AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782213605289
447 pages
Éditeur : Fayard (01/11/1999)
4/5   2 notes
Résumé :
La France est le pays occidental où le bouddhisme connaît le développement le plus spectaculaire depuis une trentaine d'années. Cette enquête menée auprès d'un millier de Français touchés par ce phénomène - la première d'une telle envergure en Occident - permet de répondre aux nombreuses questions posées par l'étonnante diffusion du bouddhisme au pays de Clovis et de Voltaire. Combien de Français sont-ils véritablement concernés par cette vague et selon quelle inten... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Fortuna
  13 mai 2016
Le bouddhisme était la 4ème religion en France en 1999. Elle s'est implantée dans les années 60 avec l'arrivée d'une communauté asiatique fuyant entre autres la guerre du Vietnam ou les crimes des Khmers rouges et les massacres du Tibet. Les pratiques bouddhistes ont attiré de plus en plus de Français au fil des années séduits par le caractère rationnel et pragmatique du bouddhisme, sa tolérance, son pacifisme, sa compassion, son respect du vivant, sa compatibilité avec d'autres religions. de nombreux catholiques en particulier vont y trouver un nouvel élan qui va leur permettre d'approfondir leur pratique religieuse. Le bouddhisme est en effet plus vécu comme une voie spirituelle qu'une religion dogmatique et attire également des adeptes athées qui y trouvent des techniques comme le yoga et la méditation, leur permettant de retrouver une sérénité loin du stress de la vie moderne.
A travers divers témoignages très intéressants de Français qui ne sont pas de culture asiatique, Frédéric Lenoir nous fait le portrait de ces nouveaux adeptes, répartis en trois groupes selon leur profondeur d'implication, les pratiquants, les proches et les sympathisants, autour de deux grandes écoles, le bouddhisme tibétain et le bouddhisme zen. Le premier connaît un réel succès suite au drame du Tibet, aux visites du dalaï-lama, à des figures comme celle de Matthieu Ricard qui ont transmis son message. L'attrait pour le bouddhisme zen est lui lié au succès de la pratique de la méditation en posture assise, le zazen.
Globalement les pratiques du bouddhisme en France sont très variées, englobant des personnes qui appartiennent à d'autres religions, le christianisme ou le judaïsme, des personnes en souffrance qui retrouvent un message d'espoir, d'autres engagés dans un combat écologique, adeptes de la non-violence. Frédéric Lenoir ne cache cependant pas que la vision idéalisée des occidentaux concernant les moines et maitres bouddhistes, n'empêche pas que certains soient fort éloignés de la vie spirituelle détachée des biens matériels…comme dans toute religion. Et si les croyances des bouddhistes – non-moi, abandon des illusions de l'individualité, nirvana, réincarnation – sont peu compatibles avec la mentalité occidentale – individualisme, droits de l'homme – il n'en reste pas moins qu'elles apportent une relativisation des valeurs de nos sociétés modernes et que le message du Bouddha contribue à rendre la vie meilleure.
Cet ouvrage est le deuxième volet de l'étude sociologique de Frédéric Lenoir sur le bouddhisme qu'il a menée dans le cadre de sa thèse, et qu'il considère comme un laboratoire de la modernité religieuse dans la mesure où s'élabore une sorte de syncrétisme entre différentes théories religieuses vers l'élaboration de pratiques qui cadrent mieux avec notre vie moderne que les religions traditionnelles. Le bouddhisme, lui-même détaché de son enracinement oriental et de traditions peut-être elles-mêmes obsolètes, a permis en effet à beaucoup de retrouver le chemin d'une spiritualité que le christianisme en particulier ne nourrissait plus. A méditer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          241

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FortunaFortuna   08 mai 2016
La notion de péché telle que nous la connaissons en Occident est absente du bouddhisme. Celui-ci fonde sa morale sur deux lois fondamentales : l'interdépendance de tous les phénomènes et la loi de causalité. Partant de ces deux lois universelles, il considère que chaque acte de violence ou d'ignorance commis par une "partie" interagit sur le "tout" et aura également une répercussion "karmique" négative pour la personne concernée. C'est la raison pour laquelle l'éthique du bouddhisme repose sur la notion de responsabilité individuelle et universelle. Chaque individu est responsable de ses actes et porte la responsabilité de l'harmonie cosmique. Le moindre progrès spirituel d'un seul individu fait progresser l'humanité entière, et le moindre mal commis par chacun a des conséquences universelles. Le seul remède à une faute consiste à développer des pensées et des actions positives.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
FortunaFortuna   07 mai 2016
En nous interrogeons tout d’abord sur les traits traditionnels et modernes du bouddhisme, tels que les perçoivent les Occidentaux, et en montrant que ces derniers se livrent à toutes sortes de critiques et de rééquilibrages entre ces deux univers, nous tenterons de montrer pourquoi le Bouddhisme en Occident constitue un laboratoire privilégié des métamorphoses du religieux au sein de la modernité. Nous verrons également comment le bouddhisme, comme religion choisie et comme tradition exotique, permet à ses adeptes de redire l’ancien – la foi, la providence, l’amour, le destin, la croyance en l’au-delà – avec des mots nouveaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Frédéric Lenoir (106) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Lenoir
Frédéric Lenoir vous présente "Juste la fin du monde"
autres livres classés : bouddhismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox