AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2955825220
Éditeur : Apnil (10/04/2017)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Louise, 25 ans, est une femme qui a longtemps su faire preuve de résilience. Après une enfance volée par l'un de ses proches, une vie près du bitume, de la prostitution et de la drogue, elle tente de sauver son avenir en pariant sur le prince charmant. L'homme qui saurait l'éloigner de son sombre passé et de sa vie atypique. Mais c'est sans tenir compte de ses promesses amicales qui l'écarteront sans cesse de celui qui pourrait bien être son évidence.
Elle et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Chrichrilecture
  30 juillet 2017
Déçue
Encore une fois je me suis laisser prendre par les bons commentaires des lecteurs, et encore une fois je suis déçue.
Le sujet est original mais il y a beaucoup trop de clichés beaucoup trop d'invraisemblances, d'incohérences de réalismes. Une histoire ou tout est bien qui finit bien ils eurent beaucoup d'enfants et vécurent heureux.
Commenter  J’apprécie          290
gabrielleviszs
  05 juin 2017
Je remercie Loly P-K pour m'avoir proposé de lire son histoire, enfin son livre, pas ce qu'elle a vécu. le résumé était tentant, intriguant, sombre aussi. La couverture montre une jeune femme pensive, peut-être déprimé, peut-être tout simplement en train de chercher une solution, ou bien encore de rêver. C'est ce que nous propose la lecture de ce récit.
Louise a un appartement moyennant des contreparties en nature lorsque le financier est au plus bas. Ayant fuis son domicile, elle vit dans la rue depuis des années. La prostitution, le froid, la drogue, le manque, elle cherche un moyen à s'en sortir. Soann vit également dans la rue. Sans elle, Louise aurait pu finir encore plus mal qu'elle ne l'est. Mais Soann est malade et sa vie ne tiens plus qu'à quelques jours, peut-être des heures. La promesse tirée à Louise d'être là au dernier moment, l'amitié entre ces deux femmes est si forte que c'est une logique pour Louise d'être là. Mais la rencontre avec Marc va modifier ce qu'elle est. Et si c'était lui qui allait l'aider dans tous les sens du terme ?
Une belle histoire, dure, réaliste sur la vie dans la rue, triste, avec une touche d'espoir. Les mots défilent. L'auteur nous fait entrer dans un monde qui gêne, qui déplaît et que nous côtoyons tous de près ou de loin. Qui a déjà eu un regard de pitié, de tristesse, de méfiance, de médisance, voire pas de regard du tout pour ceux qui vivent dans la rue ? Je ne reviendrais pas sur ce la façon dont nous traitons ou non les autres, qu'ils soient avec un toit ou non. L'auteur insiste sur certains points pour mieux effleurer en surface d'autres.
Louise a fait un choix, ce choix de se retrouver dans la rue plutôt qua dans sa famille. Pour des raisons diverses qui sont expliquées au fur et à mesure du récit. le mensonge fait partie de sa vie. Elle a touché à tout afin de survivre. La peur la tenaille souvent, l'angoisse de ne pas s'en sortir également et pourtant elle a un rêve. Un espoir. Elle a quelque chose en elle qui défie quiconque de l'emmener dans la noirceur de la vie. D'un côté il y a Soann qui est très malade. Une jeune femme qui a un vécu tragique également et qui a pourtant une famille quelque part. toutes les deux se sont soutenues et continuent jusqu'à la fin. Lorsque Marc débarque dans la vie de Louise, dans celle de sa famille, il se passe quelque chose d'indéfinissable. En un regard il peut s'en passer des choses, des sentiments.
Nous passons par plusieurs émotions. Ce besoin que Louise a de tenir sa promesse pour sa meilleure amie, le fait qu'elle voit ses parents une fois par an pour la bonne société... Les choix qu'elle fait pour être ce qu'elle veut, même si elle n'en a pas les moyens. Son espoir fait autant plaisir à voir que mal. Qui peut dans sa situation en avoir encore ? Est-ce que cela suffira pour la maintenir en vie ? L'auteur nous montre les squats sans s'y attarder, mais donne juste les moyens de voir ce qui peut s'y passer. Nous découvrons de véritable pourriture en matière d'êtres humains et d'autres qui sont véritablement des anges. Mais cela, je l'avais déjà appris. le relire n'est que le remettre en mémoire, histoire de ne pas oublier.
En conclusion, un récit qui est poignant, réaliste et qui montre qu'avoir de l'espoir est la meilleure chose à avoir. Car on ne sait pas si nos futurs choix seront les meilleurs.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/rencontre-a-contre-sens-loly-p-k-a130391922
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
voyageaugredesmots
  21 juin 2017
La situation de Louise n'est pas des plus plaisantes. Prostituée, qui habite une maison une pièce, dans un immeuble insalubre. Un soir en rentrant chez elle, elle découvre son amie, Soann, assise en train de pleurer dans le couloir. Louise sait qu'il faut l'aider, comme quand son amie l'a aidée durant ses débuts dans la rue. Elle l'a fait donc entrer dans la maison et lui pose des questions pour savoir pourquoi Soann est dans un tel état.
On rencontre dans ce roman peu de personnages, mais on s'attache à eux et on espère qu'ils puissent s'en sortir, notamment Louise, et Soann. Louise est un personnage que je trouve courageux, elle affronte la vie comme elle peut, après ce qu'il lui est arrivé dans sa vie d'enfant. Elle a une histoire traumatisante, mais fait face quand même. Elle ment à ses parents, qui ne savent rien de sa vie. J'ai beaucoup eu d'empathie pour ce personnage.
Un autre personnage que j'aime beaucoup, c'est celui de Soann. On découvre ce personnage à travers Louise, et on comprend très vite que ce personnage a aussi souffert. La rue à rendu ces deux femmes dépendante de la drogue et cela affecte particulièrement Soann. Elle a un cancer de stade avancé.
J'ai aimé cette intrigue hors du commun. Ce roman est original et on ne s'ennuie pas du tout à la lecture. Il se lit très rapidement et on veut très vite savoir ce qui va se passer pour les protagonistes. La fin m'a beaucoup surprise je ne m'attendais pas du tout à ça!
Cette jeune auteur, avec son premier roman a su me surprendre et me faire découvrir ce roman que je n'ai pas du tout habitude de lire. C'est une découverte qui pourrait bien être un coup de coeur. N'hésitez pas, et foncez pour le lire!
En bref, un roman qui vaut le détour. Des personnages très attachants, une histoire originale, le tout pour passé un bon moment lecture en hiver sous la couette.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Root
  01 juillet 2017
« Évidence : s'emploie pour parler de quelque chose qui apparait comme certain, vrai dès le premier instant. »
Rencontre à contre-sens est une évidence. Il me rappelle les débuts de Zeller, de De Vigan, un petit quelque chose d'Ann Scott aussi. Il sonne juste dès les premiers mots. Et jusqu'au dernier.
Louise, c'est un peu Pretty Woman version Paname. Adossée à son arbre, son corps attend le client tandis que son esprit s'évapore. Qu'est-ce qu'il nous reste quand on ne croit plus à rien ? L'amour, les rêves de petite fille, de prince charmant, même si le carrosse s'est changé en citrouille depuis longtemps.
Elle a pas vraiment choisi la rue, Louise. Sac au dos, fierté dans le fond de ses poches, elle a juste choisi de tourner le dos à ceux qui l'ont trahie. Pour Soann, en phase terminale de cancer, elle doit tenir le coup. Soeurs de coeur, soeurs de trottoir, elles se sont juré de veiller l'une sur l'autre. Quitte à laisser passer la chance qu'elle attend depuis toujours, Louise tiendra parole.
J'ai été touchée par la fragilité de ce premier roman. Je suis passée outre ses petites maladresses pour le recevoir tel qu'il a été écrit : avec sincérité, sans voyeurisme ni vulgarité. Je l'ai reçu comme une confidence.
Merci le moment que tu m'as offert, Loly. Tu m'as donné envie de militer contre l'extinction des contes de fées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lecturelle
  05 mars 2018
J'ai eu ce livre par le service presse de la maison d'édition Evidence Editions qui propose des epub à leur partenaire. C'est pour moi une première fois et du coup ça m'as beaucoup plu.
J'ai d'abord été attiré par la couverture de cette jeune femme assise sur son banc avec son air triste et en suite j'ai lu le résumé ce qui a fini de me donner envie de le lire.
J'ai adoré le personnage de Louise cette jeune femme qui a subi des choses atroce durant son enfance et qui va la mener à faire des choix à l'âge adulte qui ne sont pas très légale.
Je trouve que Louise est courageuse car elle rêve du prince charmant alors qu'elle devrait détester les hommes et puis elle a un grand coeur qui va lui permette d'aider son amie.
Et puis, il y a Marc qui va tout faire pour aider Louise dès qu'elle aura besoin de lui. J'ai aussi beaucoup aimé ce personnage il apporte la confiance que Louise aura besoin.
L'histoire est très bien raconté et l'auteure a su me captiver mon attention de façon a tourner les pages le plus vite possible en espérant que Louise puisse vivre son rêve.
L'auteure a une plume légère et fluide qui permet de bien suivre l'histoire.
Au finale, j'ai adoré l'histoire de Louise, j'ai ressenti toutes ses émotions et vécu avec elle ses peurs mais aussi son rêve.
C'est le premier tome alors, j'attend avec impatience la suite.
Bravo à l'auteure Loly PK, j'ai passé un super moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
ChrichrilectureChrichrilecture   30 juillet 2017
Je ne me retournai qu'une seule fois. Juste pour apercevoir le perron de la maison, juste pour voir si l'un d'eux aurait aimé me dire adieu, ou à l’an prochain… Juste pour voir si comme toujours, mon départ n'avait permis qu'à déclencher les hostilités à mon encontre. Ça devait jaser, chacun leur tour, tout cela entrecoupé de fous rires, ou plutôt faux rires. Le dîner de faux-culs pouvait enfin vivre son heure la plus croustillante. Entre fabulation, fantasme, mensonge et médisance, j'étais certainement rhabillée pour l'année à suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
ChrichrilectureChrichrilecture   29 juillet 2017
Ça faisait maintenant quelques semaines que nous étions deux. Je me retrouvais donc là, dans cette chambre de bonne, avec mon amie, à attendre qu'un homme vienne me cueillir comme une fleur. C'était utopique d'y croire, mais ça me maintenait en vie, ça me donnait la force pour avancer chaque jour.
Commenter  J’apprécie          150
SossolectureSossolecture   30 juillet 2017
J'avais passé ma vie à aimer mes proches en attendant un peu d'amour en retour. J'avais passé ma vie à écarter ces images noires que mon parrain, l'un des nôtres, m'avait imposé dès mon plus jeune âge, ce qu'aucun enfant devrait connaître. Ce viol était gravé dans ma mémoire, avant même d'avoir l'âge des souvenirs. J'avais la sensation de n'avoir connu que cette vie, d'être née dans cette violence que l'on avait infligée à mon cœur et à mon corps d'enfant. Mon cœur n'avait pas reçu d'amour et mon corps n'avait jamais été candide, il avait connu trop tôt la violence d'un homme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
gabrielleviszsgabrielleviszs   05 juin 2017
Le réveil fut difficile. Juste le temps d'ouvrir les yeux et déjà la rue avait repris vie. Il faisait beau. Le soleil me caressait les joues encore froides de la nuit passée dehors. Je ne pris pas le temps d'en profiter. Je devais me rafraîchir et me changer, être propre avant de me rendre à l'hôpital. Il y avait Marc et je voulais lui faire meilleure impression que la veille. Je me servis de ce que j'avais appris dans la rue avec Soann et me retrouvais rapidement dans l'un de ces toilettes publiques où l'on pouvait se refaire une beauté. J'avais dans mes sacs que je traînais, tout le nécessaire pour me rendre aussi belle que possible. Je pensais à Soann. Pourtant à chaque fois que je me regardais dans le miroir, c'était Marc qui m'apparaissait. L'égoïsme reprenait le dessus...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RootRoot   25 juin 2017
J'avais honte de ce que j'étais, honte de ce que je faisais. Ces hommes qui venaient se faire du bien n'étaient pas tous des mauvais hommes ou des vicieux. Il y avait des hommes en quête d'amour et de tendresse. J'étais l'espace d'un instant la chaleur qui leur manquait tant. Nous avions ce point commun, d'être en manque de l'être aimé, d'être en manque d'amour.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : sdfVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2904 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre