AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782849531457
112 pages
Éditeur : La Boîte à Bulles (06/11/2014)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Bordeaux, 1942. La France, toujours occupée, continue de vivre à l'heure allemande.
Le frère de Jacques, Marceau, est retenu dans un camp de travail en Allemagne. Les deux compagnons échangent quelques lettres mais la censure ne permet pas de savoir réellement ce que vit le détenu. Cela ne semble pas pour autant perturber Jacques qui, de son côté, goûte aux joies de l'amour et aux balades galantes en compagnie de son amoureuse : Jacqueline. Jacques culpabili... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
alouett
  04 décembre 2014
Septembre 1942.
Le conflit armé est cette fois bien engagé. Il pèse sur le quotidien des français. Bordeaux est désormais en zone occupée. Pourtant, Jacques Loth décide de revenir s'installer dans la capitale girondine et retrouve son poste aux chantiers maritimes du port.
La vie suit son cours teintée de quelques désagréments, notamment les contrôles d'identité sporadiques et intempestifs des allemands. C'est aussi la BBC que les français tentent de capter pour entendre les messages radiodiffusés de De Gaulle. Et puis, il y a l'inquiétant départ de Marceau pour les camps de travail allemands.
Contre toutes attentes et malgré la difficulté de la situation due à l'occupation allemande, Jacques fait la connaissance de Jacqueline…
-
Ce nouvel album vient clore le diptyque « Ouvrier, Mémoires sous l'Occupation » débuté en 2012. Ce récit retrace une période de la vie de Jacques Loth, le père de Bruno Loth. Et puisque Jacques a toujours eu un penchant pour la bande dessinée, permettant ainsi à son fils de piocher allègrement dans la bibliothèque familiale dès sa tendre enfance, le medium pour porter ce témoignage semblait tout trouvé. En 2006, Bruno Loth démarre Ermo, du nom du héros de la série, un enfant des rues de 12 ans qui veut voyager et fait la rencontre d'un magicien ambulant. L'intrigue débute en 1936. Ils vont ainsi traverser toute l'Espagne alors même que la guerre civile éclate. En six tomes, Ermo relate donc ces années de dictature et la fuite désespérée de nombreux espagnols venus se réfugier en France, dans l'espoir que la situation s'apaise.
Bruno Loth a d'autres publications à son actif mais il faudra attendre janvier 2011 pour que le premier pan de cette série témoignage soit publié à la Boîte à Bulles. Ainsi Apprenti – Mémoires d'avant-guerre introduit le témoignage de Jacques dès lors qu'il entre dans la vie active et prend son poste au chantier naval. Apprenti relate les événements, via l'expérience de Jacques, qui se sont produits de 1936 à 1937 ; un tome suffit pour parcourir ces deux années. Ouvrier – Mémoires sous l'Occupation se présente quant à lui sous la forme d'un diptyque. La Guerre éclate en Europe, projetant la France dans un conflit armé, allant jusqu'à la diviser en deux zones. Bordeaux accuse le coup et apprend à vivre au quotidien en présence des troupes de l'Axe. le premier volume se consacrait aux années 1938-1941, exposant à la fois le quotidien du personnage et le contexte social dans lequel il est amené à évoluer. Il se poursuit avec ce second volume qui va de 1942 à la fin du conflit.
Le récit se focalise essentiellement sur Jacques sans omettre de relater, bien que cela soit ponctuel, les événements qui ont marqué la mémoire des bordelais (tel le pilonnage de Bordeaux par les Alliés en mai 1943). Pour autant, bien que le lecteur ait conscience que l'intrigue se déroule en pleine période d'Occupation, cela n'est pas omniprésent dans le discours du personnage principal. On comprend que les habitudes de vie sont changées, que le sentiment d'insécurité est omniprésent mais il n'écrase pas le scénario. Un scénario d'ailleurs qui virevolte grâce à l'idylle entre Jacques et Jacqueline. C'est d'ailleurs assez surprenant de pouvoir découvrir comment la vie s'organise en temps de guerre en s'appuyant sur une rencontre amoureuse et le sentiment d'euphorie qui en découle.
Quant au dessin, il profite d'une grande lisibilité. A l'instar des deux premiers tomes, des tons gris-bleu prédominent sur les planches. Pourtant, porté par les effusions de la rencontre, des touches colorées s'immiscent au coeur des pages et apportent davantage de luminosité à cet univers. Ces pointes de couleurs tonifient l'ambiance graphique de l'album et permettent à la fois de donner du rythme à la lecture et d'accroître l'intérêt du lecteur.
Lien : https://chezmo.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Radwan74
  10 mai 2021
Un second tome à l'image du premier, plutôt intéressant même si le récit est bien plus une tranche de vie personnelle qu'un témoignage d'époque.
Ainsi, la guerre est vue d'assez loin, tout comme la résistance, le STO, Pétain, les allemands, la vie difficile…
Commenter  J’apprécie          10
laurent35
  10 novembre 2017
bd surprenante du côté d'un ouvrier pendant la guerre
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (2)
BoDoi   08 janvier 2015
Point d’acte héroïque, point d’acte fourbe. Jacques fut comme beaucoup de Français, un homme qui a tenté de vivre dignement en ces temps difficiles. Ce portait sans fioritures d’un homme au cœur bon est certainement le plus bel hommage qu’un fils pouvait faire à son père.
Lire la critique sur le site : BoDoi
ActuaBD   17 décembre 2014
Le style sobre et sensible de Bruno Loth, toujours aussi maîtrisé, nous entraine dans les pas de son père, sans jamais lasser.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Radwan74Radwan74   10 mai 2021
- votre gamin naîtra dans un pays libéré…
- notre gamine !
- quoi ?
- je veux une fille. Les garçons, eux, font la guerre !
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Bruno Loth (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bruno Loth
Interview de Bruno Loth pour Planete BD
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1121 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre