AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2740426720
Éditeur : Mango (14/01/2010)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 31 notes)
Résumé :
Je m'appelle Andhré-Ann, je vais avoir dix-sept ans et j'ai un rêve inavoué : participer à des compétitions de motos, sport interdit aux filles ! Grâce à mon père, j'ai pu piloter en cachette... jusqu'à ce que ma vie bascule. Mon frère, Luka, se retrouve entre la vie et la mort après une grave chute de moto. Faute d'argent pour le maintenir dans un coma artificiel, mes parents craignent avec horreur qu'on lui greffe un cerveau-ordinateur, ce qui ferait de lui à jama... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  11 août 2018
C'est en lisant le synopsis que j'ai eu envie de découvrir ce titre. Apparemment, il s'agit d'une réédition. Or, j'avais vraiment envie de plonger dans cet univers futuriste où les femmes ne valent rien et n'ont aucun droit… de plus, j'étais curieuse de rencontrer cette héroïne n'hésitant pas à se faire passer pour un garçon comme l'a fait Parvana dans « Une enfance en Afghanistan » de Deborah Ellis… Toutes mes attentes n'ont pas forcément été comblées toutefois, j'ai réellement passé un très bon moment ! Ce one-shot réussit à être addictif tout en parvenant à soulever des thématiques intéressantes comme le féminisme, l'égalité, la tolérance, la famille, l'homosexualité, la différence, l'éthique, la science et l'évolution des technologies.
L'histoire va se dérouler aux côtés d'Andhré-Ann, une adolescente androgyne qui, depuis son enfance, nourrit une grande passion pour les courses de motos. Illégalement, il lui arrive de s'entraîner aux côtés de son frère Luka, lui-même pilote de moto assez réputé. Hélas, un jour, tout bascule : Luka a un accident qui le plonge dans le coma… Or, dans ce monde, la science a fait un bond extraordinaire : on peut remplacer chaque membre du corps par des machines. En soit, l'idée est vraiment bonne et permet à des personnes malades ou ayant perdu une partie d'eux-mêmes d'être soignés. On a déjà plus ou moins ce genre de technologie comme les prothèses orthopédiques sportives qui permettent à des athlètes handicapés de marcher, nager ou courir comme n'importe qui. Dans ce roman, le concept est encore plus poussé puisque l'on va jusqu'à intégrer des membres internes (foi, cerveau, reins, etc.). Malheureusement, lorsque l'on touche le lobe frontal, les choses sont plus compliquées : les patients n'ont plus toutes leurs capacités, plus forcément de souvenirs ou d'émotions. C'est comme s'ils avaient été lobotomisés… Ils sont ce que l'on appelle des « automates ». Alors, lorsque l'on annonce à Andhré-Ann que ses parents n'ont plus les moyens de maintenir leur fils dans le coma et que la seule solution est de le faire devenir un automate, la demoiselle décide d'agir et de participer aux courses de motos afin de récolter des fonds. Que ce soient les bolides ou les moyens de communication, on constate que les technologies sont vraiment hyper avancées ! J'ai beaucoup apprécié découvrir chaque nouvelle technique inventée par Nathalie le Gendre. Celle qui m'a le plus marquée est le BioNet, un système permettant de communiquer avec les personnes dans le coma. Il est vrai qu'il serait tellement plus facile de pouvoir échanger ainsi lors d'un drame…
Si le travail autour de l'avancée technologique m'a plu, j'ai en revanche été assez déçue par le développement de la place de la Femme. J'ai bien compris quelles étaient les interdictions (métiers, activités, sexualité) cependant, j'ai eu l'impression que l'univers pouvait être encore plus approfondi… Par exemple, j'aurais désiré savoir si ce fonctionnement était propre à la région, au pays, au continent ou à la planète… On n'a jamais de point de comparaison. Or, le paragraphe final laisse supposer qu'il existe des pays différents de celui où se déroule le récit… Quels sont-ils ? Qu'est-ce qui empêche les personnes jugées « différentes », les familles ne souhaitant pas un tel sort à leur descendance ou les Femmes en général de partir pour ces lieux ? Pourquoi personne ne se révolte ? Comment les personnages ont-ils connaissance de ces endroits alors qu'ils n'ont connu que les restrictions et la suprématie masculine ? Certes, on est sur un public cible ados et young adult néanmoins, je pense qu'il aurait été intéressant d'aborder légèrement ces points sans pour autant faire quelque chose d'indigeste. D'ailleurs, en parlant de lourdeurs, j'avais peur que la place des courses ou des motos soit trop importante ou que l'auteure se perde dans des détails qui ne m'intéressaient pas forcément. Il n'en fut rien ! Nathalie le Gendre a su judicieusement aborder le sujet en apportant de nombreux éléments sans pour autant dégoûter le lecteur. Elle a su trouver un très bon juste milieu. de plus, elle a rendu les compétitions ou les tours de pistes vraiment haletants !
Les personnages sont assez manichéens cependant, ils ont le mérite d'être assez étoffés et d'évoluer au fil de l'intrigue. Malgré sa candeur et ses idéaux, Andhré-Ann a su me convaincre dans chacune de ses actions. J'ai trouvé qu'elle dégageait énormément de courage, de détermination, de passion et d'amour pour ses proches et sa famille. Son seul défaut est d'être vraiment trop naïve, surtout avec ses sentiments. En ce qui me concerne, dès que son amie Illana a parlé de « différence » secrète qui révoltait son père au point de la rejeter, j'ai immédiatement compris… Autant dire que dès que le tandem a fui dans un squat spécial, je n'ai plus eu aucun doute… C'est d'ailleurs un peu dommage que le récit manque un peu d'effet de surprise. Plusieurs retournements de situation sont relativement prévisibles. J'ignore s'il en sera de même pour des lecteurs plus jeunes toutefois, certaines choses se devinent aisément… Il n'y a que la scène finale qui a réussi à me surprendre ! le chapitre 21 m'a d'ailleurs donné des frissons dans le dos ! Je n'aurais pas voulu être à la place des protagonistes…
En refermant cet ouvrage, j'ai eu le sentiment de conclusion un peu vite expédiée toutefois, j'étais ravie du dénouement plein d'amour et d'espoir… Malgré ses quelques défauts, on a là un très bon roman de science-fiction avec des thématiques pertinentes, une romance qui sort de l'ordinaire et qui est en toute simplicité, un bon rythme et de belles valeurs. Merci aux éditions Castelmore pour la découverte !
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
Aliseya
  10 avril 2019
Ce petit livre, je l'ai déniché lors d'un vide-grenier en faveur d'une association pour les animaux l'été dernier. le résumé m'avait beaucoup plu avec le thème technologie, courses de motos...
Et j'avoue que j'ai été d'une part surprise par son contenu. L'histoire se passe au 23ème siècle dans un pays qui a le contrôle exclusif des jeux olympies, des jeux de courses de motos avec ou sans intelligence artificielle (MI). Mais aussi, dans ce pays la femme n'a pas beaucoup de droits, pas le droit de piloter, doit se vêtir avec des robes, porter les cheveux longs. En somme, retour dans un monde austère pour les femmes mais avec de la technologie à gogo. le thème de l'homosexualité y est aussi abordé de manière franche car là aussi, les personnes sont mis au ban de la société et considérées comme des monstres, des êtres anormaux.
Pour les personnages, on ne peut pas ne pas avoir de la sympathie pour eux. Quand on voit ce que certains sont prêt à faire comme agissements, tricheries et autres pour gagner du pouvoir et de l'argent ou soi-disant agir pour un dieu. Cela fait très peur. Essayez d'imaginer qu'on vous place une puce vers le cerveau parce que l'on juge que vous ne correspondez pas à ce qu'attend de vous la société et qu'il faut vous reprogrammer, éliminer votre personnalité et même vos souvenirs. Dès que vous avez une partie bionique vous n'êtes plus bon à rien...
L'histoire en elle-même est intéressante, elle parle de sujets qui sont toujours d'actualité à notre époque sur notre planète, les ségrégations liés au sexe ou l'appartenance sexuelle, les droits bafoués, la consommation a outrance de la technologie, le rejet des être différents... sur fond de courses de motos et de course contre la montre pour sauvé un être cher. L'intrigue est bien, le texte est assez court et donc par moments j'ai ressenti un manque d'approfondissement, de détails.
Pour conclure, ce petit livre ne paie pas de mine au premier abord mais il recèle une histoire intéressante et divertissante sur les limites à ne pas dépasser, de revoir les préjugés qui peuplent nos différentes cultures. J'ai bien aimé ma lecture et cela a été une jolie découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Virgule-Magazine
  04 avril 2017
Luka était un pilote prometteur jusqu'à ce qu'un grave accident de moto le plonge dans un profond coma. Les médecins le maintiennent en vie, mais cela coûte très cher : si ses parents ne trouvent pas le moyen de continuer à payer les frais d'hospitalisation, Luka subira une lobotomie, une opération qui fera de lui un automate, une machine. Alors Andhré-Ann, la jeune soeur de Luka, décide de concourir aux Olympies, déguisée en garçon, sur une moto dont la conduite est interdite aux femmes, pour gagner l'argent nécessaire à l'hospitalisation de son frère. Mais Andhré-Ann se doute-elle que l'accident de Luka n'a rien de fortuit, et qu'elle risque elle-même, en participant aux courses, davantage que la prison ?
L'avis de Jonathan, 12 ans : Voici l'histoire d'une jeune fille nommée Andhré-Ann, qui essayera par tous les moyens d'empêcher que son frère devienne un automate. Elle ira jusqu'à se déguiser en garçon, et gravir les marches du podium d'un sport de garçon interdit aux filles : la moto. J'ai bien aimé ce roman, car le contexte est original et l'on apprécie vite les personnages.
L'avis de la rédaction : Cette Andhré-Ann a un tempérament bien trempé et se bat avec courage contre les préjugés qui règnent dans la société où elle vit ! L'intrigue est bien menée, et j'ai passé un bon moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chrisbookine
  13 juin 2019
La petite histoire

Nous suivons l'histoire d'Andhré-Ann, jeune fille de presque 17 ans qui vit dans un monde futuriste. Dans ce monde, les femmes n'ont pas le droit de pratiquer la moto, doivent être habillées en robe, tout ce que ne fait pas Andhré-Ann. Un événement douloureux va briser sa famille et le seul espoir pour la réunir à nouveau, c'est qu'elle participe aux courses de moto des Olympies...
Ce que je retiens de ce roman...
L'univers futuriste
On se retrouve vers 2200 avec un monde ultra-connecté mais avec des idées archaïques sur le plan de l'égalité homme-femme, sur l'éthique et sur l'acceptation des orientations sexuelles notamment. Les sciences sont à un tournant avec l'implantation dans le cerveau d'un système qui annihile les émotions. La cybernétique est très poussée au détriment parfois de l'humanité. J'ai bien aimé les descriptions simples et claires pour décrire ce monde et nous y plonger.
(la suite sur le blog)
Lien : https://chrisbookine.blogspo..
Commenter  J’apprécie          20
Miss-LN
  20 décembre 2015
J'ai bien aimée ce roman, les personnages sont très attachant et l'histoire en elle même est génial et elle parle de sujet parfois sensible comme par exemple l'homosexualité et l'amour fraternelle dont fait preuve l'héroïne est vraiment touchant. le style de l'auteur est assez bien pour tout passionner de moto je le conseille il est vraiment bien.
Lien : http://mille-et-une-lectures..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Miss-LNMiss-LN   20 décembre 2015
"Ma meilleure amie doit débloquer
-A toi.
Je m'étrangle :
-A qui?
-Mais oui bon sang! dit-elle en se levant. Ton frere t'a tout appris ! C'est le meilleur!
t'es complétement malade ma pauvre ! Tu oublies que suis une fille !
Elle ne me quitte pa des yeux.
-Et si tu était un garçon, tu le ferais pas?
-Si, bien sur, mais...
-Pas de "mais", Andhré-A. Mets-toi dans la peau d'un mec. Ce Serait jouable?
-Oui... un seul hic, je n'en suis pas un !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper   11 août 2018
L'Automate ouvre la bouche, puis la referme. Il donne l'impression de chercher une émotion. Mais elle ne vient pas. Comment être triste et pleurer une personne dont on n'a aucun souvenir ?
Commenter  J’apprécie          90
SaiwhisperSaiwhisper   11 août 2018
- C'est ainsi et je n'y peux rien, Andhré-Ann ! Les filles ne doivent pas...
- ... ressembler aux garçons ! Oui, je sais. Mais, franchement, ce n'est pas ma faute si mon corps refuse de se plier à la règle !
Commenter  J’apprécie          10
SaiwhisperSaiwhisper   11 août 2018
Pardonne-moi encore de ne t'avoir rien dit, mais, tu sais, il est plus difficile de révéler des choses aux personnes que l'on aime vraiment. Sans doute la peur de se voir rejeter...
Commenter  J’apprécie          10
lafemmedewebbelafemmedewebbe   11 juin 2015
j'ai toute la vie devant moi. Et je la veux libre.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vivre de Nathalie Le Gendre

Où se situe l'action?

planète 10
planète 8
planète 9
planète 7

9 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Nathalie Le GendreCréer un quiz sur ce livre