AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782359101256
144 pages
Éditeur : Ankama Editions (27/01/2011)

Note moyenne : 4.24/5 (sur 147 notes)
Résumé :
La rivalité entre la F.E.A.H. et Saint-Ange serait-elle sur le point de prendre fin ? Ce soir, les deux écoles de super-héros s’affrontent pour le titre de « meilleure école de héros »… Leurs représentants : Chance la démonette pour la F.E.A.H., versus Claidheamor l’homme-épée de Saint-Ange. À la clé de ce combat se trouve la vérité sur les intentions des deux écoles… L’une d’entre elles formerait-elle des super-vilains ? Xiong Mao l’experte en Flamendo, Ombre le lo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  03 avril 2016
Aie ! Je ne pensais pas descendre ma critique de "Freaks' Squeele" à trois étoiles et pourtant, c'est avec regret que j'attribue cette note pour le tome quatre... Pourquoi un tel changement ? C'est très simple : j'ai l'impression que la série n'a plus grand chose à voir avec les tomes précédents...
> le scénario a pris la place sur l'humour
Bon, je suis peut-être un peu cruelle : de l'humour, il y en a toujours dans les dialogues ou à travers les dessins... Cependant il n'y en a plus autant qu'avant. Comme dans le volume précédent, on assiste à un ensemble de gags/répliques cocasses dans la première partie de la BD, puis l'humour devient ponctuel. On a deux/trois éléments qui font sourire toutes les dix pages, mais pas plus. Cela donne une impression de bande dessinée moins loufoque et plus "adulte". C'est à la fois bien et décevant. Je suis contente que l'histoire évolue... Mais, honnêtement, je lisais surtout cette saga pour la variété de son humour et pour le graphisme.
A présent, j'ai la sensation que toute l'intrigue est plus sérieuse... Il faut dire également qu'après le combat entre Chance et Ange, il y a eu une avancée temporelle assez importante. Plusieurs mois se sont passés, si bien que les personnages ont évolué et ne sont plus forcément les mêmes. On suit une nouvelle narratrice : Lynette, une petite étudiante au look intello récemment arrivée à la F.E.A.H. en raison de son adoration pour Chance. Néanmoins, l'ambiance de la fac n'est plus la même, les étudiants se sont scindés en plusieurs groupes, les relations entre les personnages ont changé (des couples se sont formés, des non-dits et les reproches sont nombreux sans que l'on sache ce qu'il s'est passé), le trio n'hésite pas à enlever leur directeur, etc. J'espère que certaines choses seront éclaircies dans le prochain volume...
Malgré mes reproches, sachez que quelques scènes au début de "Succube Pizza" sont vraiment sympathiques. Il y a par exemple les élèves qui s'amusent lors d'une partie du célèbre jeu "Les Loups Garous de Thiercelieux" où Ombre de Loup est un loup-garou, la relation de Changelin et d'Amanite, l'auteur qui s'incruste dans l'histoire en demandant rémunération (des bonbons PEZ) et en se faisant légèrement "tacler" par ses propres personnages, le coup de la course épique en pédalo, etc. de plus, des révélations intéressantes éclatent, notamment avec Ombre : on découvre enfin pour qui il travaille et surtout pourquoi il est avec les Humains. Heureusement, il y a toujours des choses qui me plaisent et qui me donnent envie de poursuivre ma lecture.
> Des illustrations toujours aussi sublimes, mais une mise en couleur décevante
Pfff... Elle n'a pas fini de se plaindre ? Ben, euh... Non... J'ai été déçue par les pages en couleurs car j'avais l'impression de voir les pages en noir et blanc sur lesquelles on a posé un filtre coloré afin de montrer qu'il fait nuit. Cela donne un côté chaud/froid et très sombre à la BD. Peut-être suis-je aussi bigleuse que Lynette, mais j'avais besoin de me pencher sur ma bande dessinée pour observer tous les détails... Et croyez-moi, ce n'était pas toujours évident de tout observer. (Car, pour notre plus grand plaisir, l'auteur intègre toujours plein de petits détails ou références dans ses bulles ! Passer chaque page au peigne fin m'amuse grandement !) En ce qui concerne la majorité des pages en noir et blanc, je suis toujours conquise. Florent Maudoux a toujours un style dynamique, détaillé et de qualité. Les scènes de combat ou de course-poursuite contiennent une multitude d'éléments. Il faudra donc prendre son temps pour tout observer. Sinon, les femmes sont toujours bien "en formes", avec des courbes qui font rêver. J'ai beau être une femme, je trouve les héroïnes très jolies.
> Pub pour une autre oeuvre au beau milieu de la BD
Je dois avouer que je n'ai pas trop aimé l'auto-pub pour "Doggybags" (le passé de Funérailles et de la mère de Petit Panda) en plein milieu de la BD... Je préfère que ces publicités viennent à la fin de récit afin de ne pas perturber l'histoire. C'est assez fréquent dans les romans et dans certaines bande dessinées, donc cela ne me dérange pas. Ce qui me gêne, c'est que c'est en plein milieu de la BD au moment où l'on passe plusieurs mois dans l'histoire. (Rah ! Vous la sentez la frustration et l'impatience de découvrir ce qu'il s'est passé ?) Après, c'est juste du détail sur lequel je chipote. D'autant plus que les pages que l'on nous propose de lire sont à la fois dynamiques et bien réalisées. On sent la "patte" de Florent Maudoux. Cela donne vraiment envie ! Quel dommage que la médiathèque ne possède pas ce volume... (Miss Frustrée, le retour)
Il y a donc du plus comme du moins pour ce quatrième tome. Cela dit, je reste curieuse et enthousiaste dans ma lecture. le cinquième tome n'étant pas loin de moi, nul doute qu'il va se faire dévorer dans la journée ! E. C.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          15
bdelhausse
  14 mai 2016
Le tome 3 se terminait en plein combat entre Chance et Ange. On avait forgé la nouvelle épée de Chance et elle venait de se briser sous les assauts d'Ange.
Le tome 4 revient un tout petit peu avant la fin du tome 3... dans la première histoire Razorback. Chance joue finement le coup en obligeant Ange à dévoiler sa botte secrète mais face à une épée banale, laquelle casse donc... Chance prend ensuite Razorback et gagne le combat.
Pendant ce temps, ses amis sont aux prises avec la Triade. de nouveaux ordres leur permettent d'avoir la vie sauve.
Le chapitre suivant, le XVI, est un intermède qui voit les amis de la F.E.A.H. dormir au clair de lune, sauf Chance et Funérailles, pendant que les perdants de Saint-Ange sont de corvée. Ce chapitre permet d'en apprendre un peu plus sur Ombre, sur ses raisons d'être dans la F.E.A.H. et sur ses origines.
La Saison 1 à la F.E.A.H. se clôt sur un très bel intermède qui conte un épisode de la petite enfance de Xiong Mao.
Le premier chapitre de la Saison 2 livre le sens du tome: Succube Pizza est le nom du Food Truck des 3 amis. Entre en scène Lynette, une étudiante en pâmoison devant Chance. Sinon, c'est la fête du slip... Val aime Ombren qui est raide de Xiong Mao, laquelle se fait rouler un steak par Fei Long, qui ne dormirait pas sur la carpette chez Lynette...
Les amis ourdissent un plan: kidnapper le directeur de la F.E.A.H. (frère de Funérailles) afin de l'obliger à remettre un peu d'ordre moral dans la fac, et aussi de lui sauver la vie en le soustrayant aux foudres des Hurleurs, des Lycantes.
Je n'en dirai pas davantage.
Qu'en penser? C'est un peu décousu, malgré le fil rouge. le dessin est impeccable, alternant les choses relativement épurées et les dessins bien chargés. Quelques planches en couleurs ne déméritent pas du tout. Les filles sont toujours aussi sexy. Mention toute particulière pour Val, que l'auteur semble avoir choyée un peu plus, y compris dans le scénar.
Mais alors? le manque de direction globale, le manque de quête, de vision de long terme, tout cela m'a posé un problème. On a l'impression que l'on navigue un peu à vue. Et on se dit que si l'auteur envisage de nous raconter la vie à la fac... il est parti pour plus de tomes que Walking Dead... Je croise les doigts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
adeline80
  05 février 2021
Je n'arriverai pas à résumé ce tome, trop de choses s'y passe. La structure est étrange, on a l'impression qu'un deuxième tome commence en plein milieu coupais par une courte histoire qui sert de pub à « Doggy bags » une publication de l'éditeur et même si cela fait partie de l'histoire en elle-même car c'est le passé d'un des personnages principaux, je n'ai pas franchement apprécié. Cela ma coupé dans ma lecture. J'aime l'histoire des personnages, des choses son révélé sans que trop de chose le soit ce qui est plutôt appréciable, du mystère plane. Je vais pas dire que je n'ai pas aimé le tome mais beaucoup de choses m'ont déplu. Affaire à suivre ...
Commenter  J’apprécie          60
Nyx
  28 mai 2015
Voilà le combat tant attendu entre les deux écoles ! Un combat plein de surprises et aux retombées importantes.
Mais ce tome est en fait la jonction entre deux arcs. Car il y a une vie après le combat, et une fois le gagnant désigné, il faut gérer les retombées.
Dans cet opus, nous aurons l'occasion de voir un peu plus le fumeux directeur de la F.E.A.H. Bien des menaces plane sur cet homme mystérieux, dont le lecteur a du mal à cerner les intentions. Nous en apprendrons un peu plus sur lui et son passé, sur Funérailles (un peu seulement) et sur l'avenir de l'école.
Ce sera aussi l'occasion d'approfondir le passé de Xiong Mao et d'Ombre, deux personnages principaux toujours mystérieux et qui ont eu un rôle tellement important dans le tome précédent.
Côté dessin, même si j'ai parfois eu un peu de mal à me repérer dans les scènes d'action, j'ai passé un très bon moment. En effet, certaines cases sont très chargées et il est difficile de cerner tous les détails. Ce n'est clairement pas une série qui se lit en 5 minutes sur un coin de table. Il faut lui consacrer du temps et ne pas être dérangé tout le temps.
Pour autant, j'aime beaucoup le scénario, et je suis toujours un peu frustrée quand arrive la fin. Surtout quand je n'ai pas l'opus suivant sous la main.
A chaque réponse, l'auteur pose de nouvelles questions, une excellente manière de garder l'attention du lecteur, mais quelle frustration !
Par rapport au tome 1, je remarque qu'on a moins de "coulisse" où l'auteur s'adressait au lecteur pour nous parler de son travail et de l'évolution de ses personnages et/ou de son scénario. J'aimais beaucoup ces petits inserts donc je les regrette, mais je reconnais également que la masse de travail que représente les séries ne permet pas (plus ?) toutes ces fantaisies.
En revanche la "pub" pour Funérailles entre les deux arcs, au milieu du tome, m'a laissée perplexe. Oui j'ai envie d'en savoir plus. Mais le placement au coeur de l'histoire m'a un peu gênée, j'aurai préféré cette insert en fin de volume.
Lien : http://www.nyx-shadow.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Yradon4774
  14 janvier 2020
La Chronique Fourre-Tout D'YRADON #N12 sur "Freaks'Squeele T.4" de @MaudouxF chez @AnkamaEditions sous le @label619
Ayant déjà lu les trois premiers tomes de cette série "Freaks'Squeele" et l'ayant pas mal appréciée, j'ai sauté sur l'occasion du black friday chez nos amis d'Iznéo, pour me procurer le quatrième tome des aventures de Chance, Xiong Mao, Ombre et de la F.E.A.H.
Le tome 3, nous avait laissé sur le combat entre Chance et Claidheamor, où l'avenir de la F.E.A.H était en jeu. Combat dès plus haletant. Ce tome 4, s'ouvre sur la fin de ce combat, qui promet d'être inscrit dans les annales, tant le résultat est inattendu. Les élèves seront amenés à affronter moult dangers, toujours en compagnie de Funérailles et du directeur de la F.E.A.H, susnommé Scipio. Vous comprendrez pourquoi, par la suite, qu'il faudra commencer par la série "Funérailles", avant d'enchaîner par celle-ci. Mais ça, je vous laisse le découvrir. La mafia, les Lycants et les sbires de Saint-Ange seront de la partie et viendront mettre des bâtons dans les roues de tout le monde, pour notre plus grand plaisir.
Ce tome 4 est dans la même lignée que les trois précédents, une histoire qui fait son boulot, un bon moment de divertissement, un graphisme au poil et donc un bon moment de lecture. J'aime toujours autant cet univers que développe Florent Maudoux, d'autant plus depuis que j'ai commencé "Funérailles". le seul bémol que je pourrais dire sur "Freaks'Squeele" est qu'elle plus enfantine que "Funérailles", mais pas moins bonne pour autant. Cela reste une très bonne série également. En effet, le scénario tient la route et l'ambiance graphique est toujours aussi belle. Donc c'est un opus que je vous conseille de lire. Vous pouvez offrir "Funérailles" et "Squeele" pour Noël, vous ferez des heureux.
Note Tome 4 : 4/5.
Comme toujours, suivez-moi sur les réseaux sociaux ou directement sur ce blog, pour échanger avec votre serviteur et/ou être les premiers avertis lorsque paraît une nouvelle #chronique. Je viens également d'ouvrir un #insta, un compte @Babelio et je suis "Superlecteur" sur IZNEO, pour ce blog à retrouver sous les #nametag : yradon4774 (insta) et Yradon4774 (Babelio et IZNEO).
See you soon sur les ondes...
Lien : https://wordpress.com/post/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Bedeo   18 février 2013
Amateurs de la BD d’action, drôle et rythmée, foncez : ce tome est pour vous ! Et si vous venez de lire Rouge, la spin-off de la série, ce ne sera que plus de plaisirs.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
TaraxacumTaraxacum   06 septembre 2013
"On a enlevé la bonne personne?
- C'est bien l'eau de Cologne du Directeur. Pour le reste difficile à dire, il est tout mâchouillé.
Commenter  J’apprécie          120
SaiwhisperSaiwhisper   03 avril 2016
"La frontière entre l'individu vil et l'individu bon ne se situe pas dans sa motivation : l'un comme l'autre trouveront toujours les meilleures raisons du monde pour justifier chacun de leurs gestes. Tous les deux sont persuadés de faire le bien. Ne négligez jamais vos idéaux de justice, à chaque instant posez-vous la question de la méthode." (P 85)
Commenter  J’apprécie          30
bdelhaussebdelhausse   13 mai 2016
- De notre temps, les petits jeunes n'étaient pas aussi turbulents. Si?
- Ta mémoire fiche le camp et tu parles comme un vieux, Scipio. En notre temps nous avons fait bien pire. (p.123)
Commenter  J’apprécie          40
bdelhaussebdelhausse   14 mai 2016
Ce sera donc une pizza al'porno et une tarte catin. (p.62)
Commenter  J’apprécie          50
SaiwhisperSaiwhisper   03 avril 2016
"Maman vous ouvrira le ventre, puis j'irai verser du nuoc-mâm sur vos tripes !" (P 10)
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Florent Maudoux (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Florent Maudoux
TRAILER KIM TRAÜMA
autres livres classés : herosVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16777 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..