AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782755640922
Éditeur : Hugo roman new way (14/03/2019)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 49 notes)
Résumé :
Abby Turner n'avait pas vraiment prévu que l'été de ses dix-sept ans serait une telle catastrophe. Sérieusement, tomber amoureuse de son meilleur ami Cooper ? Se faire rejeter de l'école d'art qu'elle convoitait tant car son travail " n'a pas d'âme " ? Sans compter les problèmes d'anxiété de sa mère qu'elle arrive de moins en moins à gérer...

Il lui vient alors une idée loufoque : La liste. Abby va se donner un mois pour accomplir dix missions. Morcea... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
ART3MIS
  02 mai 2020
C'est maintenant le troisième roman que je lis de Kasie West et celui-ci n'échappe pas à la règle. « L'amour, la vie et ma liste » est un roman léger qui se lit dehors (je vous l'accorde : cela peut être difficile pendant le confinement) en plein soleil. Une lecture d'été idéale !
C'est l'histoire de Abby, une artiste peintre qui se pensait voir ses oeuvres dans une exposition. Enfin ça, c'était avant que Monsieur Wallace ne lui dise que ses tableaux manquaient de profondeur. Après cette déception, Abby décide de faire tout ce qui est en son pouvoir pour s'améliorer. Peut être bien que pour cela elle doit passer par la conception d'une liste…
Personnages :
Abby est une artiste peintre. J'ai aimé découvrir son humour cynique et sa relation fusionnelle avec son grand-père, voir ses habitudes et toutes ses émotions. Tout au long du livre, nous la voyons envahie de doutes, d'appréhension, d'espoir et ce panel de sentiments est super. Pendant quatre heures – je ne me suis pas amusée à chronométrer, c'est ma liseuse qui le dit – j'ai été dans sa peau et partageais tout avec elle. Je voulais ce qu'elle voulait.
Cooper lui est le beau gosse de l'histoire – il en faut toujours un. Pourtant il n'est pas comme tous ces récits où ces personnages jouent de leur charme. Dieu merci, Kasie West ne tombe pas dans le cliché. Cooper m'a semblé authentique du début à la fin. J'ai aimé le voir à travers les yeux d'Abby, son beau sourire et sa chevelure d'or – vraiment beau, je vous l'avais dit – et puis ses taquineries à l'égard de sa meilleure amie. Ce personnage est super.
Histoire :
Comme je l'ai dit précédemment : Kasie West n'est pas tombée dans le cliché. Forcément, l'histoire prend des tournures à peu près prévisibles – comme tous les bouquins pour ado – mais elle a vraiment créé quelque chose propre à elle.
Comme avec tous ses livres, Kasie West a su m'absorber dans ses phrases. Ça a été un plaisir de me plonger dans son univers où l'amour est synonyme d'une pointe tragique – chose que nous retrouvons dans « PS : I like you » et « Listen to your heart ».
C'est un roman léger, tendre et rempli d'amour et d'émotions. A maintes reprises j'eus l'air d'une hystérique tellement j'avais envie d'avancer plus vite. Et, de même qu'à maintes reprises j'eus les larmes aux yeux.
Nous avons aussi la connexion entre Cooper et Abby. On voit bien qu'ils se complètent, leur amitié est fusionnelle, et c'est en grande partie ce qui donne à ce livre cette légèreté.
Conclusion :
Un roman en douceur fait pour l'été. Tous les petits coeurs d'artichauts doivent foncer ! Et n'oubliez pas ses autres livres qui sont de même : super !
(J'ai quand même une préférence pour « PS : I like you » mais chuut!)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Beli_LivreSaVie
  14 mars 2019
C'est le premier roman que je lis de Kasie West, pourtant j'ai ses autres dans ma bibliothèque ! mais comme c'est son dernier paru et que je dois la rencontrer, il me fallait suivre son actualité donc c'est celui-ci que j'ai lu en premier. C'est Pando qui la lit d'habitude pour le blog, là je lui pique la place pour des questions de calendrier, mais son avis suivra le mien aussi puisqu'elle aime beaucoup cette auteure et a souhaité le lire aussi.
C'est auprès d'une jeune fille que nous allons découvrir ce roman. Abby pour qui nous éprouvons d'emblée de la compassion d'abord car on sait ce que c'est que d'aimer quelqu'un qui n'éprouve pas les mêmes sentiments pour vous, et à son âge, il est dur de se faire violence pour contrôler ce genre d'émotions. Surtout quand la personne en question est son meilleur ami et que l'on doit passer l'été avec lui, et que tant de filles tournent autour de lui. On s'attache alors de suite à ce personnage féminin, éprouvant le moindre pincement de coeur, la moindre émotion qu'elle éprouve. Lui, c'est Cooper, son meilleur ami, sa moitié, c'est avec lui qu'elle passe tout son temps, qu'elle partage tous ses moments, avec qui elle a tant d'habitudes et de rituels. Jeune, sportif, blond, beau, drôle, attachant, charmant, Cooper plait mais il est unique à ses yeux, car il reste celui qui la complète si bien. Mais voilà, elle l'aime d'amour, lui la considère comme sa meilleure amie uniquement, donc elle va devoir oublier ses sentiments pour lui.
Cet été-là, c'est donc un de ses objectifs, ne plus le voir comme celui qu'elle aime, elle se tourne beaucoup vers sa passion, la peinture, à travers laquelle elle aime exprimer ce qu'elle ressent. Elle espère bien intégrer un cursus d'art à l'hiver prochain et pour cela, il faudrait qu'elle expose, et elle compte bien sur une exposition qui aura bientôt lieu dans le musée où elle travaille. Mais c'est alors qu'elle va subir une déception de plus, quand son patron lui dira que ses créations manquent de coeur, de maturité, de vécu. C'est un constat cuisant pour elle, alors que tous autour d'elle lui disent qu'elle est douée. Elle se lance alors le défi de vivre des émotions pour être plus ouverte à pouvoir les exprimer dans ses oeuvres. Cela commence par une liste, la liste de coeur où elle va lister tout ce qu'elle doit ressentir à travers les attitudes que la personnalité de ses proches ont et qu'elle n'a pas. C'est donc avec son acolyte depuis toujours, Cooper qu'elle va se lancer dans ses challenges ! Elle a moins d'un mois pour les réaliser et convaincre son patron de l'exposer.
Nous allons alors suivre son quotidien, rythmé par ses challenges qui lui permettent de vivre quelques petites aventures, comme des entorses à son quotidien, mais qui lui font du bien. Son art s'en ressent, sa façon d'être aussi, elle se découvre et s'ouvre à travers cette expérience. Cooper l'accompagne, mais lui aussi vit d'autres moments au côté d'une autre, et Abby ne peut pas s'empêcher de souffrir de cette proximité qu'il a avec cette fille. Elle tente aussi de s'ouvrir aux autres, fait la connaissance de nouvelles personnes, se rapprochent d'autres mais Cooper reste le plus important pour elle. Tantôt convaincue qu'elle peut l'oublier, tantôt convaincue qu'au contraire, il ne faut pas laisser tomber, elle va osciller entre ses divergences d'opinion. Son été va être mouvementé en émotions, et c'est ainsi qu'elle vivra au jour le jour cette relation d'amitié un peu perturbée par ses sentiments avec Cooper, qui ne se rend pas compte de tout ce qu'elle vit en ce moment.
Cooper est un jeune homme agréable et très sympathique. La complicité qu'il partage avec Abby est touchante et il est très protecteur envers elle. L'un ne peut pas se passer de l'autre et on découvre au fil des pages à quel point ils ont partagé tant de moments ensemble, des moments qui ont consolidé leur amitié. Leur complicité dérange toute personne nouvelle, essayant de s'incruster auprès de l'un ou l'autre, c'est le genre d'amitié fusionnelle qu'ils partagent, qui fait la différence avec d'autres. Abby est la principale narratrice de ce roman, c'est donc à partir de son regard et de son ressenti que nous découvrons tout ce qui se passe dans sa vie. de ses moments passés avec Cooper et d'autres amis, aux instant passés en compagnie de sa famille : son grand-père qui vit avec eux, un personnage très présent et dont elle est proche, sa mère qui semble souffrir d'un mal être qui ne fait que s'accroitre et son père, en mission à l'étranger, absent très souvent et sur de longues périodes mais qui veille au grain à sa façon.
Une première lecture de l'auteure avec laquelle je me suis régalée. J'ai trouvé cette histoire très mignonne, mais aussi très émouvante et touchante. Je me suis plu à suivre cette jeune héroïne qui tente au mieux de faire face à tout ce qu'elle vit. J'aime beaucoup la façon dont Kasie West arrive à trouver une symbolique dans cet art que pratique Abby, cette liste prend vie à travers les moments qu'elle va occasionner pour finir par lui permettre d'exprimer un souvenir, un sentiment à travers ses toiles. L'auteure évoque bien des thèmes récurrents à l'âge des protagonistes et bien plus encore, et ce de façon douce et abordable. Sa plume est bien adaptée à ce type de romance, qui permet d'appréhender les premiers émois et les premières déceptions de la vie des jeunes adultes. Ce fut un doux plaisir à lire !
Lien : http://www.livresavie.com/la..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lectrice-Lambda
  11 mars 2019
« L'amour, la vie et ma liste » est une jolie histoire, douce et tendre, qui raconte le passage de l'adolescence à l'âge adulte.
Nous allons y faire la connaissance de Abby, une jeune fille de dix-sept ans qui va voir ses croyances s'effondrer du jour au lendemain à cause d'un « non ». Non, elle ne pourra pas exposer ses tableaux dans la galerie de sa ville, tout simplement parce qu'elles sont trop parfaites, trop lisses, sans émotion.
Peinée d'être considérée comme si peu émotive, si peu expérimentée par la vie, elle décide de créer une liste de coeur. Dessus, dix choses qu'elle n'a jamais faites et qui la sortiront de sa zone de confort. Dix objectifs pour la faire mûrir et améliorer son art.
Et pour cela, Abby pourra compter sur l'aide de son meilleur ami Cooper, qu'elle aime pas si secrètement que ça…
Cette lecture a été agréable, sans prise de tête.
Nous retrouvons bien l'univers de Kasie WEST avec cette histoire young adult toute douce, mais avec aussi ses peines.
Abby est un personnage que l'on va aimer directement. Elle est sincère, droite, un peu fofolle. C'est le genre d'amie que tout le monde souhaiterait avoir.
Au fur et à mesure des chapitres, nous allons suivre son évolution grâce à sa liste de coeur. Sa transformation se fait au travers d'évènements joyeux, d'autres moins, mais c'est le message de ce livre : la vie est faite de hauts et de bas, mais c'est ce qui nous construit. La suivre tout au long de ses nouvelles expériences, la voir ouvrir les yeux sur tout ce qui lui reste à découvrir est vraiment touchant. J'ai aimé cette douceur de vivre, mais aussi toute cette positivité que l'auteur arrive à insuffler à son récit même pendant les instants plus tristes.
Il y a plusieurs personnages secondaires importants au récit, mais celui qui est le plus présent est Cooper. Leur relation tient sur un fil, puisque Abby a des sentiments pour lui. On sent malgré tout le lien qui les unit, et petit-à-petit les choses changent. J'ai adoré ce personnage masculin bien que parfois il aurait mérité d'être plus courageux, mais ça le rend plus humain. le duo qu'il forme avec Abby est mignon et ils se complètent parfaitement.
Petite mention spéciale pour le grand-père d'Abby que j'ai adoré.
La plume de Kasie WEST est toujours un plaisir à lire et se prête à merveille à ce genre de récit.
Cependant, j'ai trouvé que le début était un peu long à se mettre en place et qu'à contrario, certains passages clés n'étaient pas tellement développés.
Il y a un léger déséquilibre dans la construction de son récit qui ne gêne en rien sa compréhension et le plaisir que l'on peut avoir au moment de notre lecture, mais qui aurait permis s'il n'avait pas été présent d'avoir une histoire mieux développée.
La fin arrive et l'on trépigne d'impatience.
J'avais hâte d'en arriver là, de lire la conclusion à tous les « problèmes » de Abby. C'est un bain d'émotions qui met du baume au coeur.
J'ai adoré ce final, même si j'aurais aimé qu'il soit un peu plus développé également.

En conclusion, « L'amour, la vie et ma liste » est un young adult tendre et plein d'émotions. Kasie WEST nous plonge une nouvelle fois dans son univers si particulier où les personnages ne sont ni adolescents, ni adultes, au moment où ils évoluent, qu'ils grandissent.
Malgré un début un peu long et des passages de l'histoire qui auraient mérité d'être plus approfondis, j'ai passé un agréable moment de lecture, un instant de douceur.
Lien : https://lectrice-lambda.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
theannashaw
  21 mars 2020
Parmi les autrices que j'ai découverte à New-York, Kasie West est l'une de mes favorites. Aussi je suis toujours ravie quand l'un de ses romans est traduit en français et me permet de découvrir une des nouvelles petites pépites de cette autrice.
Abby Turner avait prévu que son été serait mémorable. Mais c'est bien connu dans la vie rien ne se passe comme prévu. Et surtout pas quand on est amoureuse de son meilleur ami qui n'en n'a pas la moindre idée, qu'on a une mère agoraphobe, un père militaire à des milliers de kilomètres de la maison et qu'on vient de s'entendre dire que son art n'a pas d'âme. C'est pourquoi Abby décide de faire une liste. Une liste de défis qui la feront sortir de sa zone de confort, découvrir un peu plus qui elle est vraiment et, à défaut de régler son problème de coeur, lui permettront de trouver son âme et de l'insuffler dans sa peinture.
Vous cherchiez le livre parfait pour démarrer l'été ? Celui à lire sur la plage ou pendant un long après-midi de farniente ?La romance estivale qui vous donnera envie de faire votre propre liste et vous fera réfléchir tout en vous faisant passer un super moment de lecture mais aussi en rebroussant totalement votre motivation à vous aimer ? Ne cherchez plus L'amour, la vie et ma liste est ce livre !
On aime particulièrement les personnages perfectibles et donc totalement attachants de cette histoire, à commencer par Abby bien sûr. Parce qu'Abby est l'adolescente moyenne par excellence : un brin cynique mais très drôle, bien dans ses baskets sans totalement avoir confiance en elle, entourée d'une famille et d'amis aussi géniaux que pénibles, passionnée, courageuse et déterminée. On ne peut qu'aimer cette jeune fille en quête d'elle-même.
Parce que si ce roman est présenté comme une romance estivale comme il en existe déjà beaucoup, il suffit de gratter un peu la surface pour se rendre compte que derrière son packaging rose tout doux et sa jolie histoire d'amour se cachent des messages bien plus importants.
Comme l'idée selon laquelle aider ceux que l'on aime à affronter leur peur ce n'est pas toujours abonder dans leur sens mais parfois s'opposer à leurs lubies pour mieux leur permettre de s'en défaire. Ou encore ce principe selon lequel il est bon de trouver un équilibre entre sa zone de confort et les moments où il faut en sortir pour se révéler à soi-même.
Mais le message le plus important de tous, qui nous est transmis dans ce livre par Kasie West à travers la voix d'Abby, c'est qu'avant de se lancer dans une histoire d'amour avec qui que ce soit, il faut apprendre à se connaître, à se respecter et à s'aimer soi, parce que c'est avec nous-même que nous allons finalement passer la plus grande partie de notre vie.
Sous des dehors assez bateaux, L'amour, la vie et ma liste est en réalité une petite pépite de douceur, de bienveillance et de positive attitude qui évite tous les clichés de l'histoire d'amour/amitié pour nous offrir une jolie leçon de vie, légère et jamais moralisatrice. Une chose est sûre, quand vous aurez fini ce livre vous aurez non seulement le sourire aux lèvres mais également une envie irrépressible d'à votre tour faire une liste à la Abby pour relever vos propres défis et découvrir votre âme.

Lien : http://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Carole94p
  08 avril 2019
Après une déception cuisante, je me suis dit que le mieux serait de rebondir de suite avec une autre lecture pour éviter la panne de lecture. Généralement, cette méthode plutôt bien et il arrive que cela joue en la faveur du roman en question.

Alors hier soir, quand j'ai opté pour L'amour, la vie et ma liste, j'étais persuadée d'avoir un coup de coeur - ou presque - étant donné que les deux premiers romans de l'auteure, Kasie West m'avaient procuré énormément d'émotions. Je vous rassure tout de suite, ce n'est pas une déception pour L'amour, la vie et ma liste même si j'en ressors moins convaincue que les précédents.

Abby rêve d'une chose, exposer ses oeuvres cet été. Mais lorsque son patron lui refuse cette opportunité en lui disant qu'elle n'est pas prête, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Elle se lance alors dans une liste du coeur, censé lui permettre de tenter de nouvelles choses et surtout la faire évoluer dans son art. Qui aurait pu penser que ces missions changeraient autant de choses... certainement pas Abby dont le coeur pourrait bien être brisé une seconde fois...

Vous le savez, j'aime le style de Kasie West. Sa plume est délicate, addictive, et douce. A tel point que ses romans sont souvent des romans doudous. C'est à dire qu'ils sont réconfortants et mettent du baume au coeur. Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'étais heureuse de commencer un de ses romans.

Dans les romans de Kasie West , ce que j'aime le plus c'est vraiment le fait que l'histoire ne tourne pas essentiellement autour de la romance, bien que celle-ci soit omniprésente. L'auteure va plus loin et aborde des sujets sensibles. Ici, la mère de l'héroïne souffre d'anxiété et son père absent puisque qu'engagé, ne pourra lui venir en aide. Vous l'aurez compris, la famille est un point important dans L'amour, la vie et ma liste. J'ai aimé la façon dont l'auteure abordait le sujet, avec sincérité, réalisme et surtout délicatesse. Un sujet difficile et parfois tabou.

La liste de coeur d'Abby comporte des choses assez simples mais d'autres bien plus compliquées. J'ai aimé la voir les réaliser les unes après les autres. Tomber amoureuse ? C'est déjà le cas, mais être aimé en retour semble bien plus difficile. Affronter ses peurs ? C'est jouable, surtout avec un ami comme Cooper .

On en arrive donc au point qui m'a déçue dans L'amour, la vie et ma liste. Dans les romances, il y a des schémas qui me dérangent. Les triangles amoureux et les amis qui deviennent plus. Pour ces deux cas, je suis très exigeante et je n'hésite pas à descendre une note lorsque cela me gâche la lecture.

Dans le cas de L'amour, la vie et ma liste, on surf sur les deux de façon assez légère. On ne peut pas parler de triangle amoureux à proprement parlé puisque Cooper ne se doute pas de l'étendu des sentiments d' Abby pour lui et, il n'hésite pas sans cesse entre les deux. Non, le truc qui m'a dérangé c'est le fait qu'ils soient amis et que leur relation évolue. C'est assez bizarre, car dans certains romans cela passe aisément, je pense notamment à Viens, on s'aime, mais ici, j'ai eu beaucoup de mal avec Cooper. J'ai apprécié le côté amical, le fait que leur amitié soit aussi forte, mais, je n'ai pas cru une seconde à la romance entre eux. Même si du côté d' Abby c'est ultra visible. Il m'a manqué vraiment quelque chose pour y croire et passer au delà des mes appréhensions.

Du coup, même si l'histoire m'a plu dans son ensemble, j'ai passé un bon moment de lecture, c'est certain, la romance ne m'a pas convaincue. Je n'ai pas accroché à Cooper et au côté amour de leur relation. Il m'a également manqué les émotions, si fortes dans les deux premiers romans de l'auteure...

En conclusion, L'amour, la vie et ma liste est une bonne lecture, dans la lignée des précédents mais n'aura pas rempli toutes les cases pour atteindre le top du top.
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2019..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
CceliaCcelia   05 mars 2019
Le lendemain, j'ai droit au meilleur réveil de ma vie. Avec un texto de Cooper :
"Le poisson rouge de ma sœur est mort. On organise des funérailles. Ramène-toi."
Enfin, ce n'est pas vraiment mon meilleur réveil. Si la vie du poisson rouge avait pu être épargnée, j'aurais trouvé ça encore mieux. Au moins, j'ai eu droit à ce texto.
Commenter  J’apprécie          20
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   20 mars 2019
« Je relis la liste. J’espérais que les plus belles qualités des gens qui composent ma vie s’y assembleraient, de façon à former une version harmonieuse. Onze éléments composent cette liste. Enfin, techniquement dix, si je ne compte pas celui que j’ai déjà éliminé. Comment devenir un cœur profond en dix étapes… ou moins ? »
Commenter  J’apprécie          10
ElleaCloudElleaCloud   08 septembre 2019
Je relisais la liste. J’espérais que les plus belles qualités des gens qui composent ma vie s’y assembleraient, de sorte à former une version harmonieuse du monstre de Frankenstein : celle qui ne faisait pas peur. Onze éléments composaient cette liste. Enfin, techniquement dix, si je ne comptais pas celui que j’avais déjà éliminé. Comment devenir un cœur profond en dix étapes… ou moins ? J’espérais que ce serait moins.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   09 mars 2019
Jamais l'avis de personne sur mon art ne comptera plus que le mien.
Commenter  J’apprécie          30
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   09 mars 2019
Pourtant, il manque quelque chose, car ce n'es pas à un arbre que je vais m'enchaîner.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : eteVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
627 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre

.. ..