AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782919805471
254 pages
Éditeur : Montlake Romance (30/07/2019)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Constance et Weaver, étudiants, sont amenés à travailler en binôme au sein du même stage. Le problème ? Ils se détestent, ou du moins ils en sont persuadés. Désormais contraints de se côtoyer chaque jour, les deux jeunes gens vont devoir apprendre à surpasser leur rivalité pour mieux s’entraider. Alors qu’un rapprochement semble se dessiner entre eux, un événement les amène à se perdre de vue. Cinq ans plus tard, ils se retrouvent par un curieux hasard. Parviendront... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  20 novembre 2019
Je remercie Amazon Publishing France pour l'envoi, en service presse, de Sur le fil du coeur de Théo Lemattre.
Constance et Weaver, étudiants, sont amenés à travailler en binôme au sein du même stage.
Le problème ? Ils se détestent, ou du moins ils en sont persuadés. Désormais contraints de se côtoyer chaque jour, les deux jeunes gens vont devoir apprendre à surpasser leur rivalité pour mieux s'entraider. Alors qu'un rapprochement semble se dessiner entre eux, un événement les amène à se perdre de vue.
Cinq ans plus tard, ils se retrouvent par un curieux hasard. Parviendront-ils à se donner une chance de renouer le fil de leur destin ?
Sur le fil du coeur est un bon roman que j'ai pris plaisir à dévorer pendant mes vacances.
J'ai apprécié le duo Constance et Weaver. Ils sont sympathiques, et même si on se doute de comment cela va se terminer, il y a beaucoup de surprises dans la première partie. La fin de celle-ci m'a un peu laissé sur ma faim, cela ne se termine pas comme je l'aurais imaginé.
Heureusement, il y a une deuxième partie et nous apprenons ce que notre duo est devenu. L'un des deux a à peu près réussi à réaliser son rêve, l'autre un peu moins... Leur vie personnelle n'a pas non plus évolué comme ils auraient pu l'imaginer au départ.
J'ai trouvé ça crédible, on voit qu'entre nos rêves et la réalité les choses sont parfois différentes... y compris dans les romans ;) Même si j'ai bien aimé la première partie, c'est surtout la seconde qui m'a captivé et que j'ai pris plaisir à lire d'une traite.
On voit également comment une amitié entre filles peut parfois évoluer alors qu'on la pense indestructible, comment une personne que l'on déteste peut devenir, à un moment de notre vie, indispensable...
Sur le fil du coeur est un très bon roman avec des personnages attachants, une histoire qui se tient de la première à la dernière page, et pas mal de surprises.
J'ai beaucoup apprécié la plume de Théo Lemattre. Je le relirais sans aucune hésitation :)
Ma note : cinq étoiles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
frconstant
  27 juin 2019
Un livre lu grâce au Service Presse de NetGalley, France et des éditions Amazon Publishing France. Qu'ils en soient remerciés!
Cela dit, je n'ai pas cru longtemps à cette romance qui m'a longtemps donné l'impression d'un premier roman avec ses articulations mal ficelées, ses clichés et une phraséologie appliquée mais peu addictive.
Le livre raconte des tranches de vie et l'évolution (Je ne suis pas sûr de la justesse de ce mot!!!) d'une bande de filles, copines et même de ce plouc qui bouscule et injurie Constance (Dieu qu'elle porte mal son nom!), ce qui permet au lecteur de déjà deviner dès l'entame du bouquin que ces deux-là finiront ensemble!
Une petite application d'un schéma actantiel d'un récit permet de pointer la situation initiale (Dieu qu'ils sont bêtes, à cet âge!) et la situation finale (Allez, avouons qu'ils le sont 'un peu' moins! aujourd'hui!). Tous les adjuvants sont systématiquement battus en brèche par les opposants (jalousie, manque de franchise, rivalité, effilochage des liens...) mais finiront, bien des années plus tard (Dieu que le temps et le hasard font bien les choses!) à réunir ceux qui n'auraient jamais prendre leurs distances.
Les articulations du récit passent par de sérieuses coupes dans le temps qui permettent de ne rien justifier du vécu des ‘héros' et d'oublier en chemin des personnages qui n'étaient que périphériques (tels ces psychologues pourtant au coeur de la rencontre infernale entre Constance et Weaver.. Pratique, on lisse au lecteur un petit devoir d'imagination qui devrait le pousser à ne pas se montrer trop critique lorsqu'il perçoit des blancs dans un récit... Ce n'est pas simple, l'articulation des événements...
Ajoutez à cela les clichés et poncifs de la mamie russe, forcément cuisinière de gâteaux russes et grande buveuse de vodka, celle du prof qui fait fantasmer toutes les filles et qui, bien sûr, n'est pas de ce bord là et cet adolescent-adulte qui en veut toujours à son père d'être parti mais qui vénère sa vieille bagnole oubliée dans le garage... Trop, c'est trop, c'est à dire vraiment pas assez pour rendre ma lecture addictive et plaisante.
Il faudra me souvenir du nom de cet auteur pour ne plus me laisser prendre dans ses filets à romances!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
ChaChou14
  28 juin 2019
Je remercie tout d'abord l'auteur Théo Lemattre pour m'avoir fait découvrir son nouveau roman à paraître le mardi 30 juillet 2019, et par la même occasion m'avoir fait découvrir le site NetGalley. Comment ai-je pu passer autant de temps sans lire cet auteur? Une belle découverte. Faut vraiment que je découvre ses autres romans.
Constance et Weaver, deux personnages dont tout les opposent, sont amenés à travailler en binôme au sein d'un même stage. Des personnages qui se détestent mais qui nous font bien rire avec leurs crasses et leurs vannes. Mais ce sont, avant tout, des personnages attachants dont on aime suivre leurs péripéties.
Ce roman met en avant différents thèmes comme le fait de travailler en équipe même quand on apprécie pas la personne sur le marché du travail, le fait de se baser sur le physique de la personne sans même apprendre à véritablement la connaître. Mais surtout ce roman est une belle leçon de vie sur la manière dont on construit sa vie pour être épanouie ; que nos attentes ne sont pas les mêmes à certains stades de la vie ; que les "amis" ne sont que temporaires ; et qu'il faut croire à la seconde chance. Ce roman est également une romance mettant en scène deux personnages pas spécialement fait pour être ensemble.
Avec Constance et Weaver, vous allez passer un très bon moment de lecture. Avec son écriture fluide, l'auteur nous plonge dans cet univers romantique addictif. On apprécie le jeu du "fuis-moi, je te suis", qui peut être légèrement énervant à la longue. Une histoire d'amour un peu prévisible.
L'histoire de ce roman m'a un peu fait penser au roman "Dating you, hating you" de Christina Lauren pour les traits humoristiques de cette histoire d'amour.
Un roman que je recommande vivement de lire ! Une lecture sans prise de tête !
Lien : https://lecarnetdestitch.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          181
FloppyCorse
  20 août 2019
Un résumé qui m'a beaucoup plu et je suis vraiment heureuse d'avoir pu découvrir cette belle histoire et retrouver la plume "originale" de Théo Lemattre que j'ai déjà lu à travers d'autres de ses oeuvres.
Sur le fil du coeur est l'histoire de 2 jeunes gens que tout oppose et qui se détestent mais qui devront pourtant apprendre à se connaître et se faire confiance s'ils veulent réussir leur année de master... Mais ne dit-on pas que de "la guerre à l'amour, il n'y a qu'un pas" ?!
Constance, 22 ans est étudiante en master de psychologie. Elle partage ses journées entre les cours et les rendez-vous avec sa bande d'amies : Mélanie et Ella qui sont en cours avec elle et Sarah, qui elle a un boulot de serveuse. Bien que chacune différente les unes des autres, elles se complètent bien et forment une joyeuse bande, toujours là les unes pour les autres... Enfin c'est ce que croyait Constance jusqu'à ce que l'une d'elle lui "plante" un couteau dans le dos et la voilà dans une vraie galère concernant son stage de fin d'études. Y a pas à dire elle n'a vraiment pas de chance dans sa "courte" vie car ses parents la délaissent, une de ses amies l'a trahi et de plus après cet événement elles se voit délaisser par ses autres copines car évidemment chacune à une vie à mener et la distance entre elles semblent s'installer. Et le pire c'est qu'elle doit partager son stage avec son pire "ennemi", Weaver.... La pauvre que de malheur pour une si jeune femme. Heureusement qu'elle peut toujours compter sur l'aide et le soutien de sa voisine Mme Poshenko, sa voisine âgée qui est assez déjantée et lui apporte un peu de joie dans sa vie qui s'assombrie de jour en jour. Oh la la je pense que beaucoup d'entre vous, tout comme moi, aurait aimé avoir une mamie comme elle mais je vous laisse la découvrir.
Constance est un personnage qui m'a autant émue qu'elle a pu m'énerver... En effet, elle a du caractère, ne se laisse pas marcher sur les pieds mais d'un autre côté elle est un brin immature et peut-être parfois un peu égoïste à certains moments.
Après c'est sûre qu'on peut comprendre qu'elle ne soit pas enthousiaste à partager son stage, mais aussi son mémoire avec Weaver, car à force de gamineries, de prises de becs et autres... leur maître de stage et professeur (dont Constance est secrètement amoureuse) et leur "employeur" les mettront face au pied du mur en leur demandant de rendre un rapport commun afin de les confronter au dur monde du travail qui les attend sous peu... Mais je pense que ces 2 là avaient déjà vu ce qui se tramait dans la tête et le coeur de nos jeunes héros bien avant qu'eux-même ne le découvrent.
Lors de la 2ème partie de l'histoire si je puis dire, c'est-à-dire 5 ans après que nous ayons rencontré Constance, la jeune femme a beaucoup pris en maturité et elle se dévoile comme une femme forte et indépendante qui ne peut que nous faire craquer. Mais l'auteur lui réserve encore quelques surprises : bonnes ou mauvaises, vous n'avez qu'à vous plonger dans ce récit pour le découvrir ?!
Weaver est le personnage qui m'a donné du fil à retordre dès le début car j'ai eu un peu de mal à le cerner. En effet, il est très secret et solitaire. Dès sa 1ère rencontre avec Constance je l'ai trouvé bien agressif, irrespectueux, arrogant et détestable... Mais je ne sais pas pourquoi même s'il ne se gênait pas pour faire des coups bas et toutes sortes d'humiliations pour discréditer Constance face à leur maître de stage et leur employeur, j'avais l'impression qu'il cachait quelque chose sous ses airs de bad boy et j'avoues avoir bien fait de persévérer à essayer de résoudre son "mystère". de plus, faut dire que sa tentative de mettre en échec la jeune femme n'a pas marché comme il le voulait car il est tombé sur quelqu'un d'aussi jouer que lui, qui ne se laisse pas faire et qui n'hésitera pas à lui rendre coup sur coup mais toujours avec "classe" mdr Leurs joutes verbales sont à mourir de rire et je les ai bien aimé car elles m'ont beaucoup amusées et diverties.
J'ai apprécié le travail que l'auteur a fait sur ses personnages car bien que différents les uns les autres ils forment un tout homogène et qui se complète parfaitement. D'ailleurs on peut facilement s'identifier à l'un d'eux et nous nous retrouvons assez rapidement proches d'eux.
Sur le fil du coeur est une histoire addictif, avec des rebondissements savamment distribués là et surtout quand il le faut mais aussi des personnages attachants qui sauront vous faire rire et vous émouvoir.
L'histoire est pour moi divisée en 2 parties :
La 1ère est la rencontre avec nos personnages mais aussi leur "rencontre" forcée. Dans cette partie, on apprend surtout à connaître Constance à travers sa vie, ses amis et ses sentiments. Elle nous livre sa déception pour le stage de rêve qu'elle convoitait avec l'aide de son amie et sa déception quand elle doit du jour au lendemain "travailler" en binôme avec Weaver... car de l'issue de ce stage va dépendre leur année scolaire entière. Au fur et à mesure de leur collaboration, une entende et même une amitié va naître entre eux mais malheureusement, alors que tout semblait aller pour le mieux, un événement va les éloigner au point de se perdre de vue.
La 2ème partie se situe 5 ans après le début de l'histoire quand par hasard Constance et Weaver vont se revoir et gagner un drôle de cadeau. Et c'est à partir de ce moment de l'histoire que l'on commence à avoir le point de vue de Weaver, ce que j'ai beaucoup apprécié car on en découvrir plus sur lui mais aussi les raisons qui l'ont poussés à se comporter comme un sombre "crétin" quelques années auparavant envers Constance. 
J'ai vraiment apprécié cette histoire authentique, réaliste et très bien écrite car l'intrigue est menée à bien (je dois même dire que la fin m'a vraiment surprise). Les thèmes abordés sont nombreux et variés comme l'amitié, l'amour, les erreurs de jeunesse, les regrets, les peur et les doutes... le tout agrémenté d'humour, de malice, de situations cocasses... sans oublier des émotions pures, fortes et intenses qui ne pourront vous laisser de marbre.
La plume de Théo Lemattre est toujours aussi belle, envoûtante et originale car elle est unique et sait vous toucher dès les 1ers chapitres et vous tenir en haleine jusqu'au dernier mot.
En conclusion, Sur le fil du coeur, est une comédie romantique fraîche et pétillante que je vous recommande surtout si vous avez envie de passer un ptit moment de détente sans prise de tête.
Lien : https://lecturesaflots.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LeslecturesdeNinon
  05 juin 2019
Je remercie Amazon Publishing pour m'avoir permis de découvrir le nouveau roman de Théo Lemattre, qui paraitra le 30 juillet chez Montlake romance. Vous le savez, j'aime les romans de Théo, je ne l'ai jamais caché, d'ailleurs je les apprécie de plus en plus à mesure que son écriture s'affine. Je passe toujours de bons moments en lisant ses histoires, et je ris à de nombreuses reprises, parce que, avouons-le, Théo a un style bien à lui, que personne ne pourra jamais égaler. Certaines petites réflexions m'ont vraiment amusées, sauf celle où « il ne fait jamais soleil en Franche-Comté » non, mais quelle idée ?! (là, c'est une réaction purement chauvine ! Je défends ma terre natale 😉 mais… j'admets, ce n'est pas tout à fait faux non plus ! 😂)
Dans ce roman, donc, qui est une romance, vous l'aurez compris au résumé, on suit les deux personnages principaux, Constance et Weaver, étudiants au début de l'histoire. Dans la première partie, on suit beaucoup plus Constance, et on apprend pas mal de choses sur sa vie, ses amies, ses sentiments... Effectivement, les échanges entre nos deux loulous sont un peu compliqués au début, ce qui les entraînent parfois dans des situations un peu cocasses. Et puis, enfin, ils arrivent à s'entendre…et là, patatras ! Tout s'effondre, on les perd de vue pendant cinq ans. Ils se recroiseront totalement par hasard… ou pas, puisque la vie semble vouloir les réunir à plusieurs reprises… Dans cette deuxième partie, on en apprend un peu plus sur Weaver, et je dois avouer que ça m'a beaucoup plu d'avoir son point de vue, de connaitre sa façon de voir les choses. Leur vie, à tous les deux, n'est évidemment plus la même puisqu'ils sont désormais dans la vie active, mais la question, celle qui se pose, c'est : sont-ils vraiment heureux ? Weaver, que cette réflexion semble perturber pas mal, décide de prendre les choses en main et de provoquer un peu le destin. Constance, pour sa part, devra plutôt subir les aléas de la vie, un peu contre sa volonté.
J'ai aimé la fin, qui est assez différente des romans à l'eau de rose dont on a l'habitude… parce que de toute façon, soyons honnête, si c'est de la romance, ce n'est pas à l'eau de rose non plus.
Non, je ne vous en dirai pas plus. Pour connaître tous les détails, il vous faudra le découvrir à sa sortie ! Soyez-là !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   02 juillet 2019
Quand on est au collège, on se dit que l’école, c’est toute notre vie. Au lycée, on a plein de connaissances, on est entourés d’amis et puis, à l’université, c’est l’hécatombe. Plus personne.
Commenter  J’apprécie          50
MahaultMotsMahaultMots   16 juillet 2019
La bibliothécaire regarde Constance d'un drôle d'air. Ça y est, elle va commencer à l'attaquer à grands coups de "chhht" bien placés. Il paraît que si une bibliothécaire vous fait "chhht" juste dans le creux de l'oreille, vous pouvez devenir sourd.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   02 juillet 2019
C’est vrai qu’elle est un peu pompette – et, allez, disons-le franchement, passablement ivre –, mais justement ! Elle pourrait tirer parti de cette faiblesse et en faire une force. Lorsqu’elle est alcoolisée, les mots sortent plus facilement de sa bouche, il y a donc fort à parier qu’il en sera de même pour le petit mail qu’elle doit envoyer à son professeur. Constance se connaît, si elle ne prend pas le taureau par les cornes maintenant, elle va attendre encore et toujours, puis repousser, procrastiner, se morfondre, se dire qu’elle n’est qu’une pauvre fille sans avenir et, au final, peut-être qu’elle n’osera même pas envoyer de message à son professeur pour tout lui avouer – jusqu’à ce que Sarah lui mette son célèbre coup de pied au cul. Finalement, envoyer le mail tout de suite reviendrait à lui éviter un coup de pied au derrière, si on simplifie juste un petit peu l’équation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 juillet 2019
Elle a une soudaine envie de pleurer toutes les larmes de son corps. D’habitude, ça n’arrive jamais. Ou rarement. Mais là… c’est une accumulation : le départ d’Ella, le stress de cette nouvelle année sans stage, Mélanie qui s’éloigne d’elle et la fatigue… elle est complètement K.-O., ce soir. Elle n’a qu’une envie : s’écrouler sur son lit et ouvrir les vannes. Ça va être un véritable torrent de larmes, inondation garantie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   02 juillet 2019
C’est ça qui est fantastique avec les amis : ils savent que vous savez que vous êtes en retard, et ils vous envoient quand même des messages pour vous le rappeler. C’est dégueulasse, stressant, gratuit, et totalement jouissif quand on est du bon côté du message. C’est d’autant plus amusant quand on sait que Tamalou accorde une place particulièrement importante à l’horaire, dans sa vie. Elle préférerait manquer un cours plutôt que d’arriver en retard – il faut la comprendre, elle est un peu timide et, quand on arrive à la bourre, tous les regards ont tendance à être tournés vers nous. Et elle, être sous le feu des projecteurs, ce n’est pas spécialement son truc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3789 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..