AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
QQ sweeper tome 1 sur 3
EAN : 9782820321732
Kazé-Crunchyroll (02/09/2015)
3.56/5   31 notes
Résumé :
QQ Sweeper - Volume 1
Que lire après QQ sweeper, tome 1 Voir plus
Desperate Housecat, tome 1 par Arai

Desperate Housecat

Rie Arai

2.83★ (56)

3 tomes

Rokka Melt, tome 1 par Toma

Rokka Melt

Rei Toma

3.40★ (135)

4 tomes

Come to me, tome 1 par Yuki

Come to me

Nachi Yuki

3.70★ (513)

10 tomes

Ugly Princess, tome 1 par Aida

Ugly Princess

Natsumi Aida

3.40★ (314)

7 tomes

Last Notes, tome 1 par Sakurakouji

Last Notes

Kanoko Sakurakouji

3.44★ (74)

3 tomes

Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,56

sur 31 notes
5
5 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Motomi Kyousuke nous offre une fois de plus un shôjo qui sort de l'ordinaire ♥

Ayant adoré Dengeki Daisy, c'est tout naturellement que je me suis intéressée à QQ Sweeper. le titre, la couverture et le résumé intriguent : on met beaucoup en avant l'aspect "nettoyage" , ce qui n'est pas commun (et par cet aspect, on peut penser avec nostalgie à Teru et Kurosaki – Dengeki Daisy – en train de jardiner dans la cour de l'école ^^). Mais on nous parle aussi de « nettoyer les âmes« … En effet, les insectes ici ne se rapportent pas qu'à la saleté, ils représentent également la noirceur de l'âme humaine. le travail de nos protagonistes va être de nettoyer ; et la saleté ; et cette noirceur qui s'insinue doucement mais sûrement dans notre monde.

On fait ici connaissance avec Fumi, une nouvelle élève bien ambitieuse qui rêve d'épouser un homme riche pour ne plus être dans le besoin. Ses difficultés financières ne lui permettent pas de trouver un logement, c'est pourquoi elle pense loger dans l'ancien bâtiment de l'école. C'est sans compter sur Kyûtaro, cet adepte du ménage (il s'entendrait bien avec Levi celui-là) qui n'a pas apprécié d'être surpris par la présence de la jeune fille pendant qu'il faisait son nettoyage…
On l'a bien compris, la relation entre ces deux-là va se révéler explosive ; ce qui n'est pas sans nous rappeler la relation entre Teru et Kurosaki (Dengeki Daisy), d'autant que ces deux personnages sont aussi bien travaillés et ont une forte personnalité. Surtout Fumi, l'héroïne, qui a de la détermination (et pas seulement pour se trouver un homme riche) ; et c'est pour cela j'apprécie beaucoup les héroïnes de Motomi Kyousuke. Par ailleurs, Fumi est entourée de mystères, on sent qu'elle traîne derrière elle un passé sombre et qu'elle possède d'étranges pouvoirs. Sinon, comment pourrait-elle voir ces "insectes" que voient Kyûtaro et les autres "nettoyeurs d'âmes" ? C'est d'ailleurs grâce à cela qu'elle va pouvoir faire équipe avec lui (et trouver un logement par la même occasion).
Et Kyûtaro, parlons-en. Fils du directeur, c'est un fils de riche, et beau garçon. Il rentre dans les critères de Fumi pour réaliser son rêve. Ah mais en fait non, il y a un hic : il est déjà amoureux d'une fille qu'il a rencontré quand il était plus jeune, une fille qui a mystérieusement disparue… On s'interroge alors : Fumi pourrait-elle être cette jeune fille ?

J'ai beaucoup aimé cette intrigue. le manga peut paraître léger, mais il est en réalité plus sombre qu'on ne le pense. On peut passer d'un passage très drôle à un passage beaucoup plus sombre ; ou plus romancé (ou encore des petits conseils pour bien faire le ménage haha !). L'auteure maîtrise bien son histoire et sait comment jouer avec les émotions de ses lecteurs. On retrouve bien ici sa patte, tant dans ce scénario que dans les dessins ! J'aime par ailleurs beaucoup le style de l'auteur, entre ses décors et ses personnages… Ces derniers sont très expressifs, j'adore lorsqu'elle accentue leurs traits (une chose que j'avais aussi apprécié dans Dengeki Daisy).

J'ai tout de même été assez frustrée à la fin du tome 3, parce que pour une série qu'on nous dit terminée en trois tomes, il n'y a pas de fin. le manga continue en réalité sous le nom de Queen's Quality, qui pourrait très bien être le tome 4 (et ainsi de suite pour les autres tomes). Ce changement de titre se justifie amplement à ce stade de la lecture, et l'auteur nous prévenait déjà dans ses blablas de ses marges, mais ce « terminé » nous induit tout de même en erreur. Enfin, je dis ça mais je suis très contente de pouvoir continuer la série ♥ La suite s'annonce beaucoup plus sombre !


Un manga surprenant, qui n'est pas aussi léger que le laisse penser le titre et la couverture… Une très bonne lecture, les personnages sont attachants et le scénario très bien ficelé et mystérieux comme on les aime ♥
Lien : https://miyunoyume.wordpress..
Commenter  J’apprécie          40
J'ai critiqué plusieurs shojos, mais je ne déteste pas complètement ce genre, la preuve avec « QQ Sweeper » de Kyousuke Motomi, publié aux éditions Kazé. Il s'agit d'un de mes shojos préférés, à vrai dire, qui traite d'un sujet original : le ménage !

L'héroïne, Fumi, est une adolescente sans le sou qui a pour seul but d'épouser un homme riche, déjà on est loin de la jeune fille fleur bleue. 😆 Elle intègre un nouveau lycée où elle rencontre Kyûtaro, qui dirige le club d'entretien et qui est tellement asocial que les autres élèves se demandent si ce n'est pas un fantôme qui hante leur salle de classe et les couloirs qu'il nettoie méticuleusement. L'histoire ne s'arrête pas à cette rencontre qui déboucherait sur une idylle, l'intérêt arrive grâce à un ancien bâtiment du lycée que l'on dit hanté : un jour où Fumi y trouve des camarades en train de squatter, des phénomènes étranges se produisent, des insectes apparaissent et terrorisent les adolescents jusqu'à ce que Kyûtaro arrive et s'en débarrasse. C'est ainsi que Fumi apprend l'existence de la vermine, des parasites mentaux attirés par les sentiments négatifs des humains et qui viennent s'en nourrir en détruisant l'esprit et le coeur de leurs victimes. Kyûtaro est donc un nettoyeur spirituel, chargé de guérir ces personnes en détruisant la vermine. Surpris que Fumi puisse les voir, il la présente à d'autres nettoyeurs.
J'ai beaucoup aimé ce premier tome qui présente des personnages attachants qui sortent de l'ordinaire, surtout Fumi qui ne cherche pas le prince charmant ou qui se dit désintéressée de l'amour comme d'autres héroïnes de shojo, mais qui ne pense que par l'argent du fait de sa pauvreté ; elle n'en reste pas moins gentille et dotée de principes, elle est vraiment agréable à suivre ! Kyûtaro, sans surprise, me plaît beaucoup également (brun ténébreux oblige), son caractère renfermé fait qu'il est parfois drôle sans le vouloir. Ces deux-là m'ont vraiment fait rire !

Et le sujet du ménage sort aussi de l'ordinaire, ça m'avait interpelée et je m'étais laissée tenter sans regrets : j'aime bien l'idée qu'un environnement propre et sain affecte sur l'esprit et repousse la vermine, même si l'emploi du temps de Kyûtaro qui nettoie tout à fond ne doit pas être simple à suivre. Petit bonus sympa et marrant : on a de vraies astuces pour bien faire son ménage !

Un gros coup de coeur, donc, pour ce premier tome ! À peine fini que je voulais connaître la suite !
Commenter  J’apprécie          10

La raison pour laquelle j'ai souhaité lire QQ Sweeper tient en deux mots : Kyousuke Motomi. le mangaka m'a enchantée, fait vibrer, rire, pleurer avec son excellent Dengeki Daisy (qu'il faudrait que je relise pour le chroniquer), un shojo qui ne tourne pas entièrement autour de la romance mais propose aussi une intrigue prenante. Sans ça, je ne suis pas certaine de m'être penchée sur un titre qui parle de... ménage ! Non, ne partez pas en courant, ce manga est bien plus intéressant que cette activité barbante, qui est finalement une métaphore.

Car ici Kyûtarô nettoie avant tout les esprits torturés des gens, sa famille est gardienne d'une partie de l'inconscient collectif, dans laquelle elle intervient pour supprimer les parasites. Ces insectes, myriapodes et autres joyeusetés dégoûtantes et grouillantes, noirs et agressifs, représentent les pensées négatives qui peuvent envahir le coeur d'un individu, voire infester son entourage. À mi-chemin entre la magie et la psychologie, sous couvert d'une aventure de fantasy urbaine, QQ Sweeper parle donc des émotions humaines, de leur importance, leur impact et leur traitement.

Ces trois tomes sont en quelque sorte l'introduction de la suite en cours de parution, Queen's Quality. le tome 1 met en place l'univers et les personnages principaux, et dès le second il devient difficile de lâcher la lecture qui approfondit les mystères autour de l'univers des nettoyeurs, mais surtout du personnage de Fumi.

Avec cette dernière, l'auteur nous présente une héroïne qui n'a pas froid aux yeux. À la fois drôle - avec des idées parfois étranges comme épouser un homme riche ? -, mystérieuse, sensible et autonome, Fumi est une ado attachante, qui ne reste pas dans l'ombre de son partenaire. Comme dans Dengeki Daisy, le duo principal formé par celle-ci et Kyûtarô est dynamique, amusant et touchant à la fois. le jeune homme est du genre peu sociable (bon d'accord, carrément ours), nul pour la communication et les rapports humains hors de son travail de nettoyeur - où il excelle par ailleurs -, sévère, mais aussi respectueux et juste. Bref, difficile de ne pas avoir un coup de coeur pour lui.

Côté graphismes, j'aimais déjà le style de Kyousuke Motomi dans Dengeki Daisy, mais ici il a encore mûri pour nous offrir un trait superbe et expressif - qui prendra encore plus d'ampleur dans Queen's Quality ! Non seulement les personnages transmettent vraiment leurs émotions, mais le jeu des contrastes plonge le lecteur dans l'ambiance qui les entoure : du noir effrayant des parasites ou de moments de désespoir, à l'atmosphère brillante des coeurs apaisés, le dessin est vraiment au service de l'histoire.


Prochaine chronique avec la suite, Queen's Quality (spoiler : c'est un coup de coeur !)

Lien : https://opaledefeu.jimdo.com..
Commenter  J’apprécie          30
Le thème de ce manga n'est autre que le ménage ! Sujet déconcertant et très rare, il faut le souligner.

Fumi Nishioka est une jeune lycéenne assez mystérieuse. On ne sait pas d'où elle vient, ses parents l'ayant apparemment abandonnée. de plus, elle n'a qu'un seul but dans la vie : épouser un homme riche pour pouvoir mener la belle vie et ne rien avoir à faire. Mais la tâche se révèle plus ardue que prévu. Elle jette son dévolu sur un camarade qui semble riche, mais cela la mène vers quelque chose d'assez inattendu : un ailleurs, rempli de salissures.

QQ Sweeper est un manga assez particulier. Sa lecture m'a plutôt déconcertée car ce n'est pas qu'une simple affaire de ménage. L'auteur Kyousuke Motomi a intégré du fantastique dans son histoire. Et du coup, par moment, il m'a un peu perdue.

Cette frénésie du ménage, je ne l'ai pas trop comprise. Peut-être parce que je ne suis pas maniaque. Mettre tout son coeur dans quelque chose qui va redevenir sale dans deux jours, ça ne me parle pas trop.
Mais alors quand le ménage normal devient un « nettoyage d'âme », alors là, je me suis un peu perdue en route. Des créatures qui sortent de partout parce qu'un coeur n'est pas pur et dès lors que les idées sont noires… c'est bizarre.

Ce côté fantastique est pourtant une des choses les plus intéressantes de ce manga. Mais la jonction entre la réalité et cette partie est mal réalisée. du coup, j'ai eu du mal à m'y retrouver. J'ai toujours du mal quand le fantastique est trop ancré dans la réalité, ce qui est le cas ici. de ce côté là, je n'ai pas vraiment réussi à apprécier ma lecture.

Côté personnages. Fumi est une jeune fille bizarre, lunatique, et assez obsessionnelle. Elle veut épouser un homme riche, quitte à ne pas faire attention à la personnalité du garçon. Cela ne la rend pas forcément très mature.
Par contre, être exposée face à des créatures et devoir faire du ménage (dans le but de pouvoir rester dans son lycée), ça ne la dérange pas le moins du monde. J'espère en apprendre plus sur elle dans les deux prochains volumes car on sent qu'il y a anguille sous roche…
Kyûtarô est, quant à lui, un garçon également bizarre. Fou de ménage, il ne se mélange pas avec les autres. Son boulot passe avant tout. Ses camarades de classe ne le connaissent donc pas, et il s'est forgé une réputation pas terrible. C'est sans doute le personnage, avec celui du directeur de l'école, qui m'a le plus intéressé. Avec son caractère de cochon, il m'a intrigué dès le départ.

Les graphisme restent beaux, à la manière des shojos. Les personnages sont bien faits, de même que les décors.

C'est un manga avec beaucoup de textes (pour un shojo), que j'ai parfois trouvé un peu long.

Comme vous l'aurez compris, je suis un peu mitigée sur ce premier volume. Mais la fin annonce quelque chose d'intéressant : des réponses à certaines questions !
Lien : https://profiteroleslovesboo..
Commenter  J’apprécie          10
Lorsqu'on a le manga entre ses mains avec sa couverture rose pétante et que l'on lit le résumé où l'on apprend que le but principal de l'héroïne est d'épouser un riche, on s'imagine se trouver (encore) avec un shôjo classique et simpliste. Or, c'est tout le contraire ! Ce manga est plein d'humour, il se moque même des codes classiques du shôjo ! Et s'il y a tout de même de la romance, celle-ci se fait sur fond de sorcellerie et de mystère. En effet, le personnage de Kyû est l'élève du lycée chargé du ménage mais il ne se contente pas d'éradiquer la poussière, sa mission est beaucoup plus complexe... Un véritable coup de coeur pour ce manga qui amène la romance à côtoyer le fantastique !
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
ActuaBD
21 décembre 2015
Un manga au pitch plutôt surprenant qui recèle en fait une intrigue fantastique drôle et pleine de mystère.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Je suis doué pour nettoyer mais pas pour enseigner. Je ne serais pas gentil. Si tu n'apprends pas du premier coup,je te frapperai et te ferai sûrement pleurer. Es-tu d'accord avec ça ? Si non, tu ferais mieux d'abandonner.

-Dis... Est-ce que tu vas m'aider ?
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : ménageVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (54) Voir plus




{* *}