AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2368522255
Éditeur : Kurokawa (14/01/2016)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 92 notes)
Résumé :
Saitama est un jeune homme sans emploi et sans réelle perspective d'avenir, jusqu'au jour où il décide de prendre sa vie en main. Son nouvel objectif : devenir un super-héros. Il s'entraîne alors sans relâche pendant trois ans et devient si puissant qu'il est capable d'éliminer ses adversaires d'un seul coup de poing. On le surnomme désormais One-Punch Man. Mais rapidement, l'euphorie du succès cède place à l'ennui, car lorsqu'on est si fort, les victoires perdent d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (39) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  16 janvier 2016
Décidément, Yusuke Murata est excellent : son trait de crayon est fin et précis, ce touche-à-tout n'hésite pas à s'attaquer à tous les genres et il peut passer de la comédie à la tragédie et des rires aux larmes en deux temps trois mouvements… Pour ne rien gâcher quand l'action est là, il envoie carrément du bois ! Ici, avec "One-Punch Man", le webcomic de One fait peau neuve et prend son envol… Car Yusuke Murata a toujours su s'associer avec de bons scénaristes. La cerise sur le gâteau ? L'adaptation animée réalisée par le studio Madhouse est de qualité !

L'univers de "One-Punch Man" est un univers super héroïque générique avec un Japon alternatif où la population répartie dans les villes A à Z fait régulièrement face à des dangers de puissance croissante :
- niveau loup : il faut faire appel à la police
- niveau tigre : il faut faire appel à l'armée
- niveau démon : il faut évacuer la ville d'urgence
- niveau dragon : il faut évacuer la région d'urgence
- niveau dieu : il ne reste plus qu'à faire ses prières, car le danger menace la Terre entière…
Evidemment les héros de classe C, B, A et les super héros de classe S défendent vaillamment la cause de la justice !
Dans "One-Punch Man", nous suivons Saitama, salaryman au chômage qui décide de revenir à ses premières amours en devenant super-héros ! Après trois années d'entraînement, il est devenu d'une force hors du commun et a perdu ses cheveux… Et le pauvre est doublement déçu par le fait qu'en anéantissant systématiquement les super-vilains en seul coup de poing il ne peut jamais passer dans le mode nekketsu qui le faisait vibrer étant enfant et adolescent, et par le fait que le monde des super-héros est aussi impitoyable que celui du travail…
Les auteurs détournent tous les classiques des comics pour les tourner en dérision tout en leur rendant hommage, et ce fort joliment ! Ici l'alter ego de Superman possède le look le plus anecdotique du monde pour mieux nous présenter les diverses tribulations quotidiennes des joyeux drilles de cette drôle de Justice League : Blast, Tornade Tragique, Croc d'Argent, Atomic Samourai, Petit Empereur, Metal Knight, King, Zombiman, Chevalier Turbine, Pur Porc, Super Black Brillant, Chien de Garde-man, Flashy Flash, Master Marcel, Batte-man, Pri Pri Prisonnier, mais aussi Beau Gosse Craquant Masqué, Bushidrill, Black Marcel, Tiger Marcel, Blizzard Infernal ou Roulettes Rider ! Ils sont tous attachants et on retient vite leur nom (c'est toujours un bon signe ça !)
Toutefois, derrière la grosse déconne et la chasse au super-vilain de la semaine nous suivons d'abord et peut-être surtout les états d'âmes des uns et des autres, à commencer par ceux de Saitama qui est tiraillé entre son ambition de s'enflammer comme dans un shonen nekketsu et son sens du devoir et de la justice, mais également la quête de puissance et de vengeance de Genos ou le cheminement de Garou du Côté Obscur…

Ce tome 1 constitue un épisode pilote très bien fait : on découvre l'univers, le personnage principal qui malgré son profond mal de vivre n'abandonne pas la cause de la justice, sa rencontre avec l'adolescent cyborg Genos qui veut absolument devenir son disciple, et bien sûr les codes de la série qui alternent humour potache et epicness to the max… Dès le départ une parodie de Piccolo de "Dragon Ball" (lui-même parodie du Martian Manhunter de DC Comics), un détournement de "L'Attaque des titans", un clin d’œil aux infra-terrestres de Marvel (remember l'homme taupe des "Fantastic Four" ^^), et les créatures de la Maison de l'Evolution qui rendent hommage aux super-vilains de Shotaro Ishinomori et de Go Nagai : malgré le deuxième voire le énième degré assumé, la série réussit l'exploit d'être plus épique que les comics qui se veulent sérieusement épiques ! ^^
Malgré leur naïveté, malgré la bureaucratie de leur institution et malgré le carriérisme de leurs collègues, Saitama et Genos vont-ils réussir à devenir meilleurs pour rendre le monde meilleur ? C’est la grosse éclate : qu’attendez-vous pour débuter l’aventure !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          327
Shan_Ze
  08 octobre 2016
Des monstres s'attaquent aux villes, pour les détruire ou tuer les hommes. le code alerte « Démon » se déclenche. Heureusement que One punch man est là ! Plus le monstre a l'air méchant, énorme, indestructible, plus sa chute est rude ! D'autant que le combat est assez rapide, à son désespoir et la menace vite éloignée… Mais qui est vraiment One punch man ?
J'ai beaucoup entendu parler de ce manga et quand j'ai vu la couverture, j'avoue que je m'attendais à quelque chose de carrément différent… Très surprise en voyant pour la première fois la tête de One punch man, de son vrai nom Saitama. Un jeune homme au crâne rasé qui semble à côté de la plaque mais possède un certain sens de la justice. J'ai été tout d'abord déroutée mais agréablement surprise par le parti pris par le mangaka de faire une parodie des super-héros, c'est drôlement réussi. On alterne entre les dessins légers et ceux bien détaillés. Je suis carrément fan de l'histoire, des dessins, de l'humour… J'ai hâte de savoir ce que vont devenir Saitama et Genos ! (J'espère que ça n'est pas une série à rallonge…)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Foxfire
  09 mai 2017
Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre en commençant "one punch man". Et bien, je suis très agréablement surprise. J'ai passé un très bon moment de lecture, ultra divertissant.
J'ai beaucoup aimé le défilé de supers méchants. J'avais l'impression de regarder un bon vieux kaiju eiga peuplé de monstres géants qui détruisent des villes entières. "One punch man" est donc très généreux en action. de la baston, il y en a à foison. Et traitée avec clarté et dynamisme. C'est lisible tout en étant très nerveux.
Mais "one punch man" est aussi très drôle. le héros, Saitama, est très original. Il est désespéré de vaincre ses ennemis en un seul coup de poing, lui qui rêve de combats âpres et difficiles. du coup, il promène une sorte de spleen permanent, il est un peu aigri, ce qui en fait un super-héros très atypique et très amusant. le personnage du cyborg qui s'impose à Saitama en tant que disciple apporte encore une touche d'humour supplémentaire façon "buddy movie".
Une mise en bouche très très sympathique. Je suis impatiente de poursuivre.
Challenge B.D 2017
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          246
garrytopper9
  30 novembre 2016
J'ai découvert le manga d'abord grâce à la saison 1 diffusé légalement un peu partout, donc je connais une bonne partie de l'histoire sur au moins 5 ou 6 tomes.
Parfois, lorsqu'on regarde un manga et qu'on le lit ensuite, on peut avoir une certaine lassitude mais ici ce n'est pas du tout le cas. J'avais adoré la saison 1 et relire le début du manga dans ce premier tome est toujours aussi passionnant.
De base, il faut savoir que One-Punch Man est un web-smanga, de l'auteur One. Avec des dessins simples comme tout, il a su avoir de plus en plus de fan, au point que les éditeurs se sont intéressés à lui et lui on offert de paraitre dans leur magazines. Pour cela One reste au scénario et c'est Yusuke Murata (l'auteur de l'excellent Eyeshield 21) qui se colle au dessin.
La parution en chapitre dans un hebdomadaire explose, et en toute logique la série est adapté en format librairie, puis en série animé. du coup, le manga se trouve à plusieurs stade différent car One continue de sortir sa série sur son blog, puis elle sort ensuite en magazine, puis en librairie et en série.
L'histoire quand à elle est simple comme tout, mais c'est ce qui fait sa force. L'auteur ne s'est même pas pris la tête à trouver des noms de villes, ils les appellent ville Z, ville B etc… et il a bien raison car la plupart du temps elles se font raser rapidement.
La force de ce manga, réside dans les personnages qui progressent au fur et à mesure et qui derrière leur mimique et leur coté ridicule cachent un vraie profondeur. le premier tome peut sembler léger, sympa à lire mais sans plus, mais ayant vu la saison complète, je peux vous dire que toute l'histoire va aller crescendo et que les personnages vont gagner en profondeur, tout en conservant ce petit humour loufoque.
Avec One-Punch Man, j'ai l'impression de retrouver ce petit truc en plus qu'il y a dans la série Dragon Ball. Des personnages basiques en apparences, qui progressent énormément mais qui restent complètement barrés. Bref, One-Punch Man est LE manga à suivre et si vous voulez mon avis, il est parti pour durer un bon moment… Pour info, il est sorti 12 tomes au japon actuellement.
Lien : http://xander22.skyrock.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          161
yanndallex
  21 mars 2016
Ce shonen, ayant été l'un des plus attendus de 2015, est une merveille d'humour et d'action.
Initialement issue d'un webcomic écrit et dessiné par One en 2009 sur son blog, Il a été adapté par la suite en manga par Mr Yūsuke Murata (en collaboration avec One).
Et il fallait une bonne dose de courage, de confiance et surtout d'un énorme talent comme celui de Mr Murata pour reprendre ce dessin « simpliste » et l'adapter en manga, le tout sur l'idée scénaristique de génie de One du super-héros blasé par un manque d'adversaire de taille…
Bref ce manga novateur est une pépite de légèreté et d'actions (l'un n'est pas incompatible avec l'autre apparemment..).
Le dessin, le style, la mise en scène, les trames :
Ce que j'ai particulièrement apprécié dans ce manga, c'est ce décalage comique où les monstres sont tous dessinés avec un sérieux extraordinaire et un sens du détail phénoménal, promettant des batailles épiques mais qui finissent toutes finalement en queue de poisson....
Le dessin est donc magnifiquement travaillé rappelant les plus grands succès des mangas shonen/seinen classiques, et d'ailleurs bon nombre de références transparaissent (comme dragon ball Z, ou l'attaque des titans...) et sont tournées en dérision par le talent de ces deux auteurs.

Et puis ce héros anti-héros à tête d'oeuf, a l'air si simple à dessiner.... mais finalement reste tellement difficile à rendre "humain" avec toute sa palette d'expressions et d'émotions... Il en faut vraiment beaucoup du talent de dessinateur pour animer ce personnage si singulier.
Le style réaliste, renforce à mon gout, l'humour de situation engendré par les fins dérisoires de chaque combat....
La mise en scène particulièrement travaillée est bluffante et digne des grands mangas !
Enfin les trames, effets et onomatopées sont utilisés à outrance mais avec tact et intelligence, et ne nous laissent donc aucun répit.
L'action bat son plein du début à la fin !!

Le scénario, le découpage :
Le scénario sur le thème basique du super-héros est formidablement exploité pour casser donc ce cliché comics très sérieux de sur-homme défenseur des opprimés... Ainsi il n'est pas rares de voir apparaître dans ce manga, quelques super-héros de pacotille comme le collégien à bicyclette....
Mais le tour de force de ces deux auteurs est qu'ils ont réfléchi un peu plus loin que le bout de leur nez, et se sont dit "que peut bien ressentir le plus puissant des super-héros ?"
Et ils ont donc ainsi développé une idée fort intéressante basée sur la lassitude et le désarroi de ne point trouver de méchant à la hauteur.... le héros se retrouve presque en dépression car au final il n'éprouve plus ou pas de plaisir à défendre le peuple si cela est trop facile...
Vraiment, ce coté psychologie de l'anti-héros est superbement bien trouvé mais je trouve dommage qu'il n'ait pas été encore plus travaillé, plutôt que de faire apparaître si tôt des personnages sencondaires comme Genos...
Le découpage quand à lui est un grand classique des mangas d'actions avec tout au plus 4/5 vignettes par pages, alternant grandes et petites cases avec des pleines pages, des découpes dynamiques de vignettes (coupe fantaisiste en diagonales par exemple), des débordements de cases etc... bref toutes les technique de découpage pour maintenir une action haletante....

Bref, je fais partie de la grande majorité à avoir été conquis par ce manga, mais je mets en garde le lecteur averti car cette série n'est pas commune et tourne en dérision beaucoup d'autres classiques de la BD Japonaise ou US et l'on peut vite se demander comment les auteurs vont réussir à se renouveler....
Ceci dit je suis bien curieux de lire la suite...
Lien : http://www.7bd.fr/2016/03/on..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61

Les critiques presse (3)
Bedeo   04 février 2016
Au premier abord, One-Punch Man fait penser une œuvre qui surfe sur la baston... C’est le cas, mais avec un second degré bien particulier.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Sceneario   20 janvier 2016
Cette série prend à contre courant beaucoup de codes du mangas modernes en dynamitant pas mal de ses prédécesseurs. Une très sympathique bouffée d'air frais !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDZoom   18 janvier 2016
Digne héritier des œuvres d’Akira Toriyama pour l’humour et les combats, ce titre loufoque sort vraiment de l’ordinaire.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   17 janvier 2016
Je me suis entraîné comme un dingue au point d’en prendre mes cheveux et j’ai réussi à obtenir une puissance qui me rend invincible. Je suis devenu le super-héros dont j’ai toujours rêvé. Mais malgré ça, je ressens comme un vide dans mon cœur…
Commenter  J’apprécie          160
MrOurseMrOurse   25 février 2016
- Et vous, maître, quel armement utilisez-vous ?
- Aucun
- Hein ? Et cette armure couleur chair sur votre crâne ?
- Bah, c'est de la peau...
Commenter  J’apprécie          80
zazimuthzazimuth   04 mars 2016
- C'est quoi cette embrouille ? Jusqu'à tout à l'heure, tu parlais avec une voix de robot.
- Désolé ! c'était juste pour faire genre.
Commenter  J’apprécie          50
KhiadKhiad   08 mai 2016
- Qu'est-ce que tu fabriques toi ? Tu ne comptes quand même pas protéger ce gosse ?
- Et toi, ne me dis pas que tu veux tuer cet enfant juste parce qu'il t'a fait une farce. Tu ferais mieux d'y réfléchir à deux fois.
[...]
- CE GAMIN A DESSINÉ DES TÉTONS AU FEUTRE SUR MA CARAPACE ! ET AVEC MES PINCES, JE NE PEUX MÊME PAS PRENDRE UNE SERVIETTE POUR M'ESSUYER !
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth   04 mars 2016
Être trop fort... c'est super relou, en fait. (p.64)
Commenter  J’apprécie          50
Video de Yusuke Murata (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yusuke Murata
"Eyeshield 21" opening 1 ("Breakthrough")
autres livres classés : parodieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
666 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre