AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782370471840
Éditeur : Editions Lajouanie (04/06/2021)
4.24/5   23 notes
Résumé :
Conrad est le fils d’une parisienne BCBG, fondatrice d’une ONG, dont l’assassinat, maquillé en suicide, n’a jamais été élucidé.Il galère, depuis, frôlant sans cesse l’illégalité.

À quelques encablures de La Havane, Dalhia, une jeune fille abusée par son père, se bat bec et ongles pour éviter à son frère Armando de subir le même sort.

Gravitent autour des deux jeunes gens, à La Havane comme à Paris, des hommes d’affaires peu scrupuleux,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,24

sur 23 notes
5
6 avis
4
5 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

lyoko
  25 juin 2021
Après avoir lu la trilogie du Nantais et découvert la plume formidable de Carl Pineau, je me devais de lire son nouveau roman.
Rien ne change, l'écriture est nette, précise et addictive.
Un scénario qui tient la route et qui nous emmène à. Cuba
L'intrigue est prenante.
J'ai une fois encore passé un très bon moment de lecture.
Mais même si les personnages et le scénario sont très aboutis, je me suis moins attachée aux personnages que lors de mes précédentes lecture de l'auteur.
Il m'a donc manqué cette petite chose pour que je sois entièrement conquise par ce roman.
Mais une chose est sûre c'est que dans le monde du roman noir Carl est un auteur sur qui on peut compter. Il fait partie des grands de ce monde en ce qui me concerne.
Commenter  J’apprécie          700
RomansNoirsEtPlus
  29 juin 2021
On ne peut pas dire que la vie du jeune Conrad soit des plus joyeuse : une mère ,Marthe ,fondatrice d'une ONG , brutalement assassinée ( le crime étant maquillé en suicide ) , un père alcoolique , Joren, dont l'argent qu'il a hérité de sa défunte femme lui brûle les doigts et qui n'a que faire d'un fils dans les pattes , une demi - soeur , Héloïse , qui le considère comme un raté . Conrad est bien seul . Il sait qu'il ne peut compter que sur lui-même , alors même que ses mauvaises fréquentations le conduisent dans des virées alcoolisées . L'un de ses compagnons de débauche est ce Lazario Nuria, un ancien boxeur cubain qui exerce une influence néfaste sur Conrad . C'est d'ailleurs lors d'une de ces soirées que Conrad s'est fait tabasser alors que Lazario est resté définitivement K.O. Sentant qu'il est temps pour lui de mettre de la distance entre Paris et ses sources d'ennuis à répétition , c'est vers Cuba que ses pas vont le mener , où il va se mettre à la recherche d'un certain Miguel , le frère de Lazario . Il va y faire la rencontre de la jeune et jolie Dahlia et de son petit frère , qui vivent seuls dans le dénuement le plus complet malgré la débrouillardise de Dahlia pour que son frère puisse manger à sa faim . L'arrivée de Conrad va bouleverser sa vie .
De leur côté les équipes de police chargée de l'enquête sur la mort suspecte de Marthe n'ont pas encore définitivement baissé les bras cinq ans après les faits .Christian Meyer, le patron de l'Office Central de Lutte contre le Crime Organisé , ne désespère pas découvrir les assassins et compte sur l'intelligence et la plasticité parfaite d'une ex-prostituée ukrainienne, Manu, qu'il a intégré à son équipe , pour lui apporter des éléments nouveaux alors même qu'une menace sourde plane toujours sur les têtes de certains protagonistes de cette affaire protéiforme qui cache de lourds intérêts .
J'avais quitté Carl Pineau avec l'excellent roman «Le sicilien » , je le retrouve avec un plaisir non dissimulé dans cette intrigue réjouissante entre Paris et La Havane . le style n'a pas perdu de sa verve et de son rythme , bien au contraire . Dans cette mêlée de personnages pas toujours très sympathiques, surnage ceux de Conrad et Dahlia . Deux destins marqués par la tragédie .Dahlia est une survivante qui, malgré les assauts physiques de son père , trouve l'énergie pour se sortir comme elle peut du pétrin et pour protéger son frère des dangers des adultes . Conrad, dont sa mère lui a été enlevée trop jeune , baigne dans une atmosphère de suspicions où le danger est bien réel et toujours présent. Deux âmes qui vont se rencontrer malgré l'adversité et leurs différences de culture . Deux belles lumières dans cette histoire souvent rude où les balles crépitent , où la cruauté et l'avidité ne semblent avoir aucune limite .
Je recommande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Nadine13
  13 juillet 2021
Pour quelques millions.
Carl Pineau
274 pages
Sorti le 4 juin 2021
C'est toujours avec un plaisir incommensurable de recevoir un roman de Carl. Et ce plaisir est décuplé, car je sais que je vais avoir une superbe lecture. Car Carl est un auteur hors norme, avec une écriture qui vous plonge en immersion totale dans l'histoire, on fait partie intégrante de celle-ci.
Conrad part à la dérive depuis que sa mère a été retrouvée morte. Suicide ou meurtre ? Cette affaire n'a jamais été résolue.
Cuba, depuis la mort de sa mère Dahlia se démène corps et âme pour éviter que son petit frère ne subisse le même sort qu'elle, être abusé sexuellement.
Deux jeunes aux prises avec leurs pères, mais pas que !
Et là.....
Là, c'est dès les premières pages que j'ai été scotchées, dans l'impossibilité de lâcher ma lecture. Je me suis dit, calme toi Nadine, ne lis pas trop vite, savoure chaque mot, phrase et ta lecture n'en sera que meilleur. He bien, j'ai été servi, trois fabuleuses soirées intenses qui m'ont rempli mon coeur de bonheur.
Et vous savez quoi ? Carl est un des rares auteurs à posséder une écriture puissante qui vous ensorcele vous prend à la gorge et surtout le summum pour moi, on peut prendre la place de chaque personnage et être aussi un personnage à part entière, on est acteur de l'histoire.
J'ai été Dahlia, Conrad, j'ai ressenti au plus profond de moi, leurs douleurs, leurs questions, leurs peurs, leurs espoirs et leurs forces de s'en sortir...
Je vais, vous avouez, j'ai traqué la moindre erreur de l'auteur dans cette histoire et il n'y en a pas.
Tout s'imbrique à merveille à une vitesse folle. L'auteur a aussi fait une bonne analyse des scandales financiers et politiques. Oui, vous savez cet argent qui tourne la tête de certaines personnes et qui les transforme en des monstres sans émotions.
Et puis on voyage dans tous les termes du sens, de Paris à Cuba, et aussi dans la tête des personnages.
Je le dis rarement, mais tout est parfait dans ce roman.
Je vous garantis d'excellents moments de lecture. Vous allez plonger au plus profond de cette histoire qui va, vous manquez à vie.
À lire absolument.
4ème de couverture
Conrad est le fils d'une parisienne BCBG, fondatrice d'une ONG, dont l'assassinat, maquillé en suicide, n'a jamais été élucidé. Il galère, depuis, frôlant sans cesse l'illégalité.
À quelques encablures de la Havane, Dalhia, une jeune fille abusée par son père, se bat bec et ongles pour éviter à son frère Armando de subir le même sort.
Gravitent autour des deux jeunes gens, à La Havane comme à Paris, des hommes d'affaires peu scrupuleux, trempant dans le scandale des Panama Papers, le patron de l'Office central de lutte contre le crime organisé, une très séduisante ukrainienne qui semble jouer double jeu, un boxeur cubain, un ministre terrorisé à l'idée d'être éclaboussé par le scandale politico-financier, quelques cadavres...
– le nouveau roman de Carl Pineau, auteur charismatique de la trilogie Nuits nantaises (L'Arménien, le Sicilien, le Nantais).
– L'Arménien a reçu le Prix du cercle anonyme de la littérature.
– le Sicilien à reçu le Prix du polar découverte "les petits mots des libraires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Annicklecture
  19 juin 2021
Roman policier mais pas que… Citation des éditions Lajouanie que l'on connait bien maintenant, et ce dernier titre ne fait pas exception à la règle. On part sur une intrigue de meurtre déguisé en suicide. Deux lieux La Havane et Paris, deux femmes Dahlia et Manu. L'intrigue tourne autour de Conrad et Joren, le fils qui a perdu sa mère dans des circonstances plus que douteuses et pourtant l'enquête se conclura par un suicide, le père qui lui ne pense qu'à faire fructifier son empire.
"Comment aurait-il pu deviner que cette femme au caractère d'acier mettrait fin à ses jours? Comment cette veuve de ministre, dirigeante d'une ONG, avait-elle pu commettre ce geste irréversible sans laisser un mot d'explication?"
Entre La Havane et Paris deux histoires reliées par deux frères. Au fil de la lecture on part à la rencontre d'autres personnages qui n'ont rien de bien sympathiques, tous trempent dans de sales affaires; que ce soit de corruption, de détournement d'argent, de meurtres déguisés, d'inceste, d'alcool, de crimes organisés… L'auteur nous offre un récit bien noir aux multiples facettes, une lecture aux chapitres courts, stressants, qui appellent à lire la suite, et ce n'est que vers les dernières pages que l'on aura enfin quelques petites révélations… Un superbe montage tortueux à souhait.
L'auteur nous démontre qu'il y a peut-être un espoir plus paisible quant à notre avenir! Cela reste une fiction. Entre Cuba et Paris deux mondes complètement différents, mais côté politique rien ne diffère :
"La similarité les élites dirigeantes qui vivent dans des tours d'ivoire, loin du peuple qu'elles prétendent servir."
Un beau "coup de coeur" pour cette lecture très prenante et addictive, lu rapidement, peut-être trop, mais j'avais tellement envie de connaitre le fin mot de l'histoire. Je remercie les éditions Lajouanie et Carl pour leurs confiances renouvelées, qui plus est, les romans brochés de cet éditeur en font une jolie collection. Merci!
Après sa superbe trilogie des "Nuits Nantaises" (lien de mes retours ci-dessous), l'auteur a su savamment se renouveler et nous offrir un roman policier en milieu politico-social remarquable, chapeau bas Carl!

Lien : https://passionlectureannick..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Positivattitude
  14 juin 2021
Pour quelques millions” est un policier gourmandise, lecture parfaite pour les vacances. Lecture plaisir, donc mais lecture intelligente aussi, car basée sur d'éminentes recherches...
Vous l'aimerez pour ses personnages très attachants, ses rebondissements à gogo, son rythme, l'ambiance de la Havane.
Bravo à Carl Pineau, qui a su se réinventer en passant de récits à la première personne à un roman à la troisième du singulier et qui a abandonné la cité des Ducs pour une intrigue entre Paris et Cuba, au coeur d'un scandale financier.
Toutefois, même réinventé, on retrouve le don de l'auteur pour décrire des atmosphères ainsi que des personnages complexes et torturés pour lesquels on se passionne rapidement.
Laissez-vous embarquer, dépaysement garanti ! 🌞
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
Actualitte   25 mai 2021
Gravitent autour de la Cubaine et du jeune Français des businessmen douteux, des fonctionnaires corrompus, une séduisante Ukrainienne, un ancien boxeur, des politiciens terrorisés à l’idée d’être éclaboussé par le scandale financier des Panama Papers, et… plusieurs cadavres !
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   25 juin 2021
C’est le monde tel qu’il tourne.Les gens sont avides d’événements catastrophiques immédiats, ensuite il faut entretenir la machine par de nouveaux drames, leur maintenir la tête sous une tourmente médiatique. Les étourdir d’infos jusqu’à les priver de tout discernement.
Commenter  J’apprécie          110
fannysreadingfannysreading   11 août 2021
Bonsoir à tous,

Chronique du livre “Pour quelques Millions !” de Carl Pineau

Très bon livre !! Très intense !! Très Addictif !! Une vraie réussite !!

Plusieurs intrigues contemporaines très bien écrites, noires / sombres qui se rejoignent à un certain moment et on est totalement pris par les découvertes et les rebondissements et bluffé par la psychologie des personnages et par la créativité de Carl pour ses différentes intrigues. Les différentes histoires qui sont en parallèle peuvent paraître un peu complexes au depart mais on comprend tout petit à petit et Carl nous emmène vers une fin totalement inattendue !!

Des personnages noirs, intéressants, impliqués dans des choses troubles mais qui, pour certains, vont se révéler très différents de ce que l’on peut en penser au début du livre.

Mais je ne spoilerai ni la fin ni ces personnages !! Ca gâcherait tout !!

L’histoire est super bien construite et nous tient en haleine jusqu’au bout !! Extrêmement addictif !!

L’écriture est de plus en plus assurée, a atteint un super niveau, elle est encore meilleure que la Trilogie L’Arménien / Le Sicilien/ Le Nantais qui était déjà extraordinaire !!
Le meilleur livre de Carl jusqu’à maintenant !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
chevalierortega33chevalierortega33   30 juillet 2021
Surgi de nulle part, évanescent, les bras démesurés, ce qu’il prit pour un revenant vêtu de loques prétendait arrêter le camion en se tenant debout au milieu de la chaussée.
Emilio sentit une décharge lui remonter le long de la colonne vertébrale. Les traits hideux d’un spectre se découpèrent dans la lumière des phares. Saisi d’horreur, il hésita un dixième de seconde puis appuya sur l’accélérateur. Le véhicule prit de la vitesse. La collision contre le pare-chocs plia le corps de Miguel Nuria. Sa tête explosa sur le capot comme une vulgaire noix de coco, le sang gicla sur le pare-brise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
chevalierortega33chevalierortega33   30 juillet 2021
Christian fronça les sourcils. L’esprit frondeur de Manu l’agaçait. En même temps, il devait reconnaître que c’était aussi pour ce trait de caractère qu’il l’avait recrutée. Si on désirait infiltrer les milieux mafieux, mieux valait des agents dotés d’un tempérament d’acier. Or de ce côté, elle n’avait rien à envier aux meilleurs flics de service. En raison de ce qu’elle avait enduré, rien ne paraissait en mesure de l’effrayer. Pourtant, derrière cette indifférence glaciale, Christian percevait parfois la convulsion d’une ancienne blessure, comme une façade qui se fissurait avant un cataclysme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
chevalierortega33chevalierortega33   30 juillet 2021
Enlevée dans les Carpates par un gang de mafieux à l’âge de vingt ans, elle avait subi le dressage classique réservé aux jeunes filles kidnappées : des semaines dans une cabane puante près de Kiev, violée vingt à trente fois par jour par des monstres avinés pour être ensuite envoyée dans un bouge en Turquie. S’en était suivi ensuite trottoir dans les grandes villes d’Europe, avant d’échouer à Paris où elle était parvenue à s’échapper.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "L'arménien" de Carl Pineau.

Où Françoise trouve-t-elle une valise dans l'appartement de Luc ?

sous son lit
dans une commode
dans la cheminée

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Nuits nantaises, tome 1 : L'Arménien de Carl PineauCréer un quiz sur ce livre

.. ..