AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 280943168X
Éditeur : Panini France (19/06/2013)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Kelley, jeune comédienne de dix-sept ans, a toujours cru que les fées n'existaient que dans les contes pour enfants... jusqu'à ce qu'elle rencontre Sonny Hannery. En l'espace de quelques nuits, il va changer la vie de Kelley et se faire une place dans son coeur pour l'éternité en lui ouvrant les yeux sur un monde empli de magie...

Mais Kelly assumera-t-elle son nouvel héritage ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Melisende
28 octobre 2016
En sélectionnant ce titre pour ma PAL d'automne, je n'avais pas de grandes attentes littéraires. Je souhaitais juste me distraire avec un livre léger se déroulant au moment d'Halloween et mettant en scène quelques éléments surnaturels.
Si le côté romance Young Adult n'a pas fonctionné avec moi (comme d'habitude de toute façon), j'ai été très agréablement surprise par l'environnement mis en place par Lesley Livingston. Les références au folklore féerique et à l'oeuvre de William Shakespeare sont nombreuses et plutôt bien maîtrisées : quel plaisir !
Le lecteur fait la connaissance de Kelley Winslow, une jeune fille sans réelle attache qui vit à New York dans un appartement qu'elle partage avec une colocataire un peu farfelue. Actrice, elle rêve de briller sur scène mais pour l'heure, elle joue surtout les doublures et les couturières en coulisses. Coup de chance pour elle, le rôle de la reine Titania se retrouve vacant suite à une blessure de la comédienne principale, la voilà propulser dans le rôle phare du Songe d'une nuit d'été, célèbre pièce de William Shakespeare.
C'est alors qu'elle révise son texte, un soir, à Central Park, qu'elle fait la connaissance du mystérieux Sonny et fait surtout la rencontre particulièrement loufoque d'un étrange cheval qu'elle sauve de la noyade. A partir de là, son existence prend une tournure différente, moins monotone mais surtout beaucoup plus dangereuse puisqu'elle entre de plein fouet dans le monde de Féerie, monde qui n'est pas si rose qu'on pourrait l'imaginer.
J'ai aimé le fait que Lesley Livingston respecte le caractère ambigu des créatures féeriques qui n'ont pas conscience du Bien et du Mal, de la morale humaine et qui font des choix en fonction de leurs seuls projets sans se soucier du reste. Créatures à la fois fascinantes et repoussantes, les « fées » (j'utilise le terme générique) sont surtout égoïstes et manipulent leur monde.
L'auteure utilise ces créatures à bon escient à mon avis et le lecteur croise donc la route de changelings, de kelpies, de Puck en personne… Je suis toujours amusée et fascinée par l'insertion de la Féerie dans notre monde, les histoires et situations qui en découlent sont toujours passionnantes à mon goût !
Le seul bémol que j'apporterais ici à ce sujet concerne la mise en scène du cheval étrange sauvé par l'héroïne. Ce n'est pas tellement l'utilisation qui en est faite qui me chagrine (et qui frise le ridicule) mais surtout son inutilité pour l'intrigue principale. Si tous les autres éléments surnaturels peuvent être vraisemblables et s'insèrent bien dans le récit, celui-là absolument pas ! J'imagine que Lesley Livingston a voulu faire preuve d'humour… mais ce n'est pas assez bien dosé pour le coup !
Qui dit quête d'identité d'une adolescente dit quasi fatalement romance avec un jeune homme mystérieux. Comme je vous le disais en introduction, cet aspect ne m'a pas vraiment enthousiasmée… Comme d'habitude avec les histoires du genre, c'est un peu trop rapide et pas assez développé pour que j'y crois. Cela dit, cette fois, le héros – Sonny – n'est pas un bad boy au coeur tendre, c'est même plutôt un personnage masculin clairement solaire (contrairement à l'héroïne)… et ça fait du bien !
Toutes les figures sont un peu stéréotypées et manquent donc un peu de complexité et de nuances mais leurs histoires personnelles ne sont pas inintéressantes. On ne peut pas dire que j'ai adoré suivre Kelley qui est un peu immature à mon goût mais le voyage n'a finalement pas été désagréable, loin de là.
L'intrigue est assez dynamique et rythmée pour tenir le lecteur en haleine et les révélations sur l'identité et le rôle de chaque personnage sont assez bien trouvées. On ne s'ennuie pas, les pages défilent facilement.
La fluidité de la lecture est aussi le fait d'une plume certes assez simple mais tout de même pas mal imagée. Je n'ai pas senti de trop grand déséquilibre entre les descriptions et les dialogues, ceux-ci étant parfois trop nombreux en littérature Young Adult et prenant un peu trop le pas sur le reste. Ici, aucun excès signalé, ce que je trouve très appréciable. Les scènes apparaissent ainsi sous nos yeux sans difficulté et on est assez facilement transporté au coeur de Central Park, auprès de toutes ces créatures venues d'un autre monde.
Je possède d'ores et déjà le second (et dernier a priori ?) tome. Je suis curieuse de le découvrir mais pas non plus très pressée, ce premier opus se suffisant presque à lui tout seul (même si le dénouement ouvert – notamment sur l'avenir de la relation entre les deux adolescents – laisse déjà deviner quel chemin prendra la suite).
Je m'attendais à une énième série Yound Adult un peu trop simpliste, un peu niaise… j'ai découvert un premier tome qui met certes en scène une romance qui ne m'intéresse pas mais qui insère surtout – et le fait bien – l'univers de Féerie dans notre monde contemporain. J'ai été ravie de croiser les créatures féeriques qui me fascinent, le tout mêlé au célèbre Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare… finalement, une heureuse surprise donc !
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
passion-lecture31
03 septembre 2013

Une excellente surprise,un roman rédigé avec brio ! bref,j'ai été plus que séduite par ce nouveau roman paru chez Scarlett!
On suit l'histoire de Kelley, ado normale,passionnée par le théâtre. Mais le cours de sa vie va basculé le jour où elle va rencontrer Sonny (haaaa Sonny..!) Kelley va se retrouver au coeur d'une guerre au sein du monde magique. Sonny, qui est un des treize gardiens des portails de l'univers des fées ,va tomber sous son charme et vouloir la protéger.
A partir du moment où Kelley rencontre ce beau jeune homme, sa vie va radicalement changée. Elle va découvrir qui sont ses vrais parents, vivre avec un cheval dans sa baignoire, découvrir que ses amis ne sont peut-être pas tous humains, et surtout elle va découvrir l'amour.

J'ai été époustouflée par l'écriture de Lesley Livingston, elle arrive à nous faire rentrer dans le roman dès la première page. le récit est tellement captivant que j'ai lu le livre d'une seule traite (je me suis quand même nourrie ^^) Et pour la première fois je me suis demandée plusieurs fois quel décision je prendrais si j'étais à la place de Kelley, quelles réactions j'aurais.
Kelley qui me semblait très naïve et banale au début,s'est révélée très forte et déterminée.
Le roman a un se déroule dans un lieux connu,mais totalement transformé,vu autrement. de plus la narration est alternée entre Sonny et Kelley,ce que j'ai beaucoup apprécié!

J'attends impatiemment la sortie du tome 2!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AltheaWonderland
22 janvier 2014
La Neuvième Nuit nous conte l'histoire de Kelley, une jeune femme vivant à New York dans le but d'être actrice et travaillant sur une représentation de la pièce de Shakespeare le Songe d'une Nuit d'été. Elle est cependant bien loin de s'imaginer que lorsqu'elle rencontrera Sonny Flannery à Central Park, elle découvrira également que la pièce à laquelle elle participe est basée sur un univers tout ce qu'il y a de réel. Sonny est en fait un des gardiens qui protège le portail séparant la faerie du monde humain et Kelley elle-même est peut-être plus proche de ce monde fantastique qu'elle ne se l'imagine.
J'vais vous dire, j'adore le principe de la faerie et je suis de ce fait très bon public pour tout ce qui concerne les réadaptations de Songe d'une Nuit d'été. Par exemple Les Royaumes Invisibles de Julie Kagawa est une des séries YA fantasy que j'apprécie le plus. Alors pourquoi n'ai-je pas été emballée par La Neuvième Nuit ? Eh bien tout cela tient en trois mots : MANQUE DE DÉVELOPPEMENT.
Les personnages ? Qui sont-ils et où vont-ils ? Aucune idée précise. On ne s'attache par à Kelley ou Sonny pour la simple et bonne raison qu'on ne les connait pas. Ils restent tout deux terriblement unidimensionnels et fades. La romance n'a donc aucun intérêt et se déroule sans même qu'on y prête attention. Après tout, comment deviner et s'interroger sur les sentiments d'un personnage qui nous reste étranger ? L'histoire est également survolée de manière assez flagrante. On n'entre dans aucunes explications, pas même sur la faerie, et les événements se succèdent sans que l'on ne soit plongé dans l'histoire à aucun moment. J'ai passé pas mal de temps à espérer que le tournant allait se produire, que ce petit truc qui fait qu'on accroche à une lecture allait arriver, et puis rien. L'intrigue en semble donc rapidement brouillon et le tout n'est également pas du tout servi par le style fade et simpliste de l'auteure.
Ce premier tome de Songe d'une Nuit d'Automne est donc gâché par son manque d'approfondissement. Nous restons en surface tout au long du récit qui se construit de manière bancale sur une base bien vague et floue. Rien n'est mémorable et je pense que c'est un roman qui retombera dans les méandres de mon esprit plus vite qu'il n'en faut pour le dire. Dommage.
Lien : http://altheainwonderland.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mutinelle
15 août 2013
Depuis que je sais que Panini a racheté le catalogue d'Eclipse, je les suis de près. J'ai alors découvert leur collection jeune adulte appelée Scarlett et La neuvième nuit est mon premier contact avec elle.
Kelley a 17 ans et vit a New-York. Elle veut devenir actrice et sa tante lui a permis de prendre un appartement dans cette grande ville et elle a décrocher un rôle dans une pièce de Shakespeare jouée par une troupe de second ordre. Mais ce n'est que le début. Sa vie va basculer un soir d'octobre quand elle sauve un cheval de la noyade et qu'elle le retrouve ensuite dans sa baignoire…
Ce livre pas de Fées et ça change un peu de ce que j'ai l'habitude de lire. Et ça fait du bien !
J'ai trouvé que ça cafouillait un peu au début, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire. Je voyais où l'auteure voulait aller, mais je n'arrivais pas à accrocher, ou elle n'arrivait pas à m'accrocher (au choix). Mais passé une cinquantaine de pages difficiles, je suis rentrée dans l'histoire et j'ai voulu en connaître la fin.
L'intrigue est plutôt bien menée, j'ai trouvé que l'auteure avait de l'imagination et qu'elle avait créé un monde très crédible et une mythologie intéressante (mais il faut avouer que je suis assez novice en la matière). J'ai aimé découvrir le monde des fées, ses cours, ses fourberies… c'est beaucoup moins idylliques que le laissait sous entendre nos contes d'enfance. J'aime son côté obscure qui nous prouve qu'il n'y a pas que notre monde qui peut être cruel.
Par contre, j'ai beaucoup moins aimé la romance. Je l'ai trouvé un peu trop facile. Bon, ok, moi aussi à 17 ans je m'amourachais vite, mais là c'est vraiment rapide, surtout que Sonny est sensé être plus vieux que ses 19 ans « physique ». Bon pis faut dire aussi que je suis réfractaire à toute sorte de romance ^^^.
Dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment et je pense que je continuerai la trilogie, surtout si les couv' sont toutes aussi jolie.

Lien : http://mutietseslivres.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mondaye
26 février 2016
J'ai lu ce livre essentiellement parce que l'on me l'a prêté de manière spontané, pour ne pas vexer ladite personne.
Mais ce livre s'éloigne de ce que j'apprécie en général, et possède de nombreux défauts "types".
Histoire trop simpliste, personnages plutôt fades, style absolument rébarbatif. En fait je dirais même pas de style du tout.
Après c'est gentillet et ça se laisse lire, mais bon je ne me suis pas sentie impliquée un seul instant par l'histoire.
A noter que mon jugement sévère viens en partie d'exigence élevées et divergentes, d'autres pourront certainement y trouver du plaisir.
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
LoryaneLoryane20 mars 2014
Kelley posa la tête contre le mur carrelé. La bonne nouvelle, c'était qu'elle ne s'était pas noyée. Que disait le proverbe, déjà ? La fortune sourit aux bonnes poires, c'est ça ? Tout ça à cause de ce stupide cheval. Elle espérait qu'il avait au moins réussi à rentrer à la maison. Lorsque l'eau commença à tiédir, Kelley ferma les robinets à contrecœur, ouvrit le rideau de la douche...
Et hurla.
Ce stupide cheval se tenait devant elle, emplissant presque tout l'espace de la petite salle de bain de son corps massif et dégingandé. Ses jambes arrière et une partie de son dos étaient toujours dehors. Il était à califourchon sur le rebord de la fenêtre, entre la pièce et le palier de l'escalier de secours. De la vapeur s'échappait de son corps pour se dissiper dans l'air froid du soir. Hennissant doucement, le cheval donna un coup de museau dans l'épaule de Kelley.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Lesley Livingston (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lesley Livingston
Darklight - Book Trailer
autres livres classés : féesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Lesley Livingston (1)Voir plus




Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
918 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre