AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2863161822
Éditeur : Accarias (20/09/2010)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
L'esprit cherche à définir l'infini. Il utilise pour ce faire ses propres ressources afin de présenter la Vérité suprême dans un langage à la fois simple et fort. Dispersées dans les Écritures de l'Inde abondent paraboles et histoires, tissant de fils de couleur les vérités spirituelles les plus profondes de l'humanité.
A travers les propres paroles de Sri Râmana Mahârshi, la beauté et la sagesse qu'elles contiennent rayonnent plus intensément, et leur nature... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
LivresBouddhistesZuiHo
  19 novembre 2019
DES HISTOIRES SPIRITUELLES CONTÉES PAR UN RÂMANA MÂHARSHI, ÉMINENT ACTEUR !
Voici un aspect méconnu de Râmana Mâharshi : celui du conteur d'histoires ! Cela colle bien avec la vision mystique, mythique, mythologique; colorée, dorée, embrumée, parfumée, sage, que l'on peut se faire au sujet de l'Inde.
En plus de sa culture des textes sacrés, le Bhâgavan connaissait un bon nombre d'histoires rapportant des enseignements qui lui importait, et qu'il dispensait régulièrement :
« Srî Bhagavân ne contait pas seulement l'histoire, mais il la jouait pour le bonheur de ses dévots. Si l'histoire était particulièrement émouvante, les larmes coulaient spontanément de ses yeux. Telle était l'attraction de ces histoires », rapportait Kunju Swâmî, « que, lorsque nous entendions Srî Bhagavân commencer de raconter une histoire, même si nous l'avions entendue de nombreuses fois auparavant, nous arrêtions immédiatement toute activité – quelle qu'elle soit – pour nous précipiter à son côté afin de l'entendre de nouveau ! » Quel succès pour ce Sadguru conteur ! Impensable !
Et il était tout entier absorbé dans son conte : il le vivait inténsément de l'intérieur et l'exprimait puissament, tel un acteur de théâtre ! Qui aurait imaginé cela, de lui qui nous est familièrement décrit comme quelqu'un de posé et d'extrêmement calme !? Etait-il resté humain, finalement ? Il a répondu à un jour à cela :
« Que faire ? Je m'identifie avec quiconque est devant moi, je n'ai aucune identité séparée. Je suis universel ». Je reste dubitatif.
Mais vous aurez un visuel complet de cette théâtralité à la lecture de cet opuscule qui se lit à toute vitesse. En effet, Joan Greenblat ajoute dans sa préface : « A la suggestion de Mrs Lucia Osborne, nous avons inclus les incidents qui ont inspiré Srî Bhagavân à raconter l'histoire. Quelques nouvelles histoires ont été ajoutées [à la première édition de 1980 par le Srî Râmanâsramam]. » Au total, vous lirez 43 histoires spirituelles contées par Râmana Mâharshi.
Dans son Avant-Propos, Patrick Mandala nous parle du sage conteur : « Srî Râmana illustre ses propos – réponse à une question, clarification d'une Ecriture, d'un point de doctrine, exposition de la recherche du Soi, de la connaissance et de la sagesse, de l'amour et de la compassion aimante – il les illustre d'histoires simples et vivantes, entrecoupées d'anecdotes se rapportant à lui. Elles réjouiront ceux et celles qui aiment et connaissent l'Inde, comme ceux qui souhaitent la découvrir. Toutes vont au Coeur, à la Source – l'essentiel du message de l'Inde et de ses Sages. Même si certaines remontent à la nuit de temps, toutes gardent la fraîcheur et la spontanéité de l'expérience intime – expérience que nous livre ici Srî Râmana, et ce don est sans prix. Toutes chantent un état qui transcende la mort – liberté totale, essence de l'être. »
Le Sage de Tiruvannamalai puise dans des sources diverses : les vies des sages et des saints (dont le Periapurânam, recueil tamoul de 63 vies de saints shivaïtes), la Mythologie hindoue, les poèmes épiques, les grandes Écritures, la voie spirituelle, les yogî, le Yoga-vâsishta, les Hymnes de Shankara – et même Bouddha !
J'ai personnellement goûté cette lecture variée, car tous les contes, courts ou longs, sont délicieux et donnent tous une dose de sagesse indienne délicate, de non-dualité ou d'attitude sage des protagonistes de chaque histoire spirituelle.
Voici une autre manière d'aborder Srî Râmana Mâharshi ! Lisez ce petit livre !
Bonne et très agréable lecture !
ZUIHÔ
Lien : https://livresbouddhistes.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Danieljean
  09 janvier 2016
Ce livre présente de merveilleuses histoires dont les enseignements sont présenté de façon ludique permettant une approche de l'Advaïta plus accessible. Je recommande ce livre à toute personne qui aime découvrir la spiritualité sous une forme symbolique
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   17 novembre 2015
Disciple : - N'ayant pas réalisé la vérité que seul le Soi existe, ne devrait-on pas suivre la bhakti et le yoga-mârga lies voies de la dévotion et du yoga] plus adaptés à la sâdhanâ [pra­tique spirituelle] que l'investigation du yichâra-mârga ?


Mahârshi : - Brahmâ-jnâna n'est pas une connaissance qui s'acquiert, car en l'acquérant, on pourrait obtenir le bonheur. C'est une manière de voir erronée, qui devrait être abandonnée. Le Soi que vous cherchez à connaître est vous-même en vérité. Votre ignorance supposée vous cause une peine inutile, sem­blable à celle des dix sots qui s'affligeaient de la,,» perte » du dixième compagnon qui n'avait jamais été perdu.


Dans la parabole des dix sots, dix hommes passèrent le gué d'une rivière. En arrivant sur l'autre rive, ils voulurent être certains que tous avaient bien traversé le gué sain et sauf. L'un des dix commença de compter, mais il oublia de se compter lui-même. - Je n'en compte que neuf; c'est certain, nous en avons perdu un ! Mais qui est-ce ? dit-il. - As-tu bien compté? demanda son compagnon, et il compta à son tour. Mais lui aussi en compta neuf. L'un après l'autre, les dix n'en comptaient toujours que neuf - le compteur oubliant toujours de se compter. - Nous ne sommes que neuf! s'exclamèrent-ils à l'unisson, - Mais qui est celui qui est perdu ? demandèrent-ils. Tous leurs efforts restèrent vains - impossible de trouver le « perdu ». - Quel qu'il soit, il aura été emporté par le courant se désola le plus sensible des dix. Nous l'avons perdu ! Et il fondit en larmes, suivi en cela par ses neuf compagnons.
Les voyant ainsi se lamenter sur les berges, un aima­ble voyageur leur demanda la cause de leur chagrin. Ils lui racontèrent alors ce qui s'était passé, et ajoutèrent que même après s'être comptés eux-mêmes plusieurs fois, ils n'en trou­vaient toujours que neuf. En entendant cette histoire, mais voyant bien devant lui dix hommes, le voyageur comprit ce qui s'était passé. Afin de leur faire mieux comprendre par eux-mêmes qu'ils étaient bien dix, et que chacun d'eux avait bien franchi le gué sain et sauf, il leur dit : - Que chacun de vous se compte lui-même, mais l'un après l'autre, et dans l'ordre de un, deux, trois, et ainsi de suite. À chaque fois, je vous don­nerai un coup afin que vous soyez tous certain d'avoir été inclus dans le compte, et bien inclus une bonne fois pour toutes ! Le dixième compagnon « perdu » sera ainsi retrouvé. À cela tous se réjouirent, heureux à la pensée de retrouver leur compa­gnon « perdu », et ils acceptèrent la méthode suggérée par le voyageur.
Alors que ce brave homme donnait un coup à chacun des dix, à chaque fois il faisait compter l'homme à voix haute. « Dix » dit le dernier quand il reçut le coup. Ils se regardèrent l'un et l'autre avec stupéfaction : - Nous sommes dix ! s'exclamèrent-ils d'une seule voix, et ils remercièrent le voyageur pour avoir ainsi dissipé leur peine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   17 novembre 2015
L'esprit cherche à définir l'infini.
Dans cette tentative, il utilise ses propres ressources afin de présenter la Vérité suprême dans un langage simple, et fort toutefois. Dispersées dans les Écritures religieuses de l'Inde, abondent paraboles et histoires, tissant un fil tout de couleur autour des vérités spirituelles les plus profondes de l'humanité. Transmises de parent à enfant, ces trésors de spiritualité de l'Inde demeurent une aide précieuse de nos jours.
Sivaprakasam Pillai, l'un des plus anciens fidèles à avoir reconnu la grandeur spirituelle de Sri Bhagavân Râmana Mahârshi, rapporte : - Sri Râmana Bhagavân a réalisé l'état de Brahman sans connaître le mot Brahman. Car ce ne fut des années plus tard que des livres furent montrés à Sri Bhagavân par des dévots, décrivant l'état même dont il avait eu l'expérience intuitivement. Avec sa pure et grande mémoire, il retint l'essence de tous ces livres en un coup d'ceil, présentant en un instant l'histoire ou la parabole exacte, appropriée à la situation. Dans les propres paroles de Sri Râmana, la beauté et la sagesse contenues dans de telles histoires sont encore plus grandes et leur nature encore plus claire.
«Sri Bhagavân ne contait pas seulement l'histoire, mais il la jouait pour le bonheur de ses dévots. Si l'histoire était particulièrement émouvante, les larmes coulaient spontanément de ses yeux. Telle était l'attraction de ces histoires», rapportait Kunju Svâmî, «que, lorsque nous entendions Sri Bhagavân commencer de raconter une histoire, même si nous l'avions entendue de nombreuses fois auparavant, nous arrêtions immédiatement toute activité - quelle qu'elle soit - pour nous précipiter à son côté afin de l'entendre de nouveau !»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   25 février 2018
Question : Est-ce vrai que l’Orient a une approche scientifique de la réalisation du Soi ?
Ramana Maharshi : Vous êtes déjà le Soi. Aucune science élaborée n’est nécessaire pour l’établir.
Question : Je comprends cette vérité dans son sens général. Mais il doit bien exister une méthode pratique pour y parvenir que j’appelle « science ».
Ramana Maharshi : La cessation de telles pensées est la réalisation du Soi.
Rappelez-vous l’exemple de la femme qui croyait avoir perdu le collier qu’elle portait au cou.
On ne voit pas le monde ou son propre corps en étant loin du Soi. On est toujours le Soi et c’est ainsi qu’on voit tout le reste. Dieu et le monde, tout est dans le Coeur.
Voyez celui qui voit et vous trouverez que tout est le Soi.
Changez votre façon de voir. Regardez vers l’intérieur. Trouvez le Soi.
Qui est le substrat du sujet et de l’objet ?
Trouvez-le et tous vos problèmes seront résolus"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LivresBouddhistesZuiHoLivresBouddhistesZuiHo   19 novembre 2019
Srî Râmana illustre ses propos – réponse à une question, clarification d’une Ecriture, d’un point de doctrine, exposition de la recherche du Soi, de la connaissance et de la sagesse, de l’amour et de la compassion aimante – il les illustre d’histoires simples et vivantes, entrecoupées d’anecdotes se rapportant à lui. Elles réjouiront ceux et celles qui aiment et connaissent l’Inde, comme ceux qui souhaitent la découvrir. Toutes vont au Coeur, à la Source – l’essentiel du message de l’Inde et de ses Sages. Même si certaines remontent à la nuit de temps, toutes gardent la fraîcheur et la spontanéité de l’expérience intime – expérience que nous livre ici Srî Râmana, et ce don est sans prix. Toutes chantent un état qui transcende la mort – liberté totale, essence de l’être. Patrick Mandala
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LivresBouddhistesZuiHoLivresBouddhistesZuiHo   19 novembre 2019
Srî Bhagavân ne contait pas seulement l’histoire, mais il la jouait pour le bonheur de ses dévots. Si l’histoire était particulièrement émouvante, les larmes coulaient spontanément de ses yeux. Telle était l’attraction de ces histoires », rapportait Kunju Swâmî, « que, lorsque nous entendions Srî Bhagavân commencer de raconter une histoire, même si nous l’avions entendue de nombreuses fois auparavant, nous arrêtions immédiatement toute activité – quelle qu’elle soit – pour nous précipiter à son côté afin de l’entendre de nouveau !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Ramana Maharshi (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ramana Maharshi
Une collection de tous les films du Maharshi, restauré, édité et arrangé par ordre chronologique. Ces vidéos, prises principalement par ses fidèles, nous offre une occasion remarquable de voir un des derniers grands sages éclairés de l'Inde contemporaine. 1/2
autres livres classés : sagesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1210 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre