AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Francis Kerline (Traducteur)
ISBN : 2264036109
Éditeur : 10-18 (01/04/2004)

Note moyenne : 3.37/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Le roman s'ouvre par une scène d'intronisation. Un mac aux allures papales tient un os de pénis de raton laveur au-dessus du héros : l'emblème des jeunes prostitués mâles d'une aire de parking coincée entre les longues routes de l'Ouest de la Virginie. Un café-restaurant pour routiers tenu par un cuisinier sophistiqué, des cabines de trente-cinq tonnes agitées par les passes à quelques dollars des travestis et des filles de joie qui rêvent d'une autre vie. C'est le ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
JCOates
  12 avril 2015
Le roman raconte l'histoire d'un jeune adolescent qui veut devenir, comme sa mère, la meilleure des « gagneuses » de parkings. Il vole les vêtements de sa mère et commence sa « carrière » sous l'oeil attentif de Glad, le plus respecté des souteneurs. Jusqu'au jour où celui qui va se faire appeler Sarah fera la rencontre de le Loup et entrera dans un univers encore plus sordide.
Comme l'indique le synopsis, le livre est très glauque. L'auteur ne précise pas l'âge de Sarah, laissant planer le doute, et le trouble. Trouble renforcé par les paroles et réflexions parfois presque enfantines de Sarah, narrateur du récit. Malgré une histoire sordide, on est surpris de trouver de la tendresse et de la compassion dans ce roman. le héros vit avec sa mère (ce que l'on apprend après quelques pages). Une mère très absente du roman et de la vie de son enfant. Sarah cherche désespérément l'attention et l'amour de celle-ci. L'auteur décrit, de façon surprenante, dans les premières pages, à travers la présentation de Glad et de ses prostituées, un univers pas loin d'être rassurant. Les personnages sont atypiques et haut en couleur. Lorsque Sarah quitte ce territoire et rencontre le Loup et son équipe, elle sombre dans un monde plus hostile. Mais une fois encore, l'auteur évite le sensationnalisme, il ne va pas au bout du sordide et décrit une ambiance burlesque, absurde, presque fantasmagorique. Tout est malsain, vulgaire, criard, mais de façon si exagérée qu'on se place au-delà du réel, au-delà du plausible, ce qui permet de lire un récit qui, raconté différemment, mettrait le lecteur bien plus mal à l'aise. Certaines scènes, notamment celles où Sarah joue son rôle de sainte aux pouvoirs magiques, relèvent tellement de l'absurde qu'elles nous éloignent de ces parkings sales, sur lesquels se déroulent les scènes les plus atroces. La plume de l'auteur, ses descriptions, et ses dialogues se placent au même degré.
Il n'en reste pas moins que le roman est très dur, donne souvent la nausée et laisse après lecture un goût amer.
Lien : https://cafeantidote.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Erzuli_CapoteErzuli_Capote   02 avril 2012
"Le loup m'a jamais baptisé. Il m'est jamais tombé dessus pour me prendre comme une bête sauvage dans la nuit, comme le racontent toutes ses gagneuses en montrant les griffures qu'il leur a laissées en souvenir. Il a jamais enfoncé ses crocs dans mon cou, sa manière d'imprimer sa marque, en déposant sa salive dans mon sang pour que le désir de satisfaire ses appétits me pompe le coeur éternellement comme un besoin de plus en plus pressant."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Erzuli_CapoteErzuli_Capote   02 avril 2012
"Le plus souvent, les homos hard me renvoient en disant que je suis un gringalet et qu'ils veulent un homme. Les michetons qui me plaisent, c'est les gay lavande, des hommes qui me parlent comme Lymon quand il me prenait pour une fille. Ils ont les mains qui tremblent pareil, ils me tripotent en douceur et me parlent d'amour."
Commenter  J’apprécie          10
Erzuli_CapoteErzuli_Capote   02 avril 2012
"Des fois quand ma paume repose sur le coeur d'un des michetons de Pooh, je sens que ma double vue commence a se déployer. Ca me vient comme une sensation floue, comme d'essayer de me rappeler une odeur particulière de l'enfance."
Commenter  J’apprécie          10
Erzuli_CapoteErzuli_Capote   02 avril 2012
"Les michetons qui viennent voir les gagneuses mâle de Stacey son généralement des routiers trop fauchés pour se payer les gagneuses femelles du parking central et trop obsédés ou trop bourrés pour faire les difficiles."
Commenter  J’apprécie          10
Erzuli_CapoteErzuli_Capote   02 avril 2012
"J'aimais bien ceux qui restaient avec moi après et me serraient dans leurs bras tellement fort qu'ils auraient pu me craquer en deux. Ils me caressaient le ventre et chuchotaient dans mon oreille "bébé chéri, bébé chéri, je suis dans toi, bébé". Je me rappelle aussi le sang après, quand ils ressortaient de moi. C'était comme s'ils me retiraient tout, le bébé chéri en même temps que mes entrailles. Puis ils l'emportaient avec eux."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Jeremy T. Leroy (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jeremy T.  Leroy
'The Heart Is Deceitful Above All Things' ( Le Livre de Jérémie) movie trailer!
autres livres classés : prostitutionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Jeremy T. Leroy (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15154 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre