AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Bouyssou (Traducteur)
EAN : 9782743615857
188 pages
Éditeur : Payot et Rivages (12/10/2006)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :

Quelqu'un a essayé de tuer le vice-président Ambrosio. Sans doute est-ce un avertissement. L'enquête qu'on lui a confiée paraît pourtant banale : un journaliste assassiné la nuit dans le parc, délesté de son portefeuille et de sa montre. L'insécurité ordinaire des villes. Mais Ambrosio ne croit pas à la banalité. Le journaliste avait rendez-vous avec la femme de son patron, propriétaire d'un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Sharon
  20 mars 2017
Ce roman date des années 80. Cela se sent, parce que l'enquêteur fume. Et oui, c'est quasiment impossible, de nos jours, de présenter un policier en possession d'un paquet de cigarette, sauf si celui-ci est une pièce à conviction. Et pourtant… se pencher pour attraper son paquet de clopes sauve la vie du vice-commissaire. Mais qui a bien pu avoir l'idée d'abattre Ambrosio ?
L'enquête est pourtant des plus ordinaires, de prime abord. Un journaliste a été retrouvé assassiné dans un parc. Un vol qui a mal tourné ? Ce serait trop facile, surtout que la vie privée de Walter Merisi, tout comme sa vie professionnel, était très compliquée, pour ne pas dire parsemée d'ombres (légères) et de contradiction. Ambrosio s'acharne, il veut comprendre les liens qui unissent les différents protagonistes, voire le dessous de cette affaire. Il croise de bien curieux personnages, du travesti incompris (le début des années 80 vous dis-je, et encore, je ne suis pas sûre que les choses aient tant changé que cela) au colonel des services secrets à la retraite en passant par son chauffeur sanguin. Qui a-t-il pu déranger pour qu'on cherche à l'écarter de manière définitive ?
Fait rare : l'enquête est bien interrompue, par le changement de grade d'Ambrosio. le hasard fait bien les choses, non ? Il laisse pourtant un goût amer au quinquagénaire milanais. le lecteur saura pourtant qui et pourquoi ont commis ce meurtre – être réaliste, crédible, c'est aussi montrer les limites d'un système judiciaire, quel qu'il soit.
L'enquête interrompue est un roman policier italien solide et bien construit. N'hésitez pas à découvrir l'oeuvre de Renato Olivieri et son héros Ambrosio s'ils croisent votre route.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nikoz
  01 mars 2014
Un très agréable petit roman policier dans l'Italie encore trouble du début des années 80...
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
SharonSharon   18 mars 2017
On est un peu irritable quand on travaille le dimanche. Ambrosio perçut cette sensation d'agacement qu'éprouvent d'habitude ceux qui travaillent à contrecœur jusque chez les employés du fourgon de la morgue. Comme si c'était moins pénible de transporter des cadavres le mardi ou le samedi.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   11 mai 2020
Quand on dirige un journal, il faut être prudent ; et même, il vaudrait mieux éviter d’en diriger certains. Vous savez que, l’an dernier, Carlo a été obligé de faire changer son numéro de téléphone parce qu’il était menacé par une bande de maîtres chanteurs. Il avait publié une enquête sur le racket dans les boîtes de nuit, vous vous souvenez ? Sans parler du terrorisme, de la mafia.
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   19 mars 2017
Dans ce pays,les lecteurs de romans policiers qui imaginent des coups bas à chaque coin de rue sont légions.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   11 mai 2020
Il avait dû être un de ces jeunes gens qui plaisent aux femmes ; il avait les yeux clairs, un nez bien dessiné, une épaisse moustache blonde et une bouche vaguement cruelle. Sa mère, au contraire, était une vieille dame maigre aux lunettes bleutées à monture dorée ; elle portait une robe gris perle, ses cheveux blancs étaient retenus dans un filet de nylon, elle avait une voix aiguë.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   11 mai 2020
Je ne crois pas être de ceux qui divisent le monde entre les bons et les méchants. Je vous dis ça parce que je suis sûr que vous êtes en train de vous demander si vous devez me parler. Disons que vous avez besoin de protection, mais vous ne savez pas encore si je peux vous être utile ou si au contraire je ne vais pas vous compromettre tout à fait.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : italieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1944 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre