AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749114977
Éditeur : Le Cherche midi (02/09/2010)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :

A dix-huit ans, Héléna Rénal a été condamnée à 25 ans de prison pour parricide. Près de 20 ans plus tard, après une incarcération éprouvante à la prison de Rennes et plusieurs tentatives de suicide, elle est innocentée par un témoignage inattendu.

C'est une femme meurtrie, qui n'a surmonté ses épreuves que par l'étude, deux licences et l'amour de la poésie, qui s'installe à Avignon pour créer L'Agence du dernier recours, qui se donne pour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Fandol
  06 octobre 2016
Le prologue nous plonge aussitôt dans l'action. Nous ne savons pas encore pourquoi Roger Martin, l'auteur, nous entraîne dans cette séquence haletante, oppressante et tragique mais la suite de ce superbe roman va nous éclairer.
Nous faisons d'abord connaissance avec Héléna Rénal qui vient de passer près de vingt années de sa vie en prison… et qui vient d'être innocentée… Elle a d'ailleurs créé son agence, « Dernier recours », à Avignon, défendant les condamnés qui clament leur innocence.
Jessica, qu'elle avait connue durant son incarcération, à Rennes, vient lui parler de morts suspectes, lui demandant d'enquêter. Commencent alors les problèmes. Sa rencontre avec le Lieutenant de gendarmerie David El-Khaïdi, en Lozère, dans des circonstances extraordinaires, oriente aussitôt tout le récit.
D'un style assez vif, précis, très agréable à lire, Roger Martin qui a déjà de nombreux ouvrages à son actif, nous fait vivre l'enquête, la recherche de la vérité. Ceci implique d'éviter, de contourner, de renverser beaucoup d'obstacles. Nous voyageons beaucoup, en Lozère, bien sûr, mais aussi à Saugues, dans la Haute-Loire voisine, avant d'aller jusqu'en Lorraine. Ce n'est pas facile de lutter contre la chape de plomb du silence, les protections haut placé et le poids de l'Histoire.
Au fil de son récit, Roger Martin nous régale de références à la chanson, citant souvent Allain Leprest, Romain Didier, Joan Baez, Georges Moustaki et surtout Jean Ferrat dont les chansons accompagnent le voyage retour de David, depuis Paris, avec une halte à… Annonay où David loue une voiture, laissant ses parents qui vont aux obsèques de Jean Ferrat, à Antraigues.
Le rôle de la presse est aussi mis en avant et j'ai été agréablement surpris de voir cité « Bakchich, satire juste ». Ce journal, dont le dernier numéro a été publié au début de l'année, dénonçait beaucoup d'anomalies et de scandales de la société dite libérale.
Lorsque la séquence finale débute, il n'est plus possible de poser le livre. Ce soir-là, on se couche très tard… Ensuite, j'ai beaucoup apprécié que l'auteur ne laisse pas le lecteur sur sa faim comme c'est hélas trop souvent le cas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
livresquedunoir
  30 janvier 2011
Quand on aime, on a toujours vingt ans. Héléna Rénal aimait son père. Accusée d'un parricide qu'elle n'a pas commis, elle a purgé une peine de vingt ans de prison avant d'être innocentée. À sa sortie, elle s'est jurée de consacrer son temps, et l'argent de son indemnisation, à défendre les victimes d'erreurs judiciaires. Quand Jessica, une voisine de cellule qui l'a sauvée de la mort, vient lui demander d'enquêter sur la mort d'une amie en prison, et dont les frères sont également décédés en milieu carcéral. Son enquête va la mener en Lozère, au château de Clergeac. Lors d'une expédition nocturne qui tourne mal, elle ne soit son salut qu'à l'intervention de David El-Khaïdi, lieutenant de gendarmerie qui mène de son côté des investigations suite à la découverte d'un corps à proximité du château. Héléna et David vont unir leurs forces et leurs compétences pour résoudre une affaire qui leur réservera son lot de surprises.
Roger Martin est de la trempe de ceux qu'on nomme les auteurs engagés. Il n'a pas la langue dans sa poche, et distille tout au long de ce roman sa vision de la société avec des mots qui font souvent mouche. Au-delà de l'enquête policière, dont on notera que certains événements ont réellement eu lieu, Les Ombres du souvenir est avant tout un polar social. Roger Martin y évoque des sujets sensibles, mais sans jamais mâcher ses mots : la drogue, la réinsertion, les résurgences extrémistes, la corruption ou la pornographie. Certains passages sont de sincères déclarations d'amour et d'amitié quand il évoque Ferrat ou encore Daeninckx.
Lien : http://www.k-libre.fr/klibre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
autres livres classés : prisonsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Mer ou Montagne ?

Pédalo

Montagne
Mer

13 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : moravieCréer un quiz sur ce livre