AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782277218272
314 pages
Éditeur : J'ai Lu (04/01/1999)
3.36/5   45 notes
Résumé :
Ce livre fait suite au « Troisième oeil », ouvrage qui permit au public européen découvrir la vie cachée des lamaseries tibétaines et les étranges secrets qui s'y enseignaient.
Dans ce nouveau volume, T. Lobsang Rampa pousse plus loin encore ses extraordinaires révélations. Tout d'abord, il nous reparle de son enfance, de ses initiations, de l'invasion du Tibet par les communistes chinois, puis de ses propres expériences en Russie, aux États-Unis et en Anglet... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Topper67
  12 avril 2020
Il est rare que je mette une note aussi basse pour un livre, je vais donc tenter de la justifier.
Commençons par le commencement : je sais que Tuesday Lobsang Rampa n'existe pas et que le véritable auteur des livres est un anglais : Cyril Henry Hoskin. La soi-disant histoire vraie du lama Rampa est donc une imposture littéraire.
J'ai donc abordé la lecture de "Le Troisième oeil" (le premier livre de Rampa) comme celle d'un roman, et non d'un témoignage. J'ai aimé ce livre, même si c'est un pur produit de l'invention, il nous fait voyager, et on a envie d'y croire. C'est ce qui fait un bon roman non ? J'en étais même à chercher sur internet des recettes de thé au beurre et de tsampa : il en parle tellement souvent que ça m'a donné envie de goûter !
Suite à la publication du "Troisième oeil" la supercherie a été dévoilée. L'"histoire de Rampa" arrive donc comme une justification. Il faut savoir que jusqu'à sa mort en 1981 Hoskin n'a jamais admis avoir menti et s'est accroché à ses justifications tirées par les cheveux, à savoir que Rampa avait réellement existé et que son âme habitait désormais son corps. En soit qu'importe que ce livre ai pour principal but d'appuyer cette explication à coup de "voyage dans l'astral" ce que j'attends d'un roman c'est de l'évasion.
Mais force est de constater que là la magie n'opère plus, nous sommes ici face à une très mauvaise histoire. Je ne prendrais même pas ici la peine de gloser sur la transmigration, le devenir de l'âme après la mort etc. Cela n'en vaut pas la peine car le défaut principal de cette histoire est pour moi ailleurs, d'ailleurs je lui suggère un autre titre : Histoire de Chuck Norris. Pas mal non ? Je ne sais pas si Hoskin/Rampa était du genre vantard mais c'est ce qui ressort de ce livre. Il sait tout faire, il maîtrise tout, c'est le meilleur. Une bagarre (et attention hein, une vraie comme dans les Tontons Flingueurs avec le méchant qui casse une bouteille pour se bagarrer avec le tesson) ? Pas de soucis, Rampa est un maître des arts martiaux et personne ne peut le battre à mains nues. Des chiens lâchés sur lui ? Hop, un séance de télépathie expresse avec les molosses et le tour est joué. Besoin de voyager ? Ça tombe bien : Rampa arrive à être embauché comme mécano sur un navire car il a un diplôme d'ingénieur. Bon ok en génie civil mais entre construire des routes et entretenir un moteur de bateau c'est pareil. En plus il a lu des manuels alors ça passe. Il est bien évidemment médecin et connait toutes les plantes et les remèdes du monde. Il doit conduire des engins de chantier du style excavatrice énorme ? Il sait aussi. Mais après tout il à un brevet de pilote d'avion ne l'oublions pas, alors un truc à roues, pensez vous !
Bref Rampa se sort de toutes les situations grâce à ses supers pouvoirs de super Lama : il survit à la captivité chez les Japonais pendant la Seconde Guerre mondiale, à Hiroshima (qu'il date d'ailleurs en octobre dans son ouvrage, grosse erreur !), il déjoue les plans des méchants garde-frontières soviético-communistes...Oubliez Superman, oubliez Spiderman, oubliez ces bandes de rigolos et plongez vous sans attendre dans la vie de Lamaman, le plus puissant des supers-héros. Je n'ai pas aimé le livre mais j'attends avec impatience l'adaptation en comics, avec des dessins cela passera peut être mieux !
Au passage, Hoskin/Rampa laisse transparaitre ses idées politiques ça et là dans son récit. Il n'aime pas les Chinois, ce qui pourrais aisément se comprendre de la part d'un Tibétain ayant connu l'invasion de son pays. Il n'aime pas les communistes non plus (là aussi vu l'histoire du Tibet ça se défend). En fait pour un bouddhiste il n'aime pas grand monde et sa compassion semble avoir des limites. Dommage pour un Lama ça ne doit pas générer un super karma ! Sans entrer dans des débats politiques stériles, je note juste qu'il est dommage de se servir d'un prête nom et d'une fausse histoire pour instiller des idées politiques.
Vous voulez lire ce livre ? Allez-y. Mais ne venez pas dire à la fin que je ne vous ai pas prévenu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
windigo
  05 février 2020
La seule chose qui m'a déçu de ce livre, c'est qu'on dirait que l'auteur est moins versé dans l'ésotérisme dans ''Histoire de Rampa'' que dans ''Le troisième oeil'', son premier bouquin. Par contre, on comprend mieux pourquoi en le lisant car il y raconte ses nombreux voyages en Occident, passant des États-Unis, au Canada, en Angleterre, en Irlande, en Italie, et dans nombreux autres pays.
Par contre, il nous parle un peu de ses voyages dans l'astral, son thème fétiche, ainsi que la télépathie, parce qu'il communique ainsi avec l'esprit de Mingyar Dondup, un lama tibétain qui l'a initié à tout ce qui concerne l'ésotérisme alors que Rampa fréquentait la lamaserie de Chakpori à Lhassa. Puis, il nous parle de sa transmigration, qui consiste à fusionner son corps dans celui d'un autre corps, via les atomes des deux corps et l'âme astral. le but de cette transmigration permet à Tuesday Lobsang Rampa de continuer son implication sur Terre, via ses livres. Ce livre est la suite du ''Troisième oeil'' et de ''Lama médecin''.
Lien : http://www.critiqueslibres.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
charlottelit
  02 août 2011
excellent
Commenter  J’apprécie          30
michel68
  11 juillet 2012
une affabulation totale comme l'ensemble de l'oeuvre mais extraordinaire à lire...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MurielTMurielT   03 août 2015
Je fus heureux de quitter Kalimpong et d'entrer dans mon propre pays, le Tibet. On m'y attendait et je fus accueilli par un groupe de lamas déguisés en moines mendiants et en marchands. Ma santé déclinait rapidement et nécessitait des haltes fréquentes. Enfin, dix semaines plus tard environ, nous atteignîmes une lamaserie isolée,sur les hauteurs de l'Himalaya, et dominant la vallée de Lhassa, une lamaserie si petite et si inaccessible que les communistes chinois s'en désintéressaient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
JacopoJacopo   07 novembre 2018
Depuis de longs mois, les lamas les plus éprouvés, faisant office d'humbles messagers, avaient quitté Lhassa et parcouraient péniblement des centaines de kilomètres afin de déposer les anciens Secrets là où ils seraient à tout jamais protégés des vandales chinois et des traîtres communistes tibétains. C'est là aussi qu'après des efforts et des souffrances infinis, avaient été portées les Formes Dorées des Incarnations précédentes, afin d'être dressées et vénérées au coeur de la montagne. Des Objets Sacrés, des écrits infiniment anciens, les prêtres les plus respectables et les mieux instruits se trouvaient ici en sécurité. Depuis plusieurs années, sachant bien que l'invasion chinoise était imminente, des Abbés loyaux s'étaient périodiquement assemblés en conclaves solennels pour choisir et désigner ceux qui se rendraient dans la Nouvelle Demeure lointaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JacopoJacopo   07 novembre 2018
Le suicide, pensai-je. Les gens auront recours au suicide afin d'échapper à leurs dettes, à leurs soucis, ou afin de rendre service à d'autres en leur procurant un corps.
— Non, non, mon Frère, dit le vieil Abbé. Tu es dans l'erreur. Nul ne peut échapper à sa dette par le suicide et nul ne peut quitter son corps pour un autre, à moins que certaines circonstances spéciales ne le permettent. Nous devons attendre l'épanouissement de cette Ère Nouvelle et personne ne pourra légitimement abandonner son corps avant que le laps de temps qui lui est alloué n'ait pris fin. Jusqu'à présent, cela ne peut intervenir qu'avec la permission des Forces Supérieures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JacopoJacopo   07 novembre 2018
Ma tâche dans la vie, je le savais depuis toujours, concernait l'aura humaine, cette radiation qui entoure complètement le corps humain et qui, par ses couleurs changeantes, montre à l'Adepte si une personne est ou non digne de respect. On pourrait discerner, par les couleurs de son aura, la maladie dont souffre un être humain. Tout le monde a dû remarquer le halo qui se forme autour d'un réverbère, par une nuit brumeuse. Certains ont dû même observer le "halo fluorescent" qui entoure des câbles à haute tension, à un moment donné. L'aura humaine est, en un sens, un phénomène analogue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Topper67Topper67   11 avril 2020
Ce penchant des Occidentaux à s'occuper des affaires des autres m'a toujours stupéfié. Je ne l'ai jamais compris.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Tuesday Lobsang Rampa (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tuesday Lobsang Rampa
Première bande enregistrée par Lobsang Rampa en 1960, sous-titrée en français (traduction tirée du livre "Les apocryphes et autres inédits de Lobsang Rampa" aux éditions lulu.com)
autres livres classés : ésotérismeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
68 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre