AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les 5 terres tome 2 sur 13
EAN : 9782413007937
56 pages
Delcourt (08/01/2020)
4.37/5   328 notes
Résumé :
Rien ne va plus au royaume des félins. Le roi est mort, emportant sa fille aînée avec lui et tandis qu’on prépare le couronnement de son neveu, chacun cherche à comprendre ce qui a bien pu se passer…

Mileria est morte, poignardée par son propre père, et ses secrets sont morts avec elle. Astrelia est la seule à comprendre ce qui s’est passé et n’a de cesse de découvrir qui a trahi sa sœur aînée. Mais elle n’est plus en position de force, car ce sont se... >Voir plus
Que lire après Les 5 terres, tome 2 : Quelqu'un de vivantVoir plus
Nottingham, tome 1 : La rançon du roi par Brugeas

Nottingham

Vincent Brugeas

3.95★ (297)

3 tomes

Les 5 terres, tome 1 : De toutes mes forces par Lereculey

Les 5 terres

Jérôme Lereculey

4.31★ (4475)

13 tomes

Sa majesté des ours, tome 1 : Les colonnes de Garuda par Dobbs

Sa majesté des ours

Dobbs

3.60★ (167)

2 tomes

Orcs et Gobelins, tome 1 : Turuk par Peru

Orcs & Gobelins

Olivier Peru

4.06★ (2488)

25 tomes

Critiques, Analyses et Avis (49) Voir plus Ajouter une critique
4,37

sur 328 notes
5
27 avis
4
22 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
C'est désormais officiel : David Chauvel, Mélanie Andoryss et Patrick Wong ont intégré la liste de plus en plus longue d'auteurs de bandes dessinées dégoûtés par Macron, la Macronie et le macronisme…Ça alors, c'est complètement raccord avec ce qui se passe en France où il ne s'écoule pas un jour sans qu'un ministre LREM ou un député LREM insulte ceux qui n'appartiennent pas à la race supérieure des winners ! Ici dès qu'un personnage accède à la moindre parcelle de pouvoir il se met à pratiquer la novlangue avec un triple langage (avec un triple visage, et avec un triple coeur) : un langage publique pour manipuler les masses, un langage privé pour protéger ses intérêts de classe, et un langage intime pour renforcer à l'infini ses petits intérêts bien calculés…

Tout commence avec deux personnages qui conversent dans l'obscurité la plus totale : une porte s'ouvre, la lumière pénètre et on s'aperçoit qu'il n'y a qu'une seule personne… le ton est donné !
Astrélia est en deuil de la mort de son père le roi Cyrus et de sa soeur Miléria qui a raté son coup d'État à cause d'elle. C'est donc le gros butor Hirus qui devient roi en mettant directement les pieds dans le plat (on va le surnommer Donald Trump) : il veut la guerre préventive contre les ours parce qu'il est persuadé qu'entre lui et la réalité c'est la réalité qui a tort et qui doit plier à sa volonté. Il se met tout le monde à dos y compris sa propre famille, ce qui ne fait qu'aviver toutes les tensions…
Tous les protagonistes du drames savent qu'ils n'ont fait qu'aggraver les choses au lieu de les apaiser (coucou Édouard Philippe, il n'est jamais trop tard pour bien faire au lieu de s'entêter à déclencher la guerre civile), et c'est ainsi qu'Hirus avale sa copie en reprenant à son service Sameus qu'il venait juste de renvoyer, et que Lereas laisse monter Goromio monter en grade sur son dos pour protéger ses arrières…
- après avoir rempli son dernier contrait Kirill le chasseur de prime canin offre ses services à qui veut bien les acheter
- Astrélia décide d'organiser d'elle-même sa fuite avant qu'on dévoile publiquement son embarrassante situation
- pour vivre leur amour au grand jour les otages Eren et Leona n'ont d'autre choix que l'évasion : Bakhek pense qu'il n'y aucun échappatoire mais Genkin déclare avoir la solution
- Silis défie en duel le surdoué Delliana évasif sur son passé, son père et son oncle (on va l'appeler D'Artagnan), et comme il est mauvais perdant il commet l'irréparable avant de trouver la mort… Kara et Delliana vont trouvé le capitaine Blasserius pour prouver leur innocence avant de découvrir que ce derneir est un alter ego de Norman Bates (remember "Psychose" d'Alfred Hitchcock)

Angleon c'est l'Angleterre : derrière les beaux discours sur la la supériorité de leur civilisation il y a la brutalité du suprématisme… Leur flotte leur sert de bouclier et les félins défendent leurs intérêt économiques par la force militaire et les félins défendent leurs intérêts militaires par la force économique : la concurrence c'est bien mais le monopole c'est mieux, surtout quand on est prêt à tout et au reste pour que celui-ci dure éternellement ! Mais le suprématisme se fait aussi en interne : les tigres vantards et les lions taciturnes se regardent comme chiens de faïence, et les uns comme les autres considèrent les autres félins comme des citoyens de seconde zone… Revoilà donc cet élitisme à la con qui finit toujours en dictature ou en guerre civile, mais les élites s'en moquent car elles pensent être au-dessus du commun des mortels et des malheurs qui les frappent…
On nous décrit en long en large et travers cette fameuse Bataille de Dhakenor qui a fait la célébrité du Roi Cyrus, victoire acquise par perfidie le plus abjecte autant sur le dos de ses ennemis que de ses alliés, le héros étant un salaud n'ayant pas hésité à sacrifier sa propre famille pour dorer son blason. Et la malédiction continue :
Amis lecteurs et amies lectrices vous allez être obligés / obligées de lire cet album 2 fois : la première fois pour vous prendre le cliffhanger de fin en pleine gueule, la deuxième fois pour voir comment comment la petite merde qui prétend apaiser les conflits ne fait que jeter de l'huile sur les feux qu'elle a elle-même déclenchés (on va l'appeler Emmanuel Macron)… Et pour ne rien gâcher c'est au final "Le Trône de Fer" sans les défauts du "Trône de Fer" !
Lien : http://www.portesdumultivers..
Commenter  J’apprécie          400
Ce qui est fort appréciable dans ce second tome, c'est qu'il comporte en guise de préface un résumé du tome précédent (ce qui permet au lecteur de se remémorer ce qu'il a lu mais également de cerner quelques subtilités qui ne l'avaient pas forcément marqué au cours de sa lecture) et en fin d'ouvrage un descriptif détaillé de la fameuse bataille de Dhakenor qui s'est déroulée sur les flots et qui a d'une part permis aux félins de monter leur suprématie sur les ours (leurs ennemis dans ce conflit) mais aussi au roi Cyrus d'assurer sa légitimité sur le trône.

L'histoire commence ici avec le décès de ce dernier (annoncé lors de la dernière planche du premier tome) et le massacre qu'il a effectué sur sa fille aîné, après avoir appris sa trahison et son désir de prendre le pouvoir sur le territoire d'Angleon. Sans aucune surprise, c'est donc son neveu Hirus qui règnera à sa suite mais si celui-ci veut mettre le plus de personnes (enfin d'animaux à savoir tigres, ours, cerfs, lézards et gorilles , représentant des cinq races donc des5 terres) de son côté, afin d'éviter tout soulèvement politique ou encore tout risque d'émeutes, il va devoir s'entourer des bonnes personnes même si il ne les porte pas spécialement dans son coeur et c'est là que l'on se rend compte de toutes les affaires politiques et de tout ce que cela implique de trahisons parfois, de mensonges souvent et de bien d'autres choses encore !
Si beaucoup ont comparé cette série à "Games of Thrones" de mon côté, je m'abstiendrai de toute comparaison car n'ayant ni lu l'oeuvre de Georges R.R. Martin ni vu l'adaptation télévisée mais en tout cas, en ayant beaucoup entendu parler (de par mon métier de bibliothécaire) je pense effectivement que le parallèle me paraît approprié !

D'autres histoires m'interpellent plus notamment les alliances amoureuses entre différentes espèces mais ne comptez pas sur moi pour vous dire entre qui et qui car ce genre d'accouplement étant proscrit à Angleon, cela ne pourrait que nuire aux personnes concernées alors je vous laisse le soin de le découvrir par vous-mêmes !

Un graphisme toujours aussi bien travaillé et une intrigue qui monte crescendo ! Alliances, trahisons, meurtres, complots...bref il y en aura pour tous les goûts ! A découvrir !
Commenter  J’apprécie          390
L'intrigue décolle pour de bon !

Le tome 1, archi introductif, m'avait laissé un sentiment un peu amer. Oui, il était bien, joliment fait, ça ressemblait à du Game of Thrones, ressemblance que l'on évoque à outrance sitôt qu'il y a un trône et deux hurluberlus pour comploter ... Mais il faut admettre qu'il porte ses fruits et que ce tome 2 en tire tous les profits.

L'intrigue n'est pas particulièrement complexe mais elle est riche : riche de personnages, de points de vus, de dialogues élaborés qui approfondissent les rapports entre les persos et nous éclairent sur un passé pas si lointain. le résumé du tome précédent est très utile mais je conseille fortement de le relire en diagonale, car les complots repartent de bon train et n'attendent pas les retardataires !

Niveau exécution, je trouve les perspectives super audacieuses. Les décors sont soignés, même si parfois la masse de dialogues obligent à une certaine redondance, qui se traduit dans la posture des persos ou dans un décor qui n'évolue pas beaucoup.

La vieille Leina est super intéressante. Chacune de ses apparitions apporte un plus, et l'évolution de certains personnages fait saliver.

J'ai mis 6 mois à me procurer le tome 2, mais je ne pense pas en mettre 2 pour avoir le 3.

Vous m'avez suivi ? :)
Commenter  J’apprécie          3411
Cyrus le Subtil a rendu son dernier souffle dans des circonstances que certains rapprochent de la folie. Comme prévu, c'est l'aîné de ses neveux, Hirus, qui s'apprête à monter sur le trône.
Après dix années passées dans une geôle du palais, une chambre sans fenêtre, sa mère, Leina, est sortie de sa prison. Les retrouvailles avec son fils aîné manquent totalement de chaleur, contrairement à l'accueil de ses deux autres enfants. Mais pourquoi le roi Cyrus avait-il ordonné qu'on l'enferme ?

Contrairement aux habitudes de la famille régnante, Hirus ne semble guère vouloir prendre appui sur ses proches. Arrivera-t-il à gouverner seul, surtout après le renvoi de Sameus, l'ombre du défunt roi, l'homme le mieux renseigné du royaume ?

Critique :

« Les 5 Terres » est un récit qui avait commencé très fort et dont le premier album se terminait sur une surprise de très grande taille. Rassurez-vous, il en ira de même pour celui-ci ! Plus que jamais, on y retrouve l'ambiance « Game of Thrones », son univers de trahisons, de secrets, de manoeuvres diplomatiques…

Pour la touche sentimentale, on peut compter sur une amourette entre deux individus d'espèces différentes… Ce qui, pour rappel, est strictement interdit, à moins de vouloir mourir dans d'atroces conditions.
Et avant même d'entreprendre la lecture, une galerie de portraits des principaux protagonistes vous aide à voir qui est qui, et en fin de volume, une carte permet de situer les 5 Terres.

Tout est parfait dans cet album comme dans le précédent : l'ambiance, le dessin, les couleurs, le scénario… Un must !

Je ne puis que vous recommander de les lire les uns à la suite des autres, mais sachez qu'il y a un excellent résumé en début d'album au cas où de longs mois s'écouleraient entre vos lectures.

Autre excellente nouvelle : on fait souvent référence à la fameuse bataille de Dhakenor… Mais que s'y est-il passé exactement ? Deux pages de texte en fin d'ouvrage viennent mettre en lumière cet affrontement qui démontre l'esprit machiavélique de l'ancien roi, Cyrus. Que du bon, je vous dis !
Commenter  J’apprécie          290
Il est difficile de ne pas penser à la saga de Martin en lisant « les 5 terres ». Je n'ai pas lu « le trône de fer » mais j'ai vu les 2 premières saisons. Je ne suis pas allée plus loin que ces 2 saisons car je n'ai pas accroché. Je n'aime pas lorsque les auteurs semblent ne pas savoir dès le départ où ils vont, lorsqu'ils semblent improviser au fur et à mesure, le syndrome « Lost » en somme. Et, je ne sais pas si c'est le cas pour les bouquins, mais la série télé « game of thrones » m'avait très vite semblé souffrir de ce mal, en plus de tirer à la ligne et donc de reporter sans cesse les événements promis : on nous bassine toute la 1ère saison avec « winter is coming », il ne vient pas, on se dit que ça va peut-être venir dans la 2ème, et puis non toujours pas, à un moment c'est bien de tenir ses promesses donc j'ai lâché l'affaire. Mais revenons aux « 5 terres ». Si la B.D de Lewelyn et Lereculey s'inscrit dans le même registre que « le trône de fer » en proposant une saga faite de luttes de pouvoirs, d'alliances et de complots, elle m'apparait comme bien plus réussie. J'ai l'impression que les auteurs savent où ils vont emmener le lecteur, que les péripéties et les rebondissements ne sont pas improvisées au fur et à mesure mais qu'ils s'inscrivent dans un récit construit en amont.

J'espère ne pas me tromper et que le 3ème tome confirmera cette impression de rigueur narrative. En tout cas, c'est une B.D très addictive qu'une fois commencée on a du mal à lâcher.
Commenter  J’apprécie          310


critiques presse (3)
LesComics
26 octobre 2020
David Chauvel et son équipe ne chôment pas et tiennent les délais tout en maintenant la qualité ! L’ambitieuse saga des 5 Terres se poursuit et le moins que l’on puisse dire c’est que l’on accroche toujours autant. Le mystère est toujours aussi intriguant et les sublimes planches flattent la rétine. A lire !
Lire la critique sur le site : LesComics
Sceneario
11 février 2020
Le scénario de ce second tome est très bon, bien construit et passionnant. L'aspect politique ressort aussi très bien [...] Lereculey signe encore de magnifiques planches, tout en mettant en scène des personnages inspirés d'animaux, il fait parfaitement ressortir le coté "humain" et les expressions sur leur visage.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest
14 janvier 2020
Un projet ambitieux qui nécessitera beaucoup d’investissement de la part du lecteur s’il ne veut pas s’égarer dans cet univers alambiqué.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
- Tu veux savoir de quoi tu manques, frère adoré ? De courage, de loyauté et de franchise ? Et que peut faire un roi de quelqu’un qui ne possède aucune de ces trois qualités ? Un valet de chambre ?
Commenter  J’apprécie          210
"_Tout est toujours simple, pour toi, n'est-ce pas ?
_Bien sûr ! Et aimer encore plus ! Il suffit de cesser de faire semblant...et d'être!"
Commenter  J’apprécie          110
L'ombre vous précède, l'ombre vous suit. Elle est dans votre sillage ou bien à l'avant-garde. Elle part au front ou bien surveille vos arrières... Mais rien de tout ça n'est possible sans confiance.
Une confiance absolue et surtout, une confiance mutuelle. Sans elle, nous courons droit à l'échec.
Vous m'avez nommé, vous avez désormais la mienne. Mais ai-je la vôtre ? (p.34)
Commenter  J’apprécie          30
Ah ah ah ! Mais bien sûr ! Deux héritiers de deux trônes distincts qui se content fleurette en plein cœur de la cour la plus intolérante des cinq terres… ça va forcément très bien se terminer !
Commenter  J’apprécie          60
- Ah oui, le silence... C'est ce qui nous tuera tous.
Commenter  J’apprécie          221

Videos de Lewelyn (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Lewelyn
5 Terres - Demeus Lor - La bande annonce
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (574) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5215 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..