AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070539474
Éditeur : Gallimard (30/05/2002)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Alexandre a disparu. Alexandre, l'adolescent étrange, fou de poésie et de littérature. L'ami d'Omar. C'est Omar qui raconte l'histoire, sous la forme d'une lettre à la mère adoptive d'Alexandre. C'est le récit d'une amitié passionnée, trouble. Le genre de relation entière qu'on peut nouer quand on est adolescent, au lycée, prêt à toutes les aventures et prisonnier de toutes les contraintes. Un âge o... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
ninoule69
  26 janvier 2015
Quand Alexandre débarque dans la classe de lycée de Omar, pour ce dernier, c'est le grand chambardement et il ne sait pas encore à quel point. Une amitié soudaine, troublante et mouvementée naît. Alexandre est si différent de tous, il a déjà beaucoup voyagé dans le monde, parle plusieurs langues couramment et c'est un lecteur passionné et passionnant de Racine et de Rimbaud surtout, parmi d'autres. Et on ne parle pas de sa tenue vestimentaire, quasiment toujours la même été comme hiver.
Omar est le narrateur chamboulé de ce roman qui n'est en fait qu'une longue lettre à une femme qui a servi de mère à Alexandre. Très vite, on saisit l'amitié-passion dévorante et parfois possessive de Omar à l'égard d'Alexandre. Et aussi très vite, on comprend qu'il vient de vivre quelque chose de grave et que cette longue lettre rédigée en une vingtaine de jours, par à-coups, lui sert d'exutoire à ce qu'il a vécu, ce qu'il a peut-être fait et que sa fin nous donnera les explications nécessaires à cette situation inattendue et douloureuse. En fait, tout au long du récit, Omar ne cesse de se/nous poser des énigmes : qui est véritablement Alexandre ? Qui est Assia, la femme-artiste qui lui sert de mère ? Pourquoi son père, une parfaite brute épaisse, apparaît-il et disparaît-il régulièrement ? Est-ce vraiment un mercenaire comme on croit le comprendre ? Pourquoi Alexandre avec tous les talents qu'il possède et sa nature libre et frondeuse accepte-t-il de vivre ce que ce père autoritaire et brut de décoffrage lui impose ?
Ce roman est dense ; il est chargé d'émotions, de tensions, de mystères ; le tout provoque chez le lecteur une foule de réactions : empathie, pitié même, révolte, amertume, fascination aussi. Rimbaud, son oeuvre et son parcours atypique, ne sont pas loin. Les vies croisées des deux adolescents, Omar et Alexandre, ne peuvent pas laisser indifférent et cette amitié fulgurante n'est pas déconnectée de l'actualité mondiale. Bien au contraire ! A ne pas rater !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SebCrabe
  07 avril 2015
Omar est un lycéen gentil aux allures d'enfant sage et discret qui n'a d'yeux que pour Alexandre, son mystérieux camarade. Au fil d'un récit qui fait progressivement monter un certain suspens, Omar nous raconte comment il perce le secret d'Alexandre. Sans relâche, il s'attache à comprendre qui est son ami, ce garçon très grand et curieusement vêtu, qui a un papillon tatoué sur l'épaule. Les blessures du coeur d'Alexandre semblent bien n'avoir d'écho que dans les meurtrissures de son âme. Ils sont ensemble le jour où tout commence à devenir plus clair, lorsque fait irruption le père d'Alexandre, un être brutal qui n'aime pas Omar. Il ne veut plus que sont fils le fréquente, serait-ce parce qu'il est trop chétif, ou alors pas assez viril? Virginie Lou, grâce à une écriture fluide et intelligible, nous offre un roman agréable à lire et bien construit. Avec habileté, elle livre une histoire forte sans jamais préciser la nature des sentiments qui unissent les deux garçons, mais nous parvenons pourtant à les deviner et à en saisir le caractère. La vie et la société transforment souvent les amours d'adolescent en impasse et en silences, Alexandre et Omar pourront-ils un jour se trouver vraiment?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Titteuf
  10 juillet 2019
Ce roman assez court me laisse un peu perplexe.
J'ai bien apprécié la forme de l'écriture.
ces courriers qu'écrit Omar à la « belle mère » d'Alexandre. Même si ce n'est pas toujours évident de bien distinguer le temps réel du temps passé il en dégage des sentiments très forts, des interrogations mais aussi une recherche dans la compréhension des événements qui se sont produits précédemment.
Mais du coup nous n'avons les ressentis d'une seule personne ce qui n'est pas évident pour bien comprendre la situation complexe de la relation entre Omar et Alexandre ainsi que de leur entourage.
Du coup je trouve le roman un peu court et des sentiments de frustration prédominent à la fin de la lecture.
Néanmoins ceux qui s'en dégagent sont prenantes et montrent toute la complexité de la pensée des adolescents. Que faire ? Pourquoi ? Pour qui ? Comment ? Est ce que c'est bien ou mal ? Qui suis je vraiment ?
Un roman dur avec à la fin de la lecture beaucoup d'interrogations mais aussi une pensée constructive qui porte le roman positivement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
collegejeanpujo
  09 novembre 2015
C'est Omar qui raconte l'histoire. Elle se déroule dans une école.Les personnages principaux sont Omar et Alexandre .Les évènements principaux de l'histoire sont :
-Alexandre vient en cours d'année et ils voient comme un extraterrestre
-Un jour il part de chez lui et on ne le revoit plus.
Je n'ai pas aimé ce livre car il est dur à comprendre et l'histoire est ennuyeuse.
Commenter  J’apprécie          20
sanae16
  20 août 2017
Livre assez sombre où les remords du personnage principal sont évidents dès les premières lignes. L'histoire est racontée comme sous la forme d'un journal intime et montre la tourmente dans laquelle Omar est par rapport à son ami Alexandre. Tous les éléments de l'histoire juxtaposés les uns aux autres donnent au roman une atmosphère lourde de désespoir qui ne m'a pas énormément plu; je ne suis pas trop fan de ce genre de roman de ce fait je l'ai fini très rapidement.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
EggEgg   17 juillet 2011
Depuis, je sais que la violence de l'histoire est pire que celle des séismes, j'aurais préféré ne pas le savoir, ou l'apprendre plus tard.
Commenter  J’apprécie          40
mamzellelizamamzelleliza   17 mai 2011
J’étais exaspéré qu’une fois de plus il se serve d’un livre comme d’un masque, et j’avais commencé à penser que la passion d’Alexandre pour la lecture était une façon commode pour tenir le monde à distance.
Commenter  J’apprécie          20
EggEgg   17 juillet 2011
J'ai fermé les yeux comme si je ne pouvais déjà plus voir ce monde des adultes dans lequel j'entrais à peine.
Commenter  J’apprécie          40
EggEgg   17 juillet 2011
L'étrangeté d'Alexandre était telle que je ne pouvais pas l'accepter, l'admettre une fois pour toutes.
Commenter  J’apprécie          40
EggEgg   17 juillet 2011
Nous n'étions pas faits pour ce monde, ni lui, ni moi.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Virginie Lou-Nony (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Virginie Lou-Nony
Des ateliers d’écriture ont été mis en place à la faculté des Lettres de Nîmes, dans le cadre de la licence de lettres modernes, en septembre 2006. Trop rares encore sont les responsables de filières Lettres à oser se risquer dans ce domaine, classique aux Etats unis depuis la fin des années 50 sous le nom de writer’s workshop. Pourtant, comment comprendre de l’intérieur la littérature si l’on ne se frotte pas soi-même à l’écriture ?
autres livres classés : adolescenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1061 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre