AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782824601694
384 pages
Éditeur : City Editions (20/06/2012)
3.52/5   57 notes
Résumé :
Récemment veuve avec deux jeunes fils à charge et un compte bancaire dans le rouge, Jo Mc Kenzie a besoin de prendre un nouveau départ. De changer de vie. Elle décide donc de quitter Londres pour aller s'établir dans sa ville natale, une petite station balnéaire un peu endormie.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
3,52

sur 57 notes
5
3 avis
4
6 avis
3
2 avis
2
3 avis
1
2 avis

MissMaureen
  10 février 2015
Un petit tour dans une ville balnéaire du Kent, cela vous tente?
Jo vient de perdre son mari dans un accident de voiture, elle décide alors de changer de vie et s'installe dans une ville balnéaire du Kent avec ses deux fils. Là-bas, elle décide de reprendre le magasin de laines de sa grand-mère.
Rapidement, nous faisons connaissance de personnages variés et attachants. Il y en a pour tous les gouts: une grande actrice de cinéma, une mamy gâteau, une collègue qui n'aime pas le changement, un chien qui joue au foot, une digne amie italienne qui s'énerve en italien (of course),...
Il n'y a pas de grande intrigue mais ce n'est pas grave car on passe un excellent moment en lisant, j'ai dû sourire à peu près tout le long du livre. Je m'attendais à voir la couverture à quelque chose de plus "mélodramatique" mais du tout, tout reste assez léger. de plus c'est un roman parfait pour ce mois de février, certes cela se déroule dans une station balnéaire anglaise ce qui n'est pas forcément l'idéal pour se réchauffer (quoi que ^^) mais toute cette laine m'a bien réchauffée!
Ce roman est suivi par le petit magasin des tricoteuses, je ne le savais pas en le lisant, il ne laisse pas présager de suite, c'est une chouette surprise.
Une petite recommandation avant que vous ne le lisiez: préparez vos aiguilles et votre laine, vous aurez envie de vous (re)mettre au tricot! :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
peneloppe277
  17 octobre 2019
J'ai adoré cette histoire où les personnages sont attachants et où l'on retrouve l'ambiance et l'effervescence des tricoteuses face à l'arrivée de nouvelles laines ou devant un projet .
Il parle du quotidien, de la force de l'amitié, de la force que l'on peut trouver en soi pour inventer et réinventer sa vie, la tricoter pour qu'elle vous convienne, de la nécessité de s'affirmer en tant que femme, et non seulement en tant que mère, épouse ou professionnelle.
On retrouve avec plaisirs les personnages lorsqu'elles se rencontrent pour une soirée tricot à partager des bouts de vie.
Et surtout il parle d'espoir.
Commenter  J’apprécie          120
AtelierdeClaire
  13 août 2021
Tricoteuse amatrice, ce titre m'avait interpellée et j'étais curieuse, sans trop en attendre, de voir comment serait abordée ici cette thématique.
Au final, j'ai passé un moment de lecture purement récréatif et réconfortant avec ce roman d'ambiance, léger et divertissant, qui est un peu à la littérature ce que les comédies de Noël sont au 7ème art.
N'en attendez pas un roman d'action, car on est davantage ici sur une chronique de la vie quotidienne, émaillée de nombreuses anecdotes, plutôt amusantes et bien observées. Les personnages sont bien croqués, mais parfois assez caricaturaux. de nombreux détails, y compris sur l'univers du tricot, sont assez réalistes et "sentent vraiment le vécu". le tout est régulièrement assaisonné de traits humoristiques dont la subtilité laisse par contre malheureusement plutôt à désirer.
Le scénario, relativement prévisible, est cousu de ficelles parfois un peu trop rocambolesques . Mais malgré tout, et même sans avoir ressenti beaucoup d'émotions, je me suis identifiée et attachée au personnage de Jo, mère aimante, souvent débordée et fatiguée, qui tente de porter seule sa vie et sa famille à bouts de bras.
Si sur le fond, cette lecture a donc pu combler chez moi une envie de douceur sans prise de tête, il n'en reste pas moins un énorme problème sur la forme, avec une traduction, que j'ai trouvée absolument indigne et truffée d'innombrables coquilles (du moins dans sa version numérique).
Il manque des mots, des lignes, des passages entiers... Certaines phrases sont incompréhensibles, ou semblent traduites littéralement mot à mot, sans aucun effort pour restituer correctement le sens des expressions ou les traits d'humour.
(Sans être très regardante au style et à la plume pour ce type de lecture, il n'empêche qu'à ce stade de médiocrité dans la traduction, on frise l'insupportable, d'où ma note de 2,5 qui tient compte de la forme, alors que j'aurais été plus indulgente pour le fond, qui sans être exceptionnel, tient tout de même le rôle distrayant que j'en attendais).

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Jangelis
  11 octobre 2013
Tendre, amusant et distrayant.
J'ai beaucoup aimé le lire.
On sourit souvent, on rit parfois. Et la peinture de ce village, où malgré quelques ragots, l'amitié joue un rôle essentiel réchauffe le coeur.
Une petite incursion à Venise, pour rêver. Des gens célèbres étonnamment agréables, des enfants parfois plus vrais que nature, une narratrice sympathique.
Et en prime, si vous ne tricotez pas ou plus, ce roman va vous donner furieusement envie de vous y (re)mettre :-)
Commenter  J’apprécie          80
Emmalife
  17 septembre 2012
Une jeune femme, mère de deux jeunes garçons, à la suite du décés de son mari, décide de tout plaquer et de changer de vie. Elle ouvre une boutique de tricot, dans une petite ville du bord de mer, et décide d'y adjoindre un club de tricot où les passionnées pourront venir se retrouver et échanger conseils, modèles ou confidences.
Si vous aimez les comedies romantiques et le tricot, ce livre est pour vous. A sa lecture, on passe un moment agréable, sans prise de tête inutile!
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
AtelierdeClaireAtelierdeClaire   26 avril 2021
A un moment, les enfants sont minuscules et vous essayez de retirer leur maillot sans trop tirer sur leur tête et, la minute d'après, ils sont en train de vous prendre un crédit bancaire et de s'installer en couple dans leur premier appartement ; [...] Tout va tellement vite.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 décembre 2013
Avec les bébés, on ne peut pas être autoritaire, sauf si tu es une saleté finie. Alors, on finit par s’habituer à faire des compromis, à cajoler tout le monde et à manger les restes du dîner, ce qui n’aide guère à s’entraîner à devenir impitoyable. Ce serait une manière idéale pour reprogrammer les gens, ceux qui ont une tendance aux abus de pouvoir. Oblige-les à s’occuper d’un petit de deux ans pendant toute une semaine sans pouvoir acheter les gens ou les enfermer dans les placards.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AtelierdeClaireAtelierdeClaire   12 mars 2021
Lorsqu'on vous insulte, la seule manière de réagir est d'ignorer la personne. Lorsqu'elle voit que cela ne vous fait rien, elle cesse de vous provoquer.
Commenter  J’apprécie          20
AtelierdeClaireAtelierdeClaire   13 avril 2021
C'est extraordinaire cette résurgence du tricot. C'est une véritable forme d'expression artistique. [...] A l'époque, il s'agissait essentiellement d'hommes qui fabriquaient des braies ou des tapis de laine [...].Mais c'est toujours la même chose [...] : lorsque les hommes font quelque chose, c'est un art, mais, quand ce sont les femmes qui s'en chargent, ce n'est plus qu'un passe-temps. C'est vraiment insupportable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 décembre 2013
Chaque fois que je sens que les choses m’échappent, j’ai envie de tricoter, et le rythme des rangs et la sensation de la laine entre mes doigts suffisent généralement à m’aider à récupérer, même lorsque je suis en train de tricoter un châle pour une grande star de cinéma et que je dois accélérer afin d’aller dans sa résidence de campagne et récolter des scoops pour Ellen.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : tricotVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le Temps des miracles

En 1992, Koumaïl et Gloria habitent dans:

l'Usine
l'Immeuble
le Bâtiment
la Gare

15 questions
105 lecteurs ont répondu
Thème : Le temps des miracles de Anne-Laure BondouxCréer un quiz sur ce livre

.. ..