AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les 5 terres tome 4 sur 13
EAN : 9782413016731
56 pages
Delcourt (30/09/2020)
4.4/5   261 notes
Résumé :
Mis à l'épreuve par le soulèvement fomenté par les lions, le jeune roi Mederion et Terys, son Ombre, incarnent un renouveau qui entend en finir avec les rivalités avec les races.
Pour les activistes étudiants qui veulent mettre à bas la monarchie, c'est une occasion en or de transformer la société. Une problématique qui indiffère totalement les otages, mobilisés par leur plan d'évasion. Tandis que dans les îles lointaines, on bataille pour trouver Astrelia, l... >Voir plus
Que lire après Les 5 terres, tome 4 : La même férocitéVoir plus
Nains, tome 1 : Redwin de la Forge par Jarry

Nains - BD

Nicolas Jarry

4.16★ (4008)

25 tomes

Les 5 terres, tome 1 : De toutes mes forces par Lereculey

Les 5 terres

Jérôme Lereculey

4.31★ (4472)

13 tomes

Orcs et Gobelins, tome 1 : Turuk par Peru

Orcs & Gobelins

Olivier Peru

4.06★ (2482)

25 tomes

Nottingham, tome 1 : La rançon du roi par Brugeas

Nottingham

Vincent Brugeas

3.95★ (297)

3 tomes

Sa majesté des ours, tome 1 : Les colonnes de Garuda par Dobbs

Sa majesté des ours

Dobbs

3.60★ (167)

2 tomes

Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
4,4

sur 261 notes
5
22 avis
4
12 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
C'est tout simplement bluffant, bien fichu, intelligent ...

Je ne serai pas avare de compliments en évoquant les Cinq Terres. Ce tome 4 suit la progression d'un Roi qui est parvenu à rendre la dernière rébellion en date complètement anecdotique, ce qui sur le moment m'avait laissé un peu dubitatif à la fin du tome 3. Mais l'ouragan qui se profile à l'horizon est porteur de bien des promesses, et il me tarde déjà d'ouvrir le tome 5 pour y découvrir ce qui va se tramer.

Les dialogues sont brillants, les manigances habiles, les dessins font preuve de détails à profusion : les personnages sont d'ailleurs si bien détaillés que nous n'avons jamais besoin de réfléchir à qui est qui, c'est limpide.

Je regrette toutefois que nous ayons un monde si vaste à portée de main et que toute l'intrigue soit centrée uniquement sur Angleon. Peut-être que cela évoluera en fonction du sort réservé à nos "otages" ?

Beaucoup d'éléments restent en suspens et il ne reste que 2 tomes pour clôturer ce premier cycle ... J'attends donc un peu avant de parler tout de suite de chef d'oeuvre :)
Commenter  J’apprécie          355
Prenez un très jeune roi, que l'on imagine volontiers faible et inexpérimenté. Fomentez un complot pour le renverser… Mauvaise pioche ! le gamin… Pardon ! Sa Majesté, très bien informée par un ami très proche, bien que d'une autre race, va se débarrasser des comploteurs grâce à un piège machiavélique qui prend tout le monde de court et démontre qu'on aurait tort de sous-estimer le gamin… Pardon ! Sa Majesté !
Le moment est venu pour lui de remercier et récompenser sa garde qui l'a si bien servi, respectant son serment malgré la présence d'amis parmi les comploteurs.
Le Roi s'est choisi comme ombre celui-là-même qui a trahi les siens, la vieille génération de Lions. Et pour ne pas s'en faire un ennemi et en même temps profiter de ses talents, le souverain nomme l'ancienne ombre ministre des finances. le royaume a les caisses vides. le petit peuple souffre car les mesures de taxations prises par le Conseil lui font porter l'essentiel de l'impôt, évitant aux classes aisées, celles-là-même qui ont des représentants au Conseil, de mettre la main à la poche. le roi Mederion en est parfaitement conscient, mais il a besoin que les grosses fortunes prêtent de l'argent à l'état et ne peut se les mettre à dos… Pour l'instant…

Des mercenaires ont reçu pour tâche de retrouver et de ramener la fille du défunt roi Cyrus. le problème c'est qu'il y a deux commanditaires… Un de trop, quoi !

Les étudiants se réunissent en secret et parlent de révolution pour changer ce système de gouvernement inique. Tous ne sont pas partants pour la révolte. Certains, plus modérés aimeraient obtenir un entretien avec le jeune roi qu'ils pressentent apte à écouter les doléances de la base. Arriveront-ils à obtenir cet entretient ?

Critique :

Vraiment une BD super intelligente, avec un scénario d'une grande richesse, tant par les thèmes évoqués que par les rebondissements surprenants, mais réalistes, qui en font un travail collectif du plus haut niveau. Tout y est parfait !

Même si vous avez beaucoup à lire, prenez le temps de découvrir cette saga, les 5 Terres !
Commenter  J’apprécie          320
BD FANTASY.
Toute la magie de "Blacksad" transposée dans la fantasy à complots et à intrigues : c'est génial ! Et en plus c'est le "Trône de Fer" sans les défauts du "Trône de Fer" ! Mais oh non, Tigrou Ier est de retour pour nous jouer de mauvais tours !! Mederion c'est Macron, et il n'y a pas un phylactère qui ne fasse allusion à une des déclarations du quinquennat de la malédiction !!! Andoryss, Chauvel et Wong rejoignent donc la longue liste des déçus du reagano-thatchéro-macronisme désormais entrés en résistance. Plus que jamais, tout cela va mal finir en fiction comme IRL...
Lien : http://www.portesdumultivers..
Commenter  J’apprécie          431
Mederion, malgré son jeune âge, monte sur le trône d'Angleon. Et il semble très doué pour les intrigues et la manipulation.

Encore une fois les cartes se rebattues et on ne sait pas trop dans quel sens le vent va tourner. le jeune Mederion est bien singulier et on a du mal à le cerner. Idéaliste et réformateur? Ou vicieux manipulateur au coeur sec?
Pendant ce temps là Astrelua se cache mais différentes personnes sont à sa recherche. Les jeunes otages ont quant à eux toujours en tête de s'enfuir. On suit beaucoup de personnages différents sans pour autant nous perdre.
Cette série est vraiment bien construite, approfondie et pleine de suspense. Une vraie réussite avec un zoomorphisme bien maîtrisé par Lereculey.
Commenter  J’apprécie          210
Il ne faut jamais sous-estimer un jeune tigre, un gamin par rapport aux vieux caciques du congrès, de la garde, du palais, mais c'est un Machiavel en culotte courte !

Mederion est un jeune tigre complexe, on ne sait pas trop de quel côté il est. Va-t-il être le révisionniste qu'il dit être, va-t-il changer (ou tenter de le faire) la société d'Angleon, qui ne tourne plus bien et qui était celle des anciens, ou bien est-il juste un manipulateur, un despote, un froid calculateur qui ne vise que ses intérêts tout en faisant croire aux autres qu'il vise leur bonheur ?

Difficile à dire, tant ce personnage est ambigu. Il pourrait tout aussi bien mystifier son monde, que ce soit les membres du conseil, le peuple, la garde, et même son amant, Terys, devenu l'ombre du roi.

Une fois de plus, je n'ai rien vu venir et je me suis prise le tout dans la tronche, pour mon plus grand plaisir. le scénario est toujours aussi bien ficelé, intelligent, rempli de suspense, de mystères, de jeux de pouvoirs et de trahisons.

Les dessins restent magnifiques et l'idée d'utiliser des personnages avec des têtes d'animaux était une riche idée afin de parler du racisme entre les différentes races d'animaux.

Les étudiants ont envie, eux aussi, de changement. le système est mauvais, privilégiant uniquement les classes aisées, les riches, bref, cela donne aux lecteurs l'impression de se trouver chez nous, dans nos propres pays, avec nos élites qui se cooptent entre elles, des pères qui placent leurs enfants, des maris qui placent leurs épouses (qui ne foutent parfois même pas les pieds au boulot)…

Oui, mais c'est bien beau tout ça, mais est-ce que les riches ont-ils envie de payer plus de taxes ? NON !

Ont-ils envie que le système, qui leur est favorable, change ? NON ! Effectivement, on se croirait chez nous...

Les caisses sont vides, faut faire rentrer du fric et il faudrait peut-être aller le prendre dans d'autres poches que celles des pauvres, des petits… On ne peut pas faire saigner des pierres.

Cette bédé a beau se dérouler dans un monde imaginaire, elle n'en reste pas moins solidement ancrée dans notre réalité et ne fait jamais que d'énoncer ce qui est propre à nos sociétés, que ce soit du présent ou du passé, avec les mouvements contestataires que nos pays ont connus, dans le temps.

Les personnages sont travaillés, bien distincts et il est impossible de les confondre. Plusieurs arcs narratifs composent les différents albums et on suit leur évolution au fil des pages.

Les dialogues font mouche à chaque fois, on ne sait jamais comment l'album va se terminer, qui va mourir, s'il y aura des morts et comment le récit va évoluer, la fois prochaine. Les surprises sont toujours au rendez-vous.

Une bédé intelligente à l'excellent scénario !
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
- Si vous étiez à ma place que feriez-vous ? S’il n’y avait qu’une seule idée, dans la liste que vous m’avez envoyée, que je doive retenir ?
- L’Assemblée Constituante serait un début. Le système du Conseil fonctionne, bien évidemment, mais pour avoir des chances d’être élu, il faut appartenir à un groupe ou bien avoir l’appui d’autres conseillers… L’élite cooptant l’élite, c’est une…
- Oligarchie ?
Commenter  J’apprécie          123
Le ciment d’un peuple, c’est la vie ; celui d’une nation, c’est la mort.
Commenter  J’apprécie          210
Les événements ne sont que le résultat des actions et de la volonté de ceux qui agissent.
Commenter  J’apprécie          120
Tu brasses de l’air et parles haut, c'est tout ce que tu sais faire. Tu confonds avoir du caractère et faire des caprices. Un jour, ton orgueil va te détruire, et j’espère que je serai là pour profiter du spectacle.
Commenter  J’apprécie          20
Écouter le peuple, c’est important.
Commenter  J’apprécie          162

Videos de Lewelyn (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Lewelyn
5 Terres - Demeus Lor - La bande annonce
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (465) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5215 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}