AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Charles Ruelle (Traducteur)Hicham-Stéphane Afeissa (Auteur de la postface, du colophon, etc.)
ISBN : 2915794332
Éditeur : MF Editions (04/12/2008)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
* (4ème de couverture de l'édition 2013)

"Ecologie, communauté et style de vie" est le chef d'oeuvre de la philosophie environnementale d'Arne Naess. L'ouvrage présente sous une forme synthétique les fondamentaux de la deep ecology et en élucide les principes dans les divers registres où elle s'exprime : en théorie de la connaissance (où l'enjeu est d'examiner le lien qui existe entre agir, évaluer et éprouver des émotions), en éthique (où il s'agit d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
sumitsuki
  25 août 2013
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Liberation   02 avril 2013
Ecologie, communauté et style de vie est de bout en bout discutable, dans le sens le plus positif du terme, qui appelle à la discussion ouverte, à l’acceptation de propositions étranges, à la révision de ses propres positions. Le livre, surtout depuis les années 80, a déjà fait l’objet de mille critiques ...
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
sumitsukisumitsuki   10 septembre 2013
Conformément à une thèse que Naess défendra dans son ontologie, il importe de souligner qu'aucune communication ne se déroule dans la solitude. Une idée ne nous vient à l'esprit et ne retourne dans le monde des hommes où elle donnera lieu à discussion que si elle en provient, et ce n'est que dans ce va-et-vient incessant qu'elle commence à exister collectivement et avoir du poids. Toute communication présuppose une "pensée relationnelle", en vertu de laquelle "rien n'existe séparément" - rien, c'est-à-dire même pas une personne, ni une espèce ni rien de ce qui existe dans la nature. Un mot ne prend vie qu'à la faveur des significations qu'on lui prête et des diverses interprétations compatibles dont il peut être l'objet. Un concept n'a de sens qu'à la condition de pouvoir se voir assigner une place dans le champ mobile des autres concepts avec lesquels il noue des relations. Penser par concepts revient à identifier des totalités qui sont perçues comme étant douées d'une unité organique reconnaissable, semblables si on veut à un réseau de relations douées d'une certaine unité. Le terme que choisit Naess pour désigner ce genre de forme concevable est celui de gestalt, et est tiré des recherches en psychologie de la perception de la première moitié du XXe siècle.

David Rothenberg
in Préface à l'édition américaine : l'écosophie T, de l'intuition au système
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sumitsukisumitsuki   25 août 2013
Mais comment ne pas céder au pessimisme au vu des toutes les informations alarmantes dont nous disposons sur l'état du monde ? La conviction de Naess est qu'il est toujours possible d'éprouver de la joie dans l'expérience immédiate - d'y trouver matière à s'émerveiller. La difficulté est de réussir à faire partager cette conviction, et de donner l'envie aux uns et aux autres de vivre autrement dès maintenant. Naess affirme avoir commencé à écrire 'Ecologie, communauté et style de vie' parce qu'il était pessimiste quant à l'avenir du monde, et dans le but de montrer que "la joie permanente était possible, même dans un monde confronté au désastre".

David Rothenberg, in Préface à l'édition américaine
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   18 février 2017
Lisons enfin, jugeons après. (Charles Ruelle, Introduction à l'édition française)
Commenter  J’apprécie          70
Dans la catégorie : Ecologie humaineVoir plus
>Sciences sociales : généralités>Influence des facteurs naturels sur les processus sociaux>Ecologie humaine (56)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
287 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre