AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bruno Martin (Traducteur)
ISBN : 2266047701
Éditeur : Pocket (01/09/2005)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 61 notes)
Résumé :
J'ai vu ma mère en rêve. Deux Mabdens la tenaient pendant qu'un autre... et moi, je ne pouvais pas bouger. Ils ont tranché la gorge des filles. Elles tremblaient comme des biches assassinées... Les Mabdens - les hommes - se répandent comme la peste. Ils n'ont aucune conscience de la multitude de dimensions qui emplissent l'univers. Qui a pu les introduire sur notre plan ? " Les Maîtres de l'Epée, prince Corum. Ils se sont partagés les mondes. Ils vont détruire tout ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
LeScribouillard
  23 décembre 2017
Avec un ton sombre et ancien, on découvre un univers de Moorcock étrange et rempli de surprises, avec une Histoire pleine de parts d'ombre, quinze dimensions différentes... et d'autres choses au-delà. Et pourtant, qu'est-ce qui cloche ? Sans même parler du côté macabre par moments qui n'est pas un défaut réel (la dernière adaptation BD de Elric mise à 100 % sur ça et est pourtant une prouesse visuelle), c'est peut-être plus que le monde décrit reste vague. Plutôt qu'un conflit à l'échelle du Multivers, ce qui m'intéresse avant tout est de découvrir un bon worldbuilding, qui n'est qu'effleuré ici. On n'a même pas de carte du Plan de Corum... Cela dit, là non plus ce n'est pas non plus un défaut : quand il n'y a rien, on peut tout imaginer. le lecteur un peu assommé par les scènes écoeurantes ou violentes du livre y trouvera un havre pour rêver. du reste, le final est bien amené, avec son lot de suspense, de frayeurs, et tout se termine vite, terriblement vite, pour ensuite retrouver le prince Shool dans un coup de théâtre qu'on aurait dû voir venir. Au final, quand bien même la romance avec Rhalina est un peu trop vite balancée à mon goût, si j'ai un seul truc sur lequel vraiment râler... ce sont les étiquettes Babelio. Car autant on peut admettre qu'Elric a un côté dark fantasy bien qu'étant du sword and sorcery, ici c'est totalement à côté de la plaque. Corum n'a pas envie de combattre, le monde autour de lui est sombre voire glauque, et alors ? Thorgal aussi ! Et comme Thorgal, Corum est fatigué de la violence et de la haine mais reste l'archétype du héros droit et vaillant, bref, le gentil, quoi. Et puis science-fiction, les mecs... Sérieux, il n'y a pas un gramme de science dans ce bouquin. Alors, oui, la magie des Vadhaghs est en fait une science très élaborée, mais étant donné qu'elle ne possède pas d'explication ni d'esthétique un tant soit peu technologique, on ne peut pas en parler sérieusement : toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie (et ce n'est pas moi qui le dis, c'est Arthur C. Clarke, alors...). Mais bon, en toute honnêteté, pour une fois, les étiquettes m'ont appris quelque chose : Moorcock est britannique, et pas américain, contrairement à ce que j'avais cru comprendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
meygisan
  19 décembre 2013
Après avoir lu Elric et Hawkmoon, je m'attèle de nouveau à l'univers du champion éternel avec cet autre cycle. Je quittai les 2 cycles précédents avec les préjugé du déjà vu et donc c'est un peu à reculons que j'ouvre ce premier tome. Mais à ma grande surprise et satisfaction, j'y entre facilement, la lecture en est simple, l'ouvrage est court, et je note d'emblée une nette progression de la violence; meurtres d'enfants, viols, mutilation sont au programme de ce premier Corum et j'en suis presque choqué (non que la violence me répugne) tant je ne m'y attendais pas. Néanmoins l'on retrouve le style propre de l'auteur, les chapitres sont courts, l'intrigue avance judicieusement sans introduire toutefois la figure du Champion Eternel, les entités du Chaos et de la Loi ne sont que partiellement citées. le lien avec Corum semble moins évident ou plus lointain; il n'apparait pas comme essentiel et surtout un objet ou une arme ne semble pas incarner ce lien comme c'est le cas pour Elric ou Hawkmoon. En revanche, l'auteur nous emmène dans le même univers à une époque apparemment différente et cela apporte de la nouveauté et un point de vue différent du Chaos et de la Loi et de leurs incarnations parmi les plus puissantes ou les plus connues. Différence également dans la place de Corum au milieu de cette guerre; là où Elric et Hawkmoon étaient bel et bien des instruments, Corum lui agit directement et ouvertement en combattant d'emblée le Chaos et son incarnation Arioch.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   26 avril 2014
[Le Seigneur Arkyn de la Loi au Prince Corum] C’est votre capacité d’amour qui vous rend fort, Prince Corum.
- Et ma capacité de haine ?
- Elle guide votre force.
Commenter  J’apprécie          90
AlfaricAlfaric   26 avril 2014
[Corum] Je suis sans doute comme celui qui voit une maladie se propager dans la forêt. Il espère couper les plantes atteintes pour que les autres aient la de survivre et de prospérer.
Commenter  J’apprécie          11
AlfaricAlfaric   26 avril 2014
Il ne craint pas les armes, mais il a peur de lui-même. De toutes les caractéristiques des Mabdens, je dirais que c’est la plus destructrice.
Commenter  J’apprécie          10
AlfaricAlfaric   26 avril 2014
Vous autres, Mabdens, avez l’impression, semble-t-il, que tout bonheur doit s’acheter au prix de grands misères.
Commenter  J’apprécie          10
AlfaricAlfaric   26 avril 2014
Ces horreurs qui existent et que nous n’apercevons que parfois… dans les rêves par exemple…
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Michael Moorcock (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Moorcock
La Dernière Fantasy : Moorcock l'Anti-Tolkien (Feat Lex Tutor)
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1335 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre