AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253015466
Éditeur : Le Livre de Poche (01/01/1976)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Après une tension diplomatique qui n'a cessé de croître pendant plusieurs mois, la crise tchécoslovaque - " l'affaire des Sudètes " - atteint son point culminant dans les derniers jours de septembre 1938. L'Europe entière est sous les armes. Hitler a mis Benès en demeure d'accepter ses conditions avant le 28 septembre à midi, faute de quoi l'armée allemande franchira la frontière de Tchécoslovaquie. La guerre paraît inévitable...
Et soudain, quelques heures a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
zenzibar
  26 février 2013
Le livre noir des accords de Munich...
Chacun sait que ces accords ont marqué à jamais au fer rouge du sceau de l'infamie les gouvernements français et anglais de l'époque. Ce fut aussi le propre arrêt de mort de la France que Daladier signa, trahi il est vrai par la perfide Albion.
Mais la présentation et l'analyse des faits dans le détail dépassent l'entendement.
En ce mois de septembre 1938, les intentions belliqueuses de l"Allemagne nazie sont évidentes. Elle revendique les territoires des Sudètes où vit une minorité allemande à la frontière tchéque, qui historiquement ont toujours été intégrés à la Bohème et jamais à l'Allemagne.La Tchécoslovaquie est une vraie démocratie où cette minorité n'est pas opprimée, n'a lamais revendiqué son rattachement à l'Allemagne jusqu'à ce que des agitateurs nazis sèment leur venin à partir de 1933.
Accessoirement, la France s'est engagée par traité à garantir les frontières de ce pays
La France a pour elle le droit, l'Allemagne a multiplié les violations du Traité de Versailles militarisation de la Rhénanie, annexion de l'Autriche et la force. L'armée allemande de 1938 n'est pas celle de 1940. Aux 100 divisions françaises l'Allemagne pourrait en opposer une .douzaine ...
A tel point qu'une partie de l'état major allemand a prévu de renverser Hitler, persuadée que la France respectera sa parole et ne ferait qu'une bouchée des maigres forces germaniques. Et au début des revendications d'Hitler la France mobilise. C'est alors que Mussolini peu pressé de se retrouver en guerre propose une conférence qui aura lieu à Munich
L'incroyable se produit, pour en rester à des évocations littéraires .Daladier et Chamberlain s'y rendent mentalement comme s'ils s'apprêtaient à jouer un épisode de la guerre des boutons alors qu'ils s'apprêtent à rencontrer Sauron en Mordor.
Les militaires conspirateurs allemands ont approché le gouvernement britannique qui n"ignore rien des doutes de ces derniers et se garde bien d'en informer la France. Aussi incroyable que cela puisse paraitre ni le gouvernement tchèque ni l'URSS ne participent aux discussions.
Daladier et Chamberlain capitulent sans rien obtenir et comme l'a dit Churchill, dans sa phrase célèbre "nous avions le choix entre le déshonneur et la guerre, nous avons le déshonneur et nous aurons la guerre"
Noguères expose avec clarté et de manière très circonstanciée tous ces éléments qui stupéfient le lecteur même déjà en tant soit peu connaisseur de l"époque
Les conséquences furent catastrophiques d'abord d'un point de vue éthique et puis d'un point de vue stratégique. Amputée de ses zones de fortification la malheureuse Tchécoslovaquie sera sans défense quelques mois plus tard pour résister, elle aurait pu être une alliée précieuse dans une attaque combinée . le moderne potentiel industriel tchèque allait être très contributif pour le succès de l"effort de guerre nazi, d"abord contre la France..
Et puis last but not least, convaincu, non sans raison, que les trois pays s'étaient mis d'accord aux dépens de l'URSS, Staline rendra la monnaie de leur pièce à la France et à l'Angleterre, il s'engagera dans le pacte germano soviétique. On se souvient que lors du premier round du conflit mondial ce fut l'existence d'un second front à l'Est (et le courage incroyable du poilu) qui sauva la France en divisant les forces allemandes sur deux fronts. Après la révolution russe et la défection de ses forces et le transfert des forces en France le pays fut sauvé in extremis par l'arrivée des américains.
Le gouvernement français était devenu amnésique..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Saint-Luc
  31 mars 2011
Combien de fois ai-je lu ce livre ? Peut-être une dizaine, c'est vous dire si je l'aime.
Münich, c'est un concentré (voire LE concentré) d''humanité hideuse, de lâcheté, d'opportunisme, d'imbécilité aussi.
Quatre protagonistes à Munich, quatre personnages, quatre peuples derrière.
1)- CHAMBERLAIN: archétype de l'imbécile, d'un égoïsme forcéné pour son pays, fat, sensible aux honneurs et aux bons petits plats, fasciné par la force de "l'autre", avec derrière lui un peuple qui ne s'intéresse qu'à lui-même,
2)- DALADIER, intelligent, conscient des conséquences, timoré, calculateur pour lui-même, chef du gouvernement d'une nation qui fait le zazou et refuse de sortir d'une fête foraine,
3)- MUSSOLINI: élève doué, mais élève tout de même, fasciné par la roublardise et la force de "l'autre", conscient des limites de son peuple, mais essayant de le faire paraître plus grand qu'il n'est devenu,
4)- HITLER: génie du mal, méprisant, qui pense, et il a raison, que les autres invités à la partie ne sont décidemment pas de sa force, avec derrière lui un peuple encore non belliqueux mais qui se laissera vite griser par les victoires remportées par la seule habilité du formidable joueur de poker qu'il s'est donné pour chef.
Un grand, très grand bouquin, à lire et à relire constamment pour mieux connaître les réactions éternellement renouvelées du genre humain face à une menace, quelle qu'elle soit.
Il y a du "syndrôme de Stockholm" dans "Münich", ce n'est pas le moindre de ses paradoxes.:
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Henri Noguères (2) Voir plusAjouter une vidéo

Plateau invités : Henri Noguères, Gérard Soulier, Françoise Gaspard
Henri NOGUERES (président de la ligue des droits de l'homme), Gérard SOULIE (vice président de France terre d'asile) et Françoise GASPARD (député PS à Dreux)sont interviewés en plateau par Bernard LANGLOIS à propos du 35 ème anniversaire de la déclaration des droits de l'homme.Henri NOGUERES rappelle qu'aucun pays ne peut se targuer de respecter tous les articles de la déclaration....
autres livres classés : France (3e République)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1665 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre