en compétition, pourtant tout semble les pousser l'un vers l'autre.

Une romance contemporaine adorable, qui malgré le contexte de compétition des deux héros va réussir à conserver son humour, sa tension sexuelle et surtout une bonne dose d'Amour. Ils se sont rencontrés au mauvais moment pourtant tout dans leur attitude leur laisse comprendre qu'ils ont trouvé la bonne personne et on ne peut pas leur en vouloir d'avoir eu quelques moments d'égarement avant de réaliser qu'ils avaient désespérément besoin l'un de l'autre, car à deux on est plus forts. Je me suis fortement attaché à la bande d'amies loufoques de l'héroïne, aux conseils maladroits du meilleur ami et à l'ambiance générale. J'ai passé un moment tellement agréable que je regrette déjà d'avoir terminé ma lecture, pourtant c'était plus fort que moi j'avais ce besoin viscéral de le terminer pour pouvoir respirer normalement.
Lien : http://wp.me/p4u7Dl-3n6
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Quand vous avez mon âge et que vous vivez seule dans un appartement avec une entrée commune, des couloirs interminables et des petites sonnettes sur les portes, vous oubliez le sentiment d’impuissance angoissant qui vous submerge lorsque vous arrivez dans une vraie maison. Une maison avec un porche et une porte Craftsman, ainsi qu’un heurtoir qui en dit long sur les gens qui y habitent. Un dragon en fer. Une fleur en laiton. Peut-être une gargouille en cuivre.
Je fixe l’angelot parfaitement terni sur la porte d’entrée de Steph et Mike et me renfrogne en me sentant soudain beaucoup moins satisfaite de mon existence qu’il y a quelques heures. Ils ont quatre ans de moins que moi et ils se sont déjà transformés en personnes à heurtoir. Personnes à porte d’entrée. Propriétaires. Je n’arrive même pas à me convaincre de m’abonner à Netflix pour un an et je ne possède pas non plus la voiture que je viens de garer à deux blocs de la rue bondée. Je suis un mauvais adulte. Je jette un coup d’œil à ma robe noire, ma cravate bordeaux et jaune, la baguette que je tiens à la main en me demandant comment j’ai pu accepter ça. J’ai trente-trois ans et je vais à une fête costumée habillée en Hermione Granger. Seigneur, Evie. Sois maudite, Daryl. Et il en faut du courage pour venir seule ici, habillée en élève de Poudlard. Je peux vous le dire. Je ressens une bouffée de panique instinctive, comme Bridget Jones lors du barbecue Catins et Pasteurs, en imaginant un instant que la porte s’ouvrira, que tout le monde me dévisagera bouche bée et que Steph murmurera, mortifiée et pleine d’empathie : Tu n’as pas reçu le message disant que la soirée n’était plus costumée ?
Commenter  J’apprécie          30
Ces baisers ressemblait à une trahison secrète et violente de nos instincts, nous enjoignant de ne pas le faire.
Mais ça. Nous nous goûtons, nous nous bécotons comme si nous étions en train de dialoguer. Ces baisers disent je suis désolé et que faisons-nous? et pouvons-nous continuer toute la nuit?
Commenter  J’apprécie          40
Ce qui m'inquiète le plus, c'est que je ne vois pas comment ça pourrait s'arranger. Nous sommes tous les deux sur des charbons ardents et le terme de nos contrats approche dangereusement. Perdre ce poste me dévasterait, c'est une évidence, mais ce n'est pas comme si j'allais me réjouir non plus si Carter était licencié. J'apprécie peut-être de le regarder souffrir, mais je ne veux pas qu'il soit malheureux.
Parce qu'il te plait, souffle la voix dans mon esprit. Il te plait vraiment beaucoup.
Mon cerveau est un connard.
Commenter  J’apprécie          10
Ce qui m'inquiète le plus, c'est que je ne vois pas comment ça pourrait s'arranger. Nous sommes tous les deux sur des charbons ardents et le terme de nos contrats approche dangereusement. Perdre ce poste me dévasterait, c'est une évidence, mais ce n'est pas comme si j'allais me réjouir non plus si Carter était licencié. J'apprécie peut-être de le regarder souffrir, mais je ne veux pas qu'il soit malheureux.
Parce qu'il te plait, souffle la voix dans mon esprit. Il te plait vraiment beaucoup.
Mon cerveau est un connard.
Commenter  J’apprécie          10
Ce qui m'inquiète le plus, c'est que je ne vois pas comment ça pourrait s'arranger. Nous sommes tous les deux sur des charbons ardents et le terme de nos contrats approche dangereusement. Perdre ce poste me dévasterait, c'est une évidence, mais ce n'est pas comme si j'allais me réjouir non plus si Carter était licencié. J'apprécie peut-être de le regarder souffrir, mais je ne veux pas qu'il soit malheureux.
Parce qu'il te plait, souffle la voix dans mon esprit. Il te plait vraiment beaucoup.
Mon cerveau est un connard.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Christina Lauren (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christina Lauren
If you love the fake dating trope, this is the video for you! Join Lisa London as she takes you through 7 fun romance reads featuring this fan-favorite theme.
Lisa London: https://www.youtube.com/channel/UCeiHoQgsXybl4aT7kYq9fdQ
In this video:
THE DATING PLAN by Sara Desai https://www.goodreads.com/book/show/54326395-the-dating-plan?from_search=true&from_srp=true&qid=¤££¤28HarlequinBooks25¤££¤&rank=1
THE SOULMATE EQUATION by Christina Lauren https://www.goodreads.com/book/show/55692620-the-soulmate-equation?ac=1&from_search=true&qid=ktZAfzCzor&rank=1
FIRST COMES LIKE by Alisha Rai https://www.goodreads.com/book/show/53441133-first-comes-like?from_search=true&from_srp=true&qid=Pk1MIIt6id&rank=1
IF YOU LOVE SOMETHING by Jayce Ellis https://www.harlequin.com/shop/books/9780369717917_if-you-love-something.html
THE SWEETEST CHARADE by Jadesola James https://www.harlequin.com/shop/books/9780369704429_the-sweetest-charade.html
JUST FOR SHOW by Julie Hamilton https://www.harlequin.com/shop/books/9780369720221_just-for-show.html
THE PERFECT FAKE DATE by Naima Simone https://www.harlequin.com/shop/books/9780369708434_the-perfect-fake-date.html
***
Subscribe for more from Harlequin: https://www.youtube.com/channel/UCxCJKbFiPONVnPv_R6JGDAg?sub_confirmation=1
https://www.harlequin.com
Facebook: https://www.facebook.com/HarlequinBooks Twitter: https://twitter.com/HarlequinBooks Instagram: https://www.instagram.com/harlequinbooks/
+ Lire la suite
autres livres classés : romance contemporaineVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (454) Voir plus



Quiz Voir plus

Saga Beautiful : Tome 1

Quel est le titre du tome 1 ?

Beautiful Renard
Beautiful Bastard
Beautiful Connard

10 questions
69 lecteurs ont répondu
Thème : Beautiful bastard de Christina LaurenCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..