AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1976993415
Éditeur : Auto édition (18/03/2018)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Je sors du commissariat. Il y a un soleil resplendissant en ce jour de décembre sur Saint-Malo. Machinalement, je relève le col de mon bombardier. Je sors du bâtiment flambant neuf situé non loin de la gare. Rue du Calvaire, cela ne s’invente pas ! Je prends à droite vers le port de pêche. Il se situe à vingt minutes à pied du commissariat. Une femme a été retrouvée par un joggeur au petit matin vers six heures environ, flottant dans le port de Saint-Malo. Il faut ê... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
yann72000
  29 octobre 2018
Certainement un des plus mauvais polars que j'ai lu ces derniers temps. L'intrigue est des plus banales, l'enquête quasiment inexistante et en plus c'est très mal écrit.
On se demande comment ce plumitif a pu trouver un éditeur et je vois qu'il a publié d'autres livres. Je n'essaierai pas de les lire c'est une évidence, même si j'ai 2 heures à perdre. L'avantage c'est que ça se lit vite !
On sent que le Tallec aime sa ville de Saint Malo (j'ai des racines malouines et vais à Dinard et St Malo plusieurs fois par an, c'est la raison pour laquelle je l'ai lu). Il passe d'une rue à l'autre, nous cite le Fort National, l'île Dugesclin (ouf, le Tallec ne nous pond pas une phrase sur le connétable !) de Léo Ferré dont Taran aurait hérité... Mais on ne ressent aucune ambiance propre à la ville close, on suit juste ses déambulations et l'on découvre régulièrement qu'il relève le col de son bombardier (un tic sûrement) "le vent se lève subitement, je relève le col de mon bombardier. j'allume une autre cigarette". de plus en Bretagne le vent ne se lève jamais subitement, ça c'est sur la Méditerranée. Quel pauvre vocabulaire, quelle imagination réduite à sa plus simple expression, un expression minimale avec l'utilisation du présent, visiblement ses cours sur le passé simple de narration lui ont échappés. A se demander si le Tallec n'est pas un collégien ou s'il n'a pas évolué depuis ses rédactions au collège ! Allez un exemple : "-non, Alphonse...", "-quoi alors ?", "Il me regarde comme s'il venait de comprendre : - Tu vas mourir...", "Céline crie : - Non, Commissaire !" "Pan !"
triste non ?
Le pompon c'est une phrase vers la fin "si jeune et déjà si intelligente, c'est incroyable". Donc on naît con, puis (éventuellement ?) on devient intelligent, en vieillissant !!!
Le choix des noms frise le ridicule : Madec Karbec, Martine Leborgne, Jocelyne Laflute, Gilbert La Fosse, Noémie le Blohic, Sonia Lazard, Juliette Morgon, Noémie Morgat, Myriam Marue, Etienne Mirsac, Antoinette Minet, Norbert Calbart, Commissaire Camard, Marion Charmettes, le chef d'escadron Pouliche, Patricia Narco, Vanessa Tribord, la fée Morlok... et bien sûr TaranCourteline !
On se demande pour quelle raison Taran rencontre Isabelle Hupert, mais il ne sait pas qui elle est ! quel est intérêt de cette rencontre ?
A éviter donc ! il vaut mieux pour apprécier un bon polar se plonger dans un Thilliez (thriller/polar) qui prépare et bosse ses sujets, un Morek qui sait de quoi il parle ou un Coben !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          01
blueindigoauteur
  30 août 2018
Plus sombre encore que le premier tome, j'ai retrouvé le commissaire Taran avec grand plaisir : son humour grinçant, son impertinence, son charisme, ses failles et ses blessures ainsi que les personnages secondaires qui viennent tour à tour mettre de la légèreté ou au contraire appesantir les événements. Un format court qui permet d'être lu d'une traite en quelques heures.
Commenter  J’apprécie          00
elwenn35
  28 avril 2018
Nous retrouvons le commissaire TaranCourteline à Saint-Malo. Il est à la tête du commissariat avec une équipe de jeunes policiers. Il va mener l'enquête la plus difficile de sa vie. Un serial killer tue des jeunes femmes rousses en leur arrachant le... Pourquoi ? Vous allez voyager dans la baie de Saint-Malo jusque dans le forêt de Brocéliande. le final est époustouflant !!!
Lien : http://www.gwen-le-tallec.fr..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   03 avril 2018
Il a tué sa première victime par strangulation. Il n’est jamais facile de tuer de cette façon même si c’est une femme. Les victimes se débattent et développent souvent une force incroyable. C’est l’instinct de survie. De plus, après les avoir tuées et leur avoir enlevé le cœur, il transporte les corps et les dépose dans d’autres lieux.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 avril 2018
– Les mythes et légendes…
– Ils nous apprennent beaucoup sur les sociétés et les époques. Au Moyen Âge, ils faisaient partie de la vie des gens. Ils émanaient souvent des gens d’Église Il n’y avait pas d’internet,de journaux. Mais il y avait des conteurs, des troubadours, des vagabonds ou voyageurs qui colportaient des histoires mille fois déformées et qui devenaient des légendes et des mythes. Ils donnaient du piment à la vie des gens qui vivaient durement. Le côté extraordinaire fascinait, et fascine toujours. J’adore aussi les rumeurs, elles nous apprennent beaucoup sur les sociétés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 avril 2018
Lilou et moi avons fini en dégustant un vieux rhum. Nous nous sommes promis de nous revoir pour parler, échanger, rire et se faire du bien. Lilou est comme moi… Une femme brisée par la vie, qui a la force de survivre, de vivre l’instant présent, de croire que l’amour est là…
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 avril 2018
– Vous êtes mariée Madame ?
– Non… Je suis célibataire. Aucun homme n’a supporté ma passion. Ils découvrent rapidement que je suis plus accro à mon boulot qu’à eux…
– Et eux, ils étaient accros à quoi ?
– A mon cul, avec tout le respect que je vous dois !
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 avril 2018
Le meurtrier poursuit un objectif précis. Il tue des jeunes femmes rousses, pour recueillir leur cœur. Pour quoi faire ? A nous de le découvrir. Il aime la mer ou la déteste c’est certain, car les femmes sont toujours retrouvées à proximité.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : saint-maloVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
839 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre