AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782302063723
Soleil (27/09/2017)
3.52/5   41 notes
Résumé :
Alyana, la petite fille née de lunion de Fall et de Tenashep, est venue au monde les yeux ouverts et capable de parler. Elle grandit très vite et fait montre de pouvoirs étonnants, provoquant lenvie autant que la crainte, des facultés quaucun elfe aussi jeune ne devrait posséder. Alors que son père était lun des plus grands chasseurs de ce monde, Alyana pourrait bien en devenir la proie la plus convoitée.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,52

sur 41 notes
5
0 avis
4
4 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
1 avis

Alfaric
  04 octobre 2017
Dans ce tome 18 intitulé "Alyana", nous suivons l'enfant maudite de la princesse guerrière Teshanep et de Fall l'elfe blanc au coeur noir, ecowarrior qui a longtemps marché dans les pas de Shiryû du Dragon de "Saint Seiya" avant d'être touché par Lashaa la nécromancienne qui a lâché la horde des non-morts sur le monde d'Arran...
Alyana naît avec des yeux pairs et des ailes membraneuses, une intelligence inouïe et des pouvoirs qui les siens jugent impies, à commencer par les dons psioniques de son géniteur (dont elle découvre la triste histoire en parcourant la mémoire de son Dragon Blanc désormais rebaptisé Coccinelle)... Tandis que son grand-père Orbotesh parcourt le monde en quête de réponses, les Anciens soumettent l'enfant à la question mais l'Île des Elfes Blancs bascule alors dans le cauchemar ! Attention Zone Spoiler

J'ai beaucoup aimé l'idée de faire d'Alyana une nouvelle Alia Atréides (mâtinée d'Elizabeth l'enfant miracle de "V, les Visiteurs", même si ici cela ne sert à grand chose dans le récit), plutôt qu'un énième "Damien, la Malédiction" : l'enfant elfe entend la voix de tous ceux qui l'ont précédé et parmi elles se cachent des monstres qui veulent mettre le monde à feu et à sang, et celle de Lashaa qui a connu sa rédemption est loin d'être celle dont il faut se méfier le plus...
Mais au final un tome confus, et la confusion est la malédiction de plusieurs tome de la série : Attention Zone UltraSpoiler

Les graphismes à quatre mains de Stéphane Bileau et Pierre-Denis Goux bonifié par les couleurs de Merli ne sont pas en cause (magnifique double planche de Dame Nature venant assister à la Nativité), et Olivier Peru a fait ses preuves dans les tomes précédent consacrés aux Elfes Blancs. Je mise plutôt sur Jean-Luc Istin qui doit être un peu dépassé par le succès de la série qui a atteint les 20 tomes en moins de 5 ans... (par comparaison la série "Thorgal" a mis 15 ans pour atteindre les 20 tomes, et la série pourtant prolifique "Lanfeust" 18 ans !)
Mais n'en doutez pas, après avoir achevé un arc inspiré de "World War Z" la saga "Elfes" inaugure un arc inspiré de "L'Attaque des Titans" ! Fantasy & Kaijû Ega, Oh Yeah !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          344
TheWind
  28 décembre 2017
J'espère bien que ce tome ne sera pas essentiel pour comprendre la suite de la série Elfes car je me suis perdue dans les méandres des souterrains nébuleux des origines des terres d'Arran sans jamais parvenir à me raccrocher à un quelconque fil solide...
Cependant, le personnage d'Alyana, fille de Fall et de Tenashep, porte en elle toutes les promesses d'une suite palpitante. La présence à ses côtés de l'orkelin la Poisse apporte également une note amusante à l'ensemble et promet des aventures pittoresques...
Ce tome ne m'a pas transcendée. Il m'a juste fait espérer une suite plus captivante !
Commenter  J’apprécie          193
Meygisan
  09 octobre 2017
Mon avis sur ce tome 18 demeure mitigé. Il m'apparaît très confus dans le déroulement de l'histoire, le scénario semble sorti d'un esprit tordu qui ne sait pas trop où il va, ni ce qu'il souhaite raconter, et qui pourtant fait preuve d'une foultitude d'idées. Ce n'est certes pas chose facile que de relancer l'intérêt pour une série déjà longue, après la bonne période que constituait l'arc consacré à Lah'saa.
L'on sent plusieurs directions vers lesquelles Olivier Péru souhaite clairement nous orienter. L'introduction de cette petite fille aux origines plus que sombres et lourdes, représentera à n'en pas douter le prochain arc narratif de la série. . Plein de bonnes idées semblent sortir de l'esprit de l'auteur et nourrir de nouveau cette série, mais alors c'est dans un fouillis inextricable pour ne pas dire un bordel sans nom qu'il a choisi de nous livrer tout cela. le scénario se perd au profit d'un renouvellement presque forcé ( arrivé à ce stade, on comprend le souci des auteurs et des créateurs de chercher absolument d'excellentes idées pour vendre encore leur univers) comme s'il fallait vite boucler et blinder ce tome ras la gueule avant la suite qui promet d'être aussi intense. N'oublions pas que le Nains tome 9 et l'Elfes tome 19 sortent à priori le même jour que la série sus citée. Il ne faudrait que les impératifs de sortie ( même si je suppose qu'Istin et toute sa bande contrôle plutôt bien toutes les dimensions commerciales et éditoriales de leur univers!) sacrifie la cohérence de la série dans sa globalité, ou qu'une série consacrée à un peuple soit reléguée, qualitativement, à un rang moindre. Cela nuirait gravement à l'ensemble.
Tout cela pour dire que ce tome m'est apparu clairement brouillon !! ( peut être est ce son rôle dans ce qui se prépare ensuite!), mais non dénué de nouvelles idées, qui ne demandent qu'à être judicieusement exploitées et développées, pour garder la qualité exceptionnelle de cette série, et maintenir son lectorat fidèle...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
tchouk-tchouk-nougat
  05 novembre 2017
Taneshep donne naissance à son bébé maudit. Elle a un oeil noir, des ailes de chauves-souris et elle sait déjà parler : elle s'appelle Alyana et porte le destin du monde dans les voix qui chuchotent dans sa tête.
On se doutait bien que l'enfant des elfes blanc Taneshep et Fall, dans lequel s'était réfugiée une part de l'âme de Lashaa aurait un destin hors du commun et pas forcément dans le bon sens du terme.
On voit donc Alyana naître et grandir à la vitesse d'une étoile filante. En quelques jours elle a déjà le corps d'une jeune femme. le pouvoir que renferme son jeune corps est si puissant qu'il la dépasse, elle va ouvrir la porte aux cauchemars...
L'intrigue est assez dense et complexe. Il faut donc un minimum de concentration pour bien suivre tous les événements qui s'y déroule. Les explications semblent parfois tirées par les cheveux mais l'ensemble se tient. Il introduit de nouveaux personnages dont on ne sait pas trop encore s'ils sont du coté du bien, du mal ou tout simplement du leur. L'histoire d'Alyana est loin d'être finie et elle sera désormais accompagnée par l'orkelin la Poisse (et j'ai comme l'impression qu'il fera l'objet d'un tome de la nouvelle série orc et gobelin!).
Les dessins sont comme d'habitude très bien, bien colorisés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
MarquePage
  28 octobre 2017
Un nouveau tome d'Elfes. Pour avoir enfin des nouvelles de l'enfant qu'attendait Tenashep. Et la petite Alyana répond à toutes nos attentes pour ce qui est de la bizarrerie.
Comme toujours avec Olivier Peru (oui je suis une grande fan) nous avons une histoire complète, complexe, entrainée, très intéressante. Il y a de l'action et du mystère. de l'enjeu aussi pour l'avenir.
Les personnages sont très vivants, pas tout blanc ou tout noir, attachants. Avec des interactions intéressantes.
Je regrette tout de même un récit confus. A première vue on ne sait plus si ce sont des visions de possibilité d'avenir, des rêves d'Alyana, la réalité... de même qu'on ne comprend pas qui sont et ce que veulent les patrons de la Poisse. On ne saisit pas toujours bien ce qui se passe et les explications sur les Titans. Et la fin est un peu floue et nous laisse une peu perplexe.
Les dessins sont très jolis avec une colorisation très agréables.
J'ai hâte de découvrir la suite. Et peut être qu'en relisant ce tome ça sera plus claire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (4)
Auracan   04 janvier 2018
Côté dessins, Bileau se met au diapason : décors grandioses, créatures de cauchemar, ambiance mortifère… bref, de quoi scotcher les amateurs de fantasy qu’ils soient ou non fans de la saga !
Lire la critique sur le site : Auracan
BDGest   05 décembre 2017
Si le rythme souffre parfois du volume d’informations à délivrer, le récit séduit par son côté noir, le suspens bien entretenu et le mystère autour de l’identité et des buts du groupuscule qui déclenche les événements.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   14 novembre 2017
Un épisode bien épais à la magie qui opère favorablement et qui donne du large à la saga. On attendra la suite !
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   13 novembre 2017
Souci du détail, netteté et précision sont au rendez-vous, même quand les scènes s’avèrent chaotiques. La magie est aussi dans le dessin !
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   25 septembre 2017
- La déveine c'est une chose... Se prendre une flèche dans le joufflu de temps en temps, choper des vers en buvant au puits ou perdre aux cartes même en trichant, c'est devenu presque normal. Mais faire tâter du fer à un monstre qui a plus de pattes que j'ai de couilles... ça, je pourrai jamais m'y faire.
Commenter  J’apprécie          222
lechristophelechristophe   07 mai 2018
Pensée de l'orkelin La Poisse : Après un sorcier qui voit l'avenir en secouant des tripes et qui réveille les plus grands malheurs du monde, me voilà au service d'une gamine elfe avec les pouvoirs d'un dieu. Foutue guigne...
Commenter  J’apprécie          30
MarquePageMarquePage   28 octobre 2017
- Suis-je une elfe ? Un monstre ? Une sorte de dragon ? Une créature bâtarde ? Ou juste une enfant cherchant sa place en ce monde ?
Commenter  J’apprécie          50
lehibooklehibook   06 août 2022
Une poignée de main scellée d'un glaviot ,ça reste une dette d'honneur ,pour un batard d'ork et gobelin comme moi, c'est important.
Commenter  J’apprécie          30
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   05 novembre 2017
Les pensées deviennent des idées. Elle se transforment en désirs. Le monde m'appelle.
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Olivier Peru (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Peru
No Zombie - La nouvelle BD d'Olivier Peru avec Evgeniy Bornyakov et Benoît Dellac au dessin.
Résumé : Joseph était un zombie jusqu'à ce que le vaccin le ramène... Mais le goût du sang et l'esprit de la meute n'ont pas disparu en lui ; il est aujourd'hui un No Zombie. Il sillonne les routes pour sauver des zombies, un par un, et de rares survivants à l'agonie. Les No Zombies ne sont qu'une goutte d'eau dans l'océan, ils sont pourtant le dernier espoir du monde.
En savoir plus : https://www.editions-soleil.fr/bd/series/serie-no-zombies/album-no-zombies-t01
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.soleilprod.com/ https://www.facebook.com/soleil.editions https://twitter.com/editions_Soleil https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/No-Zombies-T01-Livre-Joseph/dp/2302095081/ref=sr_1_1?camp=1638&creative=6742&dchild=1&keywords=9782302095083&linkCode=ur2&qid=1635864548&sr=8-1 Fnac : https://livre.fnac.com/a16001500/No-Zombies-Le-Livre-de-Joseph-Tome-01-No-Zombies-Olivier-Peru#omnsearchpos=1 Cultura : https://www.cultura.com/no-zombies-t01-le-livre-de-joseph-9782302095083.html
+ Lire la suite
autres livres classés : elfesVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Haut-conteurs tome 1

Qui a écrit les Haut-Conteurs ?

Erik L'Homme
Timothée de Fombelle
Oliver Peru et Patrick Mc Spare

20 questions
62 lecteurs ont répondu
Thème : Les Haut-Conteurs, Tome 1 : La Voix des Rois de Olivier PeruCréer un quiz sur ce livre