AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782812601989
40 pages
Éditeur : Editions du Rouergue (14/09/2011)
4.33/5   6 notes
Résumé :

Quand la grand-mère du narrateur était une jeune fille, il y avait la guerre. C est à cette époque qu elle rencontre Budy Slim, un soldat afroaméricain débarqué en Normandie avec pour seules armes, sa guitare et sa voix profonde. Avec Budy Slim, elle découvre le blues et l amour. Mais bientôt Budy Slim repart aux États-Unis avec son régiment, la laissant avec un grand vide dans le c ur et un grand ple... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Gwendo
  09 juin 2013
Une grand-mère qui chante le blues voilà qui n'est pas banal !
Mais voilà cette grand-mère là a été une jeune fille. Une jeune fille qui a connu la guerre et les soldats américains. Une jeune fille amoureuse de Budy Slim armé de sa guitare.
Une jeune fille qui pouvait être à la fois triste et joyeuse comme le blues et dont le départ des soldats a laissé le coeur vide mais le ventre rond. le vide, le plein, ça encore c'est toujours le blues.
Alors pour continuer à faire vibrer son amour et la vie, elle chante et joue le blues. Elle essore son coeur et devient célèbre jusqu'en Amérique !
Un album intelligent et tendre, comme peut l'être le blues...
Commenter  J’apprécie          00
lire_pour_le_plaisir
  28 octobre 2011
La grand-mère du narrateur a, dans sa jeunesse, connu la guerre. Elle a vu, un matin d'été, les américains tomber du ciel par centaines. Parmi eux, il y avait Budy Slim, un soldat noir armé de sa guitare. Avec lui, elle a découvert le blues, une musique triste et joyeuse à la fois, inventée par les esclaves. Quand Budy Slim est reparti en Amérique après la libération, « il a laissé un grand vide dans le coeur de ma grand-mère et un grand plein dans son ventre. » Lorsqu'elle a appris la mort de Budy Slim après des émeutes raciales à Chicago, grand-mère s'est mise à jouer du blues. C'est comme cela que sa carrière internationale a commencé…
Un album aux magnifiques illustrations oscillant sans cesse entre poésie et douce nostalgie. A travers ce portrait de grand-mère moderne, les auteurs parlent d'amour, de musique mais aussi des illusions qui ne se perdent pas forcément avec l'âge. Touchant et superbement construit, Ma grand-mère chante le blues est à lire en famille.

Lien : http://crdp.ac-amiens.fr/cdd..
Commenter  J’apprécie          30
natali33
  27 avril 2012
Une très belle critique de Marie-Paule Caire :
"Un bel album aux éditions du Rouergue, bel album à la fois par le graphisme et l'histoire. Comme souvent dans cette maison d'édition, un personnage un peu décalé : cette grand-mère qui chante le blues.
Les autres grands-mères elles, font des crêpes, jouent au Scrabble, font de l'aquagym, tricotent des pulls, etc… Bref, ce sont des «grands-mères» ; celle du narrateur (narratrice ?) chante le blues ! A 86 ans, elle mélange peut-être un peu, «mais quand elle branche sa guitare électrique, les saules pleureurs dressent leurs branches et, dans le jardin, les pommes pétillent comme du cidre».
D'où lui vient cette passion étonnante ?...
On remonte le temps, la Seconde Guerre mondiale, la Libération en Normandie, les Américains qui «tombent du ciel» (et l'on voit un G.I. tomber comme une pomme d'un arbre, littéralement…). Parmi ces Américains, un soldat, descendant d'esclaves noirs, Budy Slim, qui apprend à la jeune fille qu'était la grand-mère à aimer le blues. Puis, la guerre se termine, les soldats repartent dans leur pays : «quand Budy Slim est reparti en Amérique avec son régiment, il a laissé un grand vide dans le coeur de ma grand-mère et un grand plein dans son ventre. le vide, le plein, ça encore c'est toujours le blues». Mais Budy va continuer à envoyer à la grand-mère des disques de blues jusqu'au jour où…
Un texte simple et fort sur une page, de belles illustrations pleine page sur l'autre. Un vrai récit de vie qui donne envie d'écouter immédiatement du blues…
A recommander à partir de 5 ans.
Marie-Paule Caire"

Lien : http://www.parutions.com/ind..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SophieLJ
  21 juillet 2012
Cet album des éditions du Rouergue raconte avant tout une histoire d'amour : celle de la grand-mère du narrateur et de Budy Slim. Cet amour est symbolisé par le blues qui met en avant leurs émotions. le texte de Simon Martin est emprunt de poésie et de douceur avec, en même temps, cette force qui ressort du blues.
Lien : http://litterature-jeunesse...
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
natali33natali33   26 mars 2012
Alors, quand Budy Slim est reparti en Amérique avec son régiment, il a laissé uin grand vide dans le coeur de ma grand-mère et un grand plein dans son ventre.
Le vide, le plein, ça encore c'est toujours le blues.
Commenter  J’apprécie          10
natali33natali33   26 mars 2012
Avec la guerre, tout était sens dessus dessous. On pouvait être vraiment désespéré et la seconde d'après tomber amoureux, et même être triste et joyeux à la fois...comme avec le blues !
Commenter  J’apprécie          10
GwendoGwendo   09 juin 2013
Ma grand-mère n'avait jamais entendu de blues avant de tomber sur Budy Slim.
Et Budy Slim n'avait jamais vu la mer avant de tomber sur le village de ma grand-mère.
« C'est la Grande Bleue », disait ma grand-mère en montrant la mer du doigt.
« It's the blues », disait Budy Slim en grattouillant sa guitare.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
843 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre