AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2955311901
Éditeur : Editions Trésordudragon (18/05/2016)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Découvrez mon premier recueil de nouvelles : des textes surprenants et inédits qui vous feront voyager entre fantastique et Science-Fiction avec originalité et suspense !

Au programme :

Un Destructeur de livres accomplissant sa besogne avec zèle, jusqu’au jour où un cas de conscience va chambouler les certitudes de son univers…
Une princesse claquemurée dans sa haute tour qui tentera l’impossible pour que vive son rêve le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Saiwhisper
  03 juillet 2016
Ce livre est un recueil de six nouvelles mêlant science-fiction et fantastique. Comme vous le savez, j'ai vraiment du mal avec les nouvelles, car c'est un genre qui me frustre, notamment lorsque j'adhère aux personnages et/ou à l'univers. Cependant, je dois avouer que l'auteur a une plume riche et travaillée, ce qui permet une rapide immersion dans ses récits. Je ne m'attendais pas à un tel style pour un premier ouvrage. Je suis donc agréablement surprise !
∇ le Destructeur de Livres
Étant en pleine lecture de la saga "Les Autodafeurs" de Marine Carteron et appréciant "Fahrenheit 451" de Ray Bradbury, je n'ai pu qu'être enchantée par l'univers de cette nouvelle. On suit une journée d'Erik, un destructeur de livres appartenant à l'Inspection Livresque de la Confédération (I. L. C.). Comme vous vous en doutez, son métier consiste à détruire certains ouvrages, permettant ainsi de contrôler les idées, préserver la santé de l'esprit, maintenir la paix et permettre aux autorités d'avoir la main sur les citoyens. J'ai apprécié le fait que l'on soit dans un univers futuriste où les hommes sont programmés : on télécharge diverses données dans leur cerveau et on les formate si besoin. La technologie semble avoir fait de l'Homme une machine... C'est un concept à la fois très intéressant et décevant car cela aurait très bien pu être intégré dans un véritable roman ! Je suis certaine que Guillaume Pernin aurait pu développer davantage ses idées et construire un univers dystopique riche et étoffé. J'ai eu la sensation que cette nouvelle se terminait trop vite. Non pas que la fin ne me plaise pas (bien au contraire, j'aime ce genre de conclusion...), néanmoins je n'aurais pas refusé quelques pages supplémentaires tant le monde proposé par l'auteur me plaisait. Quoi qu'il en soit, ce récit est un bel hommage à "Fahrenheit 451".
∇ La Tour d'ivoire
On quitte un univers de science-fiction pour plonger dans une ambiance fantasy et de conte : une princesse vit en haut d'une tour et doit se marier. Son père organise plusieurs banquets en espérant que sa fille trouve enfin chaussure à son pied... Hélas, la demoiselle envoie balader tous ses prétendants, préférant vivre avec ses rêves... Bien que l'histoire semble très clichée, la princesse est loin d'être une damoiselle en détresse attendant d'être sauvée par un beau prince charmant sur son destrier blanc. Certes, elle attend l'Amour, cependant elle est loin d'être sotte ! J'ai été surprise par ses ruses et par son intelligence. C'est une jeune fille imaginative qui sait réfléchir et qui ne se laisse pas faire par sa famille... Je me sentais comme dans un conte de fée... Ce fut une jolie histoire d'amour qui tranche avec l'ambiance de la nouvelle précédente.
∇ Disparition subite
Il s'agit du récit que j'ai préféré. Bien que l'auteur fasse apparaître un escargot mutant qui, je l'avoue, m'a plus amusée qu'effrayée, j'ai adoré le rythme et la tension grandissante de cette nouvelle ! On suit un étudiant qui a loué un curieux appartement où il croit avoir des hallucinations auditives... Personne ne croit à ses dires... Pourtant, les murs de cet appartement recèlent bien des secrets... Affectionnant l'Horreur, j'ai vraiment accroché à "Disparition subite".
∇ de l'autre coté du miroir
Unique nouvelle avec une narration à la première personne, "De l'autre coté du miroir" met en scène un jeune homme qui trouve une armoire avec un étrange miroir... Grâce à ce meuble, il va découvrir qu'il peut se rendre dans un autre univers... L'ambiance est aussi inquiétante que celle du film "Mirrors" avec Kiefer Sutherland (mais sans les créatures sinistres). J'ai apprécié les conséquences de ses traversées ainsi que la réaction des parents. J'ai également aimé le poème dont on découvre peu à peu les vers au fil de l'histoire. Cela donne un récit aussi plaisant qu'intriguant !
∇ La plage du Renouveau
Cette courte nouvelle est celle qui m'a le moins plu. Non pas qu'elle soit mal écrite ou inintéressante, bien au contraire, j'ai été séduite par cette idée de cycle infernal, cependant j'aurais souhaité un peu plus de contenu/de pages...
∇ Koki
J'ai été impressionnée par les thèmes abordés dans cette nouvelle, d'autant que Guillaume Pernin m'avait affirmé avoir rédigé ce texte avec le club de lecture de son collège... Je suis bluffée ! Dans cette courte dystopie, on suit Koki, une demoiselle superbe aux formes généreuses qui est malheureusement stérile... On va suivre cette héroïne dans sa lutte pour la survie, dans son combat contre des jeunes hommes aux mauvaises intentions et dans sa quête d'identité. Dans cette histoire mêlant paradoxes temporels, différence, tolérance et sexualité, le lecteur va découvrir un très beau message laissé par l'auteur. Un message d'espoir...
Bien qu'il s'agisse de nouvelles, j'ai été ravie de ma lecture. Par ailleurs, je remercie Guillaume Pernin qui, lors de sa séance de dédicaces, a eu la gentillesse d'offrir l'un de ses ouvrages à la médiathèque. J'espère qu'il aura le succès qu'il mérite, car c'est un très bon premier livre !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
CLcdidieuze
  30 mai 2017
C'est un livre qui ne manque pas de piquant et que je trouve que il est génial et qu'il reflète bien un univers intrigant et fantastique. Que ce soit un destructeur de livres prêt à tout pour accomplir sa tâche, une princesse d'une grande intelligence dont l'amour est difficile à trouver et autre. Je conseille ce livre aux amateurs du genre fantastique ou ceux qui aime l'aventure.
S.LEONARD
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   01 juillet 2016
C’est ainsi que le donjon qu’occupait la jeune princesse était désigné par le nom très approprié de « Tour d’ivoire ». Le pseudonyme plaisait beaucoup, même, et surtout, en dehors de l’entourage, puisque les valets qui l’entendirent eurent aussitôt fait d’en faire part à des compagnons, qui eux-mêmes ne manquèrent pas d’en faire part dans les tavernes… Et plus le secret était grand, plus il devint vite public. Evidemment, dans ces atmosphères pesantes à forte dominance masculine, des plaisanteries faciles et des hypothèses facétieuses avaient été conçues à ce propos et, parfois, adoptées officiellement. Certains y virent le signe d’une blancheur assimilable à la pureté virginale de la jeune fille, compte tenu de son âge encore nubile, et conclurent qu’il devait ainsi y avoir quelque relation symbolique entre la Tour d’ivoire et son occupante. D’autres pensèrent que l’inaccessibilité de la Tour faisait office de retranchement pour la princesse et prirent l’expression « vivre dans une tour d’ivoire » au pied de la lettre, ce qui, par extension, avait fini par se rapporter à la demoiselle en propre, inaccessible au vu de son caractère plutôt difficile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
SaiwhisperSaiwhisper   29 juin 2016
Erik ne comprenait pas, n’avait jamais compris, l’engouement de ces gens pour les livres. Ces objets fragiles résistant pourtant aux manipulations et au temps auraient tout aussi bien pu être des briques multicolores à ses yeux. C’était la survivance d’une autre époque, le témoignage laissé par une glorieuse civilisation tombée en désuétude. Il n’avait cure de ces pièces de musée, même s’il en avait fait son métier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
SaiwhisperSaiwhisper   03 juillet 2016
- Comment peux-tu en être sûre, tu ne parles pas sa langue et tu le connais à peine ! s'impatienta le roi. Il pourrait tout aussi bien tenter désespérément de sauver sa peau.
- Je ne le crois pas. Je n'ai pas besoin de confirmation, je l'attendais depuis toujours, je l'aime et l'amour est une langue universelle.
Commenter  J’apprécie          110
ElsaMuseElsaMuse   04 août 2016
De toute manière personne ne surveillait la côte, ni ne scrutait la mer. Le gardien de nuit ne partageait pas la passion de son employeur pour le contemplations répétées et assidues du paysage, dans le froid et le vent nocturnes. Au contraire, il était à l'abri et bien au chaud, puisqu'il avait élu domicile cette nuit-là entre les bras et les cuisses d'une péronnelle de sa connaissance, sise à quelques pas du château.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ElsaMuseElsaMuse   04 août 2016
Solitaire récipiendaire
Amateur de tout et de rien
Grisé par le mystère
Etranger parmi les siens
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : suspenseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1562 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre