AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Giuseppe Liotti (Autre)Gaétan Georges (Autre)Marc Trévidic (Autre) Matz (Autre)
EAN : 9782810217762
64 pages
Éditeur : Rue de Sèvres (06/01/2021)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :
"Nous avons besoin de toutes les forces que nous pouvons trouver, Cheikh. Et puis, les mécréants ne se méfient pas des femmes. N'est-ce pas toi qui m'as dit qu'il fallait utiliser les points faibles de nos ennemis ?"

Le célèbre ex-juge antiterroriste Marc Trévidic et Matz livrent un nouveau thriller haletant, magnifiquement mis en scène par Giuseppe Liotti.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
yanndallex
  25 février 2021
Quel plaisir de retrouver ce trinôme d'auteurs qui marche du tonnerre !
Rue de Sèvres, Giuseppe Liotti, Matz et Marc Trévidic nous offre encore un thriller haletant basé sur l'expérience de l'ex juge Marc Trévidic.
Donc après "Compte à rebours" (dont vous pouvez lire les chroniques du tome 1 et du tome 2), ils nous reviennent avec un One-shot encore bien terrifiant !
Le scénario de "Les fiancées du califat" de Marc Trévidic et Matz:
Cette fois-ci les ennemis de la nation sont... Des femmes !!
Ceci afin de rappeler que la menace n'est absolument pas genrée !
Ils démontrent aussi avec brio que l'âge ne fait pas non plus la différence, et bien au contraire, la jeunesse semble plus malléable et manipulable.
Ce scénario est béton et vraiment bien ficelé.
En superposant des cases ou en les faisant se chevaucher, ou bien en variant les formes, le découpage devient très dynamique et vivant.
Une particularité à noter aussi est que le "héros", le juge Antoine Duquesne, n'intervient qu'à partir de la moitié de la BD, mais on comprend évidemment tout !
Les impressionnantes pages d'introduction nous mettent immédiatement dans le bain sur le sujet.
Ce qui est particulièrement intéressant dans cette histoire, c'est de voir toutes les précautions qui sont prises par les terroristes pour déjouer la vigilance des polices.
Ces criminels débordent d'ingéniosité pour semer les filatures et éviter de se faire intercepter leurs communications pour ainsi transmettre les messages essentiels au complot à un groupe de malfaiteurs.
Mais à l'inverse, ce scénario décrit aussi toute l'intelligentsia de nos enquêteurs d'élite pour obtenir les informations, faire pression sur les individus incriminés etc...
L'aspect des jeux d'influence politiques, et les complexités administratives de l'affaire, a été volontairement exclu cette fois-ci afin de se cadrer beaucoup plus sur l'action et son efficacité.
Mais dans l'ensemble, ce one-shot est tout aussi angoissant que la série "comptes à rebours" car les combines décrites n'ont probablement pas été inventées mais vécues par Marc Trévidic.
Le dessin de "Les fiancées du califat" de Giuseppe Liotti :
Le dessin de Giuseppe Liotti sert toujours aussi bien le scénario.
Son style réaliste est efficace et superbement détaillé grâce à son trait fin et minutieux.
Les cadrages et les mises en scènes variés donnent un mouvement et un dynamisme bien agréable au récit, et maintiennent aussi une certaine tension, un suspens bien prenant.
Les couleurs sont judicieusement bien choisies et contrastées pour nous rappeler l'environnement urbain de notre vie quotidienne, et en regard de cela le paysage désertique des pays probablement d'orient où sont supposer se cacher les têtes pensantes du grand terrorisme.
Les cases sont grandes et pas trop surcharger par les dialogues, ce qui laisse une belle place au dessin pour le plaisir de notre rétine.
Les effets sont encore une fois bien discrets et utilisés au juste nécessaire comme une onomatopée pour illustrer un bruit, ou des traits blanchis translucides pour représenter la vitesse...
J'aime aussi ce jeu sur les différences de taille et de forme cases, tantôt une planche en gaufrier, et la page d'après avec de grandes vignettes en bandeau ou des cases avec absence de bordure... ça anime et intensifie le rythme de l'histoire.
Le travail sur les transitions de case à case ou de planche à planche est aussi remarquable et accompagne parfaitement le fond narratif.
Les émotions transmises à travers les visages des protagonistes sont incroyables ! on sent parfaitement l'agressivité, la suspicion, l'étonnement, la frayeur, l'inquiétude etc...
En bref, le lecteur se projettera complètement dans cette redoutable histoire.
Encore un superbe travail de ce trio d'artistes que je ne me lasse pas de lire car c'est, et ça restera encore longtemps hélas, vraiment d'actualité.
Je considère cette album comme une mise en garde et un appel à la vigilance de chacun pour combattre le terrorisme !
Lien : https://www.7bd.fr/2021/02/l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Bazart
  06 février 2021
Voila une épatante BD sur la place des femmes au sein des groupes terroristes islamistes : radicalisation, terrorisme conversion à l'islam, condition de la femme, jihad : Marc Trévidic l'ex-juge antiterroriste, traite de ces sujets sous un angle finalement peu abordé, le rôle actif des femmes au sein des groupes terroristes islamistes.
Très documenté et réaliste, les fiancées du califat raconte le parcours d'un groupe de cinq femmes qui tentent de s'émanciper pour devenir de réelles combattantes. et pas uniquement des mères de bons soldats comme cela était prévu au départ.
Les magistrats et la DGSI auront fort à faire pour tenter de contrecarrer ce terrorisme d'un nouveau genre, plus subtil et plus insidueux que son homologues masculin.⠀⠀
Mêlant fiction et réalité du terrain, certains personnages ont été inspirés par plusieurs femmes djihadistes parties en Syrie et le tout est traité avec pas mal de finesse . Marc Trevidic et Matz nous livrent un minutieux travail d'enquête sur le fonctionnement des mouvements radicaux, menant à un scénario fluide et bien construit qui nous fait bien comprendre la difficulté du travail des enquêteurs dans la traque des terroristes femmes, et de se méfier de ses a priori.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Lesvoyagesdely
  17 janvier 2021
La couverture met en scène une belle jeune femme avec des talons rouges et quand elle se regarde dans le miroir, elle a son niqab, on ne la reconnaît plus du tout. Cette couverture a un coté envoûtant et fascinant. Et justement cela questionne aussi sur l'image qu'on renvoi, sur le fait de ne pas être vraiment reconnue quand on porte quelque chose comme ça qui cache totalement. C'est quand même fou de voir comment ce qu'on peut porter influence sur le reste, et ceci sera également utilisé habilement dans l'histoire.
Dans cette histoire, nous allons suivre les différents points de vue, l'enquête. Quand nous les rencontrons, le groupe de jeunes femmes est formées. Celle qui est la chef, n'a aucun doute sur ce qu'elle fait. Elle suit son mari, elle veut faire ses preuves, elle croit en sa cause.
Elle a également un peu le rôle de la manipulatrice, de celle qui va convaincre toutes les autres que c'est la bonne chose à faire. Parfois, certaines ont des doutes, surtout une fois la mission révélée.
Il est également intéressant de suivre les enquêteurs que ce soit au travail, ou dans leur vie privée, parfois le tout se confond.
Au-delà de traiter un sujet fort délicat dans une bande dessinée, il est également mis en avant la femme, ce qu'elle peut accomplir, qu'on va moins se méfier d'elle à la base. On pourrait dire la même chose des enfants.
Certains les pensent incapable d'accomplir de grandes choses, mais elles montrent une certaine discipline, et peuvent même parfois être plus efficaces que les hommes.
Les femmes vont déployer de belles capacités et toutes : que ce soit le groupe de « terroristes », également pour semer ceux qui les suivent, mais également une policière, ou encore les femmes de ceux qui sont sur l'enquête. Cela me rappelle quand on dit que derrière un grand homme, il y a toujours une femme XD. Leurs bonnes idées, leurs réflexions sont utiles plus d'une fois.
Une enquête aussi passionnante que forcément malaisante à suivre vu le sujet abordé. Pas mal de surprises, et de bonnes idées. Mais également une plus large réflexion notamment sur ce que peuvent accomplir les femmes, et de se méfier de ses a priori.
L'avantage aussi, vous avez toute l'histoire en une fois.
Merci à Rue de Sèvres pour cette lecture.
Bonne lecture haletante.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fabriceverdure
  01 mars 2021
Un bon déroulement de l'histoire, action et rebondissement ... difficile de raconter en un volume tous ces actes terroristes ! Sous les voiles des femmes, prêtent à tout ! Bien ficeler. Côté graphique, les lieux, les objets et découpages de scène sont très bien réalisées, un peu moins bien exécutées sur certains personnages.
Commenter  J’apprécie          50
YvPol
  20 janvier 2021
Toulouse, un groupe de 5 femmes mené par la femme d'Abou Ghalib entend bien mener la guerre sainte et perpétrer des attentats. Surveillées, elles parviennent néanmoins à obtenir l'assentiment du chef pourtant peu enclin à ce que des femmes participent à son combat.
Il faut toute l'opiniâtreté d'une petite équipe de flics pour que, au plus haut de l'Etat, on daigne enfin comprendre qu'elles présentent un réel danger.
Scénario de Marc Trévidic (juge anti-terroriste) et Matz plusieurs fois ici chroniqué, assez simple et bien amené qui nous fait bien comprendre la difficulté du travail des enquêteurs dans la traque des terroristes. Il faut pas mal d'intuition, un peu de chance et beaucoup de boulot souvent ingrat pour parvenir à obtenir des renseignements sur des supposé-e-s terroristes. Et pour les stopper, il faut de la persévérance et un pouvoir de conviction certain.
L'labum est assez classique dans sa forme, très aisé à lire. le fond colle à l'actualité, la devance même un peu. le tout donne une BD pas mal du tout qui parle de l'égalité homme-femme là où l'on ne l'attend pas et franchement, parfois, il est préférable mesdames, que dans certains domaines, vous soyiez moins représentées.
Lien : http://www.lyvres.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (4)
Sceneario   08 mars 2021
Un récit des plus frappants et angoissant signé par un trio d’auteurs assurément talentueux.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi   17 février 2021
Le dessin, lui non plus, grossier dans les visages, caricatural dans les accessoires ou les chevelures ou plus qu’approximatif dans les proportions des décors, n’est pas à la hauteur d’un thriller qui se veut réaliste et glaçant. Sous une couverture et un titre plus que racoleurs, on pouvait craindre le pire. Et on ne s’était pas trompé.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   05 février 2021
Un bon récit, habilement structuré… et étrangement féministe.
Lire la critique sur le site : BDGest
LigneClaire   18 janvier 2021
Le sujet est délicat, difficile et lourd en ressenti. On ne traite pas du terrorisme comme de n’importe quel sujet d’action, polar ou thriller.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   17 janvier 2021
Cheikh, avec tout le respect que je te dois, je me permets d’insister, tu les sous-estimes. Elles sont capables de grandes choses pour la gloire d𠆚llah, et elles sont déterminées.
Commenter  J’apprécie          00
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   17 janvier 2021
Bien sûr, on va leur montrer que les femmes sont aussi capables de grandes choses.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Giuseppe Liotti (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Giuseppe Liotti
Des Livres et Vous (Saison 7) Tome #032​ (avec Giuseppe Liotti, Marc Trevidic et Matz !)
autres livres classés : terrorismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox