AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Agnès Jaubert (Traducteur)
EAN : 9782268068015
382 pages
Le Serpent à plumes (15/05/2009)
3.74/5   38 notes
Résumé :
Présentation de l'éditeur
Lorsqu’on retrouve Moira Hegarty et ses deux nièces, Fiona et Roisin, assassinées sauvagement, les habitants sont sous le choc. Ces meurtres demeurent un mystère jusqu’au jour où Niall, le jeune postier du village, récupère une enveloppe contenant le journal intime de Fiona. C’est en lisant son histoire qu’il découvre l’existence de Jim Quick : un seanchai, conteur de légendes irlandaises. Il comprend vite que Jim, au charme vénéneux... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  15 janvier 2015
Connaissez-vous les seanchais ?
Ce sont des conteurs itinérants de légendes irlandaises, et ce roman va nous emmener à la rencontre de l'un d'eux, Jim, jeune homme très charismatique dont les histoires captivent les foules le soir dans les pubs de campagne.
Un facteur découvre totalement par hasard un journal intime, appartenant à une jeune femme retrouvée morte quelques mois plus tôt dans une maison, en compagnie des corps de sa soeur et de sa tante. Que s'est-il passé ?
Ce journal et les recherches que fera Niall, le facteur, nous permettront de lever le voile sur ce mystère, et de comprendre le lien qui unissait ces trois femmes et le seanchai.
« Darling Jim » est donc une histoire qui oscille entre le macabre, le fantastique et le merveilleux avec l'évocation de vieilles légendes, et nous transporte dans un univers gothique très dépaysant.
Une lecture passionnante et véritablement addictive.
Commenter  J’apprécie          360
Myrtle
  16 juillet 2011
Et si une lettre changeait votre vie ? Un témoignage poignant, violent, malsain… et réel. Eh bien ? Que feriez-vous ?

C'est ce qui va se passer pour Niall, le postier rêveur, qui préfère griffonner ce qui lui passe par la tête qu'arriver à l'heure à son travail.
Il va subir un véritable électrochoc : il va littéralement plonger dans la vie de trois soeurs déjantées et vivre leur cauchemar. Accrochez-vous lecteur, Darling Jim ne vous épargnera pas.
Le trash s'installe dès le début du livre. Niall, postier, distingue une main bleuâtre en « espionnant » par la fenêtre d'une maison, ainsi qu'une robe tâchée…
La police est appelée et découvre sur place un véritable massacre : 3 corps, faméliques, mutilés. Et ces corps sont ceux de Tante Moira … et de deux de ses nièces, les soeurs Walsh, deux jeunes femmes qui ont vraisemblablement subi des tortures extrêmes.
Mêmes mortes, les jeunes femmes ne veulent pas se faire oublier. Et le destin va mettre le journal de Fiona entre les mains de Niall, le postier-loser, qui vient tout juste de se faire licencier.
Complètement hypnotisé par la terrible histoire des trois soeurs, n'ayant aucune attache, il va partir sur leurs traces et déterrer des secrets que certains souhaiteraient voir bien enfouis…
Trois jeunes femmes excentriques et attachantes. Voilà ce que sont Fiona, Roisin et Aoife.
Fiona est professeur et assez délurée pour planter ses élèves pour aller faire une virée en moto avec un bellâtre.
Roisin est une sorte de gothique bordélique, obsédée par une vieille CB qui est sa seule ouverture sur le monde.
Aoife, la plus douce, est une hippie qui temporise souvent les caractères de ses soeurs.
Unies comme les doigts de la main, elles vont se trouver sur le chemin d'un homme maléfique.
Fiona va être la première à tomber sous le charme de Jim. Mais après une nuit … magique, elle ne va pas tarder à déchanter.
Notre tombeur tient toutes les femmes de la ville en son pouvoir en jouant au troubadour toutes les semaines dans un bar différent. Ses fans boivent ses paroles pendant qu'il raconte un conte, celui du prince Euan, transformé en loup après qu'on lui ait jeté un sort.
Jim, accompagné d'un acolyte, Tomo séduit ainsi tout un village et choisit presque chaque soir une femme différente.
Fiona, évincée et jalouse, le suit chez sa nouvelle conquête. Elle surprend alors Tomo en plein cambriolage, pendant que Jim offre ses charmes à la propriétaire de la maison.
Le lendemain, Tomo est retrouvé battu à mort et bizarrement, Jim a les poings tout écorchés…
Ainsi, le bellâtre n'est qu'un petit voyou et les trois soeurs décident de le faire tomber. Plus dérangeant encore, Jim a élu domicile chez leur tante Moira, en lui promettant monts et merveilles. Nos trois héroïnes se battent ainsi chaque jour pour trouver des preuves pour faire tomber l'idole de toute une ville.
Jim va alors commettre l'irréparable : il va s'attaquer à Aoife. Nos trois soeurs vont alors devenir assoiffées de vengeance et vont se charger elles-mêmes du cas Jim.
Mais c'est sans compter sur la propre vengeance de leur tante, littéralement folle amoureuse de Jim…
C'est donc à cause de Jim, l'oiseau de malheur, que le récit verse dans l'horreur et que les liens familiaux vont exploser, laissant place à des scènes de violence particulièrement malsaines.
Niall et le lecteur, après avoir découvert les journaux intimes de Fiona et de Roisin, vont remonter la piste de tous ces événements pour découvrir que Jim, même mort, a laissé son empreinte maléfique en bien des lieux…
Roman multiple, alternant entre les points de vue des soeurs et de Niall, entre le conte médiéval raconté par Jim et le quotidien des 3 soeurs, le lecteur ne s'ennuie pas un seul instant.
Suspense, sensations fortes, on se retrouve happé par le destin tragique de ces trois soeurs qui eurent la malchance de se trouver sur le chemin de Jim.
Un thriller à dévorer de toute urgence qui risque de vous marquer durablement et de vous rendre paranoïaque à chaque fois que vous croiserez un bellâtre sur une moto…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
isabiblio
  03 octobre 2011
Trois corps de femmes assassinées sont retrouvés dans une maison d'un village de la campagne Irlandaise. Il s'avère qu'elles étaient de la même famille, deux soeurs et leur tante. Si l'enquête conclut à un suicide en ce qui concerne la tante Moira, les corps des deux soeurs Walsh ont quand à eux subit des tortures incompréhensibles pour tous. le seul point commun qui réunissait ces trois personnes quelques temps auparavant est Jim Quick dit « Darling Jim ». Ce beau gosse ténébreux a débarqué un jour sur sa moto rouge rutilante, sûr de lui, il fascine et envoûte. Dans chaque village où il passe, il se fait conteur traditionnel. Il conte une légende ou un homme avide de pouvoir se transforme en loup, qui devant l'amour doit choisir, aimer ou dévorer. Son côté sombre nous est révélé par les journaux intimes des deux soeurs dont l'un d'eux tombent dans les mains d'un jeune facteur, Nialls, qui ne résiste pas à ouvrir l'enveloppe le contenant au centre de tri. Ce jeune facteur peu ambitieux perd son emploi et du coup fasciné par le contenu du journal intime de Fiona, il mène son enquête et découvre l'existence d'une troisième soeur !. Féru de dessins et de bandes dessinées, Niall a peut-être trouvé là, l'inspiration nécessaire pour se lancer dans sa propre création.
Mi gothique et mi psychologique ce récit à plusieurs voix sollicite l'imaginaire du lecteur. On se laisse volontiers transporter dans les soirées irlandaises où la voix de « Darling Jim » égraine sa légende celtique. Puis lorsque l'on découvre le côté vénéneux et les conséquences qui s'ensuivent, il est trop tard pour faire machine arrière, il faut aller jusqu'au bout pour se libérer du poison que ce conte diffuse. Une fable irlandaise machiavélique.

Lien : http://ma-bouquinerie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
agilmo
  08 juillet 2010
Le jour où Niall, facteur irlandais qui consacre ses nuits à essayer d'apprendre à dessiner, trouve un journal intime dans le courrier non distribué, son destin bascule. Il va aller jusqu'au bout pour comprendre l'histoire de trois soeurs, découvertes mortes chez leur tante qui les retenait prisonnières.
Un bon moment de lecture ! J'ai été happée par l'histoire de ces irlandaises aux caractères bien trempés, dans des décors fascinants tels que le petit village de Castletownbere, les cottages, les pubs poussiéreux, la côte sauvage, les bois habités par les loups, et le château lugubre du Roi...
Le mélange des genres entre conte et roman policier est savoureux,
Entre thé et Guiness, on passe de rebondissements en rebondissements, sans se lasser tellement on a envie de tout savoir sur les nombreux mystères qui se cachent derrière cette terrifiante affaire...
Les personnages sont très marqués, les lieux très présents, ce qui rend le récit très vivant.
Malgré le peu de réalisme, je me suis laissée séduire par ce roman bien ficelé et plein de suspense ! A quand une bande dessinée ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ClarissaDalloway
  16 avril 2010
Il y a à Malahide, au nord de Dublin, une maison que tout le monde fuit comme la peste. "Hantée ! ", disent les commères du voisinage d'un air entendu, « La vache ! » crient les gamins qui s'en approchent, bravaches, avant de déguerpir à toutes jambes.
C'est que dans cette maison, il s'est passé de drôles, enfin d'atroces choses…. Trois cadavres de femmes y furent retrouvées, ceux de la tante, Moira Hegarty et de ses deux nièces, Fiona et Roisin Walsh. Leurs corps suppliciés ne permettent plus le moindre doute, les deux jeunes femmes sont mortes à la suite des coups et des mauvais traitements certainement infligés par Moira, leur tortionnaire et geôlière.
Mais qu'a-t-il bien pu se produire… En fait !
L'enquête aurait pu s'arrêter là faute de preuves et d'indices supplémentaires, si Niall, un jeune postier, plus passionné par le dessin que par les tâches administratives, n'avait débusqué dans le conteneur des courriers à détruire faute de timbres ou d'adresses correctement manuscrites, une épaisse enveloppe marron, toute tâchée, ne portant que l'adresse de l'expéditeur gribouillée à la hâte : Fiona Walsh. Son sang ne fit qu'un tour. Sur l'enveloppe, un message, une prière plutôt ajoutée vraisemblablement à la va-vite avant de confier l'enveloppe aux bons soins du hasard :
« Nous sommes déjà mortes. Lisez cette histoire en souvenir de nous. »
(.....)
Inutile de vous dire que ce livre recèle un charme magnétique imparable. Une fois plongé au coeur de ses pages, il n'y a plus de merci, il faut aller au bout, tout comme Niall, pour découvrir la clef du mystère.
Si l'ambiance est noire, glauque à souhaits, le style de Christian Moerk est enlevé, brillant, acide, non dépourvu d'une certaine causticité que j'ai pour ma part adorée.
Lien : http://lily-et-ses-livres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Sylvie76Sylvie76   06 octobre 2014
Une théorie, populaire, voulait que Moira ait été folle : elle détestait ses nièces, leur beauté et les avait assassinées par jalousie. Dans une autre version, les filles avaient tramé de se débarrasser de leur tante pour son argent, un complot qui s'était retourné contre elles. Mais on n'avait pas retrouvé un seul billet dans la maison. "Quel gâchis ! " commentèrent les voisins, ce en quoi, quelle que fût la vérité, ils avaient raison. "Le mystérieux locataire était l'amant de Moira, il les a toutes tuées et s'est enfui, avant de subir le sort qu'il méritait", soutenait une variante particulièrement saugrenue. A peine avait-on échafaudé une nouvelle théorie qu'elle était oubliée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MyrtleMyrtle   16 juillet 2011
Les battements de son coeur s’accélérèrent au fur et à mesure qu’il lisait les premiers mots de l’écriture serrée qui remplissait les pages l’une après l’autre. Des tâches de sang séché mêlées à des traces de larmes maculaient le fin papier en pelure d’oignon. Ou était-ce de la transpiration ? Il compara l’écriture à celle sur l’enveloppe et vit qu’elles correspondaient : mêmes traits inégaux, mêmes déliés serrés sur les voyelles. C’était rédigé à la hâte, pas sur un bureau douillet avec un thé ou un bol de chips à portée de main. Partout des traces d’ongles s’enfonçaient dans le papier, comme des demi-lunes désespérées, laissant leurs marques sales. […] Niall alluma toutes les lampes et s’emmitoufla dans sa veste matelassée pour se réchauffer car son chauffage était encore en panne. Des doigts caressèrent les premières phrases de l’histoire de Fiona et il commença sa lecture. Déjà sous l’emprise de la jeune femme, il savait qu’il ne bougerait plus avant d’avoir tout lu jusqu’à la dernière page. En haut de la première page, elle avait écrit : « Cher ami inconnu. Je t’en prie, écoute-moi. Je suis là, avec toi, et mon temps est compté. Je te transmets mon histoire et tous mes lendemains car, bientôt, nous serons mortes. Nous allons mourir dans cette maison parce que nous avons aimé un homme appelé Jim, sans connaître sa vraie nature. Ecoute attentivement, je vais tout te raconter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
luocineluocine   16 juillet 2009
C’est alors qu’il se figea.

Au fond de l’entrée, près du salon de Mme Hegarty, il crut voir une main. Bleu-noir, ballonnée comme un gant chirurgical, elle dépassait de la pièce contiguë. Le bras auquel elle appartenait, tout aussi gonflé, comme rempli d’eau, ressemblait à une saucisse. À côté, une montre, au bracelet cassé net, gisait près du poignet boursouflé. Tendant le cou, Desmond parvint à distinguer d’autres restes de Mme Hegarty, sa robe du dimanche souillée de taches noires. Et malgré tout, elle souriait, il aurait pu le jurer ! Se retenant de vomir sur ses chaussures, il se précipita au commissariat.

Et, pour la première et la dernière fois de sa vie, il omit de distribuer du courrier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ClarissaDallowayClarissaDalloway   16 avril 2010
La barbe avait été marron, mais la peinture s’était écaillée, dévoilant sa puissance et sa gloire, qui, dans ce cas précis, se concrétisait par une ampoule de quarante watts.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : littérature danoiseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2236 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..