AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sayd Bahodine Majrouh (Éditeur scientifique)Serge Sautreau (Traducteur)
EAN : 9782226078148
196 pages
Éditeur : Albin Michel (01/01/2000)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :

Considéré comme le plus grand poète afghan, Sayd Bahodine Mairouh, réputé pour sa tolérance et son esprit visionnaire, n'a cessé de mettre en garde contre les hystéries de l'Histoire.

C'est en 1987, un an avant son assassinat, qu'il a rassemblé ces différents contes et aphorismes soufis traduits par Serge Sautreau.

Aux côtés de jâmî, Attâr, Rûmî ou Ibn' Arabî, une quarantaine de maîtres du XIème au XVème siècle, composent cett... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
enkidu_enkidu_   10 septembre 2016
Abdul Hassan Kharraqânî [963-1033], l’amoureux de Dieu, est profondément recueilli. Il prie. Le grand silence est là. Soudain, la Voix :

– Ô Abdul Hassan ! Désires-tu que Je dise aux gens ce que Je sais de toi, en sorte qu’ils te tuent ?

– Ô Seigneur ! répond Kharraqânî, désires-Tu que je dise aux gens de ce que je sais de Ton indulgence et de Ta miséricorde, en sorte qu’ils cessent de prier ?

– Alors…, dit la Voix, gardons le silence. (Attâr, Tazkirat-ul-Awliya, 178, p. 77)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
enkidu_enkidu_   25 décembre 2015
Quand Abu al-Fazl Sarakhsi [shaykh d'Abû Saïd ibn Abû al-Khaïr, XIIeme siècle, Khorassan] fut sur le point de mourir, ses disciples lui demandèrent :

– Maître, où désirez-vous être enseveli ?

Aucune réponse du Soufi.

On avança le nom d’un cimetière.

– Sûrement pas, dit le mourant. Là reposent de grands et célèbres hommes et je ne suis pas digne de leur compagnie.

– Où alors ?

– Portez-moi au cimetière de Barstul, où sont enterrés les prostituées, les buveurs et autres êtres de plaisir et de jouissance. Ceux-là sont bien plus près de Sa clémence. (Jâmî, Nafahat-ul-uns, 285, p. 51)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
enkidu_enkidu_   08 septembre 2016
[Abū Bakr] al-Shiblī [m. 946] raconte :

Un jour, je rendis visite à Nurî.
Je le trouvai profondément recueilli, dans un état de pleine concentration, absolument immobile.

De son corps, pas un cheveu, pas un cil, pas un poil ne bougeait.

Quand il sortit de cette plongée sans bords, je lui demandai qui lui avait enseigné une si parfaite quiétude.

Il me dit : « Je l’ai apprise d’un chat qui guettait une souris. Mais il parvenait à une immobilité bien supérieure à celle que je ne fais qu’approcher. » (Attâr, Tazkirat-ul-Awliya, 44, p. 86)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
kolteeskoltees   19 septembre 2013
Pleurs amers d'un homme en détresse.
- De quoi s'agit-il ? demande Shebli.
- Je n'avais qu'un seul véritable ami dans la vie, sanglote le malheureux, et il est mort!
- Aventureux! murmure Shebli. Pourquoi donc avoir choisi un ami susceptible de mourir ?
Commenter  J’apprécie          30
enkidu_enkidu_   09 juin 2016
Les fleuves murmurent comme ils coulent.
Quand ils atteignent la côte, leur chant
devient silence.
Leurs flux n'affectent pas l'Océan.
Paroles, cris, actions et désirs jaillissent de ce
côté du Voile.
De l'autre côté, il n'y a que silence, quiétude,
paix. (Bayezid Bistami, p. 161)
Commenter  J’apprécie          20

>Religion comparée. Autres religions>Islam et religions dérivées>Vie et pratique religieuses (44)
autres livres classés : soufismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1289 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre