AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Munagala S. Venkataramiah (Éditeur scientifique)Eleonore Braitenberg (Traducteur)
EAN : 9782226159045
996 pages
Albin Michel (01/04/2005)
4.79/5   21 notes
Résumé :

Ramana Maharshi (1879-1950) compte parmi les plus grands maîtres de l'Inde contemporaine. Sans aucune étude ni initiation, il atteignit l'illumination et vécut en ermite dans la sainte montagne d'Arunachala. Son enseignement principalement oral attira à lui des milliers d'Indiens et d'occidentaux. A la fois conforme à la vérité la plus profonde des textes sacrés de l'hindouisme et détachée d'une érudi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
AdamPK
  27 avril 2019
De nombreux chercheurs de " Vérité" ont été en quelques sortes "captés" dans ce livre, c'est une foule dans laquelle on peut distinguer de nettes différences , ou sur laquelle on peut projeter ce qui vient de nous : Une américaine, un saddhu, un docteur anglais, un jeune homme qui avait lu les livres de Paul Brunton... . Chaque fois les réponses semblent à la fois contourner l'obstacle, le prendre à bras le corps, même quand c'est le silence , adapté à votre question, en sorte que Ramana Maharshi vous Ramène tranquillement .
Posez-vous une question pointue sur... l'antagonisme
-entre le "Je" ,ce Sujet qui est l'Etre sans objet
- et la notion d'impermanence chez les bouddhistes
et il vous faut alors suivre le travail de raisonnement. Retrouver que toutes les perceptions sont : "le monde est la suite de l'ego, trouvez l'ego .La découverte de sa source est le but final ". le mental connait le monde-"connaissez votre mental et ensuite voyez le monde.vous réaliserez qu'il n'est pas différent du Soi ".Tout ceci entre les pages 118 et 119 donne envie de s'éveiller de l'irrespirable vie d'ignorance. La seule chose désolante à mon goût est qu'il y a une sorte de risque d'être comme dans la contemplation naïve et béate de l'exemple venu d'un passé doré duquel on a envie de ne retrouver que les aspect qui en font l'Ego Universel décrit comme "Je" ("Je suis Brahman").Bien que " tout est un" = "Ellâm Onru" c'est là le titre d'un des textes en Tamoul dont l'auteur est resté anonyme et auquel Srî Ramana pouvait se référer, en fin de compte il souligne la nécessité d'une recherche : un peu comme ce retournement dont parle Platon dans le mythe de la Caverne, et ainsi méditer les quasiment 1000 pages de ce livre ne saurait suffire. Ce livre est plein de dialogues qui s'étalent entre Mai ,1935 et avril,1939 oû doucement sont exposés des points de vus et références dont je ne peux que reconnaître comme soulignant au passage l'immense érudition de cet enseignant mais aussi tout à la fin un index des noms propres , un index des termes sanskrits et un index général, ainsi qu'une bibliographie qui peuvent ouvrir vers d'autres textes notamment en anglais...Il est bon de le rappeler ce livre est lui-même le fruit d'une traduction par Eleonore Braitenberg .
Au fil des rencontres l'accent est parfois mis de façon très sensible sur la compassion .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zengyo
  20 août 2012
Pour les pratiquants d'une voie spirituelle , les paroles de Ramana Maharshi sont de l'or ,son enseignement est.simple .
Commenter  J’apprécie          50
michelblondeau
  04 janvier 2014
Il s'agit en fait, non d'un enseignement au sens propre, car Ramana Maharshi n'écrivait pas ni ne donnait de conférences, mais de transcriptions d'entretiens avec ses visiteurs à Tiruvannamalai, au pied du mont Arnuachala. Et, des réponses du Maharshi aux questions qu'on lui posait, on tire bien un enseignement, à saisir par l'intuition davantage que par l'intellect discursif. Enseignement essentiel si vous vous sentez concerné, peut-être mystérieux dans le cas contraire.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   25 octobre 2015
L'individu ne peut pas agir de son propre chef. Il suffit donc de reconnaître la toute-puissance de la Volonté divine et de rester tranquille. Chacun de nous est pris en charge par Dieu. C'est Lui qui a tout créé. Vous n'êtes ici que quelques unités parmi des milliards d'autres unités. Si Dieu a la puissance de régler la vie de ces milliards d'êtres, pourquoi voulez-vous qu'Il vous oublie ? Même le simple bon sens devrait amener les gens à comprendre que l'on doit se soumettre à Sa Volonté. Il n'y a par conséquent aucune nécessité à Lui faire part de vos besoins. Il les connaît mieux que vous-même et Il saura y pourvoir mieux que quiconque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          800
DanieljeanDanieljean   09 janvier 2017
Votre idée de la volonté est qu'elle assure le succès.La volonté devrait être comprise comme étant la force du mental, qui rend capable d'affronter avec équanimité aussi bien le succès que l'échec. Elle n'est pas synonyme de succès. Pourquoi tous nos efforts devraient-ils être couronnés de succès ? Le succès développe l'arrogance et le progrès spirituel de l'homme est dès lors arrêté. Par contre, l'échec est bénéfique dans la mesure où il permet à l'homme de voir ses limites et le prépare ainsi à s'abandonner. L'abandon de soi est synonyme de bonheur éternel. Par conséquent, on devrait essayer de parvenir à l'équilibre mental en toutes circonstances. C'est là la force de la volonté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          500
DanieljeanDanieljean   16 octobre 2016
Les morts, en vérité, sont heureux. Ils se sont débarrassés de leur encombrante carapace: leur corps. Les morts ne pleurent pas, ce sont les survivants qui pleurent les morts. Est-ce que les hommes ont peur de dormir ? Bien au contraire, le sommeil est recherché et, à son réveil, chacun dit qu'il a bien dormi. On prépare soigneusement son lit pour bien dormir. Or le sommeil est une mort temporaire; la mort est un sommeil prolongé. Puisque l'homme meurt ainsi tandis qu'il vit, il n'a pas besoin de pleurer le décès d'autrui. Notre existence est évidente, avec ou sans corps physique, dans l'état de veille, le rêve ou le sommeil sans rêve. Alors pourquoi vouloir rester enchaîné dans le corps. Que l'homme trouve son Atman, son Soi immortel. Alors il pourra mourir, devenir immortel et heureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
DanieljeanDanieljean   25 octobre 2015
Tout homme devrait agir sans croire qu'il est lui-même l'auteur de ses actes. Ses activités se dérouleront toujours, qu'il soit ou non pourvu d'ego. Tout homme est venu au monde, s'est manifesté, pour remplir une tâche particulière. Cette tâche sera accomplie, que l'homme se considère ou non comme étant l'auteur de ses actes.
Commenter  J’apprécie          420
DanieljeanDanieljean   25 octobre 2015
Les instructions sont données à ceux qui les recherchent. Si vous éprouvez pour Dieu une foi solide, contentez-vous de vous y tenir fermement et ne vous souciez pas de ce qui arrive autour de vous. Que ce soit le bonheur ou le malheur qui vous atteigne, demeurez totalement indifférent et conservez votre foi en Dieu. Ce n'est que lorsque notre foi est forte que Dieu se préoccupe pleinement de chacun de nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320

Videos de Ramana Maharshi (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ramana Maharshi
Une collection de tous les films du Maharshi, restauré, édité et arrangé par ordre chronologique. Ces vidéos, prises principalement par ses fidèles, nous offre une occasion remarquable de voir un des derniers grands sages éclairés de l'Inde contemporaine. 1/2
autres livres classés : spiritualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Simple, de Marie-Aude Murail

Pourquoi Simple a-t-il cassé la montre ?

Pour voir ce qui faisait du bruit
Pour voir s’il y avait des bonhommes dedans
Parce que l’aiguille s’est arrêtée

12 questions
399 lecteurs ont répondu
Thème : Simple de Marie-Aude MurailCréer un quiz sur ce livre