AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020800306
Éditeur : Seuil (04/03/2005)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Quel mauvais sort semble avoir été jeté sur l'espèce humaine ? Pour quelles raisons son impact sur la nature est-il si profondément dévastateur et si difficile à transformer en action positive ?
Mais « là où il y a danger, croît aussi ce qui sauve », écrivait le poète allemand Hölderlin. L'espoir naît aujourd'hui d'une conscience rapidement croissante de la gravité de la situation et des efforts vigoureux pour panser les blessures de la planète. Peut-être nou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
fee-tish
  05 décembre 2012
Hubert Reeves, célèbre astrophysicien connu pour sa volonté de vulgariser la science et la rendre accessible à tout un chacun, a présenté pendant quelque temps des chroniques sur France Culture. Celles-ci ont été reprises et compilées dans deux recueils : Chroniques du ciel et de la vie et Chroniques des atomes et des galaxies.
Dans ces dernières, il réfléchit à certains aspects de la préservation de l'environnement, l'espèce humaine ou tout autre sujet lié à la vie sur Terre. Fidèle à lui-même, il n'est pas virulent dans ses propos ; son intention étant avant tout de sensibiliser la population à la situation actuelle et à venir. Contrairement à ce que l'on peut entendre dans les médias, le ton n'est pas moralisateur, même s'il ne cache pas que le plus gros défaut de l'Homme, et ce qui le perdra peut-être, c'est de se croire supérieur à toutes les autres espèces : peu importe si certains animaux ou végétaux disparaissent tant que nous survivons.
Et puis bien sûr, que serait un livre d'Hubert Reeves sans une évocation de l'Univers ? Ici, elle passe principalement par la vie ailleurs. Existe-elle ? Si oui, pourquoi ne s'est-elle jamais présentée à nous ? Est-il vraiment souhaitable de rencontrer une civilisation peut-être beaucoup plus avancée que nous technologiquement et socialement ? Autant de questions passionnantes auxquelles il tente de répondre avec sa sensibilité et les clefs qui sont à la portée des scientifiques.
Après ce premier volet, je pense me procurer le prochain pour continuer à suivre les pensées de cet homme hors du commun et pourtant tellement proche de nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
charlottelit
  05 décembre 2018
toujours magnifique Hubert Reeves
un plaisir de découvrir toutes ces choses !!
Commenter  J’apprécie          100
den
  30 décembre 2010
Vraiment chouette, une belle découverte
Commenter  J’apprécie          60
Pliopupus
  17 décembre 2017
Une suite de chroniques où Hubert Reeves sont expose sans pincettes les différents dangers qui menacent notre planète, déjà en cours ou d'ici peu de temps. Chroniques trop courtes où on aimerait plus d'exemples ou de chiffres qui étayeraient ses affirmations. Quelques portes ouvertes sont enfoncées à mon sens, mais qui sait ? Elles ne sont sans doute pas encore ouvertes pour tout le monde...
Commenter  J’apprécie          10
Trua67
  09 novembre 2015
Les chroniques sont si courtes... Dommage ! On a envie d'en savoir plus, on sent qu'il veut nous dire pleins de choses, nous citer pleins d'exemples, en si peu de lignes.
Mais la morale y est, le message est passé. Très bon résumé de ce qu'il se passe sur notre planète bleue et ce dont l'humanité doit faire face.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
PaulPujolPaulPujol   21 février 2012
Les vivants existent de leur plein droit et n'ont pas à se justifier d'exister. Les mots "espèces nuisibles" et "mauvaises herbes" ne sont que le reflet d'un préjugé séculairement ancré selon lequel les plantes et les animaux sont là pour nous servir et que nous avons sur eux un droit discrétionnaire. Ces termes sont la traduction directe de notre égocentrisme (ou anthropocentrisme), de notre ignorance et de notre étroitesse d'esprit. Les animaux considérés comme nuisibles ne le sont que pour nous ; et il en est de même des herbes prétendument mauvaises.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
willemsbenoitwillemsbenoit   28 juillet 2014
Voici par exemple l'histoire, triste et célèbre du pigeon migrateur américain.
Cet oiseaux porte au Québec le nom de "tourte voyageuse". Il servait a confectionner les "tourtière", plat traditionnel qui a le nom de l'ustensil dans lequel on le fesait cuire, sorte de tarte ou de chausson farci à la viande qui, aujourd'hui, se prépare sans le pigeon...Et pour cause: il n'existe plus.
Commenter  J’apprécie          70
PliopupusPliopupus   17 décembre 2017
On a introduit il y a quelques années, dans le parc de Yellowstone, en Californie, une vingtaine de loups provenant du Canada.
Les effets de cette réintroduction ont été hautement bénéfiques à la faune et à la flore. On a d'abord constaté une diminution du nombre de wapitis, un grand cerf dont les populations excessives provoquaient de graves dommages à la nature. Des plantes dont ces animaux broutaient à l'excès les jeunes pousses sont réapparues, en particulier les peupliers dans les vallées. Les fleurs de montagne foisonnent à nouveau sur les coteaux où elles attirent de nombreux papillons pour les butiner. Les chants de plusieurs espèces d'oiseaux depuis longtemps inaudibles se font également entendre. Et les castors, qui avaient déserté le parc - vraisemblablement à cause de l'absence de leurs plantes favorites - , construisent à nouveau des barrages auprès desquels de nombreux organismes aquatiques ont ressuscité.
Ce n'est pas un miracle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Trua67Trua67   09 novembre 2015
Dans cette sixième extinction, les humains jouent trois rôles différents. Ils en sont la cause, les victimes possibles, et les sauveurs potentiels.
Commenter  J’apprécie          40
zoyeezoyee   11 février 2017
Le lion ne sait pas qu'il peut nous faire souffrir, mais nous nous savons que nous pouvons le faire souffrir. Et cela nous donne une responsabilité... Les Amérindiens s'excusaient avant d'abattre un animal: Désolé, on a faim, c'est toi ou nous.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Hubert Reeves (58) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hubert Reeves
La Terre vue du coeur, un documentaire québécois de Iolande Cadrin-Rossignol, avec notamment Hubert Reeves. Voici la rencontre de présentation avec les médias au Cinéma Carrefour du Nord, le 13 avril 2018.
Dans la catégorie : Ecologie humaineVoir plus
>Sciences sociales : généralités>Influence des facteurs naturels sur les processus sociaux>Ecologie humaine (56)
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'Univers expliqué à mes petits enfants (Hubert Reeves)

Quel est le nom du personnage mythologique qui se brûla les ailes en tentant de s'approcher du soleil ?

Cupidon
Hélios
Icare

17 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : L'Univers expliqué à mes petits-enfants de Hubert ReevesCréer un quiz sur ce livre