AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782804023416
Espace Nord (19/07/2006)
3.29/5   29 notes
Résumé :
Carnets d'un fou, Marcel. Qui n'arrête pas de se fourrer le doigt dans l'œil, violemment, au risque de s'éborgner. Ce qui l'a conduit à la Salpétrière : une espèce de mécanique. Un père qui dit oui, une mère qui dit non, des petits scrupules d'absolu. Il raconte. Le perce-oreille, c'est Dupéché qui l'a écrasé dans les jardins du Luxembourg, avant même que Marcel ait pu vérifier si l'insecte avait ou non une queue. L'horrible Dupéché, qui se prétend son ami. Il racon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
AmandineMM
  12 août 2011
Etrange, mais touchant aussi, surtout à la fin. le livre est divisé en trois parties: dans la première, le narrateur raconte son enfance, ses rapports avec ses parents, avec la religion et son premier contact "amoureux" ; dans la deuxième, son amitié avec Charles jusqu'à la mort de celui-ci ; dans la troisième enfin, le retour de son "persécuteur" d'enfance, Dupéché, et son histoire avec Jeanne. Tous ces éléments sont mis en place méthodiquement pour rendre la sentence finale, annoncée dès le début, irrémédiable et inévitable. Tout semble fait par Baillon pour qu'on croie que le narrateur n'est pas fou et que son incarcération en hôpital psychiatrique n'est que temporaire et presque erronée, mais cette impression est totalement démentie à la fin du roman où la folie apparaît pleinement et presque pathétiquement. Ce n'est qu'à ce moment-là que j'ai ressenti de la peine et de l'empathie pour le personnage. Avant, je ne suis pas parvenue à l'apprécier, à y "accrocher".
Une histoire menée de main de maître et le motif de la folie traité de manière très réaliste. Malheureusement, je n'ai pas réussi à y être sensible et à apprécier cette lecture, même si j'en reconnais la qualité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Bruno_Cm
  07 octobre 2020
Voilà enfin un livre qui ne peut-être qu'un livre. Où le langage n'est pas traduisible autrement, où les moments d'existence de ce héros-au-devenir-fou ne peuvent être qu'écrites de cette façon. C'est si rare. Voire terminé, maintenant.
Je ne connaissais André Baillon que de nom et de réputation, travaillant dans le secteur psychiatrique, ces pages me font regretter qu'il ne soit pas connu du plus grand nombre. André Baillon est un précurseur, ce n'est pour moi pas contestable.
Commenter  J’apprécie          40
Valechampi
  01 octobre 2021
Livre très intéressant. Il est agréable de trouver une lecture surprenante qui nous bouscule et nous questionne à la fois. Ce genre de livre est difficile à trouver de nos jours. Où est le vrai, le faux, le sain, le malade, l'envers ou l'endroit? Bien fou qui le dira.
Commenter  J’apprécie          40
Maphil
  04 décembre 2017
Roman complexe et énigmatique. Il est accompagné d'une remarquable analyse de Daniel Laroche qui, plaçant l'ouvrage entre la démonstration du psychiatre et le monologue du fou, en montre la richesse et propose diverses interprétations complémentaires.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
FunambuleFunambule   28 septembre 2012
J'ai besoin que les choses soient totales, qu'elles durent, qu'elles soient avec plénitude, certitude, ce qu'elles sont. Si j'aimais, je voudrais aimer pleinement. Aimer avec mes doigts, avec mes yeux, avec ma bouche, avec mon âme, avec tout ce que renferment mon esprit et mon corps. Toujours, jamais : voilà des mots que je comprends! Ce qui passe, ce qui ne dure pas, ce qui est incertain ce qui arrivera peut-être, ce qui arrivera plus tard
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
cchaccha   22 mars 2010
Cette conversation ne dépasse pas les niaiseries qu'on échange quand on a vidé trop de chopines. Je dirai pour celle-ci et, une fois pour toutes celles qui suivront: que les mots ne sont rien, que le sens caché à l'intérieur est tout, que l'on peut se braver, lutter, ou même s'empoisonner, en ayant l'air de débiter des bêtises.
Commenter  J’apprécie          50
ClarissaDallowayClarissaDalloway   14 décembre 2013
Alors écrire, soit. Mais pour qui ? Pas pour mes amis. Je n’en ai plus, je n’en veux plus. Pour mes parents ? Je suis bourré de secrets que je confierais à n’importe qui, sauf précisément à mes parents. Pour les médecins ? Hum ! A force d’en voir ces Messieurs savent une fois pour toutes ce qu’est la vérité : qu’elle est un bras, une glande, un ulcère et pour le reste une bulle en l’air vers laquelle chacun souffle une autre bulle. Ecrire pour eux ! je deviendrais un cas.

Alors si tout simplement j’écrivais pour n’importe qui ? Ou pour moi. Comme en promenade quand on a perdu sa canne, revenir en arrière, fouiller les buissons et, de niaiseries en niaiseries, refaire ses pas, chercher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_CmBruno_Cm   06 octobre 2020
Ah ! Jeanne ! Ecrire sur toi, je n'écrirais que du bonheur et mes cahiers n'y suffiraient pas. Un jour, je préparai une lettre? Nous avions passé la soirée ensemble, seul à seul comme on dit. J'écrivis ces mots comme on les prononce. Eh non ! sur le papier ils vivaient. L'un de ces "seul" représentait Jeanne, l'autre c'était moi, seule et seul : un féminin blotti près d'un masculin, quelle communion ! Et puis, il me fallut choisir. Ecrire "seule à seul" ou "seul à seule" ? Il y avait une nuance. Quelle joie de comparer. Comme les idées allaient loin ! Seul à seule, seule à seul, pendant ces jours, je humai ce bonheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FunambuleFunambule   30 septembre 2012
La nuit était noire, plus noire que la veille et, dans ce noir, sous mes pieds, de la boue. Je pataugeais là-dedans, comme dans mes mensonges tantôt. Mes idées pataugeaient aussi. Quand le tramway arriva, elles montèrent avec moi.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de André Baillon (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Baillon
André Baillon, le belge de Marly.
autres livres classés : littérature belgeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Français ou Belge ?

Georges Simenon

Francais
Belge

10 questions
402 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature française , littérature belgeCréer un quiz sur ce livre