AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782723477161
64 pages
Éditeur : Glénat (27/10/2010)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 228 notes)
Résumé :

Juillet 1944. Joseph Joanovici voit la ligne d’arrivée. Depuis le début de la guerre, il court, pour avoir toujours une longueur d’avance sur ses adversaires. Après les nazis, bientôt hors course, un autre camp est entré dans la partie, pas moins dangereux pour lui : la Résistance. Sa carte de la Gestapo l’a tiré de plus d’un mauvais pas, et ses amitiés l’ont rendu riche…N’étant plus à un paradoxe près, il dénonce et sauve, ravale émotions et morale et f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
TheWind
  06 mai 2018
C'est la fin de la guerre ; l'étau se resserre autour de Joseph Joanovici, du côté des alliés, comme du côté des nazis. D'où un album qui gagne en intensité et qui tient le lecteur en haleine !
Pour Joanovici, il s'agit avant tout de sauver sa peau coûte que coûte. Et pour cela, il n'hésitera pas à comploter, à trahir, à tuer...même des innocents !
Avec cet album qu'on peut considérer comme un tome charnière, la série Il était une fois en France prend encore plus d'ampleur.
La guerre est finie, mais Joanovici n'en est pas pour autant à l'abri. Il est fort à parier qu'une chasse à l'homme va maintenant s'engager. Il reste en effet deux tomes. Pour notre plus grand plaisir !
Commenter  J’apprécie          260
BlackWolf
  02 mars 2014
Ce quatrième tome va lui se révéler être un tome charnière, la libération de la France et de Paris est proche et le jeu que joue notre héros commence à se resserrer autour de lui. Entre double et triple jeu rien n'est facile et à force de jongler avec les vies d'autres personnages la casse est probable. le problème vient que là on parle de vies humaines. Qu'est-on prêt à faire pour sauver la sienne? Un tome où la tension va se retrouver à son comble entrainant le lecteur dans des machinations toutes plus dangereuses, sombres et violentes les unes que les autres. Les choix des uns et des autres va fortement influencer l'histoire et Joseph voit ses idéaux s'effacer de plus en plus page après page. le rythme et les rebondissements se révèlent vraiment maîtrisés et efficaces ne laissant rien au hasard.
On rentre ici dans l'aspect historique de la libération et le débarquement, mais pas tant d'un point de vue global que d'une vision propre à chaque personnage que l'on suit. Un univers qui va se situer entre deux eaux où beaucoup de monde va chercher à sauver sa peau, que ce soit aussi bien du côté des Allemands que des Français. C'est surtout une vision différente de la guerre que nous propose les auteurs jouant plus sur l'humain, montrant des choix pas toujours défendables qui poussent le lecteur à réfléchir et à se demander quel choix lui il aurait fait. En effet Joseph va se retrouver de plus en plus acculé et va tomber de plus en plus bas jusqu'au meurtre. Mais surtout ce tome est important car ses idéaux pratiques vont être mis à mal par les idéaux plus philosophiques et humains qui va au final le retrouver séparer d'une partie des gens qu'il aime, rejeté pour ce qu'il est, ce qu'il a fait et ce qu'il est devenu. Des personnages toujours aussi humains et convaincants qui sont la réussite de ce cycle pour le moment.
Les graphismes sont toujours aussi efficaces, fluides et entrainants que ce soit dans les décors, les scènes d'action vivantes que dans les personnages et leurs émotions. Ils se révèlent vraiment maîtrisés du début à la fin nous plongeant de façon réaliste dans ce Paris occupé et libéré. L'ambiance mise en place au niveau des couleurs évolue, se révélant de plus en plus sombre au fur et à mesure de la plongée du héros dans les machinations, pour aboutir à une libération lumineuse mais entachée. Au final deux tomes efficaces et troublants qui ne laissent pas indifférent. Je lirai les deux derniers tomes de ce cycle sans soucis pour connaitre enfin la fin de la vie d'un homme dont il est difficile de déterminer s'il était simplement égoïste, soucieux des autres ou s'il était un héros.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
umezzu
  22 décembre 2019
Suite de cette excellente BD sur la Seconde guerre mondiale. La Libération approche. Joseph Joanivici s'emploie, manoeuvre, pour que la Résistance puisse obtenir des armes pour la Libération de Paris. Il continue à jouer double jeu, tout en assurant ses arrières. Peu à peu, il fait éliminer ceux qui auraient pu témoigner de ses dérapages avec l'occupant. Pareil pour les réseaux de résistance, il fait le vide pour ne laisser subsister que la légende de ses actions : libération de camarades, livraison d'armes, organisation des transports. Seuls ceux qui lui sont liés subsistent.
Les derniers à y passer sont ceux de la Gestapo française, la Carlingue, qu'il livre aux nouvelles autorités. Mais déjà la rumeur enfle, et malgré les personnalités arrosées le passé de collaborateur de Joanovici ressort. Sa famille ne le comprend pas.
Alors que la liberté arrive sur la France, le ciel s'obscurcit sur la tête de Joseph.
Ce tome constitue un bel hommage à la résistance parisienne et à son rôle dans la libération de la capitale. Joanovici s'y montre plus vicieux que dans les tomes précédents, et sans grand remords.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
rulhe
  05 janvier 2018
une bonne bd sur fond de
deuxième guerre, fabien
nury , sur des dessins de
sylvain vallée. nous raconte l, histoire du bon
monsieur Joseph, alias
joanovici une canaille du
temps de l, occupation.
j'ai lu les six tone de la série pour essayer de me
faire une option sur le destin de cet homme,
qui a su manger a tout les
râteliers. un homme au
destin unique. que celle de
se ferrailleur juif bessarabien. un temps citoyen soviétique, apatride, longtemps agent
du Komintern, trafiquant
milliardaire du marché
noir, pourvoyeur de la
gestapo, et en même temps ravitailler en armes et en argent la résistance.
il sera jugé à la libération
et a son procès va défilé autant de collabos pour l,
accusé que d, authentiques résistants a
le défendre. il va s, entirer
avec cinq ans de prison,
600 000 francs d, amende,
la confiscation de ses biens,
et la dégradation nationale
a vie.
assigné à résidence à mende, il va poursuivre ses trafics de sa chambre,
grâce a sa fidélité secrétaire Lucie qui parcourt la France et l, Europe, pour renouer tout les fils du réseau d, acheteurs et de vendeurs
de métaux en affaires avec
son patron. en 52 les rigueurs de l, assignation
sont adoucies, il peut remonter à Paris. en 57 il va disparaitre de France.
on va le retrouver en Israël.
on va le ramené en France.
on il va s, éteindre en 1965
a Clichy avant que soient
régler ses démêles avec la
justice et l. administration
française.
héros ou salaud pour moi
je dirais les deux. mais a chaque un de se faire son
avis. bonne lecture quand même, sur une période
triste 😢 de notre histoire.
on finalement chaque un
et chaque une essayer de sauver sa peau. personnellement j, était
pas né, alors peux être que
j, aurais fait pareil. 👍
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
tchouk-tchouk-nougat
  16 mai 2018
C'est la fin de la guerre mais l'étau se resserre autour de Joseph qui a de plus en plus de mal à jongler avec sa double casquette de collabo et de résistant. Et pour préserver l'un et l'autre il va devoir commettre la pire!
Dans ce tome c'est vraiment le basculement le plus total pour Joseph qui commet les pires atrocités et les pires injustices pour sauver sa peau et son argent. Ce personnage complexe est extrêmement bien rendu et bien travaillé. Mais plus ça va et moins on l'aime, il devient vraiment un salaud. Il a vraiment franchi un cap dans ce tome, et après un dernier sursaut de remord il s'y enfonce sans plus de regrets.
L'histoire est prenante, avec beaucoup de rebondissement. Elle est inspirée de fait et de personnages réels, j'aurai aimé savoir à quel point, où s'arrête L Histoire et où commence la fiction.
Le dessin est lui aussi de bonne qualité.
Commenter  J’apprécie          142

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
TheWindTheWind   06 mai 2018
Ce n'est pas une partie de cache-cache, c'est une course. Une course contre les nazis, contre les alliés. J'ai quitté la ligne de départ depuis un moment déjà. Il est trop tard pour s'enfuir...beaucoup trop tard.
Commenter  J’apprécie          160
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   16 mai 2018
Pendant quatre ans j'ai eu toutes les plus belles femmes, des orchidées, du champagne, du caviar à la louche... J'ai vécu dix vies, je peux bien vous en donner une.
Commenter  J’apprécie          90
rulherulhe   05 janvier 2018
se n, est pas parce que tu a raison, que moi j'ai tord. c'est juste que tu a pas le même point de vu que moi.
Commenter  J’apprécie          140
BibliotekanaBibliotekana   04 juillet 2013
Regarde-les Lucie. Regarde ce que ces braves gens leur font. Et tout ce qu'on leur reproche, c'est d'avoir écarté les jambes... A ton avis, qu'est-ce qu'ils nous feraient, à nous ?
Commenter  J’apprécie          80
sevm57sevm57   05 mai 2016
Ben tiens ! Elle me fera une belle jambe, ma conscience, quand je serai collé contre un mur....
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Fabien Nury (80) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Nury
Matthieu Bonhomme publie avec Fabien Nury, la suite de Charlotte de Belgique, future impératrice du Mexique. Il explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour la dessiner. Montage : Claire Sarfati Plus d'informations sur la BD : https://www.franceinter.fr/culture/bande-dessinee-bonhomme-et-nury-charlotte-imperatrice-naissance-d-une-femme-d-etat Plus de "Comment j'ai dessiné... : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD Plus de bande dessinée sur France Inter : https://www.franceinter.fr/theme/bande-dessinee
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3886 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..