AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782364802704
336 pages
Éditeur : Huginn & Muninn (31/10/2014)

Note moyenne : 4.39/5 (sur 57 notes)
Résumé :
Pour la première fois, ce luxueux ouvrage raconte toute l'histoire des 7 royaumes, toutes les batailles épiques, toutes les perfides trahisons et toutes les valeureuses résistances qui ont conduit aux événements des romans Le trône de fer et de la série Game of thrones.

Pour ce faire, l'auteur a travaillé pendant plusieurs années avec Elio M. Garcia Jr et Linda Antonsson, les fondateurs du site de référence Westeros.org, peut-être les seuls à connaîtr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Mariloup
  25 août 2015
La grande fan de GOT que je suis ne pouvait tout simplement pas passer à côté de ce livre! C'était impossible! Ce livre est un bijou remarquable, magnifique dans tous les sens du terme (par l'ouvrage en lui-même et par son contenu).
Il me reste tellement à apprendre, à découvrir après avoir lu les romans et vu les saisons de la série télévisée. Et j'avoue que les origines m'intéressaient tout particulièrement et ce, à chaque fois que George R.R. Martin y faisait allusion de quelques manières que ce soit.
Et ces origines sont étroitement liés à une famille en particulier et que je vénère depuis le début, famille qui me fascine le plus: les Targaryens.
Mais avant cela, avant les dragons et la conquête de Westeros par les Targaryens, il y eut d'autres êtres qui apparurent comme les Enfants de la Forêt, les géants...; de nombreux événements comme l'arrivée des Premiers Hommes (chose que répétait souvent Ned Stark sans que l'on ne sache de quoi il retournait exactement), de la Longue Nuit (rappelez-vous les histoires de Vieille Nan!), l'importance de Valyria (terre natale des Targaryen) et de son Fléau (encore mystérieux), l'arrivée des Andals (peuple évoqué très souvent sans que l'on ne sache grand chose de lui)... Puis, vint la Conquête de Westeros par les Targaryens et leurs dragons, par Aegon, ses épouses/soeurs Visenya & Rhaenys, et Balerion, Vaghar et Méraxès; ensuite, la Danse des Dragons (où les Targaryens et leurs dragons se sont déchirés entre eux); et l'événement à partir duquel tout a découlé (tout ce que nous connaissons actuellement) a été retranscris (et j'avoue que c'est peut-être l'événement dont je voulais en savoir plus: la rébellion de Robert Baratheon, sa rivalité avec Rhaegar Targaryen après l'enlèvement de Lyanna Stark, la mort du Roi Fou etc...) mais le mystère demeure toujours, à croire que c'est fait exprès et je n'ai donc pas réellement appris grand chose quand à cet enchaînement d'événements.
Dans ce livre, on parle de personnages importants comme Nyméria (l'héroïne d'Arya)... dépeint aussi tous les grands rois Targaryens qui se sont succédés sur le Trône de Fer, d'Aegon Ier dit le Conquérant jusqu'à Aerys II dit le Roi Fou car chacun a apporté sa pierre à l'édifice de quelque manière que ce soit.
La suite nous la connaissons tous par le biais des romans et de la série. Reste ce qui est encore à venir... j'ai hâte!
Vient ensuite des informations plus poussées sur les Terres de Westeros et d'Essos (Dorne, les Terres de l'Orage, le Bief, Lys, Braavos...); sur les grandes Maisons connues des Sept Couronnes et leurs bannerets (les Stark, les Tyrell, les Mormont, les Karstark...); sur les villes (Pyk, Accalmie, Hautjardin...).
Les illustrations qui parsèment cet ouvrage en grand nombre sont absolument SUBLIMES! C'est un régal pour les yeux. C'est presque même des photographies tellement elles paraissent presque réelles.
J'ai vraiment résumé succinctement ce livre, ce qui m'a marqué car ce livre est très riche, très dense avec tout un foisonnement d'informations: anecdotes, descriptions, histoires, illustrations, arbres généalogiques, blasons, biographies de personnages, cartes...
J'ai appris tellement de choses avec cet ouvrage. Si je peux donner un petit conseil, c'est de ne pas le lire d'un coup (de toute façon, ce n'est pas possible!) mais le lire à petite dose, quelques pages par jour ou quand on en a envie, voilà parce que c'est quand même très lourd, il faut s'accrocher, se passionner...
Sinon, je dirais que c'est un livre pour les fans purs et durs de l'univers créé par George R.R. Martin, pour ceux qui veulent aller encore plus loin dans la connaissance, qui ont besoin d'un peu plus d'éclaircissements sur certaines choses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Davalian
  13 avril 2020
Il est fortement recommandé d'avoir lu tous les ouvrages de la série le Trône au fer, au moins jusqu'aux Noces pourpres avant d'entamer cette lecture, sous peine de composer avec des révélations intempestives. Afin d'en renforcer l'immersion, une écoute de la bande son de la série est recommandé (principalement les albums de la deuxième et de la dernière saison). Une lecture progressive, plutôt que d'un seul tenant est également recommandée.
Les éditions Huginn & Muninn proposent un catalogue plutôt bien achalandé de livres, facilement qualifiables de produits dérives, pour un certain nombre de films et de séries, rattachés à la culture populaire. le Trône de fer : les origines de la saga est un peu plus que cela.
Nous avons ici clairement affaire à un ouvrage de référence qui trouvera sa place dans la bibliothèque de tout adepte de la série qui se respecte. Les amateurs des livres ou de la série trouveront ici leur bonheur, même si les premiers sauront davantage l'apprécier.
L'édition est clairement de qualité, se présentant à l'extérieur comme un beau livre et à l'intérieur comme un ouvrage de mestre de la citadelle. le travail de mise en page est exceptionnel et incite à lui seul à la lecture. le travail est franchement époustouflant, flattant l'oeil. Une trentaine de dessinateurs et d'illustrateurs ont par ailleurs été sollicités pour produire un nombre d'illustration impressionnant, en lien direct avec le texte.
Le propos est ici écrit à six mains… même si officiellement c'est le grand mestre Pycelle qui est à l'origine de ce chef d'oeuvre. du coup comme le personnage est également impliqué dans une partie des événements qu'il narre, nous avons droit à des ellipses, des oubliés volontaires et à une interprétation engagée de la chute d'Aerys II et de l'avènement de Robert Ier (sans parler de la suite).
Ce parti pris est ici d'autant plus savoureux qu'il permet de comprendre différemment le personnage de Tywin Lannister. D'ailleurs l'ouvrage ouvrira un nombre impressions de portes permettant à des fans de compléter la mythologie de Westeros via des fans-fictions.
Le texte en lui-même est riche et permet, une nouvelle fois, de rendre dommage au talent et à l'imagination de George R. R. Martin. L'ouvrage évoque l'histoire des Enfants de la forêt, des Premiers Hommes, des Andals, de la conquête et des rois Targaryen. La seconde partie est consacrée aux différentes contrées et familles des Sept couronnes avant de passer aux Cités de plus en plus lointaines.
Certains passages auront un air de déjà vu, d'autant que depuis la fin d'année 2019, Feu et sang est disponible à la vente (ainsi que plusieurs recueils de nouvelles). Il s'agit ici néanmoins d'une synthèse qui vaut le coup d'oeil et bien davantage.
Quelques déceptions doivent toutefois être notés : les auteurs ne s'épanchent que trop peu sur Walyria et presque pas du tout sur Yunkaï, Astropor et Meerren…. de même certains passages sont ardus à la lecture et constituent en une longue succession de faits sur une courte période. Mais qu'importe, après tout…
Cet ouvrage est une référence, un joyau que tout adepte de la série doit avoir dans sa bibliothèque !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Accalia
  24 août 2015
C'est mon mari qui m'avait offert ce livre à noël. Je vous en avais très brièvement parlé lors de mon petit bilan du mois de décembre 2014.
Je dois avouer que j'ai été très septique en recevant ce cadeau. Je n'aime pas trop Ce genre d'ouvrage « en plus », qui n'a pas été écrit par l'auteur. J'ai toujours l'impression que c'est plus du gadget qu'autre chose, de « l'attrape-fan ». Son titre ne donnait pas vraiment envie non plus. J'avais également peur de me retrouver face à un livre qui se centrait plus sur la série que sur la saga.
C'est donc très méfiante que je me suis mise à feuilleter ce documentaire.
Et franchement, ce livre est une merveille. C'est d'ailleurs pour cela que je prends la peine d'en faire un article sur le blog. C'est tout d'abord un très bel objet, avec de magnifiques illustrations. Ensuite, le fond est également très intéressant, pour quiconque s'intéresse à cette saga.
Pour réaliser ce livre, George R. R. Martin a collaboré avec deux grands fans, Elio M. Garcia Jr et Linda Antonsson, célèbres pour avoir créer le site de référence de la saga Westeros.org (il y de tout, forum, explications…)
Franchement, cette saga est tellement riche de détails, de famille, d'intrigues, de pays qu'elle est très impressionnante. Mais parfois, j'ai énormément de mal à suivre. Trop. Ce livre est génial pour ça : étudier tranquillement les cartes, mieux comprendre l'Histoire de ce monde, les différentes intrigues.
C'est bien évidemment ce qui nous manque dans les sagas : mieux connaitre le passé de cet univers pour mieux comprendre toutes les implications du présent. Et pour cela, ce documentaire est génial.
Ce livre est composé de plusieurs parties :
L'Histoire ancienne (Toute l'histoire des Premiers Hommes, des enfants de la forêt, du Mur, l'arrivée des Andal, Valyria, la conquête de Westeros…
Le règne des dragons avec l'histoire de la dynastie des Targaryen
Les Sept Couronnes (chacune des régions, avec une carte, leur histoire, leurs conquérants…)
Les autres régions de ce monde hors Westeros : Essos et Sothoryos
Franchement, j'ai appris plein de choses, j'ai mieux compris ce qui se passait lors de ma lecture et cela m'a donné d'ailleurs envie de continuer les romans! C'est sans hésiter un très bon livre.
Au début de l'ouvrage, il y a tous les blasons de Game of Thrones! (voir sur mon blog pour des photos)
Très pratique, vu le nombre de blasons qu'il y a, on peut s'amuser à essayer de deviner à quelle maison ils appartiennent…Il y en a des très faciles, d'autres qu'on ne connait absolument pas…
Pour chaque chapitre concernant une région, il y a une carte plutôt détaillée de la région en question.
C'est très pratique, afin de mieux comprendre comment l'espace s'organise, où se trouvent les villes dont on parle tout le temps, quelles sont les frontières.
Et on termine l'ouvrage par quelques arbres généalogiques, afin d'y voir un peu plus clair dans ses immenses familles!
Donc vraiment un bel et bon ouvrage! Je suis ravie de l'avoir dans ma bibliothèque, de l'avoir lu, de pouvoir le feuilleter, regarder les cartes quand j'en ai besoin et surtout de bien mieux comprendre la saga! Cela change tout une fois qu'on connait un peu mieux l'univers!
Lien : https://writeifyouplease.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Cronos
  07 avril 2015
Les enfants ouvrez votre livre page 66, nous allons parler de Viserys Ier. La prospérité de la maison Targaryen n'a jamais été aussi puissante que son son règne.
Voilà comment je vois ce livre, pour un vrai bouquin d'histoire, une encyclopédie. Avec les boucliers et emblèmes des maisons sur la première page comme les drapeaux dans nos dico, rangement chronologique, arbres généalogiques etc.
Un indispensable pour les fans de la saga du trône de fer, depuis les premiers êtres, les conquêtes, les guerres, ou encore les révolutions jusqu'au début des livres (ensuite adaptés en série télé).
Un ouvrage de qualité, pour le contenu comme dit plus haut, autant que pour le livre lui-même (relié, aspect "vieux livre" aux pages), oh et les illustrations ! Feuilletez le en magasin pour comprendre de quoi je veux parler.
Lu en intégralité mais plutôt à consulter au fur et à mesure de la lecture des tomes.
Commenter  J’apprécie          50
FeyGirl
  22 février 2019
Avant de commencer ma chronique enthousiaste, je vais parler des choses qui fâchent : les traductions parfois malheureuses des titres de livres. Dans l'univers de George R. R. Martin, nous avions déjà A Song of Ice and Fire traduit par un Trône de Fer beaucoup moins évocateur. Nous pouvons maintenant ajouter The World of Ice and Fire : The Untold History of the World of A Game of Thrones pauvrement traduit par Game of Thrones : Les Origines de la saga. En ce qui me concerne, cela me fait moins rêver.
Passons maintenant à ce merveilleux livre.
Je me suis régalée !
Tout d'abord, c'est un très bel objet, un « beau livre » de qualité : grand format, couverture cartonnée, papier épais, avec de magnifiques peintures et dessins… Un vrai plaisir pour les yeux, pour tout amateur du Trône de Fer !
C'est un livre très lourd que vous ouvrez émerveillé, tant les illustrations sont belles. Les plus grands dessinateurs ont en effet collaboré à cet ouvrage, et leurs oeuvres décorent admirablement le texte.
Se présentant comme une encyclopédie écrite par le mestre Yandel à destination du roi Tommen, le livre nous détaille les connaissances des Ouestriens (habitants de Westeros) sur leur monde, depuis les premières races jusqu'à la dynastie Baratheon. Nous découvrons les mythes et légendes de la naissance de chaque grande famille et chaque royaume, et nous voyageons aussi à travers le continent Essos, pour aller à la rencontre des autres peuples et en apprendre un peu plus sur les civilisations disparues.
L'Âge de l'Aube, l'Âge des Héros, la Longue Nuit, le Fléau de Valyria, les rois Targaryen, Les Sept Couronnes, les Cités Libres : tous ces noms qui font rêver sont l'objet d'articles élaborés par le créateur de l'univers, George R. R. Martin, avec l'aide des deux fondateurs du site anglophone des fans, Elio Garcia et Linda Antonsson.
C'est un vrai jeu de tenter de deviner ce qui est plausible de ce qui est la légende héritée des premiers âges. Pour les amateurs de la saga principale le Trône de Fer, beaucoup d'indices sont éparpillés ça et là pour mieux comprendre les personnages et les enjeux de cet univers si riche et si détaillé… et pour se poser encore plein de questions !

Lien : https://feygirl.home.blog/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (2)
Elbakin.net   31 décembre 2014
Cette encyclopédie balaie l’histoire et la géographie de l’univers foisonnant créé par Martin, allant même au-delà des Sept Couronnes, comme aucune version online n’a pu le faire jusqu’à présent, sans parler de proposer aux amateurs un sacré lot d’informations inédites à même de lancer ou relancer moult spéculations concernant le Trône de Fer lui-même !
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Lexpress   22 décembre 2014
À l'image des nombreux ouvrages que Tolkien avait consacré à l'histoire des civilisations de la Terre du Milieu, ce livre expose TOUTE l'histoire connue de Westeros (et même d'Essos). C'est une véritable encyclopédie et une mine de renseignements, incontournable pour tous ceux qui veulent aller au-delà des romans (et très au-delà de la série), le "wiki" ultime de l'univers de Game of Thrones, adoubé par son créateur.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup   26 août 2015
La maison Dayne des Météores est l'une des plus vieilles des Sept Couronnes, mais sa renommée tient surtout à son épée ancestrale, appelée Aube, et aux hommes qui la manièrent. Son origine se perd dans la légende, mais les Dayne la portent sans doute depuis des millénaires. Ceux qui ont eu l'honneur de l'étudier disent qu'elle ne ressemble pas à l'acier valyrien connu. Pâle comme du verre laiteux, elle partage à tous autres égards les propriétés des lames valyriennes, résistance et tranchant incroyables.
Si maintes maisons possèdent des épées ancestrales, on s'y transmet en général les lames d'un seigneur à l'autre. Certains, comme les Corbray, peuvent prêter l'épée à un fils ou un frère sa vie durant, mais elle doit retourner au seigneur. Il n'en va pas de même avec la maison Dayne. Le porteur d'Aube reçoit toujours le titre d’Épée du Matin, et seul peut l'obtenir un chevalier de la maison Dayne qui en est jugé digne.
Pour cette raison, les Épées du Matin sont toutes célèbres de par les Sept Couronnes. Il est des garçons qui rêvent en secret d'être fils des Météores pour pouvoir prétendre à l'épée légendaire et au titre. Le plus célèbre de tous fut ser Arthur Dayne, le plus terrible Garde Royal du roi Aerys II. Il vainquit la Fraternité Bois-du-Roi et s'illustra à chaque tournoi. Il périt noblement avec ses frères jurés à la fin de la rébellion de Robert: Lord Eddard Stark l'aurait tué en combat singulier. Lord Stark a ensuite restitué Aube aux Météores et aux parents de ser Arthur, en signe de respect.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
MariloupMariloup   26 août 2015
Chez les Targaryen, la tradition avait toujours été de se marier entre parents, l'idéal étant de marier frère et sœur. A défaut, une fille épousait un oncle, un cousin ou un neveu; un garçon une cousine, une tante ou une nièce. La pratique remontait aux vieilles familles de l'ancienne Valyria, notamment celles qui élevaient et montaient des dragons. "Le sang du dragon doit demeurer pur", disait-on. Et certains princes sorciers prenaient plus d'une femme quand l'envie leur en venait, bien que ce fût moins commun que le mariage incestueux. Valyria, avant le Fléau, ont écrit certains sages, honorait mille dieux sans en craindre aucun, et peu de gens osaient s'élever contre ses coutumes. Ce n'était pas le cas en Westeros, où la puissance de la Foi était extrême. L'inceste était considéré comme un infâme péché, qu'il s'accomplisse entre père et fille, mère et fils ou frère et sœur, et les fruits de telles unions considérés comme des abominations aux yeux des dieux et des hommes. Rétrospectivement, on voit qu'un conflit entre la Foi et la maison Targaryen était inévitable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MariloupMariloup   26 août 2015
Ébranlé par ces arguments, le roi Aegon aurait décidé de refuser l'offre jusqu'à ce que la princesse Deria remette entre ses mains une lettre personnelle de son père, le prince Nymor. Aegon la lut sur le Trône de Fer, et on dit que, quand il se leva, sa main saignait tant il l'avait serrée. Il brûla la missive et partit aussitôt sur le dos de Balerion pour Peyredragon. Lorsqu'il revint, le lendemain matin, c'en était fait. Il avait accepté la paix et signé un traité à cet effet.
Nul ne connaît à ce jour la teneur de cette lettre. Les spéculations furent nombreuses. Nymor révélait-il que Rhaenys vivait, brisée, mutilée et qu'il mettrait fin à ses tourments si Aegon mettait fin aux hostilités? La lettre était-elle ensorcelée? Menaçait-il d'engager avec la fortune de Dorne les Sans-Visage pour tuer le fils et héritier d'Aegon, Aenys? Ces questions resteront vraisemblablement sans réponse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MariloupMariloup   26 août 2015
La coutume valyrienne exigeait depuis longtemps de se marier entre membres d'une même famille, pour préserver la pureté des lignées royales. Cependant, ce n'était pas la coutume à Westeros, et cela était jugé abominable par la Foi. On avait accepté le Dragon et ses soeurs sans commentaires, et la question ne s'était pas posée quand le prince Aenys avait épousé en 22 apr.-C, Alyssa Velaryon, fille du maître des navires et grand amiral du toi; bien que de sang targaryen du côté de sa mère, elle était une simple cousine. Mais quand la tradition se manifesta de nouveau, le problème réapparut.
La reine Visenya proposa à Maegor d'épouser le premier enfant d'Aenys, Rhaena, mais le Grand Septon s'insurgea, et Maegor fut donc marié à la nièce du Grand Septon, lady Ceryse de la maison Hightower. Mais le mariage fut stérile, tandis que celui d'Aenys produisait de nouveaux fruits: après Rhaena vint un fils et héritier, Aegon, et plus tard Viserys, Jaehaerys et Alysanne. Peut-être jaloux après deux ans comme Main _ et la naissance d'une nouvelle fille pour son frère, Vaella, qui mourut très jeune _, Maegor choqua le royaume en 39 apr.C. en annonçant qu'il avait épousé en secret une deuxième femme _ Alys de la maison Herpivoie _ au cours d'une cérémonie valyrienne conduite par la reine Visenya, faute de septon prêt à les marier. Le scandale public fut tel qu'Aenys dut finalement exiler son frère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AccaliaAccalia   24 août 2015
Cependant, d’autres récits – moins crédibles, mais qui tiennent une place centrale dans les anciennes chroniques – mettent en scène des êtres appelés les Autres, venus des Contrées gelés de l’éternel hiver et apportant avec eux le froid et les ténèbres pour tuer toute lumière et toute chaleur. On dit aussi qu’ils montaient d’énormes araignées de glace et les chevaux des morts, ressuscités pour leur service, comment l’étaient les morts eux-mêmes, afin de combattre sous leurs ordres.

Comment la Longue Nuit prit fin est du domaine de la légende, comme toutes ces histoires du lointain passé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Videos de George R.R. Martin (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  George R.R. Martin
George RR Martin à la librairie Grangier le 3 juillet 2014
autres livres classés : encyclopédieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Game of Thrones

Quelle épée peut tuer des marcheurs blancs ?

Un sabre
Verre Dragon
Une lance
Une épée en diamant

7 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Game of Thrones : les origines de George R.R. MartinCréer un quiz sur ce livre