AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9798634468440
305 pages
Auto édition (06/04/2020)
4.61/5   14 notes
Résumé :
La Violette est La drogue aphrodisiaque à la mode dans le milieu gay parisien.

Un cachet mène à l’extase…

L’accoutumance mène à la mutilation, à la torture et à la mort. Deux cadavres. Bientôt un troisième. Psychopathe ? Guerre des gangs ? A moins que ce ne soit les ravages de créatures démoniaques libérées de leurs entraves.



Trois vies sont altérées par la Violette.

Aaron recherche son frèr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,61

sur 14 notes
5
7 avis
4
2 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

domi_troizarsouilles
  20 octobre 2021
(commentaire rédigé le 04/02/2021)
Un thriller classé aussi dans la catégorie fantastique, ça m'attirait pour les différents challenges auxquels je participe. A vrai dire, on est aussi un peu (et même beaucoup) dans un certain ésotérisme qui mêle diverses traditions sans grand discernement, et qui dès lors paraît inabouti, voire superficiel… mais en tout cas l'aspect « au-delà du réel » est bien présent !
Tout part d'une série de meurtres atroces dans le milieu gay parisien, masculin exclusivement, et de la diffusion d'une nouvelle drogue aux effets psychédéliques puissants par la mafia albanaise dans la capitale française. Dans ce contexte, l'auteur met en scène trois personnages qui vont vivre toute une série d'aventures, essentiellement à Paris, avec un petit passage par Pau et par le désert du Sinaï : Aaron, le frère de Simon, l'ex-junkie homosexuel qui a disparu, probablement après l'ingestion de ladite drogue, et Aaron va mettre tout en oeuvre, avec ses moyens limités, pour retrouver son frère ; Jamila l'Egyptienne, qui m'a aussitôt fait penser à une forme orientale de Lara Croft, prêtresse d'Isis, ce qui s'exprime surtout par une capacité hallucinante à manier son corps athlétique, les armes et son esprit entraîné à cette fameuse drogue, surtout face aux méchants Albanais qu'elle traque ; et Claude, le flic quinqua, plutôt désabusé, à la limite du divorce, fransquillon jusqu'à un certain racisme ordinaire.
(Je mets d'ailleurs là une parenthèse, car j'ai tiqué à quelques reprises sur certaines phrases… Je note par exemple (il y en a quelques autres du même acabit), pp.203-204 : "Le quartier de la Gare du Nord n'est pas celui que Claude préfère, loin de là : les magasins aux enseignes écrites en indien ou en arabe lui donnent l'impression de ne pas être chez lui." Si encore Claude s'exprimait à la 1re personne du singulier, les choses seraient claires et nettes, on saurait qu'on est dans ses pensées en tant que personnage. Mais en présence d'un narrateur extérieur, et la phrase étant ce qu'elle est, on est moins certain de qui s'exprime : le personnage à travers ce narrateur limite indélicat, ou l'auteur lui-même ? C'est en tout cas bien ambigu, et c'est dommage.)
Cela étant dit, j'en reviens aux personnages : ils sont donc sympathiques, oui, mais trop stéréotypés pour être tout à fait crédibles. le gentil Aaron un peu brinquebalé par les événements au départ, se révèle tout à coup extraordinaire, on y croit moyen ! J'ai déjà évoqué la version trop Wonderwoman de Jamila qui devient tout à coup (et seulement très brièvement) une pauvre vierge effarouchée et qui, en-dehors de ça, n'a jamais aucune faiblesse. Et alors Claude, c'est le summum, le flic transparent comme on le retrouve dans n'importe quelle série télévisée française du samedi soir – le genre que je regarde pour « me vider la tête », et ça ne me déplaît pas, mais ça ne présente pas un intérêt transcendant pour la culture !
Cela donne une histoire qui se tient, oscillant entre le fantastique annoncé et un certain ésotérisme, vaguement documenté, et qui part un peu dans tous les sens, décrédibilisant ainsi l'ensemble. Sans oublier le fait que, par moments, on n'est pas loin d'une certaine apologie de la drogue, et insister sur son caractère secret/sacré ne suffit pas tout à fait…
L'écriture est fluide et moderne, sans jamais pêcher dans la facilité pour autant. le tout est assez rythmé et généralement très visuel, avec des rebondissements bien amenés qui font qu'on continue de tourner les pages (même virtuelles) malgré tout… Bref, c'est une lecture qui me laisse mitigée : elle a été agréable, indéniablement, mais quelque peu gâchée par son petit arrière-goût entre amertume et superficialité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Yumiko
  03 mai 2020
Ces derniers temps, j'enchaîne de belles lectures et celle-ci ne déroge pas à la règle. Ce roman, c'est plus qu'un simple thriller, ça va bien au-delà. L'auteur nous propose une histoire qui commence de façon assez classique avec cette drogue qui se propage dans les milieux homosexuels et des meurtres atroces qui s'y produisent, pour nous emmener finalement au coeur d'un mystère bien plus important et plus sombre, de quoi nous faire craindre le pire et nous faire dévorer le roman de bout en bout.
L'auteur nous propose une histoire vraiment bien ficelée et emplie de rebondissements tous plus incroyables les uns que les autres. En suivant plusieurs personnages qui sont en rapport de près ou de loin avec cette affaire, il nous offre plusieurs points de vue sur cette course contre la montre qui s'est enclenchée, nous permettant petit à petit de mieux comprendre les tenants et les aboutissants de tout cela.
Les personnages sont d'ailleurs passionnants à découvrir et à suivre, même si j'ai eu un peu plus de mal avec Aaron par moment, car c'est un peu une tête à claques. Mais en même temps, si je me retrouvais embarquée dans une histoire aussi incroyable que celle-ci, je réagirais peut-être comme lui face à tout cela... Les personnalités bien différentes de nos héros font qu'ils amènent tous un plus à cette histoire et qu'ils nous donnent envie d'en apprendre toujours plus.
Que dire des révélations? J'en suis restée bouche bée! J'ai vraiment adoré les chemins inattendus pris par le récit et les choix faits par l'auteur. C'est quand nous découvrons les éléments cachés de cette enquête que nous comprenons à quel point cette histoire va au-delà de ce que nous pouvions imaginer et que nous avons envie d'en apprendre encore plus.
J'aurais vraiment aimé plonger encore davantage dans ce qui découle de cette drogue, car cela soulève de nombreuses interrogations, nous ouvre un champ de possibles incroyables et nous donne envie d'approfondir ce sujet. Je reste volontairement un peu vague sur ce thème, car je ne veux pas vous gâcher la découverte qui vaut vraiment le détour!
En bref, je me suis régalée avec cette histoire passionnante et aux rebondissements totalement inattendus. C'est un roman à découvrir de toute urgence!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LesdeliredeLou
  22 mai 2020
L'auteur vous propose ici un thriller sur fonds de mysticisme qui vous emmènera vers des contrées lointaines.
*****
La violette est la nouvelle drogue à la mode dans les milieux homosexuels. Simon est un des consommateurs. Un jour, il va disparaître sans laisser de traces. Son frère Aaron va alors se mettre à sa recherche. Il va trouver une aide inattendue en la personne de Jamila, une femme étrange qui trouve la force de combattre en ingurgitant ces fameuses pilules de Violette.
Claude, inspecteur de police, va quant à lui, enquêter sur des meurtres horribles qui trouvent avoir un lien avec cette drogue venue du Moyen Orient.
Ces trois personnes vont se retrouver liées dans une enquête dangereuse et palpitante qui les emmènera en Egypte.
Ils vont devoir affronter des êtres dangereux qui sont prêts à tout pour cette drogue.
*****
Ce livre est le second roman auto édité de l'auteur et je trouve qu'il a déjà une excellente écriture. le rythme est fluide, bien géré et son style vous embarque illico dans l'histoire.
L'auteur enchaîne les événements avec une facilité déconcertante.
J'ai été happée durant toute la première partie de l'histoire. Les scènes se succèdent et mon intérêt est grandissant.
Vous avez trois histoires, trois fils conducteurs autour de cette drogue : la violette, et au fur et à mesure que vous tournez les pages, ces trois personnages vont se trouver relier.
Cette intrigue est très bien réussie sur ce point.
Je mets toutefois un bémol sur le côté mystique qui est développé à la fin du livre.
Même si celui-ci m'a beaucoup attiré au début, j'ai été moins convaincu justement à la fin, peut-être parce que les choses vont un peu trop vite pour moi lorsque le sujet est abordé.
Cela n'enlève rien toutefois à la qualité d l'intrigue et de l'écriture ainsi qu'à l'originalité du scénario
Lien : https://www.facebook.com/pg/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Petitratdebibli
  13 novembre 2020
Lecture très décevante à la limite de l'ennui. le résumé était pourtant attractif, malheureusement le reste ne suit pas : lecture trop linéaire à mon goût, personnages et dialogues inconsistants .. Au départ ça démarrait bien, c'était plutôt réaliste et d'un coup ça tourne au mystique, j'ai trouvé que cet élément rendait l'histoire plus " clownesque ". Fin trop " Happy End Bisounours " et très ( trop ) prévisible ( les gros méchants meurent, le méchant Dieu n'est plus et les personnages débordent de bonheur de se retrouver au point de se reproduire )
Pour résumé, c'est un livre à conseiller aux personnes qui n'aiment pas lire + que la moyenne et qui se contente de très très peu
Commenter  J’apprécie          20
MilleetunepagesLM
  08 juin 2020
Le commentaire de Cathy : COUP DE COEUR!
Une drogue à la mode se propage dans le milieu gay parisien.
La violette, un cachet aux vertus aphrodisiaque qui mène à l'extase.
Aaron recherche son frère, junkie, qui a mystérieusement disparu.
Des meurtres atroces ont lieu, l'enquête ne va pas être de tout repos pour Claude. Jamila, une femme étrange, va tout faire pour contrôler la prolifération de cette drogue.
Le parfum de la violette va modifier la vie de ces trois personnes.
Ce roman est un coup de coeur pour moi, cette histoire mystérieuse et sombre, m'a complètement embarquée.
L'auteur nous propose un récit où les rebondissements sont constants, le rythme est haletant.
Le personnage de Jamila m'a énormément plu, j'ai été subjuguée par sa personnalité, mais également intriguée par cette jeune femme.
C'est un très bon thriller fantastique que nous a écrit Yoan H. Padines, son récit est bien rythmé, le style est très agréable, certaines scènes sont tellement bien décrites que j'ai eu l'impression d'être au plus près de l'action.
Premier roman que je lis de cet auteur, certainement pas le dernier vu la qualité de son écriture et surtout son imagination folle.
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   27 mars 2020
Il regarde la serrure et la voit grandir, grandir… Bientôt, il pourra s’y faufiler voire s’y promener. Pourquoi chercher la clé ? Il traverse le mécanisme de la porte et s’émerveille de l’ingéniosité humaine. Des flashs violacés vrillent encore son cerveau quand il s’affale, tout habillé, sur son lit.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   27 mars 2020
Comme chaque fois, il a l’impression que sa grand-mère détonne, ici ; elle lui fait face, derrière le plateau de scrabble, tirée à quatre épingles, cheveux gris coiffés en un chignon impeccable, maquillage sobre et distingué, mains manucurées, le tout malgré sa mauvaise santé dont témoignent des cernes et un léger tremblement des mains. Ses yeux verts n’ont rien perdu de leur vitalité, et lorsqu’elle les braque sur ses co-pensionnaires, sa bouche pincée trahit le peu d’estime qu’elle leur porte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 mars 2020
Guillaume s’est révélé être un jeune homme, plus jeune que ce à quoi elle s’attendait. Elle ne l’a pas trouvé pour autant moins compétent, bien au contraire : il s’est révélé d’une efficacité redoutable et son équipe a réussi à remonter le Groupe jusqu’à ce bâtiment isolé du « 9.3. » où ils lui laissent le soin de finaliser l’opération. Néanmoins, il devait la rejoindre et n’est pas là.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 mars 2020
Il déteste cette sensation d’incertitude et de doute, il a besoin de réponses ; il ne s’imagine pas attendre ad vitam aeternam qu’un flic daigne s’intéresser au cas de Simon ! Au pas de course, il rentre chez lui, à quelques centaines de mètres, récupère l’une des rares photographies en pied qu’il possède de son frère, puis il retourne la donner au policier, pas plus aidant.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 mars 2020
Aaron est tiraillé entre ces deux sensations qui résument assez bien sa vie présente. Il a soif, très soif, une soif qui a éteint la faim et occupe toutes ses pensées. Un pied devant l’autre, entre les rochers. Méfiance envers les cailloux,traîtres qui glissent à la première inattention. Une montée, une descente. Encore, et encore.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Yoan H. Padines (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yoan H. Padines
Booktrailer du thriller #instakill - 6ème roman de Yoan H. Padines
autres livres classés : thriller fantastiqueVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2333 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre