AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782804022365
Espace Nord (28/03/2006)
3.5/5   4 notes
Résumé :
Il fut un temps , avant la seconde guerre mondiale, ou la littérature ouvrière fut a l'honneur. Constant Malva en fut un des auteurs exemplaires. Ces ouvriers devenus écrivains témoignent de la dureté de la vie laborieuse. Dans ce récit C.M. revient sur cette vie des "petites gens" dans une banlieue ouvrière.
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après JambotVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Après son coup de maître de Ma Nuit au Jour le Jour, Malva est obsédé par le besoin de reconnaissance. Il rêve de devenir un écrivain célèbre et de vivre de sa plume. Avec le Jambot, mot borain qui désigne un gamin ou un apprenti, il essaye de sortir des romans purement miniers et situe l'intrigue hors du monde du travail. Il ne parvient pourtant pas tout à fait à convaincre avec cette histoire d'amour entre une cabaretière et un jeune ouvrier de 15 ans. le récit vaut surtout pour la description de la vie quotidienne dans les milieux ouvriers du début du XXe siècle.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
À l’armée, comme partout ailleurs, le Jambot se fit remarquer tout de suite. Que ce fût au manège, à la gymnastique ou au tir, il était supérieur aux autres. Un jour, un ancien, ayant fait une prouesse, invita, goguenard, les bleus à l’égaler. Ce fut le Jambot qui se présenta. Non seulement il réalisa cet exploit, mais il en fit d’autres où l’ancien échoua. À dater de ce jour, il eut l’estime de ses camarades et de ses chefs. Et, quand ces derniers avaient besoin d’un sujet d’élite pour quelque compétition, c’était toujours lui qui était choisi. Il eut aussi des congés supplémentaires. Alors il s’empressait d’écrire à son bon Sot de beau-frère, le priant de courir porter la lettre à Flore à qui il fixait rendez-vous. Les retours lui furent encore facilités parce que son régiment, ou une partie du moins, vint prendre garnison à Liège. C’est là, dans une salle de danse, qu’il fit connaissance de Lise. S’il n’avait pas tant aimé la Crollée, sa vie aurait pu changer du tout au tout. Les parents de Lise, fille unique, étaient riches, en tout cas fort aisés: ils possédaient, entre autres propriétés, un magnifique hôtel-restaurant. Le Jambot ne toucha plus au manger de la caserne et il lui arriva de coucher à l’hôtel. Ses rapports avec Lise ne furent pas que platoniques. Cependant, il fut loyal envers elle. Il lui avait dit qu’une maîtresse, de qui il ne pourrait jamais se séparer, l’attendait au village. Cela n’empêcha pas la jeune fille de l’aimer follement. Elle revint même une fois chez lui avec ses parents. Le Jambot dut avertir le Sot de son retour et le prier de n’en rien dire à Flore. Il repartit sansl’avoir revue afin d’éviter des complications. Il s’en maudit pendant longtemps. Coucher avec une autre, tant qu’il était loin, il jugeait cela normal, mais revenir et repartir à l’insu de sa maîtresse, il considérait cela comme la pire des trahisons. Au congé suivant, quand il la revit si aimante, si confiante, il en eut le coeur meurtri. Le Jambot eût donc pu avoir son avenir assuré et se retirer des fosses. Plus, il eut à se défendre des sermons des siens et des supplications de sa maîtresse de garnison. Flore sut tout cela plus tard. Et tout en étant vexée, peinée de l’infidélité de son amant, elle eut aussi la fierté et la joie de se savoir si fortement aimée.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : borinageVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (10) Voir plus



Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
306 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre

{* *}