AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782755641646
Éditeur : Hugo roman new way (13/06/2019)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 68 notes)
Résumé :
Une histoire toute douce pleine de romantisme

Mia et Jake se connaissent depuis toujours. Et pour cause : leurs mères sont meilleures amies. Ils se sont supportés pendant les vacances d'été, les brunchs du dimanche et même lors des visites annuelles chez le dentiste !
Mais voilà, depuis qu'ils sont ados, les mamans n'ont qu'une idée en tête : leurs chérubins formeraient le couple parfait, elles en sont convaincues. Mia et Jake, eux, en sont plu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  20 octobre 2020
Toujours dans ma période romance, je me suis lancée cette fois-ci dans le Young Adult avec Fake. La sauce a moins prise, même si dans l'ensemble Fake est mignon, il y a cependant certains points que j'ai trouvé un peu bizarre.
On commence par l'alternance des chapitres entre nos deux héros : Mia et Jake. Si d'habitude, je suis assez preneuse de ce genre de procédé car il nous permet d'avoir une meilleure idée de ce qu'il se passe chez nos deux protagonistes, ici, j'ai été souvent perdue. le style était le même pour les deux adolescents, on a juste le prénom en début de chapitre pour savoir qui est qui, dans les dialogues difficile de suivre parfois car au final on ne connait pratiquement rien du passé des héros. Bref, une confusion qui parfois m'obligeait à revenir en arrière ou à relire plusieurs fois un passage.
Le passé de Mia et Jake : on a vaguement une idée au fil du roman de ce qu'ils ont vécu, enfin surtout Jake. Pour Mia, c'est le vide intersidéral. Même leur brouille d'il y a plusieurs années n'est absolument pas expliquée. Et pourtant, c'est le point pivot du roman en un sens, car c'est à partir de là que les choses ont changé pour eux. Et je voulais savoir ce qui a conduit ces meilleurs amis, à ne plus s'apprécier. Et puis, les mères des deux adolescents. Mais c'est quoi ce délire de forcer ses enfants à sortir ensemble, quitte à repousser les futurs prétendant(e)s ? J'ai trouvé ça assez malsain même si l'auteur rend la chose un peu mignonne, car bon, les mamans veulent seulement le bonheur de leurs enfants.
J'ai mis beaucoup plus de temps à le lire, ce qui est une bonne jauge pour moi pour savoir si j'accroche ou pas, que les deux romances précédentes, alors qu'elles étaient plus longues. Et pourtant, l'histoire en elle-même avait du potentiel. Je n'ai pas non plus passé un mauvais moment, loin de là. Si on met de côté ces petits points, Fake est adorable. Pas de suspens, mais voir nos deux héros prendre conscience de leurs sentiments est mignon tout plein, et de ce côté là, Jenn P. Nguyen a très bien su retranscrire les sentiments amoureux et toutes les émotions qui en découlent. Il y a aussi un message positif sur le fait de pousser l'autre à accomplir ses rêves, à le motiver et lui dire qu'il peut tout faire. Mia n'est pas non plus stigmatisée sur sa passion pour la nourriture. Il y a un petit côté drôle dans son traitement mais c'est positif. Elle aime manger, surtout du sucre, et puis c'est tout. C'est Mia.
A la moitié du tome, j'étais vraiment dedans, mettant de côté ce qui me gênait. C'est tout doux, avec ses petits drames aussi, mais surtout plein de positivité. Cette prise de conscience de combien l'autre est important est quelque chose que j'ai vraiment apprécié, surtout qu'il n'y a rien de too much ou de vulgaire, sans que cela fasse trop fleur bleue non plus.
Donc, un bon moment avec des personnages principaux attachants, mais il manque une construction plus approfondie pour moi des protagonistes dans leur globalité. On a envie d'en savoir plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Gaoulette
  28 septembre 2019
Roman sympa mais qui reste superficiel à mon goût. Deux anciens amis qui ne se supportent plus et vont découvrir un peu forcés qu'ils s'aiment peut-être. C'est l'histoire de Mia et Jake qui se connaissent depuis la période de culottes couches. Ils sont voisins de palier et leur maman respective sont meilleures amies du monde. Dommage pour eux. Et ces deux mamans très envahissantes sont persuadées d'une chose, leurs enfants sont âmes soeurs. A vouloir les mettre dans les pattes, elles finissent par leur pourrir la vie. Et pour leur faire fermer leur clapet une bonne fois pour toute, Jake et Mia vont tenter le tout pour le tout. Ils vont s'inventer une fausse relation et une fausse rupture. Un jeu de faux semblant qui vont leur compliquer encore plus la vie.
Ce genre d'histoire d'amour est vu et revu. Je savais très vite dans quoi je m'embarquais et surtout l'issue finale loin d'être une surprise. Mais j'attendais beaucoup de l'auteure. Qu'elle me propose des héros touchants et qui marquent un peu les esprits. Je suis très déçue pour cette partie de l'histoire. J'ai même trouvé que l'auteure zappait les problème existentiels de Mia pour ne se consacrer qu'à Jake. Je n'ai toujours pas compris pourquoi ces deux là se sont perdus de vu 10 ans auparavant. Sachant qu'on remarque qu'ils avaient une amitié très forte. Il manque aussi un peu de suspense et d'émotion. L'intrigue amoureuse est vite résolue. L'auteure ne joue pas assez avec les nerfs du lecteur. Pour moi, la scène finale est décevante.
Après j'ai tendance à pinailler. Un roman qui reste parfaitement adapté aux lectorat adolescentes romantiques. Un roman sobre centré sur les bisous bisous qui aborde des thèmes forts en douceur. Un roman doudou comme dirait ma binôme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191
Saiwhisper
  13 septembre 2020
Guidée par des avis majoritairement positifs comme celui de Light and smell, j'ai eu envie de découvrir cette jolie histoire mettant en scène deux amis d'enfance dont la relation va évoluer en romance. La narration alternée va laisser les deux héros prendre la parole, laissant ainsi la possibilité de connaître leur perception sur leur entourage et de montrer le changement de leurs sentiments. Cela va également permettre au lecteur d'apprendre à mieux les cerner. le procédé est classique, mais toujours aussi efficace. Par ailleurs, je reconnais avoir eu une préférence pour Jake, car il me semblait être un garçon doux, sensible, observateur, passionné, protecteur, un peu renfermé et franc. Ses blessures ainsi que sa colère liées au départ précipité et silencieux de son frère m'ont touchée. Je me suis prise rapidement d'affection pour lui. Mia a mis un peu plus de temps avant de trouver une place dans mon coeur, car elle m'a agacée avec son triangle amoureux. le beau Ben me semblait être un gentil garçon faisant de son mieux pour qu'elle l'apprécie… Or, perdue dans ses sentiments, la jeune fille va réellement jouer sur les deux tableaux pendant un long moment, quitte à embrasser les deux étudiants dans la même journée… de quoi me refroidir un peu… Heureusement, son côté spontané, dynamique, drôle et ouvert m'a convaincue. J'aimais également le fait que l'on mette en avant sa culture asiatique que ce soit dans les plats qu'elle mange ou dans son addiction aux dramas coréens.
Bien que cousu de fil blanc, le scénario m'a plu. J'imaginais sans mal les deux mères célibataires et amies de longue date vouloir caser leurs enfants ensemble. Il y aurait de quoi être mécontent, car les deux femmes imposent cette relation en obligeant les adolescents à tout faire ensemble, même aller chez le dentiste ! Ils n'ont aucune liberté. le plan consistant à prétendre être un couple pendant deux semaines pour ensuite rompre et ne plus se voir était une idée originale. Ce que le tandem n'avait pas prévu, c'est que cette petite comédie ne laisserait personne indifférent… Les quiproquos sont assez mignons et amusants, notamment dès que leurs camarades s'en mêlent. J'ai pu savourer plusieurs dialogues remplis d'humour, de sentiments et de références culturelles. C'était sympathique ! de plus, leur amitié de longue date est un bel atout. Non seulement, elle permet de donner de la consistance à leur relation, mais elle justifie également le fait que les deux ados ont toujours été complémentaires : ils ont leurs habitudes, des goûts et des gestes que l'un et l'autre sait interpréter.
Derrière la romance, l'auteure met en avant les thématiques de la famille (relation fraternelle et celle entre un parent et son enfant), de l'amitié et de la confiance en soi. L'art/la liberté d'expression ont également une belle place. Or, bien qu'ils ne soient pas assez mis en avant, j'ai apprécié les loisirs du duo : la musique et le théâtre. Hélas, ce dernier point ne sera jamais abouti… si ce n'est dans l'esprit du lecteur contraint de s'imaginer sa propre fin. Et c'est un peu le principal reproche que je ferais à ce roman : il manque de développement sur plusieurs tableaux ! Certes, il y a une pluie de bonnes idées et de jolis messages. Hélas, Jenn Nguyen ne va pas toujours au bout ! Il en va de même pour quelques personnages comme les deux mères (qui ont finalement une chouette personnalité) ou le frère aîné de Jake (qui a un vécu bien mystérieux). On a terriblement envie d'en savoir plus. Aller, c'est dit : je veux une suite, quitte à ce que ce soit un spin-off concentré sur une autre personne que Mia ou Jake ! En attendant, si vous cherchez un ouvrage pour ados frais, pétillant et doux avec pour point central un premier amour, « Fake » devrait vous plaire. En outre, je pense qu'il peut convenir dès l'entrée au collège, car on se limite à des baisers tendres et passionnés…
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
LightandSmell
  11 mai 2020
Pour inaugurer le Challenge #MOISENVO, j'ai décidé de lire une romance contemporaine : Fake it till you breaki it. Très accessible du point de vue de l'anglais, cette histoire m'a agréablement surprise au point de l'avoir lue en deux jours. Il n'y a pas de grand drame, juste beaucoup d'humour et un tandem pour lequel je me suis tout de suite prise d'affection.
Mia et Jake se connaissent depuis toujours et font pas mal de choses ensemble qu'il s'agisse d'aller au lycée ou chez le dentiste. Une relation qui n'a néanmoins rien d'amicale puisque leurs nombreuses interactions sont imposées par leurs mères, meilleures amies, qui rêvent de les voir en couple. Fatigués de devoir se côtoyer alors qu'ils se détestent, les deux adolescents en viennent à fomenter un plan : ils vont prétendre sortir ensemble pendant quelque temps avant de rompre lors d'un grand coup d'éclat ! Mais une fois le temps de la comédie écoulé, arriveront-ils vraiment à se séparer ?
Grâce à une narration alternée, on apprend à mieux connaître Mia et Jake qui sont très différents l'un de l'autre. Exubérante, drôle, gentille, pétillante, pleine de spontanéité et accro aux dramas coréens, Mia se révèle tout de suite attachante. Quant à Jake, plus réservé et ordonné, il n'en demeure pas moins un adolescent touchant et attendrissant. J'ai adoré assister aux échanges entre ces deux protagonistes qui disent se détester alors qu'ils font preuve d'une grande complicité faite de taquineries et de petits surnoms peu reluisants, mais jamais méchants. Complémentaires, bien qu'ils ne soient pas prêts à l'admettre, ils connaissent tout l'un de l'autre, des petites habitudes aux préférences culinaires, ce qui donne parfois l'impression qu'ils vivent dans leur petite bulle. Leur relation de longue date leur permet également de savoir quand l'autre va mal ou que quelque chose le préoccupe.
Et à ce petit jeu, Mia tire son épingle du jeu. Elle devine sans peine à quel point le départ précipité de son frère aîné continue à blesser Jake qui préfère feindre l'indifférence au lieu d'avouer sa souffrance. Mais têtue, Mia n'est pas prête à rester les bras croisés devant la situation et est bien décidée à faciliter la réconciliation entre les deux frères que son faux petit ami le veuille ou non !
Ce thème de la famille, celle de sang et de coeur, est omniprésent dans le roman que ce soit à travers les relations fraternelles ou parents/enfants. À cet égard, si les mères des deux adolescents se révèlent exaspérantes avec leur obsession de les marier, elles évoluent et nous offrent une belle leçon, notamment sur la nécessité de laisser les enfants voler de leurs propres ailes et de les soutenir dans leurs velléités d'indépendance. Il est juste dommage qu'à trop vouloir forcer le rapprochement entre Mia et Jake, elles aient produit l'effet inverse les poussant à s'éloigner l'un de l'autre des années durant alors qu'il nous apparaît très clairement qu'ils tiennent énormément l'un à l'autre…
On ne peut d'ailleurs pas s'empêcher d'espérer qu'ils prennent enfin conscience de la nature et de la force de leurs sentiments. Y arriveront-ils ? Je vous laisserai le soin de le découvrir, mais ce qui est certain, c'est que leur plan de départ ne va pas vraiment se passer comme prévu et qu'à trop jouer les amoureux transis, il se pourrait bien que des émotions profondément enfouies fassent surface et viennent chambouler leur relation…
En plus de l'humour omniprésent, des nombreux dialogues pleins de peps, des références à Harry Potter, à la nourriture asiatique et aux dramas coréens, le gros point fort de ce roman est sa positivité et la chaleur qu'il dégage. Oubliez les relations toxiques et les drames qui s'empilent, l'autrice ayant opté pour une histoire touchante et pleine de beaux sentiments. le scénario n'a rien d'original, mais il met du baume au coeur et permet de passer un joli moment de divertissement auprès de personnages touchants et complémentaires dont on attend avec impatience le rapprochement et dont on admire la bienveillance avec laquelle ils se soutiennent. Si vous êtes en quête d'une romance adolescente doudou qui prouve que l'on a parfois sous les yeux la personne que l'on cherche, Fake it till you break it devrait vous plaire !
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Tachan
  01 décembre 2020
Prise d'une soudaine envie de romance et adepte des histoires avec des amis d'enfance, après avoir vu plusieurs fois passer ce court roman sur les réseaux sociaux, j'ai eu envie de découvrir les aventures de Mia et Jake, deux ados que leurs mères rêvent de voir sortir ensemble. Comme prévu, ce fut une lecture jeunesse amusante, qui m'a fait passer un bon moment, mais qui reste justement très jeunesse dans la forme.
Le premier argument pour me faire lire ce roman, ce fut la promesse d'une histoire entre deux amis d'enfance, un thème qui j'affectionne particulièrement. Et je dois avouer que dans l'ensemble, ici, il est plutôt bien traité. Nous rencontrons deux adolescents, Mia et Jake, qui vivent l'un à côté de l'autre avec leurs mères célibataires. Celles-ci sont les meilleures amies du monde et rêvent de voir leurs enfants ensemble, elles font donc tout pour les pousser dans les bras l'un de l'autre, même si ça les fait lever les yeux au ciel. Alors pour contrer ça, ils ont un jour l'idée de faire semblant de sortir ensemble pour ensuite simuler une vraie grosse rupture et arrêter d'avoir leurs mères sur le dos.
Le duo Mia-Jake fonctionne à merveille. Au début, ils se supportent à peine, ce qui donne des répliques bien senties où l'on sont parfaitement tout l'agacement qu'ils ressentent l'un envers l'autre. Et puis, petit à petit, l'autrice montre également leur complicité due aux nombreuses années passées à vivre des choses ensemble et on se plait à suivre ce couple d'amis et peut-être plus. Quand on voit clairement poindre des sentiments entre eux, on ne peut s'empêcher de les trouver adorablement agaçants à vouloir le cacher, le réprimer, le repousser. Mais au final, c'est leurs incertitudes et leurs sentiments inexpugnables qui font craquer. J'ai donc beaucoup aimé les suivre, même si, comme à tout ado, je leur aurais bien mis deux-trois coups de pieds aux fesses.
L'autrice a en effet imaginé une histoire, certes un peu déjà vue dans ce contexte, mais efficace et bien menée dans l'ensemble malgré quelques longueurs et répétitions. On suit nos deux ados au lycée et chez eux, jouant le jeu consistant à prétendre être ensemble et avoir des rendez-vous. Leurs interactions avec leurs amis m'ont bien plu. Je les ai trouvées bien dosées, ni trop envahissantes, ni trop présentes. Ceux-ci ont en plus de vraies personnalités et un rôle certain dans leur histoire. La pseudo romance de Mia par contre m'a fait lever les yeux au ciel plus d'une fois tant elle sort de nulle part pour moi... Mais dans l'ensemble, c'était chouette de les voir évoluer tous ensemble et on les sentait bien soudés.
L'autre élément appréciable dans l'intrigue, c'est l'ajout un background à chacun. Ils ne sont pas juste là pour évoquer leur romance. Mia a une passion pour le théâtre, Jake une passion pour la chanson. Si la première est un peu trop timidement exploitée, celle du second l'est un peu plus en profondeur. Bon pas assez pour moi, mais c'est déjà ça. En revanche, le développement des problèmes familiaux de Jake, eux, le sont plus et c'était chouette. J'ai beaucoup aimé l'amour qu'il ressent pour sa mère adoptive et le déchirement que le départ de son frère fut pour lui. L'autrice développe quelque chose de vraiment intéressant et poignant autour de ça qui m'aura fait verser quelques petites larmes à la fin.
Maintenant pour en venir à la romance. Je l'aurais sûrement adoré plus jeune mais je l'ai déjà trouvé adorable, ce qui est pas mal. Il se dégage une vraie complicité des deux héros. Ils sont drôles et touchants ensemble. Leur maladresse et leur ignorance m'ont fait sourire plus d'une fois. J'ai aimé suivre leur doux rapprochement et le désir inéluctable qui montait. C'est bien raconté sans paraitre trop forcé, enfin sauf à quelques petits moments censés être romantiques mais sortant eux aussi un peu de nulle part... Je me demande d'ailleurs si cette sensation ressentie à plusieurs reprise ne vient pas du faible nombre de pages de l'histoire, à peine 281.
Dernier point à aborder : les mères des deux héros, qui sont vraiment le ressort comique de l'histoire. Dans la réalité, elles seraient à baffer et me rendraient chèvre. Dans le contexte de l'histoire, je les ai trouvées très drôles et je les voyais bien comploter dans le dos de leurs enfants telles des Desperate Housewies. En plus, ce sont de sacrées mamans à élever ainsi leurs enfants toutes seules et une belle amitié les noue.
Fake fut donc une charmante petite bluette adolescente entre deux personnages vraiment attachants qui fonctionnent bien ensemble. L'histoire a beau être classique, elle se dévore. Les petits ajouts pour rendre le récit plus dense sont bien vus, que ce soit les personnages secondaires, les passions des héros ou leurs sombres secrets. L'ensemble offre vraiment un beau dynamisme. Une belle lecture pour qui veut une romance rapide et pas prise de tête.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   27 juin 2019
« – Dommage qu’on ne sorte pas ensemble pour de bon. Comme ça, elles verraient vraiment le désastre.
Elle a tout à coup l’air de piger quelque chose, écarquille les yeux.
– Voilà, si on essayait ?
– Quoi ?
– Toi et moi. Sortir.
Pardon ? A mon tour, je reste bouche bée. Elle a trop bu ou quoi ? »
Commenter  J’apprécie          41
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   15 juin 2019
A présent, tu vas devoir me prouver qu'il n'y a rien de plus beau qu'un baiser sous la pluie, à moins que toutes ces séries, tous ces kdramas ne soient qu'un tas de conneries...
Commenter  J’apprécie          40
LadiesColocBlogLadiesColocBlog   06 juillet 2019
« Le seul souvenir de ce baiser m’a comblée d’émotion, au moins autant que mon trouble à l’idée que Jake puisse me mettre dans cet état. Mince ! Il ne faut pas que je pense à lui. Pas de cette façon. J’essaie de me représenter le visage de Ben, mais c’est encore Jake qui m’apparaît, avec son sourire débile. »
Commenter  J’apprécie          10
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   15 juin 2019
Je le dévisage, de ses boucles brunes à sa mâchoire, en passant par le grain de beauté sur son oreille droite. Mais aussi cette façon qu'il a de tapoter sur son volant, au rythme des chansons. Il a l'air différent, pourtant il n'a pas changé. Je ne comprends pas ce qui se passe...
Commenter  J’apprécie          10
pommerougepommerouge   13 juillet 2020
À croire que tout ce qu'elle refoulait jaillit soudain, comme d'une boîte de Pandore.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : jeune adulteVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1160 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

.. ..